Aller à…
RSS Feed

1 mars 2021

l’expulsion du camp des Roms


 

 

Dr.Jean Brière

Bron le 11 février 2015 ;

«  s’il est vrai que la parole est le milieu, l’élément de l’humanité, le logos qui rend l’homme semblable à l’homme et fonde la communication ; le mensonge , la flatterie, la non-vérité, maux politiques par excellence – ruinent ainsi l’homme à son origine qui est parole, discours, raison » 

P. Ricoeur, histoire et vérité, Paris, Seuil, 1955, pp .268 -275

Aimez-vous les uns les autres

Liberté égalité fraternité

Vivre ensemble à Bron

« Nous sommes différents, mais nos différences sont une force ». « Ce sont des actes qui témoignent de responsabilités »

Madame le maire   dans Bron magazine 259 février 2015 article liberté égalité fraternité laïcité . De la difficulté à vivre ensemble

Monsieur Yann Campon dans son blog se flatte d’avoir organiser la pétition qui a recueillie 1300 signatures pour obtenir l’expulsion du camps de Roms . Camp qui, vu sa situation entre les murs du Vinatier et l’autoroute ne gène guère .Il écrit :

« Situation indigne qui voit des enfants vivre dans un endroit qui devient de plus en plus insalubre et des riverains qui subissent tous les jours les désagréments d’un style de vie qui n’est pas le leur (fumées, trafic squat, ,dégradation , propreté »

Monsieur Yann Campon ose écrire « situation indigne qui voit des enfants vivre dans un endroit de plus en plus insalubre » Il faut vraiment faire preuve d’une malhonnêteté intellectuelle pour oser invoquer un tel argument alors que Monsieur Campan sait pertinemment qu’une fois délogés pour la nième fois, ces gens iront squatter ailleurs . Monsieur Campan se moque donc éperdument de la situation de ces enfants, à moins que par charité chrétienne il veuille bien en héberger.

La municipalité certes ne peut en aucun cas à son niveau régler le problèmes de la migration ici en l’occurrence de Roms fuyant la Roumanie. Le problème est européen , national et néanmoins local.  On estime à 20 000 le nombre de migrants de Roumanie essentiellement , ce qui par rapport aux 5 000 000 de chômeurs montre qu’il s’agit d’un problème théoriquement marginal .

D’une manière pratique tant qu’ils ne seront pas citoyens de Schengen , ils seront confrontés à l’absence de titre de séjour faute de travail et ,inversement, de travail faute de titre de séjour .

Sur le plan national les dernières interventions de Monsieur Valls dans la droite ligne du discours de Sarkozy à Grenoble ne sont pas de nature à grandir l’image de la France et de faciliter la solution du problème. Monsieur Valls ne peut ignorer que les tziganes à l’instar des juifs ont subi un véritable génocide pendant la période nazie . Force est de constater que selon que vous serez juif ou tzigane vous n’aurez pas le même droit à la mémoire dans les écoles de la république . A quand   le rappel de la shoah tzigane dans nos écoles ?

La municipalité, n’a fait aucun effort pour informer la population, il est vrai que le sujet n’est guère porteur électoralement , mais il est de son devoir d’intervenir pour améliorer les conditions d’hygiène et de vie de cette population qui avec la crise qui se prépare en sera sans doute, la première victime . Le PPAPA s’est proposer pour faire un rapide point sur la situation des Roms et tziganes ,il ne semble pas que cela enchante la municipalité. En tout cas nous demandons qu’elle intervienne   pour essayer de régler les problèmes les plus urgents : ( toilettes   déchets ..) pour ne pas parler des problèmes de scolarités ou de contraception . Cela fait parti de la responsabilité de toute municipalité de la république

Remarque :

Le vrai problème , si on admet la terminologie nazie les Roms et autres tziganes sont des aryen , la politique sécuritaire et d’immigration choisie exclu d’en faire des citoyens ordinaires et empêche d’aborder un vrai problème : Les données démographiques disponibles montrent que ces populations marginalisées, déscolarisées ,proie des pentecôtistes (qui refusent toute contraception) ,ont une démographie de profil type d’un pays africain pauvre   comme le Libéria.. Redoutable problème qui remet évidemment en cause la « famille tzigane » habituellement citée comme le premier élément constituant de leur culture .

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,