Aller à…
RSS Feed

26 juillet 2021

UKRAINE. Guerre au Donbass: Debaltseve ou la défaite cuisante de Kiev face aux rebelles


UKRAINE. Guerre au Donbass: Debaltseve ou la défaite cuisante de Kiev face aux rebelles

Posted on fév 17, 2015 @ 19:32

Allain Jules

 

Vladimir Poutine

A force de faire des révolutions sous fausse bannière, les Etats-Unis et leurs laquais européens n’ont plus que leurs larmes pour pleurer la défaite de Kiev. Chacun sait mais personne ne veut l’avouer, le Maïdan était une escroquerie que certains dirigeants occidentaux ont voulu faire passer pour une révolution contre un gouvernement corrompu. Hé bien, tous les Ukrainiens n’ont pas accepté ce coup d’état-là, notamment à l’est, dans le Donbass. Le résultat est là.

Alors que des « combats de rue » font rage mardi à Debaltseve, dans l’est de l’Ukraine, Kiev a annoncé qu’une partie de la ville stratégique était tombée entre les mains des séparatistes pro-russes. L’optique d’un cessez-le-feu semble irréalisable. Or, les pro-russes et Poutine avaient prévenu: « que les militaires qui se trouvent à Debaltseve, déposent les armes ».

Les rebelles prorusses sont entrés dans la ville de Debaltseve où ils combattent l’armée ukrainienne qui cherche à garder le contrôle de cette ville stratégique de l’est de l’Ukraine, ont annoncé mardi deux responsables ukrainiens et un séparatiste. Un cessez-le-feu est entré en vigueur dimanche.

« Les combats se sont déplacés à l’intérieur de la ville (…) Les rebelles utilisent des mortiers, des lance-grenades et des armes à feu », a déclaré à Debaltseve le chef adjoint de la police régionale, Olexandre Kiva, dont les propos ont été confirmés par un porte-parole militaire.

Une source séparatiste, citée par l’agence russe Interfax, a affirmé que les rebelles avaient déjà pris la plupart de la ville, qui était pratiquement encerclée depuis plusieurs semaines. Cette localité fait partie de leur « territoire intérieur », a auparavant déclaré un représentant des rebelles, Denis Pouchiline.

« Nous n’avons pas le droit (d’arrêter les combats à Debaltseve). C’est une question morale », a-t-il déclaré à Donetsk.

Alorsd que les Etats-Unis ne font que parler de sanctions, il va falloir négocier avec Poutine et, sur ce terrain-là, après ses déclarations guerrières contre la Russie et Poutine, Porochenko est nu. « La chancelière allemande et le président ukrainien ont appelé le président russe à exercer son influence sur les pro-russes pour mettre en oeuvre le cessez-le-feu », a dit Steffen Seibert dans un communiqué.

Partager

Plus d’histoires deLibye