Aller à…
RSS Feed

28 octobre 2020

DEMAIN à 17h, tous à la célébration à Tunis du 45eme Anniversaire de la Révolution Libyenne


 DEMAIN à 17h, tous à la célébration à Tunis du 45eme Anniversaire de la Révolution Libyenne
 04/09/2014

L’avocat anti-impérialiste Me Baccar organise demain dans le quartier de son cabinet la célébration du 45ème anniversaire de la Révolution Libyenne (Al-Fateh 1969).

L’événement aura lieu à Tunis à l’adresse indiquée ci-dessous dans l’invitation. Donc, on se voit toutes et tous demain à partir de 17 heures (heure locale). Pensez à réserver vos billets d’avion dès maintenant. Habituellement, cela se passe bien (il n’y a pas trop de rongeurs dans le quartier) dans un mélange de tristesse, de joie, d’émotions diverses et surtout d’espérance pour un avenir meilleur avec à l’idéal le rétablissement de cet immense projet humaniste qu’est la Jamahiriya. Voir en images la dernière rencontre (1).  

ندعوكم للإحتفال بالذكرى 45 لثورة الفاتح من سبتمبر من الساعة 17 إلى 19 بمقر الجمعية ب37 نهج كولونيا
غدا الجمعة 5 سبتمبر2014

محمد بكار

Par Les Pacifistes de Tunis

(1) La Tunisie réelle célèbre le 43ème anniversaire de la Grande Révolution Libyenne (Al Fateh, Sept. 1969)

http://www.mathaba.net/news/?x=631274

http://www.albared.org/node/943

 « Ni atlantiste, ni sioniste, ni islamiste ni istislamiste (*), la Tunisie réelle a célébré samedi dernier le 44ème anniversaire de la Grande Révolution Libyenne (Al Fateh, Sept. 1969). Cet événement fut également annonciateur de plusieurs bonnes nouvelles. » (*) capitulant devant l’ordre dominant des choses.

« L’Union entre la Tunisie et la Libye (1974) fut avortée suite aux ingérences d’Etats réactionnaires et ex-colonialistes… Si elle ne l’avait pas été, les Tunisiens auraient fait l’expérience de la démocratie directe et non de la mascarade de démocratie bourgeoise de marché. Ils auraient joui du plein-emploi, d’une maison pour tous, de nombreux avantages (santé et éducation de qualité gratuites, etc.) typiques d’une société socialiste avancée…

Le tract rappellera également aux Tunisiens pourquoi le projet d’unité territoriale et politique entre la Tunisie et la Libye (1974) fut avorté suite aux ingérences d’Etats réactionnaires et ex-colonialistes… S’il ne l’avait pas été, les Tunisiens n’auraient pas eu besoin 37 ans plus tard de faire les frais d’une fausse ««révolution de jasmin»» et d’un faux ««printemps arabe»» … et d’en imposer les conséquences, meurtrières notamment, à la Libye (100 000 morts, résultat d’une chasse à 1 seul homme…) et la Syrie (milliers de victimes dans un scénario similaire).

Tous vivraient aujourd’hui sans la peur du lendemain, dans des campagnes et des villes tranquilles comme leurs homologues libyennes il y a encore quelque temps. Tous auraient du travail, une maison, bénéficieraient de soins gratuits tant dans leur pays qu’à l’étranger, disposeraient d’une automobile s’ils le souhaitent et s’adonneraient à des loisirs de qualité, etc., etc. »

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,