Aller à…
RSS Feed

25 novembre 2020

Le petit journal de Karim


 

DANS LA CONTINUITÉ-11

Mes Ami(e)s.

« Vous lirez plus bas des infos et opinions contradictoires que nous ne retrouvons pas dans « nos » médias

et dont nous ne partageons pas forcément toujours le point de vue.

L’hygiène mentale et la voie de la raison consistent à analyser les faits et opinions sous tous leurs angles,

en prenant en compte tous les points de vue, ce qui permet ensuite de décider sa propre opinion, en âme et conscience.

Ce qui manque aujourd’hui dans les pays qui subissent un processus

d’Occidentalisation ….ou d’Oxydation(?)

C’est donc ce que j’essaie ici de vous offrir en profitant à l’occasion de l’apport de militants des associations participant au

Collectif « PasEnNotreNom »

 

 

EUROPE

Appel de personnalités allemandes:

« Une autre guerre en Europe ?Pas en notre nom ! »

déc 08

articles de IlFatto

En Allemagne, d’anciens présidents, des artistes, des industriels lancent un puissant appel pour une politique de détente en Europe. Leurs collègues italiens [et français] se taisent.

En Allemagne, des dizaines d’intellectuels de premier plan, d’hommes politiques de diverses tendances, d’anciens présidents de la République, de journalistes, de responsables religieux de niveau mondial, etc. ont lancé un appel dramatique en faveur d’une politique de détente pour arrêter de diaboliser la Russie. Cet appel s’intitule « Une autre guerre en Europe ? Pas en notre nom ! »

Désormais, des pans entiers des classes dirigeantes allemandes voient se profiler le risque toujours plus grand d’une nouvelle guerre mondiale. Ils assistent effarés aux campagnes d’hystérie anti-russe dans les médias et font remarquer la soumission des gouvernants allemands et plus généralement européens qui, tel un troupeau allant au suicide, obéissent aveuglément aux mauvais bergers dirigés par les néocons de Washington. Les esprits les plus ouverts en Allemagne pointent du doigt la responsabilité primordiale des médias, infestés qu’ils sont par des éditorialistes et des commentateurs qui « diabolisent des nations entières, sans donner un crédit suffisant à leurs récits. » Ils rappellent les leçons dramatiques de l’Histoire, qui voient dans la Russie une puissance ayant une fonction dirigeante incontournable dans la vie politique européenne. Et même si d’éminentes personnalités allemandes appellent les classes dirigeantes russes au respect du droit international, leur doigt est clairement pointé vers cette tentative aussi folle que vouée à l’échec – la troisième après Napoléon et Staline – de dissocier la Russie de l’Europe. Ceux qui lancent cet avertissement sont des personnalités qui se sont toujours exprimées de façon modérée.

 
Date : 6 décembre 2014
Objet : Rejoignez-moi sur facebook et twitter !

Le vrai projet de l’Union Européenne : austérité à perpétuité, chaos social et fascisme

Les « propositions franco-allemandes pour relancer la croissance » (sic) présentées aujourd’hui auront eu au moins un mérite : achever de démontrer, s’il en était besoin, que  la Grèce n’est qu’un terrain d’essai dans le projet insensé de libéralisation totale que l’oligarchie veut imposer à l’Europe et qui consiste ni plus ni moins à mettre le marché du travail européen aux normes chinoises. Dernier îlot de résistance, le modèle social français hérité de l’après-guerre garantissant une protection sociale minimale, des retraites et des salaires décents est condamné à disparaître à moyen terme. Les économies exigées de la France par la Commission Européenne qui l’avait déjà placée sous surveillance renforcée en mars dernier en raison du niveau de sa dette et de son coût du travail jugé trop élevés, auront des effets dévastateurs en condamnant à la précarité à vie des millions de personnes. Mais cette gigantesque casse sociale a aussi une visée plus immédiate : préparer la France à la compétition du grand marché transatlantique dont le lancement est prévu en 2015.

(suite) https://bourgoinblog.wordpress.com/2014/11/27/le-vrai-projet-de-lunion-europeenne-austerite-a-perpetuite-chaos-social-et-fascisme/#more-2860
Date: 2014-12-12
Subject: Attention ! L’école qui se dénomme « Institut Européen du Journalisme »

Institut Européen de Journalisme, partenaire des criminels de guerre israéliens

12/12/2014

Attention ! L’école qui se dénomme « Institut Européen du Journalisme » et qui se trouve basée dans le 16e arrondissement de Paris, entretient un partenariat privilégié avec Israël et recommande à ses élèves des stages dans la charmante ville de Natanya, où viennent se reposer les soldats de l’occupation entre deux crimes dans les territoires palestiniens occupés. Un « cursus » en 4 ans, à raison de la modique somme de 6800 euros par an (bien moins de 7 mois de cours effectifs, soit plus d’un millier d’euros par mois) pour l’obtention d’aucun diplôme reconnu, semble autoriser cette école à se présenter sur son site comme « la meilleure école de journalisme ».
Les cadeaux aux entreprises où sont envoyés travailler bénévolement et « en alternance » les élevés, justifient en revanche la revendication suivante : « L’IEJ se veut l’école de journalisme la plus proche des attentes des professionnels ».
Et des attentes de l’occupation israélienne, donnée comme modèle de formation aux étudiants qui « bénéficient du partenariat avec le Natanya Academic College ».
Un partenariat qui n’empêche pas toutefois l’occupant de refuser le passage à l’aéroport de Tel Aviv des étudiants de l’IEJ qu’ils jugent trop « bronzés ». Sans la moindre explication, deux d’entre eux se sont ainsi retrouvés avec un tampon d’interdiction d’entrer de 10 ans, avant l’été.
Vigilance donc par rapport à cet attrape nigauds, non seulement de la part des étudiants, de leurs parents, mais aussi des partenaires qui sont mis en exergue sur le site de l’IEJ, tels que la Ville d’Aubervilliers, la Banque populaire où la BNP !
Pour rappel, l’armée israélienne, qui se livre régulièrement à des massacres de masse de civils palestiniens et qui torture systématiquement les enfants palestiniens, vient d’assassiner aujourd’hui un ministre palestinien : un bon « sujet radio ou TV » sans doute pour les étudiants de cet institut ?
Vous pouvez poser la question à la directrice de l’IEJ, Magali Bonavia à [email protected].
IEJ : 10-12rue Liautey. 75016 Paris. TEL : 01 53 92 23 00 – [email protected]

CAPJPO-EuroPalestine
Date : 13 décembre 2014
Objet : ça ferait peur si …

Atlantic Council : quand les médias français s’abreuvent directement à l’Otan
Observatoire du néoconservatisme

11 décembre 2014

Article en PDF :

L’Atlantic Council s’est imposé dans les médias français comme une référence en matière d’économie et de politique internationale. Le Monde, Le Point ou Le Figaro utilisent couramment ses analyses. La grande majorité de la presse de masse française s’est liée à un lobby dont la mission est l’ « OTANisation des esprits ». Mais qui dirige, conseille et finance ce lobby ? Peut-on imaginer qu’il s’agisse de gens responsables de crimes de guerre et crimes contre l’humanité ? Une enquête éclairant les dessous de votre info.. http://michelcollon.info/Atlantic-Council-l-officine-de.html

———- Message transféré ———-
De : MELUSINE <[email protected]>

From: Lucien Pons

Date : 13 décembre 2014
Objet :  Un sondage intéressant: « La France doit-elle sortir de l’OTAN? »

 

 

 

Devant le risque chaque jour plus important d’être entraînés dans la spirale de la guerre contre la Russie, nous devons réagir !

Voir ici ; ici et ici

 

A cause des liens qui nous enchainent aux décisions de l’OTAN prises à Washington, il me semble important de mettre en avant notre volonté de paix et notre volonté d’indépendance nationale.

 

Notre volonté de non alignement doit être affirmée. Ce fut la ligne directrice de la politique extérieure de notre pays jusqu’en 2009, date de la réintégration de la France dans le commandement intégré de l’OTAN.

 

Le Traité de Lisbonne subordonne notre défense à l’OTAN. Cette forfaiture a été ratifié par le parlement français en février 2008 contre l’avis du peuple qui s’était exprimé le 29 juin 2005.

L’article 42 du traité de Lisbonne (Ex-article 17 TUE) précise que l’OTAN reste, pour les États qui en sont membres, le fondement de leur défense collective et l’instance de sa mise en œuvre*.

 

Devant la montée du nazisme en Europe il faut mettre un terme à cet alignement systématique de notre politique sur celle du bloc atlantique. L’Union Européenne, les USA et l’OTAN ont installé des nazis au pouvoir en Ukraine durant l’année 2014. Ils cautionnent sans retenue le gouvernement illégitime issu du coup d’état du 21 février 2014.

 

Je vous propose un moyen d’affirmer votre volonté de rompre avec ce cercle infernal en participant au sondage ci-dessous.

http://www.mesopinions.com/sondage/politique/france-sortir-otan/1822

 

Vous pouvez consulter les résultats de ce sondage en cliquant sur le lien ci-dessous

http://www.mesopinions.com/sondage-resultats/politique/france-sortir-otan/1822#target

 

Comme vous pouvez le comprendre, la plus grande participation est souhaitée afin d’alerter nos dirigeants sur l’état de l’opinion en faveur de la paix et de la coopération des peuples.

 

Faites donc circuler ce message si vous partagez ce point de vue et si vous le pouvez.

Bien Cordialement.

Lucien PONS

 

*Extraits de l’article 42 du traité de Lisbonne.

La politique de l’Union au sens de la présente section n’affecte pas le caractère spécifique de la politique de sécurité et de défense de certains États membres, elle respecte les obligations découlant du traité de l’Atlantique Nord pour certains États membres qui considèrent que leur défense commune est réalisée dans le cadre de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et elle est compatible avec la politique commune de sécurité et de défense arrêtée dans ce cadre.[…]

Les engagements et la coopération dans ce domaine demeurent conformes aux engagements souscrits au sein de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord, qui reste, pour les États qui en sont membres, le fondement de leur défense collective et l’instance de sa mise en œuvre.
———- Forwarded message ———-
From: independenzawebtv . <[email protected]>
Date: 2014-11-29
Subject: Général Pinatel : « La France est totalement vassalisée aux intérêts américains » independenza webtv (c)

Paris, mercredi 26 novembre 2014 https://www.youtube.com/watch?v=73a6snnWBQU#t=20

Général Pinatel :« BHL c’est une Nabilla qui s’occupe de politique étrangère »-independenza webtv©

independenza webtv © – Général Pinatel – Partie 2.
Paris, mercredi 26 novembre 2014 : https://www.youtube.com/watch?v=M06cDPvz_7s

Général Pinatel :« On a le sentiment que la France n’est plus la France ! »– independenza webtv ©

independenza webtv © – Général Jean-Bernard Pinatel – Partie 3
Paris, mercredi 26 novembre 2014 https://www.youtube.com/watch?v=eBJWy8WBG1I
Date : 13 Décembre 2014
Objet :Tableau noir de Jean-Paul Brighelli 

Jean-Paul Brighelli dresse le « tableau noir » de l’école française

 

 

Publié le : samedi 13 décembre

Tableau noir dresse le constat impitoyable d’une faillite générale, malgré les réformes entreprises, ou à cause d’elles. Venu au pouvoir avec un pseudo-projet de refondation, le gouvernement socialiste a achevé le désastre initié dans les années 1990. Une faillite voulue, conforme aux engagements européens d’une France à bout d’école comme on est à bout de souffle; faillite de la formation, faillite de la transmission, parce que la faillite principale, c’est celle du renouvellement social. Ce sont prioritairement les plus pauvres qui paient le plus cher. Loin de les pousser au plus haut de leurs capacités, on ne leur donne même plus les bases qui leur permettraient de comprendre qu’on les sacrifie. Et parallèlement, on massacre aussi les enseignants, quand on en trouve encore : parce qu’il ne suffit pas de vouloir recruter, encore faut-il réinventer un métier chaque jour plus difficile; les ambitions sont chaque année revues à la baisse ou les résultats flamboyants d’un baccalauréat qui ne veut plus rien dire sont l’attestation la plus exemplaire de la faillite du système. Tableau noir, au-delà du constat accablé, est un livre de propositions. vidéo:https://www.youtube.com/watch?v=kkzOd1OMGlE

Prêt russe au FN : l’intermédiaire se définit comme un « judéo-chrétien sioniste »
Le 12.12.2014

Jean-Luc Shaffhauser et Marine Le Pen, mars 2014

INFO PANAMZA. À l’origine du prêt controversé d’une banque russe au Front national, l’eurodéputé Jean-Luc Schaffhauser revendique être un « ami d’Israël, seul pays démocratique de cette zone ».
Mélenchon accuse le Crif de vouloir « s’arroger des droits »
Le 13.12.2014

INFO PANAMZA. Découvrez en images la petite phrase politiquement incorrecte du duel Éric
Zemmour/Jean-Luc 
Mélenchon, diffusé vendredi sur RTL.

ÉricZemmour et Jean-Luc Mélenchon dans l’émission « On refait le monde » sur RTL
Beaucoup de médias traditionnels ont commenté aujourd’hui l’échange : aucun n’en a pourtant rapporté le propos le plus audacieux.

———- Message transféré ———-
De : Le G.A.B Groupe d’Associations de Bagnolet <[email protected]>
Date : 14 décembre 2014
Objet :Zemmour prend en exemple les propos islamophobes d’une « élue Front de gauche » de Bagnolet (Vidéo)

Lors de cette émission sur RTL, Zemmour interpelle Mélenchon sur « l’affaire Karine Lombardo » que nous avions révélée (http://artdelapaix.over-blog.com/…/pour-l-elue-la-maman-n-e…), du nom de cette élue de gauche de Bagnolet qui avait remis en question la « citoyenneté française » d’une femme au prétexte qu’elle porte un foulard.
Zemmour se dit d’accord en tous points avec l’élue de Bagnolet, content de prouver à Mélenchon que le discours islamophobe, la « pensée profonde de la France » selon lui, est bien prédominant, y compris dans son propre camp à gauche.
Quand Zemmour vous prend en exemple dans son combat raciste, il faut vous poser des questions…

Voici l’extrait > https://www.youtube.com/watch?v=TtfsQZypkuo
Cordialement,Belkacem

Mélenchon prend Zemmour en flagrant délit de mensonge …

leplus.nouvelobs.com/…/1288379-melenchon-prend-zemmour-en-flagrant-...

Zemmour – « Cette dame s’appelle Karine Lombardo et elle est élue Front de gauche. Elle est maire adjointe à l’Éducation « .

Jean-Luc Mélenchon …Karine Lombardo est une élue du PS ,signalé par Mélenchon (à 30mn25 sur la vidéo) :
« J’ai une mise au point à faire. Karine Lombardo qui a été évoquée tout à l’heure comme élue de Bagnolet n’est pas Front de gauche mais socialiste. »
Date : 4 décembre 2014
Objet : le fascisme qui se donne des airs de démocratie, c’est…
Pour que cessent le harcèlement policier, la répression et l’oppression

le fascisme qui se donne des airs de démocratie, c’est… ici et maintenant… comme dirait la vesse-de-loup de l’Élysée

 

 

Soutien à m. – Poète activiste pour O.P.A

 

http://soutien-m.over-blog.com/de-l-oppression-%C3%A0-la-r%C3%A9pression-m.-dans-l-oeil-du-viseur

 
Date : 14 décembre 2014
Objet : FRANCE – VIDÉO. Dictature: Dieudonné & Me François Danglehant face à l’injustice by Allain Jules
Quand on voit Me François Danglehant depuis des mois, on se dit que finalement, toutes les condamnations de Dieudonné ne sont que des mascarades, n’en déplaisent aux esprits chagrins qui sautent dessus à chaque fois pour essayer de justifier leurs tentatives de censure.Lire la suite

L’avocat de Dieudonné, François Danglehant, en prison ! 61

 

 
Date : 14 décembre 2014
Objet : Rencontre avec Patrick Mbeko et Charles Onana sur l’Afrique centrale

Bonjour,

Nous vous invitons pour la dernière conférence de 2014 à une très belle rencontre sur la France face à la géopolitique de l’Afrique centrale. Nous y recevrons lundi 15 décembre à 20H, au François Coppé, notre ami Patrick Mbeko, géopolitologue, et Charles Onana, journaliste d’investigation.

RDV au François Coppé, 1 boulevard du Montparnasse, Métro Duroc 20H lundi 15 décembre.

Pour ceux que nous n’aurons pas le plaisir de voir, nous vous souhaitons de très bonnes fêtes de fin d’année.

Prochaines conférences :

 

12 janvier Eric Branca Remettre les idées politiques à l’endroit

19 janvier Arnaud Teyssier  Pouvoir et spiritualité

26 janvier  Débat entre le colonel Olivier Kempf et le général Michel Frère : la France et l’OTAN

 

Notre dernier texte :

http://cerclearistote.com/la-creche-et-les-petits-dieux-du-peuple-par-claude-bourrinet/

Pour Noël, si vous souhaitez offrir nos livres, nos revues voir un abonnement :

http://cerclearistote.com/sabonner-a-la-revue-perspectives-libres/

http://cerclearistote.com/category/numeros-parus/

http://perspectiveslibres.com/



Date : 7 décembre 2014
Objet : Les races…

A nos communautés et amis(es) bonjour,

 

 Ower la rown bel fem kwel, ouvre le bal belle femme créole…

 

 Hier, étant invité en banlieue lyonnaise d’un « chanté kwel, » une tradition bien caraïbéenne, du 1è au 25 Décembre, période de l’Avant suivant la liturgie religieuse, en laissant l’enceinte j’avais le sentiment que pour nous les Nègres, «  le vivre ensemble » avait un sens en symbiose avec l’Histoire, alors que suivant la pensée nauséabonde européenne, le musulman devrait consommer la viande de porc, boire de l’alcool et jeter le coran, il serait intégré, bien de chez nous…

En vérité une bien curieuse conception du respect de la personne et de tolérance, des valeurs républicaines qui sont  parties, au pays des droits de l’homme…

 

 Et surprise, dans mon dernier message, «  la controverse raciale » j’ai fait état des espèces, humaine, animale, végétale qui ont comme point commun de respirer l’oxygène et rejeter le gaz carbonique, mais d’après leur aveu,  des personnes ignoraient que les arbres avaient une vie, suivant un métabolisme compliqué, du nom barbare de photosynthèse avec l’originalité de conserver l’oxygène et rejeter le gaz carbonique la nuit , grâce à la lumière du jour, je n’ai aucun mérite pour ce savoir, ayant débuté mon cursus d’études en Europe par l’Agronomie…

 

 Alors devant votre plante ne fredonnez  pas cette merveilleuse pensée de  P. Verlaine…

 

 … Objet inanimé, avez  vous donc une âme qui s’attache à la notre…

       Et la force d’aimer…

 

Elle ne serait pas virtuellement contente…

 

Et voilà dans la foulée que les choses se compliquent, avec cette internaute qui me déclare, je cite…

… « «   Cher M. Lebrun, sans doute je ne vous rencontrerez jamais, je ne suis pas toujours d’accord avec certaines de vos idées, qui provoquent des débats passionnés entre mes  proches et amis, quoiqu’il en soit vous êtes pour nous un Grand Monsieur. » »

 

Je ne suis ni surpris ni étonné, en me posant cette question…quel politicien de tous bords en exercice de son vivant peut recevoir un tel satisfécit, avec des comparaisons allant d’Amical Cabral (Angola) Modibo Keita (Mali) Malcom X (Etats-Unis)  Maximus (dans le film Gladiator) etc etc… pas Césaire Aimé qui est considéré comme un grand écrivain mais pas un chef de guerre…

 

 Effectivement les internautes sont bien dans la connaissance de nos problématiques,  Césaire Aimé n’a jamais fait état de luttes armées dans ses ouvrages au regard du statut politique de la Martinique…

 

Et à mes honorables auditeurs, de faire toujours la même réponse qu’à l’ancien Président WADE du Sénégal…

 

 … « « Dans une insurrection de lutte pour la Liberté et l’indépendance de la Martinique(Caraïbe) je ne suis pas tombé les armes à la main, à la tête de mes compagnons de combat, qui m’auraient porté avec fierté sur cette dernière portion de route terrestre qui conduit vers l’Éternité, précédé d’une salve d’honneur faisant trembler un ciel endeuillé … » »

 

Mais revenons au sujet du jour, la problématique raciale, les races n’existent…plus…hormis des caractéristiques biologiques communes remontant d’Adam et Eve, d’où est parti ce serpent de mer, et dans quel but…

 

Pour illustrer ma démonstration je prendrai trois exemples d’actualité/

 

 1è cas, à l’occasion d’une altercation avec un européen qui me traite de « sal nègre » incohérent parce qu’étant noir par définition je suis sal…tout juste le quidam recevra mon poing ou mon pied en quelque part…

 

 2é cas, dans l’altercation je le traite de  « sal blanc » , l’homme est dans tous ses états, l’injure suprême, court au commissariat de police du coin pour se plaindre de « racisme anti-blanc », bizarre le mot racisme n’est pas fondé car je n’ai pas voulu porter atteinte à la vie de cet homme, mais au pays de Molières les mots n’ont plus de sens…

 

 3è cas, mon adversaire est de confession judaïque et dans l’échange, part l’expression. « sal juif » alors là mes amis c’est le branle-bas de combat à tous niveaux, de l’Exécutif aux politiciens de tous bords, on vocifère « du racisme à l’antisémitisme » il faut faire monter au paroxime, la mayonnaise de la victimisation, au service de qui et pour qui..

 

Et voilà que Tel Avit ( Israël ) tombe dans le débat, somme Paris de prendre toutes les mesures pour protéger ses ressortissants… ah bon, c’est que notre homme a une double nationalité, qu’il peut émigrer sans problème, casser du palestinien à volonté sur la bande de Gaza (Palestine) revenir tranquillement en Europe la tête pleine de colonialisme de racisme d’impérialisme et faire le coup de poing contre les manifestants pro-palestiniens, sans être inquiété, c’est un monsieur bien sur tous les rapports…

 

Et là ,question se pose, par quelle manipulation génétique a-t-on transformé une religion en race, permettant à ses adeptes de hurler au racisme, alors que jusqu’à plus ample informé ces personnes sont des occidentaux de l’Europe pour ce qui nous concerne…

 

D’ailleurs une étude effectuée par une fondation, appuyée par un sondage d’opinion, fait ressortir que  75% des sondés estiment que la mouvance judaïque est entièrement responsable des incivilités et autres turpitudes dont  elle s’estime être victime…

 

Que cette population qui use et abuse de son passé transformé en fond de commerce, bénéficie d’une protection et de mesures de sécurité exorbitants du droit commun, non justifiées, avec le soutien des médias affidés et de politiciens de tout bord., ces sondés sont-ils pour autant racistes, ou anti… non, mais ils  refusent d’avaler des couleuvres

 

Et donc avancer qu’il n’y a pas de race relève de la parfaite fumisterie, que jadis nos pères en Afrique ont cru aux vertus des béatitudes du Christianisme, pour se retrouver dispersés à travers la Planète en qualité de sous race…Les Nègres que nous sommes ne doivent plus tomber dans ces pièges grossiers

 

La proclamation de la fin  de la lutte des classes a fait des nantis de plus en plus riches et les pauvres enfoncés davantage dans l’abîme de la misère, parce que ces derniers y ont cru, en baissant les bras face à des promesses qui ne seront jamais tenues

 

La société est passée en quelques années de forme cylindrique à forme conique’ (voir la pyramide des âges)

 

Pour abréger je dirais que nous vivons dans un grand pays, construit avec un apport massif d’immigration venu de tous horizons, un pays dont je connais parfaitement l’Histoire de par la colonisation des esprits, dont le peuple bousculé, tiraillé par des courants philosophiques divers, n’a pas encore de nos jours assimilé toutes les conséquences de la grande Révolution de 1789.

 

 Choisir entre la Monarchie et la République tel est son dilemme d’où en découlent toutes les incohérences sociétales et politiques relevées depuis longtemps, le dernier en date, la reconnaissance sans condition de l’État  de la Palestine, malgré les rodomontades diplomatiques du colonisateur israélien…   

 

Pour ce mois de Décembre AFCAM  a mis  à l’affiche l’Ile de la Réunion, alors bon voyage et

 

Bonne semaine

 

Léonce Lebrun

         

RELAIS DE GOREE
BP 3163
69211 LYON CEDEX 03
site :
www.afcam.org

 

liens de sites partenaires
http://www.myspace.com/doutasecksiteofficiel

https://www.sites.google.com/site/parisaidh/
Date : 7 décembre 2014
Objet : le groupe Bilderberg et la Commission Trilatérale

Chers amis,

l’émission mensuelle de comaguer (comité comprendre et agir contre la guerre) aura pour thème ce mercredi 10 décembre, le Groupe de Bilderberg et la Commission Trilatérale.
Nous aborderons ce thème en lien avec la traduction du livre du sociologue et économiste marxiste italien Domenico Moro, Club Bilderberg.

La version française va paraître prochainement aux Éditions Delga, augmentée d’une postface sur la situation des Français dans le Bilderberg et la Trilatérale.

A mercredi, 20h, 88.4 dans la région marseillaise, ou sur le site de Radio Galère en direct (seulement, pour le moment) http://www.radiogalere.org
m-a

BILDERBERG,  COMMISSION TRILATERALE

Un gouvernement occulte du capitalisme occidental, une société secrète, un complot, une conspiration ?

Ou bien un outil dans le mécanisme polymorphe pour l’organisation et la préservation de la domination globale du système capitaliste occidental ?

Nous nous pencherons sur cette question qui a fait frémir les narines de tant de  journalistes d’investigation

MERCREDI 10 DECEMBRE

Sur Radio Galère  20h – 21h30 (88.4 à Marseille)

 

GRANDE-BRETAGNE
Date: 9 décembre 2014

Objet: Un autre regard sur l’immigration

Un autre regard sur l’immigration

Publié le 8 décembre 2014 dans Nation et immigration

Parce qu’elles sont rationnelles et non passionnelles, les approches libérales de l’immigration ont peu de chances d’être prises en considération.

Par Guy Sorman

Le Premier ministre britannique, quand il envisage d’interdire l’entrée libre des Européens en Grande-Bretagne, exprime sans état d’âme le sentiment primaire de bien d’autres Européens : les immigrants, d’où qu’il viennent, sont mal perçus et mal acceptés. La Suisse seule fait exception : les citoyens ont rejeté par référendum une tentative de freiner l’immigration, non parce que les Suisses sont particulièrement accueillants, mais parce qu’ils font mieux que d’autres la relation directe entre les travailleurs étrangers et la prospérité de la nation. Hormis la Suisse, l’hostilité aux immigrés n’est pas propre à l’Europe, ni vraiment nouvelle. En Asie où le sentiment d’appartenance ethnique est plus marqué qu’en Occident, le Japon et la Corée se barricadent au nom de leur civilisation. À l’inverse – quel paradoxe pour une nation d’immigrés – les Américains s’affrontent entre partisans de la régularisation des clandestins, le projet du Président Obama, et une réaction nativiste, le Tea Party. Mais c’est en France, seule, que le refus de l’immigration fédère un parti de masse, le Front national.

Le refus quasi universel de l’immigration n’est pas nouveau : seuls les motifs du refus ont évolué. Pour refuser les Chinois, au XIXe siècle, les Américains arguaient de leur caractère inassimilable et de leur passion immodérée pour l’opium. En France, au début du XXe siècle, les Italiens étaient perçus comme basanés et pourchassés. Les Polonais, dans les années 1920, durent faire venir des prêtres de leur pays d’origine parce que le clergé français refusait la messe à ces drôles de paroissiens. Si l’on connaissait mieux cette histoire de la xénophobie, l’hostilité du moment à travers toute l’Europe contre les Arabes, les Bangladais ou les Roms nous apparaîtrait comme une vieille chanson incessamment recyclée.

Ce qui change peu aussi est l’impuissance des gouvernements à endiguer l’immigration. Aucune police des frontières, aucun mur le long du Rio Grande ne suffiront jamais à contenir une irrésistible dynamique, celle des pauvres et des opprimés pour qui migrer vers le Nord est le salut. Un paysan africain pourra trimer toute une vie, sans jamais au cours de cette vie gagner l’équivalent d’un an de salaire en Europe et sans jamais, en Afrique, y scolariser ses enfants ou soigner ses parents. L’immigrant est rationnel dans ses choix : il connaît les risques qu’il court, vitaux parfois, et le bénéfice qu’il en espère. Dans tout village mexicain ou sahélien, on sait exactement à quel capital économique et physique la migration permet d’accéder, par le travail (États-Unis, Grande-Bretagne surtout) ou par des avantages sociaux (France, Scandinavie). Dans les pays d’accueil, parce que l’opinion l’exige et que nulle nation ne saurait « accueillir toute la misère du monde », que doivent et peuvent les gouvernements ?

Ne rien faire serait l’option la moins coûteuse et peut-être efficace : aux États-Unis, lorsque la frontière avec le Mexique était ouverte, les travailleurs du Sud, laissant leur famille derrière eux, faisaient l’aller et retour, en fonction du marché du travail. Ce fut le cas aussi dans la relation entre la France et le Sud (qui alors commençait en Espagne) jusque dans les années 1970. Des simulations appliquées à la relation entre le Mexique et les États-Unis indiquent qu’une frontière ouverte ou fermée n’aurait, en réalité, aucune influence, ni positive, ni négative, sur les flux migratoires : le marché dicte ces flux, plus que la réglementation et les garde-frontières. Il est envisageable que seule la pression politique contraint les gouvernements à gérer l’immigration ou à faire semblant : cette politique est peut-être un simulacre mais, en démocratie, le non-agir n’est pas une option. En économie non plus d’ailleurs, même quand les bénéfices de l’action/agitation restent à démontrer.

Il reste une alternative, d’inspiration presque aussi libérale que le laisser-faire, laisser-passer, proposée par l’économiste Gary Becker. Celui-ci comparait l’immigration à un investissement : le migrant prend un risque, paye souvent des intermédiaires pour accéder au capital accumulé dans le pays d’accueil. Becker proposait, en conséquence, que le droit d’entrée, visa de séjour ou de travail de plus ou moins longue durée, soit tarifé et mis en vente. Ce qui se pratique déjà, mais seulement au profit des investisseurs fortunés dans la plupart des pays développés. Le visa de travail tarifé pour tous permettrait donc aux pauvres – qui s’endetteraient pour investir dans leur futur – d’accéder aux privilèges actuellement réservés aux plus riches. La valeur du visa serait déterminée par le marché, certains pays dans certaines circonstances, variables, s’avérant plus rémunérateurs en travail disponible ou en services sociaux accessibles. Ce droit au visa payant supprimerait l’essentiel sinon la totalité de la clandestinité, allégerait les contrôles aux frontières et faciliterait la chasse aux fraudeurs devenus marginaux.

Ces solutions libérales, l’inaction et le marché des visas, ont peu de chances d’aboutir ni même d’être prises en considération en Europe ou aux États-Unis, parce que ce sont des approches rationnelles et non passionnelles de l’immigration. Au mieux, on attendra que le débat en soit enrichi, qu’une once de raisonnement économique tempère la gesticulation politique. La vocation de la doctrine libérale est, en temps ordinaire, d’élargir le champ de la réflexion démocratique, pas de s’y substituer. En temps extraordinaire, crise majeure par exemple, les solutions libérales peuvent aussi devenir ce que le philosophe britannique Friedrich Hayek appelait une « utopie de substitution » aux idéologies autoritaires.

FEASO Communication
www.feaso.org
11, rue Caillaux MDA 13 Boîte 50 75013 Paris Tél.: +33952718713 [email protected]

BELGIQUE

 
Date : 11 décembre 2014
Objet :  » BELGIQUE: TRÈS BIEN !!!: Voici «Tout autre chose», le nouveau «mouvement citoyen» « 

Voici «Tout autre chose», le nouveau «mouvement citoyen»

Un « mouvement citoyen » voit le jour, contre l’austérité, pour l’alternative. Nous publions son « appel », et la liste (une septantaine) de signataires à ce stade.

Delphine Noels et Fabrice Murgia ont été désigné par l’assemblée générale du mouvement pour porter sa voix dans les médias. © Pierre-Yves Thienpont / Le Soir.

Trois ans après le « G1000 » de David Van Reybrouck, qui voulait « redonner de l’oxygène à la démocratie et montrer qu’elle peut se régénérer », voici « Tout autre chose », c’est le cas de le dire, car ce « mouvement citoyen », qui sera lancé officiellement ce jeudi 11 décembre, moins détaché, plus engagé, fait irruption, lui, dans l’arène politico-sociale, proclamant dans un « appel » (lire ci-dessous) fort déjà d’une septantaine de signataires : « Stop ! Les idées de solidarité, de consensus et de concertation sont remises en question. Le seul horizon qui nous est désormais imposé est celui de l’austérité. Comme si, au nom d’une prétendue rigueur, il n’y avait d’autre solution que de rogner dans les salaires, les pensions, les services publics, la culture, la recherche scientifique, l’aide au développement… Nous, femmes et hommes, jeunes et moins jeunes, salarié-es, indépendant-es, pensionné-es, sans emploi, parents, profs, étudiant-es, artistes et associations, appelons à prendre le chemin de la confiance et de la solidarité ! ».

Un cri de l’âme, celui d’une société déchirée aujourd’hui, en lambeaux demain « si l’on ne fait rien », nous expliquent Delphine Noels, réalisatrice, et David Murgia, auteur, metteur en scène, comédien, figurant parmi les initiateurs du mouvement, et mandatés par une « assemblée générale » pour fixer le cap à ce stade – analyse et entretien à lire dans Le Soir.

Voici le texte de l’appel, et la liste des signataires pour l’instant.

L’appel :Rejoignez-nous sur : www.toutautrechose.be

ITALIE

Date : 13 décembre 2014
Objet :  L’Italie pôle européen des F-35

 

Le choix du Pentagone annoncé par Pinotti

 

L’Italie pôle européen des F-35

 

Manlio Dinucci

 

Pendant que l’Italie sombre dans la crise et que les travailleurs descendent dans la rue contre le gouvernement, la ministre de la Défense Roberta Pinotti annonce triomphante «ça y est,  l’Italie y est arrivée » : elle a été choisie par le Pentagone comme « pôle de manutention des vélivoles F-35 déployés en Europe, aussi bien ceux achetés par les pays européens que ceux étasuniens opérant en Europe ». L’annonce a été faite par Pinotti au terme d’une rencontre avec l’ambassadeur étasunien à Rome, John Phillips, qui lui a transmis la décision du Pentagone. Décision en réalité attendue puisque, comme le rappelle Pinotti elle-même, le site Faco di Cameri (Novare) a été conçu dès le départ pour accueillir à la fois les activités d’assemblage et d’essai et celles de manutention, réparation, révision et mise à jour du chasseur F-35.

« C’est un résultat extraordinaire » déclare la ministre, en soulignant que « l’Italie, dans le projet lancé en 1998, a décidé dès le départ d’être un partenaire non acquéreur ». Honneur au mérite bi-partisan. Après la signature du premier mémorandum d’accord par le gouvernement D’Alema en 1998, c’est le gouvernement Berlusconi qui a signé en 2002 l’accord qui a fait entrer l’Italie dans le programme comme partenaire de second niveau. C’est le gouvernement Prodi en 2007 qui l’a perfectionné et a envisagé l’achat de 131 chasseurs. C’est le gouvernement Berlusconi en 2009 qui en a délibéré l’achat. En 2012 c’est le gouvernement Monti qui a « recalibré » le nombre de chasseurs de 131 à 90 pour montrer que, face à la crise, tout le monde doit serrer la ceinture. En 2013 c’est le gouvernement Letta et en 2014 celui de Renzi qui confirment les engagements de l’Italie dans le programme F-35 chapeauté par l’étasunienne Lockheed Martin, première productrice mondiale d’armements.

« Un succès industriel fortement voulu par la Défense », comme le définit Pinotti, en assurant que le choix de Cameri aura « des retombées énormes pour l’Italie ». Que les retombées soient énormes, ça ne fait pas de doute. Reste à voir dans quel sens. « L’établissement de Cameri à plein régime fera augmenter notablement le nombre de personnes directement engagées », prévoit Pinotti. Mais elle ne dit pas combien finissent par coûter les rares postes de travail créés à Cameri et dans la vingtaine d’établissements qui produisent des composants pour le F-35. Le site Faco di Cameri, qui a coûté à l’Italie quasiment un milliard d’euros, fournit du travail à moins de mille employés qui, selon Finmeccanica[1], pourrait aller jusqu’à 2500 à plein régime. Et, en annonçant le choix de Cameri, le général étasunien Christopher Bogdan précise, y compris en prévision de dépenses ultérieures pour le développement de l’établissement, que « les pays partenaires du programme F-35 prennent à leur charge les investissements de ces sites ».

L’ambassadeur Phillips rappelle ensuite à Pinotti ce qu’elle a oublié de dire : que « l’Italie tiendra parole sur les 90 avions », c’est-à-dire sur l’achat de 90 chasseurs F-35.  A un prix qui reste à quantifier. L’accord stipulé en octobre par le Pentagone avec Lockheed Martin pour l’achat de 43 autres F-35, dont 2 pour l’Italie, indique que « les détails sur le coût seront communiqués une fois le contrat stipulé ». L’Italie s’engage donc à acheter d’autres F-35 sans en connaître le prix. Selon une estimation haute, déduite du budget du Pentagone, le coût unitaire actuel est de 177 millions de dollars -équivalents à plus de 140 millions d’euros- soit environ 13 milliards d’euros pour 90 chasseurs. Lockheed assure que, grâce à l’économie d’échelle, le coût unitaire diminuera. Elle ne dit pas cependant que le F-35 subira des modernisations continuelles qui feront gonfler la dépense. L’annonce de Pinotti selon laquelle le F-35 « restera en activité pendant 30 ans avec des révisions périodiques » signifie ainsi que dans les prochaines décennies d’autres milliards devront sortir des caisses publiques pour moderniser les 90 chasseurs achetés et, certainement, pour en acheter d’autres.

Le général Bogdan prévoit pour Cameri un avenir, à ses dires, plus radieux encore que celui décrit par Pinotti. « Étant donné que l’Italie accroîtra la capacité de production du site –estime-t-il- il est possible que les USA et d’autres partenaires construisent leurs avions à Cameri », en collaboration avec la Grande-Bretagne.

 

Il explique ainsi que le choix de Cameri, tout comme celui d’un site turc pour la maintenance des moteurs des F-35, est dû à divers facteurs » etc.

Et : « l’Italie a été choisie en tant que « pôle de maintenance» des chasseurs F-35 parce que le Pentagone prévoit de l’utiliser encore plus comme porte-avions USA/Otan en Méditerranée.

En d’autres termes, le général Bogdan explique que l’Italie a été choisie en tant que « pôle de manutention » des chasseurs F-35 parce que le Pentagone prévoit de l’utiliser encore plus comme porte-avions USA/Otan en Méditerranée. « Nous avons montré que nous sommes un pays crédible », conclut Pinotti, fière du fait que le Pentagone juge l’Italie fiable pour la guerre.
On aurait tort de prendre les Turcs et les Italiens (seulement) pour des gros bras. Reste à savoir, comme me l’indique mon camarade de Comaguer, si (et qui ?) Lockheed a « arrosé »  en Italie pour faire un « pôle de maintenance ». Concernant les « divers facteurs », on peut toujours aller consulter, pour sa propre information, les listes italiennes des membres, et invités récents, de la Commission Trilatérale et du Groupe Bilderberg.

[1]Principal groupe industriel et aéronautique italien

 

Édition de samedi 13 décembre 2014 de il manifesto

http://ilmanifesto.info/tredici-miliardi-per-gli-f-35/

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

UKRAINE
Objet :  [Défense Russie Liberté] http://arretsurinfo.ch/ukraine-russie-ou-la-suite-...

Silvia Cattori a publié dans Défense Russie Liberté

Silvia Cattori 1 décembre 19:00

http://arretsurinfo.ch/ukraine-russie-ou-la-suite-de-la-partie-de-poker-menteur/

Ukraine / Russie ou la suite de la partie de poker menteurarretsurinfo.chLe 8e convoi humanitaire Les dernières décisions de Poroshenko peuvent sembler, à première vue, surp…
Voir la publication sur Facebook · Modifier les paramètres de courrier électronique · Vous pouvez répondre à ce message pour commenter.

RUSSIE

Date : 12 décembre 2014
Subject: Tatars de Crimée : le filigrane pour propagande

https://www.youtube.com/watch?v=gXMSEPO72O8

Si « ma’ musique ne vous plait pas la prochaine fois je vous mettrais Giscard et son accordéon  avec Carla..Ah non on me dit que çà n’est pas possible, il serait capable de faire un livre dans le style de celui qu’on a fait concernant Daiana....

Ce mail a été tronqué.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,