Aller à…
RSS Feed

25 février 2021

La Libye menacée par le chaos L’Union européenne craint l’«explosion»


EL WATAN
A la une International

La Libye menacée par le chaos L’Union européenne craint l’«explosion»

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.02.15 |

 

Livrée aux milices et à l’anarchie, sous l’inertie des puissants, la Libye a sombré dans le chaos. De temps en temps, ces derniers appellent, en vain, les belligérants à la raison. Hier, la représentante de la diplomatie de l’Union européenne (UE), Federica Mogherini, a mis en garde contre le risque d’«explosion» de la Libye, estimant que ce serait «extrêmement dangereux» pour l’Europe, selon l’AFP.

«C’est le mix parfait prêt à exploser et s’il explose, il explosera juste aux portes de l’Europe», a-t-elle déclaré à la conférence sur la sécurité de Munich en de l’Allemagne. «La combinaison d’éléments présents là-bas est extrêment dangereuse pour nous et pour la sécurité de la région», a-t-elle observé.La Libye est plongée dans le chaos avec deux gouvernements rivaux, l’un mis en place par une coalition de milices, Fajr Libya, qui s’est emparé de la capitale Tripoli en août dernier, l’autre reconnu par la communauté internationale et contraint de s’exiler à Tobrouk, dans l’est du pays.

En visite aux Etats-Unis pour évoquer la situation sécuritaire en Libye, Aref Ali Nayed (ambassadeur de Libye aux Emirats arabes unis et conseiller du Premier ministre libyen Abdullah Al Thani)a déclaré jeudi dernier que le groupe djihadiste Etat islamique gagne du terrain dans son pays. «L’EI se développe en Libye de manière exponentielle.

L’EI commet des atrocités chaque jour», a-t-il relevé. Et d’observer : «Il n’est pas possible de combattre l’EI en Irak sans tenir compte aussi de la composante libyenne.» Il a indiqué que l’EI est actif dans sept villes de Libye et a mené des attaques dans une douzaine d’endroits dans le pays. Il a évoqué aussi l’afflux en Libye de combattants étrangers recrutés par l’EI et venus du Yémen, de Tunisie, d’Algérie et de Tchétchénie. Selon le même responsable, la Libye pourrait servir de base de départ à des attentats en Europe, qui «se trouve à une heure de vol seulement».Aref Ali Nayed constate qu’«il n’y a pas de stratégie globale contre l’EI» alors que le groupe djihadiste «est une menace existentielle pour mon pays».

Samedi dernier, les Etats-Unis, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, la France, l’Italie et l’Espagne ont mis en garde, dans un communiqué commun, contre le risque de faillite en Libye si la production pétrolière et les cours sur les marchés internationaux continuent de baisser : «Nous restons très préoccupés par l’impact économique de la crise politique et sécuritaire sur la prospérité future de la Libye. Compte tenu de la faiblesse de la production de pétrole et des cours, la Libye fait face à un déficit budgétaire qui peut potentiellement absorber toutes ses recettes financières si la situation ne se stabilise pas.» L’industrie pétrolière libyenne est durement affectée par le chaos qui désintègre le pays. Avant la révolte de 2011, elle s’élevait à plus de 1,5 million de barils/jour, représentant 95% des exportations du pays. Elle est tombée à quelque 350 000 b/j en décembre.

Inquiétude pour l’industrie du pétrole

Fajr Libya a lancé une offensive meurtrière pour s’emparer de terminaux pétroliers dans l’Est libyen. Mardi dernier, 11 personnes ont été tuées lors d’une nouvelle attaque lancée contre le champ pétrolier Al Mabrouk. Ce champ est exploité par une coentreprise dirigée par la Compagnie nationale de pétrole (NOC) dans laquelle le groupe français Total détient des parts ; il se situe à 170 km au sud de Syrte, une ville contrôlée par des groupes radicaux. Il produisait près de 40 000 barils par jour, mais est à l’arrêt depuis décembre 2014, comme de nombreuses installations pétrolières du pays, en raison des violences et du ralentissement du fonctionnement des terminaux d’exportation.

Amnay idir

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,