Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2020

Le Petit Journal de Karim


Nougat @Nougat63

@sissi2103 @Dyone_Thetis Yesssss!! Enfin ^^ pic.twitter.com/33oabgYDJ3

Permalien de l'image intégrée

https://twitter.com/Nougat63/status/510212194894876672/photo/1

Date : 12 septembre 2014
Objet : DIEUDONNE. Vidéo: dans sa nouvelle vidéo, l’humoriste tance YouTube et Google France by Allain Juleshttps://www.youtube.com/watch?v=3BQfnk6MAI0

Dieudonné censuré et supprimé de YouTube !!

dieudouToujours aussi provocateur, l’humoriste Dieudonné en postant cette nouvelle vidéo se moque de YouTube (encore son hébergeur) et Google France. Intitulée « Dieudonné censuré et supprimé de YouTube », l’humoriste se moque du deux poids deux mesures ambiant et dévoile l’hypocrisie du système…Lire la suite

Réservez vos places sur http://www.dieudosphere.com ou http://www.aliresa.com
Signez pour la dissolution de la LICRA : minilien.fr/a0mflj !!
Signez la pétition : http://petifion.dieudosphere.com

Découvrez comment le maire d’Hayange applique le programme éradicateur de « Riposte Laïque » aux musulmans de sa ville ?

Jeudi 11 Septembre 2014
Découvrez comment le maire d’Hayange applique le programme éradicateur de « Riposte Laïque » aux musulmans de sa ville ?Les musulmans d’Hayange sont-ils devenus les juifs des années 30 ? Depuis que la ville est aux mains du jeune frontiste Fabien Engelmann, les mesures visant particulièrement la communauté musulmane de cette ville mosellane se multiplient allant jusqu’à faire pression sur les commerçants musulmans. Selon francetvinfo.fr qui cite les propos d’un boucher musulman, la ville lui a demandé de fermer le dimanche. Un autre boucher hayangeois, situé place du marché, aurait été prié de proposer « de la viande traditionnelle », en plus de la viande halal.

Ce que le maire islamophobe entend par « viande traditionnelle » est sans doute la viande porcine. Il faut dire que Fabien Engelmann est particulièrement allergique au halal. D’ailleurs, il est tellement proche de Brigitte Bardot l’autre ennemie du halal qu’une rue au nom de l’ancien mannequin est au programme du maire FN. Brigitte Bardot s’en prend régulièrement à la communauté musulmane. Elle qui avait déclaré, il y a quatre ans : « Le Ramadan, je m’assieds dessus ! » aura donc, une rue à Hayange.

Selon francetvinfo.fr, Fabien Engelmann aurait également demandé à son adjointe au commerce et à l’artisanat, Emmanuelle Springmann, de « déplacer les marchands maghrébins de la zone principale du marché bi-hebdomadaire, pour les installer plus loin ». Ce que l’adjointe assure avoir refusé de faire. « Quand les responsables du Front national disent qu’ils ne sont pas racistes, je ne sais pas comment ils appellent ça ! », peste-t-elle.
Fête du cochon à Hayange Et le maire ne s’arrête pas là. La ville organise sa « première fête du cochon » ce 14 septembre en plein centre ville. Une fête à laquelle ne seront naturellement pas présents ses administrés musulmans. Comble de la provocation, la fête aura lieu place de la Résistance, comme si « manger du cochon, c’est résister à l’islamisation ». Un peu comme l’apéro saucisson pinard organisé en 2010 par « Riposte Laïque » et « Résistance Républicaine ».

Deux organisations extrémistes qui tiennent à cœur au maire d’Hayange. D’ailleurs, il est l’un des rédacteurs du site « Riposte Laïque ». Christine Tasin et Pierre Cassen, les deux animateurs des ces sites s’étaient récemment déplacés à Hayange pour apporter leur soutien au maire. Autre information à mettre en lien avec l’idéologie xénophobe de l’édile, l’interdiction d’un atelier de danse orientale, qui selon lui est « incompatible avec le Front National ».
Cassen et Engelmann Les fidèles de l’unique mosquée de la ville subissent également des pressions de la mairie. Selon les propos de son ex-première adjointe Marie Da Sylva cités sur le site loractu.fr « Le maire fait en sorte que les places de stationnement près de la salle de prière ne soient pas disponible pour tous les fidèles. Ceux qui viennent en voiture sont systématiquement verbalisés par la police municipale envoyée par le maire ».

Dédiabolisation du FN ? Voici quelques tweets d’un élu payé avec les impôts des contribuables de ce pays. Hallucinant !
Twitter de Fabien Engelmann
La Rédaction http://www.desdomesetdesminarets.fr

Manifestation : On ferme une mosquée en France ! 11/09/2014

La fermeture d’un lieu de culte est un événement grave.
Nous sommes entièrement solidaires de nos sœurs et de nos frères dans la foi qui sont invités à prier chez eux.
Nous rappelons à toutes et à tous que le droit de pratiquer sa religion dans un cadre cultuel est inscrit dans nos constitutions.
Et cela concerne aussi bien les musulmans !


0.jpg manif.jpgManifestation Samedi 13 septembre 2014 à 14h  contre la fermeture de la mosquée Salem de Meythet. Départ de la Mosquée à 14h  Par cette manifestation, nous revendiquons le droit de pratiquer notre culte dans un lieu digne et suffisamment spacieux pour accueillir les fidèles, tel que le bâtiment de MEYTHET situé au 3 rue du Chaudairon, 74960.
VENEZ NOMBREUX POUR DÉFENDRE NOTRE DROIT À PRATIQUER NOTRE CULTE DANS UN LIEU DIGNE !!!

http://haniramadan.blog.tdg.ch/

http://www.lessorsavoyard.fr/Actualite/Annecy/2014/07/08/article_l_association_salem_doit_fermer_les_port.shtml

Agression raciste et sioniste de Saint-Mandé : 8 et 12 jours d’ITT pour les victimes

Hicham Hamza
Vendredi 12 Septembre 2014

Agression raciste et sioniste de Saint-Mandé : 8 et 12 jours d’ITT pour les victimes

Silence radio. Quatre jours après les faits, la presse audiovisuelle n’a toujours pas réalisé d’enquête ou de reportage à propos de l’agression de deux lycéens d’origine algérienne par un groupe juif ayant crié « Israël, Israël! ».  http://www.panamza.com/110914-saint-mande-racisme-sionisme

Au cours d’un déplacement hier à Tunis : Valls évoque la «plus grande menace terroriste»

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.09.14

Le Premier ministre français, Manuel Valls, a déclaré hier à Tunis que le combat contre le terrorisme était essentiel face à ce qui constitue «la plus grande menace» que le monde avait à affronter depuis  des décennies».

«L’Appel de Paris» pour protéger les chrétiens d’Orient

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.09.14

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) et de nombreuses organisations, représentant la communauté musulmane en France, ont lancé, mardi, l’«Appel de Paris» pour protéger les chrétiens d’Orient, notamment ceux de l’Irak et de la Syrie, qui subissent les atrocités et la barbarie de l’État islamique en Syrie et en Iraq (Daech).

  Malgré le bon écho que pourra susciter l’Appel de Paris, salué par plusieurs personnalités politiques et publiques en France, la presse française reste sceptique quant à l’efficacité de telles initiatives face à la machine destructrice de Daech. http://www.elwatan.com/international/l-appel-de-paris-pour-proteger-les-chretiens-d-orient-11-09-2014-270937_112.php

Samir Ghezlaoui

Paris

De notre correspondant

HUMAN RIGHTS WATCH FUSTIGE LA JUSTICE MAROCAINE

Mohamed TOUATI – Jeudi 11 Septembre 2014

« L’équité des procès reste hors de portée »———- Message transféré ———-
De : moutik bachir <[email protected]>
Date : 10 septembre 2014
Objet :Sahara – Occidental – Fête de l’Humanité 2014

Bonjour,
Le Sahara Occidental sera représenté par deux stands ce week end  au Village du Monde à la Fête de l’Humanité:

  • Stand de l’Association de la Communauté Sahraouie en France: avenue MUMIA ABU JAMAL,
  • Stand de l’Association des Sahraouis en France: situé au au croisement des avenues CHOKRI BELAID et  MEHDI BEN BARKA.

Et dimanche 14 septembre 2014 à 15H00, débat sur l’actualité au Sahara Occidental:

Dimanche 14 septembre 2014 à 15H00

Dans le stand de l’Association des Sahraouis en France dans le village du Monde,  au croisement des avenues CHOKRI BELAID et  MEHDI BEN BARKA.

Débat sur l’actualité au Sahara Occidental  sur les thèmes suivants :

40 ans d’impuissance de la communauté internationale pour mettre fin à l’occupation du Sahara Occidental par le Maroc 

Situation politique actuelle au Sahara occidental

Quel rôle joué par la France et l’Union europenne dans le maintien de cette occupation ?

La répression et les violations des droits de l’homme dans les territoires occupés du Sahara Occidental ?

Intervenants :

Brahim BALLAGH, ex-disparu sahraoui

Michèle DECASTER, secrétaire générale de l’AFASPA,

Nicole GASNIER, membre du bureau de l’AARASD

Jean-Paul LE MAREC, secrétaire général du CORELSO

Fabienne REBERIOUX, membre du bureau de l’AARASD

Modérateur : Bachir MOUTIK, représentant en France de l’AFAPREDESA

Ce débat est organisé conjointement par l’Association des Sahraouis en France(ASF)  et l’Association de la Communauté Sahraouie en France (ACSF), avec le soutien de la Plateforme de Solidarité avec le Peuple du Sahara Occidental.

Amitiés,

Bachir MOUTIK TEL :00 33 6 63 96 63 62


Archive: http://openfsm.net/[…]/1410363818416
To unsubscribe send an email with subject « unsubscribe » to [email protected]. Please contact [email protected] for questions.

———- Message transféré ———-
De : Walid Okais <[email protected]>
Date : 10 septembre 2014
Objet : Invitation PCL- Débat fête de l’humanité 2014

Dans le cadre de La Fête de l’Humanité

Le journal « An Nidaa »
Vous invite à participer au débat animé par D. Khaled HADADAH Secrétaire Général du Parti Communiste libanaisSur « La situation au Liban et dans la région  arabe : les enjeux et les perspectives

Le débat aura lieu le samedi 13 septembre 2014, à 16 heures, au stand du journal
(Le Parc de la Courneuve, Village du Monde)

Un journaliste français menacé par des partisans de Bernard-Henri Lévy pour avoir dénoncé Israël

Le soutien actif aux salafo-sionistes de Daech, Bernard-Henri Lévy, dirige-t-il une organisation terroriste en France ?

Article | 12. septembre 2014

 Le Crif, Hanouna, Elfassi, Darmon, Ulcan : tous veulent la peau d’Aymeric Caron

INFO PANAMZA. Le président du Crif a discrètement saisi le CSA à la suite de la critique émise par le journaliste Aymeric Caron à l’encontre de l’armée israélienne. D’autres personnalités ont manœuvré différemment. Révélations.

Le 13.05.2014

———- Message transféré ———-
De : Allain Jules <[email protected]>
Date : 12 septembre 2014
Objet : Aymeric Caron Folie furieuse: BHL-Botul entre terrorisme intellectuel et action terroriste by Allain Jules
BHL-Botul, désemparé, a été obligé de montrer le fond de sa pensée nauséabonde en ne reconnaissant pas le drame infini qu’ils ont causé aux Libyens.
L’attitude de Botul lors de l’émission de Laurent Ruquier samedi dernier sur France 2 relève de la psychiatrie lourde. Probablement, il doit consulter car, attendre ce degré de mauvaise foi dépasse l’entendement. Visiblement donc, en France, il est interdit de poser les questions qui fâchent à ce roitelet des médias. Face au journaliste Aymeric Caron, Lire la suite

Norman Finkelstein à propos de BHL et du système politique français

Un juif antisioniste américain donne son avis sur la légitimité intellectuelle de BHL et sur la validité de la loi Fabius-Gayssot.
https://www.youtube.com/watch?v=qLtN0FfHVJY

——— Message transféré ———-
De : franck pucciarelli <[email protected]>
Date : 11 septembre
Objet : Tunisie,Égypte : ils sont plusieurs millions de libyens à reconstruire une vie en sursis…

Bonjour à tous.
Une partie des damnés de l’ère kadhafiste ont reformé dans le nord de l’Égypte un petit Tripoli. Amassés en périphérie du Caire et à Alexandrie,

http://www.liberation.fr/monde/2014/09/08/egypte-le-fardeau-des-derniers-kadhafistes_1096222

Les islamistes libyens, bêtes noires du président Al-Sissi

Par Luc Mathieu et Jenna Le Bras Intérim au Caire 8 septembre 2014

La Cité des morts, au Caire, une nécropole où vivent des Egyptiens pauvres et où se sont réfugiés des milliers de Libyens depuis 2011.La Cité des morts, au Caire, une nécropole où vivent des Égyptiens pauvres et où se sont réfugiés des milliers de Libyens depuis 2011. (Photo Mohamed Abd El Ghany. Reuters)

Ils sont plus d’un million d’exilés, partisans de l’ancien régime libyen, à vivoter en dehors de toute existence légale.

«On n’avait qu’un seul choix : s’enfuir ou mourir», souffle Hassan (1). Bonhomie banale et crâne dégarni, la ressemblance n’est pas frappante, pourtant c’est un proche cousin de Muammar al-Kadhafi. Comme des milliers de partisans du Guide, il a fui son pays il y a trois ans.

Sur le même sujet

Les damnés de l’ère kadhafiste ont reformé dans le nord de l’Égypte un petit Tripoli. Amassés en périphérie du Caire et à Alexandrie, ils sont plus d’un million à reconstruire une vie en sursis. Si l’on ajoute ceux installés dans les pays voisins, ils seraient près de 4 millions d’exilés, sur une population totale évaluée à 7 millions d’habitants. Il n’y a pas d’organisation humanitaire pour les prendre en charge. Ce sont des fantômes dans la société : la plupart n’ont pas de travail, ni de logement à eux. Une infime partie des enfants vont à l’école et les petits derniers, nés sur le territoire égyptien mais non enregistrés, restent invisibles aux administrations. «Ici, on n’a le droit à rien, on est cachés», affirme Hamid, autre membre de la lignée Kadhafi en fuite. «Ceux dont les passeports ont expiré n’ont plus de papiers. On ne peut pas déclarer nos enfants quand ils naissent car notre ambassade est à la solde du nouveau régime. On ne veut pas qu’ils sachent que nous sommes ici», dit-t-il, blême, évoquant les demandes pressantes faites à l’Égypte par le nouveau régime de lui livrer les kadhafistes exilés, ce qu’elle a toujours refusé.
«Sépultures». Du côté du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, on avoue son impuissance. «Quand la crise libyenne a éclaté, nous avons sollicité les autorités égyptiennes. Elles ont refusé qu’ils soient enregistrés comme réfugiés», explique Elizabeth Tan, directrice adjointe de l’organisation au Caire. «Comme pour les Palestiniens, le gouvernement dit ne pas vouloir s’impliquer dans des conflits complexes», reconnaît-elle, soulignant toutefois que leur statut est bien plus enviable que d’autres. «Eux ont accès à une certaine prise en charge médicale, à l’éducation pour les enfants…»«C’est faux ! rétorque Hassan. Il y a des frais de scolarité qu’on ne peut pas assumer. Nous n’avons pas de couverture maladie. On ne peut même pas offrir de sépultures à nos morts. Une tombe c’est 50 000 livres égyptiennes [5 400 euros, ndlr]. On n’a plus les moyens de payer.»
Un tissu de mensonges selon Mohamed Faiz Gerbil, ambassadeur de Libye en Égypte : «Ils refusent notre aide. Vous savez pourquoi ? Parce qu’ils ont peur. Il ne faut pas oublier qu’on traite avec des gens qui ne sont pas tout blancs. Il y a des milliers de Libyens qui acceptaient le régime de Kadhafi qui n’ont pas eu besoin de s’enfuir. Ils ne risquaient rien, puisqu’ils n’étaient coupables de rien.» «Quatre millions de Libyens qui ont des choses à se reprocher, ça fait beaucoup non ?» s’insurge Franck Puciarelli, fondateur du Comité pour une Libye démocratique, en faveur de l’opposition en exil. Depuis trois ans, les deux camps se livrent une bataille de propagande avec de solides arguments : l’urgence humanitaire contre le refus d’oublier les exactions du passé.
Alors, c’est la solidarité entre réfugiés qui prend le relais. Dans son grand appartement, Haziz accueille régulièrement des frères sans le sou. Ancien «businessman», dont les activités précises resteront secrètes lors de notre rencontre, il assure être l’un des rares à avoir réussi à «sauver un peu d’argent avant de fuir», dont il fait profiter ses concitoyens. «On nous a chassés de nos maisons, confisqué l’argent de nos comptes en banque, on n’a plus rien», ressasse Hassan. Dans leur bouche, l’énumération des biens perdus claque avec une certaine amertume. Eux, qui, sous l’ancien régime, bénéficiaient d’un train de vie agréable, vivent désormais dans des conditions précaires. Ils partagent des appartements en colocation et l’argent de ceux qui en ont suffisamment. A l’image d’Aicha, qui «grâce à la solidarité de [ses] frères libyens», réunit 200 dollars (150 euros) par mois pour vivre. Le gouvernement libyen a bien accepté de faire un geste récemment : un don de 50 millions de dollars sur trois ans, mais au vu du nombre d’exilés, cela représente moins de 15 dollars par réfugié.
Dans la banlieue cairote, des familles totalement ruinées ont même trouvé refuge dans ce qu’on appelle «la Cité des morts». Un cimetière où les pièces à vivre sont des tombeaux.
Fétiche. Une écrasante majorité sont des kadhafistes convaincus. Membres des tribus de Syrte, Zintan, ou Benghazi, tous n’étaient pas des proches du Guide, mais tous sont des fervents partisans de l’ancien régime. Un amour inconditionnel qu’ils ont payé le prix fort, et dont ils ne démordent pas aujourd’hui. «Je l’aime tellement… Sa mort m’a fait plus de mal que tout le reste. Plus que celle de ma propre famille», s’étrangle Fadia en réajustant son voile vert bouteille, couleur fétiche de Kadhafi.
Fatigués de cette vie de fugitif, inquiets pour l’avenir de la Libye qu’ils aimeraient tant retrouver, ils disent vouloir à leur tour reprendre leur pays. «On essaie de mobiliser les gens de nos tribus restés sur place. Ils savent que nous sommes des gens biens», murmure Faouzi, la cinquantaine athlétique moulée dans un polo blanc. Mais là aussi, leur marge de manœuvre est faible. Ils ont formé il y a deux mois le Parti Libye unifiée vert, une sorte d’organisation politique d’exilés kadhafistes, non reconnue par les autorités. «C’est du déni d’opinion, s’exclame Franck Puciarelli. De quoi a-t-on peur si les kadhafistes sont si peu représentatifs qu’on veut bien le dire ?» Ils espèrent donc que leur appel auprès de la Commission des droits de l’homme pour abroger le texte leur interdisant de se constituer en parti politique soit entendu. Mais leur ambassadeur prévient : «La Libye n’a pas oublié. Ils sont en grande partie responsables du désastre de notre pays. S’ils veulent de nouveau être acceptés en tant que Libyen, ils doivent se débarrasser de Kadhafi.»
(1) Les prénoms ont été modifiés.

Sur le même sujet Récit Égypte: le fardeau des derniers kadhafistes Par Jenna Le Bras

« Aucune attaque n’est prévue contre la Libye »

Jeudi 11 Septembre 2014

RAMTANE LAMAMRA

L’Algérie écarte « pour l’heure » toute éventuelle intervention militaire en Libye , selon le chef de la diplomatie 10/09/2014

L'Algérie écarte "pour l'heure" toute éventuelle intervention militaire en Libye , selon le chef de la diplomatie

L’Algérie a, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, exclu « pour l’heure » toute éventualité d’une intervention militaire en Libye, et affirme qu’il est plutôt question d’engager un dialogue inter libyen pour sortir le pays de la crise actuelle.

« Aucune intervention militaire n’est prévue en Libye pour l’heure mais il est question actuellement de réunir les Libyens, à travers un dialogue national, une réconciliation nationale et la consolidation des institutions démocratiques », a indiqué mercredi M. Lamamra en marge de la conférence sur « le rôle des femmes dans la cohésion familiale et la stabilité sociale ».

Cette déclaration intervient en réaction aux propos du ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian qui a annoncé dans un entretien paru mardi sur le quotidien français Le Figaro : « nous devons agir en Libye », en ajoutant que « Tout cela se fait en bonne intelligence avec les Algériens qui sont des acteurs majeurs de cette région et dont c’est aussi l’intérêt ».

S’agissant de ces déclarations, le chef de la diplomatie algérienne dit ne pas croire que « de tels propos auraient été tenus par le responsable français » et appelle à « se référer à la déclaration intégrale du ministre ».

Toujours au sujet de la question libyenne, M. Lamamra a tenu à rappeler les positions de son pays bâtis sur le principe du refus de l’ingérence dans les affaires internes des pays.

http://french.cri.cn/621/2014/09/11/702s400783.htm

——— Message transféré ———-
De : Bruno DRWESKI <[email protected]>
Date : 8 septembre 2014
Objet : Une contribution de Résistance : Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir…

Article | 8. septembre 2014
«C’est cette Libye-là que nous voulons»,

 lit-on sur cet écriteau brandi au lendemain de l’assassinat de Kadhafi par Sarkozy et Bernard-Henri Lévy. D. R.

 

L’Occident n’a eu de cesse de rendre ses ennemis inaudibles, pratiquant la désinformation par une perte de repères due à la surinformation en vue de créer non des illettrés ou des incultes, mais des êtres en phase de «désorientation», psychologiquement conditionnés et réorientés dans le sens souhaité.

Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir…
Capitaine Martin
Résistance

Commentaires

Par 00213 | 8. septembre 2014 – 8:44

En ce moment dans toute l’Europe de l’Ouest, les médias télés et radios gavent les populations de documentaires sur les deux guerres mondiales mais cette fois-ci en insistant particulièrement sur les mobilisations citoyennes qui ont eu lieu avant celle-ci, tel l’apéritif d’un repas qui s’annonce copieux.
En gros c’est du « rappelez vous comment on s’est sacrifié et comment on a gagné et comment on doit recommencé », en omettant toujours de dire quelques décennies après que ces deux guerres ont été créé et manipulé pour des projets d’un machiavélisme inégalable.
D’ailleurs les projets d’achat massif de véhicules légers à chenille en disent long sur les théâtres d’opération en vue :
L’Europe de l’Est et ses vastes plaines boueuses car les stratèges militaires veulent à tout prix éviter l’attaque par les airs et donc la redoutable défense anti-aérienne russe.
.
Le problème est que internet qui était un grain de sable qui enrayé la propagande, est entrain de devenir un rocher qui écrase tout le système des mass-médias atlantistes.
Les impérialistes en sont même arrivés à parler ouvertement de censure du web en pleine diatribe pour vendre la démocratie Otpor aux arabes !
Ils ont créé un redoutable outil pour désosser les pays qui entravent le projet sioniste (Facebook, Youtube, Google, Twitter…) et voila que la bête se retourne une fois de plus contre son maitre.
Le résultat est le très bas taux de crédibilité dorénavant accordé aux canaux d’infos classiques.
Internet n’est plus une alternative occasionnelle sur les sujets sensibles mais c’est devenu une source de substitution qui a eu pour conséquence un réveil des consciences.
Une majorité des peuples observent désormais « l’actualité encadrée » avec un œil acerbe à travers des exercices d’analyses critiques.
En résumé on regarde aujourd’hui « l’info contrôlé » pour s’enquérir du degré de mensonge distillé et pour savoir à quel point on nous prend pour des cons.
.
Dans le contexte de guerre froide qui prévaut actuellement et contrairement aux guerres précédentes les peuples européens sont majoritairement en faveur des positions russes.
C’est une première et c’est un mouvement qui tend à conquérir aussi les USA.
Il y a un point de non-retour qui a été atteint dans la décrédibilisation des médias mainstream à un moment précis :
La fausse attaque chimique syrienne des jihadistes de l’OTAN à l’été 2013 qui devait servir de casus belli.
.
Nous sommes arrivés à un tournant majeur de l’histoire :
L’opinion publique n’est plus en phase avec l’avis médiatique (et donc politique).
Il est certain qu’en cas de guerre physique atlanto-russe les occidentaux vont voir l’émergence des plus importants mouvements citoyens de l’histoire contre leurs propres dirigeants.
D’ailleurs Poutine et ses conseillers sont assez intelligent (contrairement à nos rigollots algériens qui se félicitent de pouvoir retirer un acte de mariage dans une mairie), pour pouvoir exploité cette faille qui risque de nuire sérieusement au plan israélien.

Par karimdjazair | 8. septembre 2014 – 9:48

Les journaux algériens sont certainement plus libres et objectifs que ceux de leurs collègues occidentaux, çà peut paraitre étonnant, mais c est la réalité.

Comme le démontre parfaitement cet article, en dépit de la diversité des médias en occident, la communication est devenue le nerf de la guerre. Beaucoup sont contrôles par les sionistes, faut pas se leurrer, même des journaux en France comme le Monde, qui auparavant était indépendant, hormis le monde diplomatique, se sont éloignés de la morale journalistique, même s ils subsistent encore des journaux indépendants que l on peut compter sur les doigts d’une main.

Ils diffusent de la désinformation, manipulent et sont même devenus des instruments de haine, de division, qui s inscrivent dans le cadre du concept raciste du choc des civilisations, développée après les événements du 11 septembre 2001 par les sionistes.

C est toute cette propagande, qui va être diffusée auprès de l opinion publique, pour créer la peur, et justifier la nécessité d interventions, qui ne sont en réalité que des agressions, des occupations, sur la base de mensonges.

Al Quaida créé par la CIA, et aujourd’hui l EIL, également instrumentalisé par les américains, vont servir d’épouvantails, et exploités pour convaincre l opinion publique de la nécessité de lutter contre le danger de l islamisme qui « menace » l occident !

Dans les faits, que voit on, plutôt le chaos que la démocratie et le bien être tant promis par l occident aux peuples du moyen orient, ou d Afrique. Les véritables raisons de ces interventions occupations, sont bien connus, faire main basse sur les richesses de ces pays.

Depuis la chute du mur de Berlin, nous vivons un formidable désordre international, les sionistes ont profité de la faiblesse de la Russie, pour faire sa loi. C est la loi du plus fort, celle de la jungle. L ONU et le conseil de sécurité, sont devenus des instruments de leurs desseins machiavéliques, quand ils ne deviennent pas des carpettes. La politique à géométrie variable, selon qu il s agit de GAZA, ou l Ukraine ou l’Irak, illustre également cette déviance.

Il y a treize ans, jour pour jour, les attentats perpétrés à New York et Washington … [Suite…]

par Akram Belkaid: http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5202914

L’étrange vidéo « prémonitoire » du 11-Septembre L’étrange vidéo « prémonitoire » du 11-Septembre

INFO PANAMZA. Deux citoyens norvégiens ont réalisé un docu-fiction à propos du 11-Septembre. Problème: certaines images significatives ont été capturées avant le jour des attentats.

Le 11.09.2014 à 20h39

Israël et le 11-Septembre : le grand tabou

 OMERTA OMERTA

Le CLA organise un sit-in à Oran en soutien à Fouad Harjane

Fouad Harjane, «victime d’une répression ciblée de la part du Parquet», d’après le CLA. D. R.

Fouad Harjane, «victime d’une répression ciblée de la part du Parquet», d’après le CLA. D. R.
 
11/09/2014 – 

Le CLA annonce l’organisation d’un sit-in devant le consulat général de France à Oran, pour dénoncer ce qu’il qualifie de «condamnation injuste» prononcée en France contre le syndicaliste Fouad Harjane.

 

L’Algérie opte pour le blé de l’Europe du Nord et des pays de la mer Baltique

L’Algérie opte pour le blé de l’Europe du Nord et des pays de la mer Baltique

Kaci Haider

L’Algérie a décidé de changer de fournisseur du blé tendre en optant pour les pays de l’Europe du Nord et des pays de la mer Baltique à la place de la France pour des raisons de qualité de….http://www.algerie1.com/actualite/lalgerie-opte-pour-le-ble-de-leurope-du-nord-et-des-pays-de-la-mer-baltique/

Le saviez-vous ? Le smartphone le plus fin du monde est Algérien

Par Abdou Semmar | septembre 10, 2014
c 8

Téléphonie fixe : Fin du monopole d’Algérie Télécom

La ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication a annoncé…

– See more at: http://www.algerie-focus.com/#sthash.vxs4Vfjl.dpuf


Voyageurs algériens, votre vol Air France risque d’être annulé entre le 15 et le 22 septembre

Les voyageurs algériens ayant réservé leur billet, quelle que soit sa nature, auprès de…

– See more at: http://www.algerie-focus.com/#sthash.vxs4Vfjl.dpuf

Martin Daltry, directeur du British Council (à droite), Andrew Noble, ambassadeur britannique (au centre), Deirdre Nicholas, directrice du projet (à gauche), et à l'extrême gauche la traductriceMartin Daltry, directeur du British Council (à droite), Andrew Noble, ambassadeur britannique (au centre), Deirdre Nicholas, directrice du projet (à gauche), et à l’extrême gauche la traductrice

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,