Aller à…
RSS Feed

5 décembre 2020

Les milices islamistes à l’assaut d’Al-Sedra, le principal terminal pétrolier de Libye


Les milices islamistes à l’assaut d’Al-Sedra, le principal terminal pétrolier de Libye

15/12/2014 à 08:50 Par Jeune Afrique
Des combattants de 'Fajr Libya' ('aube de la Libye'), le 13 octobre 2014 près de Tripoli. Des combattants de « Fajr Libya » (« aube de la Libye »), le 13 octobre 2014 près de Tripoli. © AFP

Des miliciens islamistes de Fajr Libya ont tenté de s’emparer ce week-end d’Al-Sedra, le principal terminal pétrolier en Libye. Les forces loyales au gouvernement ont réussi, temporairement, à repousser leur offensive.

Les combattants de Fajr Libya passent à l’offensive dans l’Est libyen. Cette coalition de milices islamistes a lancé samedi 13 décembre une attaque à partir de trois axes pour prendre le contrôle de la région d’Al-Hilal, qui comprend les terminaux d’Al-Sedra, Ras Lanouf et Brega. Dimanche, ils avançaient vers le terminal pétrolier d’Al-Sedra, le plus important du pays, situé entre les villes de Syrte et de Benghazi.

Les assaillants ont d’abord été repoussés par les forces pro-gouvernementales, qui bénéficiaient d’un soutien aérien. Des affrontements ont ensuite éclaté au sol entre forces gouvernementales et islamistes et n’ont cessé qu’en soirée, avant de reprendre dimanche. Aucun bilan n’avait été donné dans l’immédiat sur les victimes des combats de dimanche. Samedi, les forces gouvernementales avaient fait état de cinq blessés, tandis que Fajr Libya avait annoncé la mort de deux de ses combattants.

Raid aérien

Fajr Libya a par ailleurs perdu au moins 13 hommes dimanche dans un raid aérien à la frontière tunisienne, près du poste-frontière de Ras Jedir. Selon une source militaire, la frappe, qui a fait 17 morts au total et plus de dix blessés, a été menée par des forces du général à la retraite Khalifa Haftar, qui combat les islamistes au côté de l’armée régulière. Le 5 décembre, une frappe contre des miliciens islamistes qui contrôlent Ras Jedir avait fait un mort et plusieurs blessés.

La Libye est plongée dans le chaos depuis l’insurrection ayant provoqué la chute de Mouammar Kadhafi en 2011. Livré aux milices, le pays est dirigé par deux gouvernements et deux Parlements qui se disputent le pouvoir à distance. Les islamistes se sont emparés de la capitale Tripoli ainsi que de Benghazi, la grande ville de l’Est libyen.

>> Lire aussi Justice : la CPI saisit le Conseil de sécurité de l’ONU pour que lui soit livré Seif el-Islam Kadhafi

(Avec AFP)

Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Libye | Les milices islamistes à l’assaut d’Al-Sedra, le principal terminal pétrolier de Libye | Jeuneafrique.com – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique
Follow us: @jeune_afrique on Twitter | jeuneafrique1 on Facebook

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,