Aller à…
RSS Feed

29 novembre 2020

51 % des Américains approuvent la torture


51 % des Américains approuvent la torture

Le Point – Publié le

Voilà un sondage qui fait froid dans le dos, même au pays de la peine de mort : seuls 29 % des sondés trouvent injustifiées ces méthodes pratiquées par la CIA.

La statue de la Liberté affronte les éléments déchaînés, à New York. Photo d'illustration.
La statue de la Liberté affronte les éléments déchaînés, à New York. Photo d’illustration. © AFP PHOTO/Jewel Samad

 

Par (avec AFP)

Voilà un sondage qui fait froid dans le dos, même au pays de la peine de mort : une majorité d’Américains (51 %) considèrent comme justifié d’utiliser la torture pour interroger des suspects, tandis que seulement 29 % jugent injustifiées ces méthodes pratiquées par la CIA et dénoncées dans un récent rapport du Sénat, et 20 % sont sans opinion. Ils sont même plus nombreux (56 %) à estimer que l’utilisation de la torture lors de ces interrogatoires a permis d’obtenir des informations qui ont empêché que des attentats se produisent. Seuls 28 % pensent le contraire, et 16 % sont sans opinion, précise l’étude du centre de recherche Pew publiée lundi.

Enfin, 42 % des Américains pensent que la publication par le Sénat d’un rapport sur ces pratiques était « une bonne décision », et 43 % une « mauvaises décision », tandis que 15 % sont sans opinion. Le sondage a été mené par téléphone du 11 au 14 décembre auprès de 1 001 adultes âgés de 18 ans ou plus et vivant aux États-Unis. Le rapport publié mardi par le Sénat américain, qui a provoqué une onde de choc à travers le monde, décrit avec force détails comment des détenus ont été attachés pendant des jours dans l’obscurité, plongés dans des bains glacés, ou encore privés de sommeil pendant une semaine.

Visiblement, le matraquage des séries TV comme 24 heures chrono, dans laquelle l’agent Jack Bauer torture des suspects pour obtenir des informations et sauver le monde de divers périls, a été efficace sur la population…

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,