Aller à…
RSS Feed

28 février 2021

Gaz de schiste : La protestation gagne plusieurs villes du pays


Samedi 31 janvier à 18:44
Gaz de schiste : La protestation gagne plusieurs villes du pays

 

En guise de protestation contre l’exploitation du gaz de schiste et en soutien aux habitants d’In Salah, des actions de contestation ont été organisées samedi à travers plusieurs villes du Sud du pays. 

Ainsi à Ouargla ds dizaines de personnes ont observé un sit-in « pacifique » au niveau de la place « Souk Lahdjar », pour réclamer l’arrêt du projet « d’exploitation du gaz de schiste ».

Les manifestants ont brandi des banderoles contre l’exploitation de cette énergie non conventionnelle. Lors de cette manifestation, des intervenants ont mis en avant « les risques du projet sur l’environnement et la santé humaine, liées à l’usage des produits chimiques durant la phase d’exploitation de cette énergie », avant de se disperser dans le calme.

Alors qu’à In Salah (wilaya de Tamanrasset) le mouvement de protestation contre l’exploitation du gaz de schiste s’est poursuivi samedi à In-Salah par l’organisation d’une marche « pacifique » à travers les principales artères de la ville, avant que les manifestants ne rejoignent un sit-in maintenu devant le siège de la daïra de In-Salah.

Dans la commune de Metlili (45 km au sud de Ghardaïa), une centaine de citoyens se sont rassemblés, le même jour, pour dénoncer le projet d’exploitation du gaz de schiste à In-Salah.

Un peu plus vers le Nord, à Batna (Est), quelque deux cents (200) personnes se sont rassemblées pour exprimer leur opposition à l’exploitation du gaz de schiste.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,