Aller à…
RSS Feed

2 mars 2021

Le petit journal de Karim


 

08/02/2015
 PANORAMA CPNN (02-2015)

 

Mes Ami(e)s.

« Vous lirez plus bas des infos et opinions contradictoires que nous ne retrouvons pas dans « nos » médias

et dont nous ne partageons pas forcément toujoursle point de vue.

L’hygiène mentale et la voie de la raison consistent à analyser les faits et opinions sous tous leurs angles,

en prenant en compte tous les points de vue, ce qui permet ensuite de décider sa propre opinion, en âme et conscience.

Ce qui manque aujourd’hui dans les pays qui subissent un processus

d’Occidentalisation ….ou d’Oxydation(?)

C’est donc ce que j’essaie ici de vous offrir en profitant à l’occasion de l’apport de militants des associations participant au Collectif Pas en notre Nom

medias-tromper-copie-1.jpg

AMÉRIQUES

USA
De : « Ahmed Bensaada »
Date : 31 janvier 2015
Objet : Daech (IS) est-il financé par les États-Unis?


La réponse est oui selon Selon Yousaf al Salafi , un commandant pakistanais de Daech (IS) récemment arrêté :   http://tribune.com.pk/story/828761/startling-revelations-is-operative-confesses-to-getting-funds-via-us/   http://www.ibtimes.co.uk/isis-funding-routed-through-us-claims-islamic-state-commander-pakistan-1485622

  _______________________________
Ahmed Bensaada, Montréal, Canada
http://www.ahmedbensaada.com/
_______________________________

De : claude.karnoouh
Date : 31 janvier 2015
Objet : Le général Desportes aux sénateurs français : « les États-Unis ont créé Daesh »

Le général Desportes aux sénateurs français : « les États-Unis ont créé Daesh » 01/28/2015 par annamarkonova Saint-cyrien, ancien directeur de l’École de Guerre française et aujourd’hui conférencier à l’Institut d’Études Politiques de Paris, le général Vincent Desportes n’a jamais eu sa langue de poche et s’est souvent fait taper sur les doigts par sa hiérarchie. Le 17 décembre 2014, il fut auditionné par une commission du sénat français chargée de la défense et des affaires étrangères et, fidèle à ses habitudes, n’a pas mâché ses mots. Extraits. « Un mot sur Daech, d’abord. […] Ne doutons pas de la réalité de la menace directe pour nos intérêts vitaux, dont notre territoire et notre population. Daech est le premier mouvement terroriste à contrôler un aussi vaste territoire (35% du territoire irakien, 20% du territoire syrien). Ce qui représente 200 000 km² (soit l’équivalent de l’Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, PACA et Rhône-Alpes réunis) et une population de l’ordre de 10 millions de personnes. Ce territoire est imparfaitement mais réellement « administré » par un « ordre islamique », fait de barbarie et de rackets. Daech dispose d’un véritable « trésor de guerre » (2 milliards de dollars selon la CIA), de revenus massifs et autonomes, sans comparaison avec ceux dont disposait Al-Qaïda. Daech dispose d’équipements militaires nombreux, rustiques mais aussi lourds et sophistiqués. Plus que d’une mouvance terroriste, nous sommes confrontés à une véritable armée encadrée par des militaires professionnels. Quel est le docteur Frankenstein qui a créé ce monstre ? Affirmons-le clairement, parce que cela a des conséquences : ce sont les États-Unis. Par intérêt politique à court terme, d’autres acteurs – dont certains s’affichent en amis de l’Occident – d’autres acteurs donc, par complaisance ou par volonté délibérée, ont contribué à cette construction et à son renforcement. Mais les premiers responsables sont les États-Unis. Ce mouvement, à la très forte capacité d’attraction et de diffusion de violence, est en expansion. Il est puissant, même s’il est marqué de profondes vulnérabilités. Il est puissant mais il sera détruit. C’est sûr. Il n’a pas d’autre vocation que de disparaître. Le point est de le faire disparaître avant que le mal soit irréversible, avant que ses braises dispersées n’aient fait de ce départ de feu un incendie universel. Il faut agir, de manière puissante et déterminée, avec tous les pays de la région. Il faut agir, mais qui doit agir ? Avant d’aller plus loin dans mon raisonnement, je voudrais, comme vous l’avez souhaité, étudier quelques-uns des critères retenus comme fil guide de ces auditions. J’aborderai d’abord celui de la capacité « d’analyse exacte du contour spatio-temporel et financier d’un engagement ». Ce critère est en opposition profonde avec la nature même de la guerre. Car, depuis que le monde est monde, personne n’a jamais pu « commander » à la guerre. Le rêve du politique, c’est l’intervention puissante, rapide, ponctuelle, qui sidère. C’est le mythe cent fois invalidé du « hit and transfer », du choc militaire qui conduirait directement au résultat stratégique et, dans un monde parfait, au passage de relais à quelques armées vassales immédiatement aptes et désireuses d’assumer elles-mêmes les responsabilités. Las ! Les calendriers idéaux (du genre « Cette opération va durer six mois ») sont toujours infirmés par ce que Clausewitz appelle la « vie propre » de la guerre. La guerre appartient à l’ordre du vivant, elle n’est pas un objet, elle est un sujet. Dès lors, n’espérons jamais « commander à la guerre » : c’est elle qui imposera son calendrier et ses évolutions. Cela a toujours été vrai : je relie mon propos à trois stratégistes qui inscrivent dans le temps éternel cette caractéristique incontournable de la guerre. 400 av. JC, évoquant la guerre du Péloponnèse, Thucydite indique que « La guerre ne se développe jamais selon un plan arrêté ». Au XVe siècle, Machiavel considère pour sa part que, si « on rentre dans la guerre quand on veut, on en sort quand on peut ». Il y a quelques années, un officier de cavalerie qui connaît la guerre mieux que personne pour en avoir souffert dans sa chair et l’avoir pratiquée à tous les niveaux, je veux parler de Winston Churchill, affirme dans ses mémoires, « Ne pensez jamais, jamais, jamais qu’une guerre peut être facile et sans surprise ; (…) l’homme d’État qui cède au démon de la guerre doit savoir que, dès que le signal est donné, il n’est plus le maître de la politique mais l’esclave d’événements imprévisibles et incontrôlables »universel. Il faut agir, de manière puissante et déterminée, avec tous les pays de la région. » https://theorisk.wordpress.com/2015/01/28/le-general-desportes-aux-senateurs-francais-les-etats-unis-ont-cree-daesh/ suite : Sénat.fr : Comptes rendus de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées (mercredi 17.12.2014http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20141215/etr.html#toc7

———- Message transféré ———-
De : Jean-Michel Vernochet
Date : 5 février 2015
Objet : Qui alimente le brasier ?

Ukraine : Obama veut-il la guerre totale ?

From: UNAC <[email protected]>
Date: 2015-02-02
Subject:  [unac] March Antiwar Actions in DC

UNAC(please forward widely)
On March 21, the antiwar movement will return to Washington, DC for a massive rally against U.S. Wars

On January 10, UNAC joined many other major antiwar organizations at a meeting in Washington, DC where we planned for several days of action around the date of the U.S. invasion of Iraq in 2003.  It is time that we are back in the streets in a big way.  Please plan to join us, organize buses and car pools and save the date.  For areas that are too far from Washington, DC, plan your own action in your area.    End all Wars at Home and Abroad!  Join us!

Here’s the schedule so far:
Wednesday, March 18: Peace gathering and fellowship.
Thursday, March 19th: Lobbying on Capitol Hill, followed by a tour of the war machine: homes and offices of war criminals.
Friday, March 20th: Afternoon and evening teach-in: Ending Current Wars, Ending the Institution of War.
This event will examine ISIS and U.S. warmaking in Western Asia and elsewhere; the damage militarism does to the natural environment, economies, and civil rights; and how the war system can be replaced with a peace system.
Saturday, March 21st: Protest at the White House, followed by march.

To join the Facebook event for Spring Rising: https://www.facebook.com/events/430232700485435
For more information, click here

Save the Date – UNAC National Conference, May 8 – 10, 2015

Join the Facebook event at: https://www.facebook.com/events/1426863107605812/.

Invite your Facebook friends to join the event.

 

click here to donate to UNACClick here for the Facebook UNAC group.



 

                                        L’Audace, bimensuel tunisien 

From: Jacob
Date: 2015-01-30
Subject: BRAVO NATALI

Alyah jacta est !

The Promised Cake – Le gâteau promis – העוגה המובטחת

Ajoutée le 26 janv. 2015

par Natali Cohen Vaxberg

https://www.youtube.com/watch?v=_mYS1zgjkew&x-yt-cl=85114404&x-yt-ts=1422579428

Juifs en terre d’Islam : persécutions ou exode politique ? Rétrospective historique d’un phénomène cyclique
Dans un souci de vérité, il est nécessaire de corriger la doxa actuelle centrée sur le principe de persécution des populations israélites par les majorités musulmanes.

Nous, Chrétiens de Palestine, disons « Allahu Akbar »

L’Archevêque Theodosios de Sebastia Photo : Nadezhda Kevorkova L’Archevêque Theodosios de Sebastia Photo :Nadezhda Kevorkova

Par Nadezhda Kevorkova, le 30 janvier 2015 Le seul évêque palestinien chrétien orthodoxe en Terre Sainte s’exprime sur la souffrance des Chrétiens de Palestine, leur unité avec les Musulmans dans la lutte palestinienne, les martyrs chrétiens orthodoxes et l’Ukraine. L’Archevêque Théodosios de Sebastia (Atallah Hanna), 49 ans, est […]http://www.cercledesvolontaires.fr/2015/02/03/nous-chretiens-de-palestine-disons-allahu-akbar/

Crimes de guerre israélienne à Gaza:démission du chef de la commission d’enquête
03-02-2015
« Israël » a exercé des pressions.
Le chef de la commission de trois experts chargée par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU d’enquêter sur la guerre israélienne l’été dernier contre la bande de Gaza a démissionné, en raison des pressions israéliennes.« Israël » a mis en cause l’impartialité de William Schabas, sous prétexte qu’il était consultant en 2012 pour l’Organisation de libération de la Palestine (OLP).

William Schabas, professeur canadien de droit international, avait été nommé en août dernier à la tête de l’équipe d’experts internationaux chargée d’enquêter sur les crimes de guerre et violations des droits de l’homme lors de la guerre israélienne contre la bande de Gaza.

Dans une lettre au Conseil des droits de l’homme de l’ONU, dont Reuters a pu consulter une copie, il annonce sa démission immédiate pour ne pas gêner la rédaction du rapport d’enquête. Ce dernier doit être publié en mars.

Lors de la création de la commission d’enquête, « Israël » avait dénoncé « un tribunal fantoche ». « Cela fait des années que le Conseil des droits de l’homme de l’ONU s’est transformé en un ‘Conseil des droits des terroristes’ dont les pseudo-investigations sont déterminées par avance », avait prétendu Yigal Palmor, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Le ministère israélien des Affaires étrangères avait officiellement annoncé mi-novembre que l’entité sioniste ne coopérerait pas avec la commission.

Schabas s’est vu refuser le droit d’entrer en « Israël » et à Gaza par les autorités d’occupation israéliennes.

La guerre israélienne contre la bande de Gaza a fait plus de 2140 martyrs palestiniens parmi les civils gazaouis dont plus de 200 enfants.

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=217732&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=20&s1=1

 

Xarlo

Date : 27 janvier 2015
Objet :Les attentats de Paris montrent l’hypocrisie de l’indignation occidentale, par Noam Chomsky, 19/01/2015

Beaucoup de journalistes ont aussi été tués à Gaza, par Noam Chomsky

Noam Chomsky multiplie les exemples de ce qu’il y a effectivement « deux poids, deux mesures », en ce domaine comme en d’autres.

Michel Peyret

———- Forwarded message ———-
From: Jean-Pierre <[email protected]>
Date: 2015-02-08
Subject:Les infos en bref du 7 février 2015

 

Nouvelles colonies israéliennes : un « crime de guerre » pour les Palestiniens 30/01/2015

Nouvelles colonies israéliennes : un "crime de guerre" pour les PalestinienshLa direction palestinienne a dénoncé vendredi la construction annoncée par Israël de 430 logements en Cisjordanie occupée, comme un « crime de guerre » dont la Cour pénale internationale devra se saisir.

« Il s’agit d’un crime de guerre qui devrait pousser la Cour pénale internationale à se saisir de la question des colonies », a dit à l’AFP Wassel Abou Youssef, un des dirigeants de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP).

La Maison Blanche a condamné vendredi le projet israélien de construction de 450 nouveaux logements pour des colons en Cisjordanie occupée, jugeant cette démarche « contre-productive ».

« Nous avons de réelles inquiétudes concernant ces annonces très controversées de construction de logements », a déclaré Josh Earnest, porte-parole de la Maison Blanche.

« Elles auront un impact préjudiciable sur le terrain, alimenteront les tensions déjà élevées avec les Palestiniens et isoleront un peu plus les Israéliens sur la scène internationale », a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis, comme la communauté internationale, considèrent illégales les colonies érigées en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est annexée.

Les autorités israéliennes ont publié vendredi les appels d’offres pour l’extension de colonies déjà existantes en quatre points de Cisjordanie. Ces appels d’offres sont lancés dans un climat de vives tensions entre Israéliens et Palestiniens qui, exaspérés, viennent de demander leur adhésion à la CPI pour poursuivre les dirigeants israéliens.

Pour les organisations israéliennes anticolonisation, il s’agit d’une manœuvre électorale du Premier ministre Benjamin Netanyahu pour gagner le vote des colons, disputé par les autres partis de droite, en vue des législatives anticipées du 17 mars.

http://www.lorientlejour.com/article/908876/nouvelles-colonies-israeliennes-un-crime-de-guerre-pour-les-palestiniens.html
http://www.algerie1.com/flash-dactu/washington-condamne-la-poursuite-de-la-colonisation-en-cisjordanie-occupee/

Crime barbare: Silence médias car Yassine est Musulman et le bourreau, Juif

Yassine tué de 43 coups de couteau par 3 hommes dont un ex-soldat israélien*

YACINE

Le Hamas réclame de l’aide iranienne, fustige le rôle des groupes radicaux
31-01-2015
Un nouvel appel a été lancé par un dirigeant du mouvement de résistance palestinien Hamas au secrétaire général du Hezbollah sur la coopération conjointe entre les deux parties.Mahmoud Zahhar a appelé Sayed Hassan Nasrallah à coordonner avec son mouvement pour mettre en place un programme réservé aux Palestiniens de la diaspora. »Le Hamas est avec la résistance, à tout moment et à tout endroit. La Palestine est notre objectif, et nous devons prendre en compte  l’idée de la nation unie et non celle des multiples sectes pour traiter toutes les affaires de la région, sans qu’on soit entrainé dans les conflits arabes », a dit Zahhar dans son appel.

Plus d’argent et d’armes

S’exprimant au nom de son mouvement, Zahhar a réclamé de l’Iran de l’aide financière et militaire supplémentaire. « Nos mains sont tendues pour servir la cause de la Palestine, notre cause primordiale qui doit être mise à l’abri des conflits. Sachez que la résistance palestinienne a asséné un coup dur à la théorie de la sécurité nationale israélienne et à celle de la dissuasion israélienne et de la guerre éclair », a-t-il estimé.

Tout en assurant qu’Israël est désormais dissuadé par les Palestiniens, ce dirigeant du Hamas a salué l’opération du Hezbollah dans les fermes de Chébaa, soulignant que le Hamas a mis à exécution les propos de Sayed Nasrallah lors de la dernière offensive israélienne contre la Bande de Gaza l’été dernier.

Les groupes radicaux au service d’Israël

Sur un autre plan, Zahhar a accusé les groupuscules militaires radicaux d’avoir œuvré pour saboter l’action de la résistance et d’avoir fait couler le sang arabe au service de l’Entité sioniste. « Ce problème doit être réglé. Regardez ce qui se passe en Égypte. Le sang égyptien coule gratuitement pour le compte de l’Entité sioniste », s’est-il indigné.

Accusant également les formations armées dans les pays arabes d’avoir entravé la libération de la Palestine et du Golan syrien, et d’avoir saboté le rôle de la résistance au Liban, il a insisté sur la nécessité de « résoudre le problème de ces formations pour mettre fin à cette effusion du sang ».

Dans son discours très attendu prononcé vendredi, Sayed Hassan Nasrallah a réaffirmé que le front al-Nosra coopère à grande échelle avec l’occupation israélienne, assurant que ce groupe terroriste déploie des dizaines de milliers de miliciens, et une grande panoplie d’armes lourdes sur la ligne frontalière avec l’Entité sioniste du côté du Golan occupé.

Réunion Hezbollah/Hamas

Par ailleurs, une réunion a été tenue ce samedi entre une délégation du Hamas au Liban, dirigée par Ahmad Abdel Hadi et une délégation du Hezbollah dirigée par le membre du conseil politique du parti Hassan Houballah.

Il a été question de la situation dans la région au sillage des récentes agressions sionistes et de l’importance du rôle de la résistance pour y faire face. De plus, les deux parties ont évoqué la coopération conjointe au service de la cause palestinienne.
Source: Arabi Press, Al-Alam

SYRIE
———- Message transféré ———-
De : Chretien De Syrie Pour La Paix <[email protected]>
Date : 1 février 2015
Objet : Témoignages du père Toufic

image1.JPG

Les associations Chrétiens de Syrie pour la Paix et SOS Chrétiens d’Orient organisent à Paris une conférence au cours de laquelle s’exprimera le Père Toufic, moine de l’ordre basilien du Très-Saint-Sauveur et prieur du monastère grec-catholique des Saints-Serge-et-Bacchus (incendié) de Maaloula, la “ville sainte” de Syrie qui était tombée aux mains des djihadistes, puis en a été délivrée mais où tous les sanctuaires chrétiens ont subi d’énormes dégâts.

Le Père Toufic est le pasteur des catholiques de Maaloula et le témoin privilégié des souffrances et des joies de ses habitants, de leurs espoirs et de leurs deuils (le propre assistant du Père TouficAntoine Saalab a été décapité par les djihadistes en septembre 2013. Au cours de cette soirée, SOS Chrétiens d’Orient fera le point sur les travaux de reconstruction en cours, à son initiative, d’une église de Maaloula.

Cette soirée se déroulera donc le mardi 10 février, à partir de 20 h, en la salle Saint-Alexandre de la paroisse Saint-Christophe-de-Javel, 75015 Paris (entrée par le 8/10 de la rue Saint-Christophe). L’entrée est libre. Venez-y nombreux.

Pour tout renseignement : 06.51.61.69.23 et [email protected]com

Csppaix

———- Message transféré ———-
De : bassam tahhan <[email protected]>
Date : 7 février 2015
Objet : TVL : Bassam Tahhan: « En Syrie, Bachar Al-Assad est légitime »

Date: 2015-01-27
Subject: Interview du Président syrien à la revue Foreign Affairs

Syria’s President Speaks

A Conversation With Bashar al-Assad

The president in Damascus, January 2015.

The president in Damascus, January 2015. (Media and Communications Office, Presidency of Syria)

http://www.foreignaffairs.com/discussions/interviews/syrias-president-speaks

MOYEN ORIENT

SAHOUD

———-
Date : 2 février 2015
Objet : Évolutions probables et analyses ??? La scène change en tout cas … Bilan !
Source: Entrefilets

Comment Washington,Tel-Aviv et Riyad travaillent pour un État Islamique «docilisée»

Le fameux « croissant chiite » qui va de Téhéran au Sud-Liban, en passant par Bagdad et Damas, reste plus que jamais la bête noire des États-Unis, d’Israël et des pays du Golfe.

Aujourd’hui, ce triumvirat et leurs laquais travaillent d’arrache-pied à la création de facto de cet État islamique qu’ils prétendent combattre. En réalité, la campagne de bombardements en cours ne sert qu’à en fixer les futures limites géographiques. Ensuite, la zone ainsi créée sera «docilisée» par un océan de pétrodollars et l’extermination des récalcitrants. But final de l’opération: créer un ventre mou régional « sunnite » qui permette enfin de casser physiquement ce diable d’axe « chiite » et affaiblir ainsi à la fois l’Iran, le Hezbollah et par ricochet le Hamas palestinien. (pourtant très sunnite)http://www.entrefilets.com/Comment_USA_travaillent_creation_Etat_islamique_docile.html

Dans la mesure où la culpabilité de Ben Laden est un mensonge, il va de soi que la complicité des Saoud en est un second.

« Suicide » suspect d’un vendeur d’armes américain en Arabie saoudite

31 janvier 2015

« Suicide » suspect d’un vendeur d’armes américain en Arabie saoudite

Ce vendeur d’armes travaillait pour une filiale du groupe israélien Elbit System. Les circonstances de sa mort sont floues.

Cristopher Cramer, employé de Kollsman dans le New Hampshire, est mort le 15 janvier après « une chute de trois étages depuis le balcon de l’hôtel Sahara Makarim dans la ville de Tabuk », selon Fox News. Kollsman est une filiale américaine du groupe Elbit.

La société a annoncé à la famille du défunt qu’il s’était suicidé. Une affirmation qui ne convainc pas du tout la famille, qui a reçu des messages de Cramer paniqué sur leur boite vocale, ainsi que des textos envoyés quelques heures avant sa mort.

Selon Fox News, Cramer a envoyé un message à un de ses associés :

Je me trouve à l’hôtel Marakim de Tabuk en Aradie saoudite. Je crois qu’il va m’arriver quelque chose cette nuit… S’il vous plaît, contactez le département d’État de toute urgence. Des choses terribles ont été dites.

Cristopher Cramer, amateur de sky-jumping sans parachute

Cramer a également laissé quelques messages sur la boîte vocale de ses amis et de l’avocat de la famille : « Je suis en danger, appelez le département d’État ».

cramer_from_pfacebook

Quand la famille de Cramer s’est rebiffée contre la version du suicide, Kollsman a fait machine arrière et a publié un communiqué : 

Tout comme sa famille, nous désirons en savoir plus sur les circonstances du décès ; nous sommes en contact permanent avec le département d’État des États-Unis et nous les encourageons fortement à mettre tout en œuvre pour obtenir le rapport final des services de police locaux concernant les circonstances du décès de Chris.

Kollsman, filiale d’Elbit, société d’armement israélienne

D’autres questions sont posées concernant les sociétés d’armement israéliennes actives en Arabie saoudite, malgré le fait que ces deux nations n’aient officiellement aucune relation diplomatique ou économique. Selon un reportage de Fox, Cramer se trouvait en Arabie saoudite pour effectuer la démonstration et la vente du système de missiles anti-tank TOW de Elbit.

Mais selon une publication sur Facebook du neveu de Cramer, Chris Arsenault, Cramer se trouvait en Arabie saoudite pour « épargner à sa société l’embarras de la vente d’un système d’armement d’une valeur de plusieurs millions de dollars à l’armée saoudienne ». Que cette vente ait été conclue ou qu’elle soit prévue à brève échéance, cette vente de missiles TOW ne serait pas une première entre les deux pays.

Les relations entre les saoudiens et Israël, toute une histoire

Tant l’Arabie saoudite qu’Israël ont financé et entraîné les forces royalistes dans le nord du Yémen durant la guerre civile yéménite qui s’est déroulée de 1962 à 1970. Les opposants républicains dans le sud du pays étaient eux soutenus par le président égyptien, Gamal Abdel Nasser.

Shalom Yerushalmi, du journal israélien Ma’ariv, écrivait en mars 2014 que l’Arabie saoudite était l’un des principaux soutiens économiques des campagnes d’Israël dans sa guerre informatique et ses assassinats liés au programme nucléaire iranien. Yerushalmi se réfère par ailleurs à un discours du Premier ministre Benjamin Netanyahou lors d’une conférence de l’AIPAC, et remarque que « l’Arabie saoudite nous apporte une aide financière considérable dans notre lutte contre l’Iran ».

Il y a pourtant une différence essentielle entre les opérations sous couverture contre un ennemi commun, et la vente directe d’armes à l’Arabie saoudite d’une société israélienne. L’opinion publique saoudienne est fortement pro-palestinienne, et la nation saoudienne a été le théâtre d’une énorme victoire du mouvement BDS en octobre 2011, lorsque Alstom a perdu un contrat de 11 milliards de dollars pour la construction de chemins de fer dans le royaume.

Ce ne serait pas non plus la première fois qu’Israël vend des missiles TOW à un pays avec lequel ils n’entretiennent aucune relation. Israël a ainsi vendu plusieurs systèmes de missiles TOW à l’Iran, en 1985, dans le cadre de l’affaire Iran-Contra (Robert Pear, 14 décembre 1986, « The Story Thus Far: Assembling Some of the Pieces of the Puzzle », publié dans le New York Times). Israël a également vendu des missiles TOW ainsi que d’autres armes à l’Armée de libération du peuple au Soudan, durant la deuxième guerre civile soudanaise (Jacob Abadi, 1999, « Israël et le Soudan : la saga d’une relation énigmatique », publié dans Middle Eastern Studies, 35:3, p. 31).

La police de Tabuk, dans le nord-ouest de l’Arabie saoudite, n’a pas encore rendu publique la moindre information concernant le décès de Cramer, et aucun des messages vocaux ou des textos envoyés par Cramer ne semble indiquer la raison de sa mort. Aucun communiqué d’Elbit ne fait référence à la vente d’armes entre Israël et l’Arabie saoudite, et le gouvernement saoudien n’a fait aucune déclaration concernant le décès de Cramer ni sur les ventes d’armes israéliennes.

Traduction : Fabio Coelho pour Quenel+

 

SUPPLEMENTS

 

———- Message transféré ———-
De : Jean-marie Collin <[email protected]>
Date : 5 février 2015
Objet :Blog d’actualité Défense et Géopolitique

Madame, Monsieur,
 
Je vous invite à découvrir mes dernières publications sur mon blog d’actualité Défense et Géopolitique http://alternatives-economiques.fr/blogs/collin/
 
Les Diplomates Russes, américains, français, Chinois et britanniques se réunissent pour discuter armes nucléaires…
 
3 février, DCNS voit rouge
L’industriel de la marine va afficher une perte financière pour 2014. Cela aura t-il des implications sur le futur programme de sous-marins nucléaires d’attaque Barracuda….
 
Alerte aux drones sur le sanctuaire de la dissuasion nucléaire….
 
C’est M. Louis Riquet représentant permanent adjoint de la France auprès de la Conférence du Désarmement, qui a ouvert le bal de la parole française pour cette année à la CD….
 
Voilà, la Conférence du Désarmement reprend son rythme de travail, espérons avec des perspectives positives pour 2015…
 
Cette fois cela devient très sérieux, jamais ce niveau d’insécurité nucléaire n’avait été atteint depuis 1949, heures les plus dangereuses de la guerre froide…
 
Du 26 avril au 22 mai, la 9e conférence d’Examen du Traité de non-prolifération nucléaire va se tenir à l’ONU. Apparemment, ce n’est pas important pour la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées…
 
Cordialement
Jean-Marie Collin
 
Blog Défense
 
Co-auteur du livre « Arrêtez la Bombe » avec Paul Quilès et Bernard Norlain,
Arrêtez la bombe ! (ALB)

Conférence internationale Actualité En France Dans le Monde Dossiers Les zones exemptes d’armes nucléaires Les puissances nucléaires La prolifération Qui sommes-nous ? Les objectifs Les responsables
Aperçu par Yahoo

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,