Aller à…
RSS Feed

7 mars 2021

SOLIDARITE POUR LE DANEMARK, ET LA SOLIDARITE POUR LES MUSULMANS DE CHAPELHILL, ELLE EST OU ?


SOLIDARITE POUR LE DANEMARK, ET LA SOLIDARITE POUR LES MUSULMANS DE CHAPELHILL, ELLE EST OU ?

Nadia Genji

15/02/2015

 

Ma réponse à Libération, qui publie l’appel à se regrouper devant l’ambassade du Danemark en signe de solidarité…. Je vous rappelle que trois jeunes musulmans américains ont été victimes d’un acte terroriste près du Campus universitaire de Chapelhill en Caroliine du Nord et que personne n’a dénoncé ce crime au niveau de l’Etat, de l’Europe et qu’Obama a bien tardé lui-même pour dénoncer ce crime…. Pour moi, les musulmans d’Occident doivent savoir qu’il faut résister, résister sans violence mais RESISTER !!!!

SOLIDARITE POUR LE DANEMARK, ET LA SOLIDARIT POUR LES MUSULMANS DE CHAPELHILL, ELLE EST OU ?
Quand Hollande a appelé à une marche qui devait être « républicaine », et faire « bloc » face au terrorisme, je savais déjà que ça puait le baratin et la récupération « à fond les ballons »…
Depuis, les crimes islamophobes sont en augmentation, j’écris bien « crimes » en pensant à cet homme qui a été tué de 17 coups de couteau dans le Var, comme par hasard il était musulman… Je pense aussi à ces trois étudiants morts suite à une fusillade sur le campus de l’Université en Caroline du Nord. Craig Hicks, le terroriste islamophobe avait bien écrit sur sa page Web « votre religion fait trop de dégâts à travers le monde », il pointait en particulier la religion musulmane, même si la Presse tente de nous faire croire qu’il évoquait toutes les religions…
Personne en France, au niveau de la Presse n’a dénoncé ce crime islamophobe. C’est comme si tuer des musulmans était devenu acceptable, comme durant la guerre néocoloniale de Bush en Irak, où aucune information sur les massacres de masse et assassinats d’irakiens par des snipers n’avait filtré. Aucun média occidental n’a jamais dénoncé le massacre des irakiens en huis-clos. Pour le peuple irakien, le temps s’est arrêté, ils se sont retrouvés prisonniers d’un espace où les Chris Khyle et autres psychopathes comme les USA savent en fabriquer à la pelle, étaient leurs bourreaux. Les irakiens en quittant la maison ne savaient s’ils allaient revenir vivant ou se faire massacrer par les GI’s et la Presse occidentale a fermé la bouche durant toute l’occupation du territoire national irakien par Bush et ses sbires….
Le terrorisme d’Etat états-uniens, appuyé par la torture institutionnalisée et vantée comme démocratique et saine, comme l’avait fait Paris durant la guerre de décolonisation algérienne, et la collaboration d’Etats européens et arabes sans gloire et sans honneur. Des Etats bestiaux qui s’imaginent nous faire croire qu’ils valent mieux que l’EIL par exemple ?
Les massacres en Irak, en Palestine par l’armée judéo-sioniste d’occupation qui a plusieurs reprises a été accusée de crimes de guerre car utilisant des bombes à fragmentation comme l’armée américaine en Irak, ou encore des bombes au phosphore comme l’armée américaine à Falloujah par exemple. Sans oublier les massacres de Sabra et Chatila, dont le responsable fut Ariel Sharon qui a permis et facilité l’accès des camps de réfugiés palestiniens musulmans aux phalanges chrétiennes. Sans oublier non plus « la politique des os brisés des enfants palestiniens », ordonnée par I. Rabin. Les enfants étaient ligotés, puis les soldats brisaient leurs membres avec des pierres avant de les terminer à coups de grosses pierres sur la tête. Bien entendu, toutes ces informations sont vérifiables, et pire encore, elles sont connues de la Presse mais qui a un jour dénoncé ces horreurs en France ou en Europe et ne parlons pas des USA ?
Tout cela pour dire, que les occidentaux se sont habitués aux massacres de masse concernant les musulmans et les arabes en général, comme ils se sont habitués à voir des cadavres d’africains empilés les uns sur les autres ou jonchant les rues.

On a beau essayé de chercher à comprendre la logique de la presse occidentale, la Presse française en particulier, puisque c’est elle qui nous intéresse en ce moment, on ne peut ni comprendre ce deux poids deux mesure, et encore moins l’admettre.
Aussi nous sommes obligés d’arriver à la conclusion que le passage de la 4ème à la 5ème République n’a servi à rien en France, tant les esprits sont restés arriérés, racistes et réactionnaires concernant le Colonialisme et toute sa prose raciste se basant sur la supériorité de la race européenne et de sa culture.
Après 39/45, les intellectuels et certains politiciens avaient déclaré « plus jamais ça », reprenant le refrain de 14/18. Sauf, que nous avons bien vu, le Parti Socialiste aux commandes quand il s’est agit de reconnaître au Peuple algérien, les fondamentaux de la Charte des Droits de l’Homme dont la France ne cesse de se vanter, mais qu’elle a du mal à mettre en pratique quand il s’agit d’une population basanée, noire ou de religion musulmane. Nous avons bien vu Guy Mollet répondre par la logique de la violence poussée à l’extrême, légalisant la torture dont Sharon et Bush se sont fait les héritiers -l’un en Palestine, l’autre en Irak-, faisant du viol une arme de guerre, et on peut dire à ce propos que les serbes n’ont rien inventer, ni même ces camps de regroupement que la France avait aussi dressé en Algérie, France qui a exécuté plus d’algériens que le régime serbe, ça aussi il faut le dire, car certains doivent réfléchir à cette France qui part à la dérive.
Un excellent article de F. Baugé su ce thème était paru dans « Le Monde » en Octobre 2001. Elle fait aussi référence à l’affaire Mohammed Garne, né d’un viol de groupe dont sa mère fut victime alors qu’elle n’avait que 15 ans durant la guerre d’Algérie.. Mais des « Mohammed Garne » reconnu à la naissance par des algériens, il y en a eu à la pelle… Si la France ne sait pas que certains de ses « enfants » portent des noms algériens et ont été adoptés à la naissance, qu’elle le sache bien, « ses enfants » sont devenus algériens autant dans la culture que dans l’âme. Rares sont les familles algériennes qui ont échappé au fameux « secret de famille ». Mais l’affaire Garne est un révélateur, elle a rappelé à la France qu’il ne suffisait pas de lever le camp ,et de verrouiller les archives pour que les crimes coloniaux s’évanouissent et disparaissent sans laisser de traces… Et s’il y a un crime qui laisse des trace, c’est bien le viol en temps de guerre.

Nous voici aujourd’hui revenus en 1954, dans un monde néo-colonisé où de nouveau, certains préparent la Grosse Bertha, aiguisent leurs couteaux, et préparent leurs discours assassins comme ceux de Sarkosy, qui dernièrement voudrait interdire le voile à l’Université, nous lui conseillons de ne pas oublier d’interdire la kippa car évidemment, l’un ne va pas sans l’autre…

Nous voici revenus au temps où les musulmans étaient « aliénés », « débiles », avaient « un cortex atrophié »…. Mais tous savons, à la lumière de notre religion musulmane, les bienfaits, l’héritage spirituel et intellectuel de nos ancêtres. Nous savons comment l’Occident a évolué grâce aux sciences et technologies des sociétés musulmanes. Nous savons que nous ne sommes ni aliénés ni arriérés, et ce que nous savons tous surtout c’est qu’aucun de nous n’irais faire de conférence au Qatar ou à Dubaï, séance tenante, quelque soit le chèque tendu par les émirs comme un os à un chien, car nous autres musulmans savons que nous sommes libres et que l’argent ne doit pas être la chaîne qui nous lie les pieds, les mains, et qui nous clouerait les lèvres.

Sarkosy avait évoqué le terme « pedigree », il n’en n’a aucun, car même un bon chien de race ou autre corniaud trouvé dans un caniveau ne se ferait aussi chien devant le monde entier.

En guise de conclusion, la Presse ne peut nous demander d’aller manifester contre l’EIL avec des pancartes « pas en mon nom », si elle même n’est pas capable de dénoncer un acte terroriste anti musulmans car elle a choisit son camp.

Un Professeur, urologue de son état, vient de démissionner de son mandat de conseiller municipal de la ville d’Anger pour cause d’islamophobie. Le Professeur Azzouzi a expliqué son geste dans « le monde des religions », dans une tribune titré « devrais-je faire semblant ? » (Janv/Février 2015).

Alors oui, je refuse d’être solidaire de personnes qui soutiennent un raciste notoire, et qui passe à la trappe le crime raciste d’un athée extrémiste islamophobe…

J’ai choisi mon camp. Comme le Pr Azzouzi et d’autres, JE RESISTE.

Un bâtiment où se tenait un débat sur l’islamisme aurait été pris pour cible.
liberation.fr

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,