Aller à…
RSS Feed

5 mars 2021

LE VIOLEUR S’INQUIÈTE DU SORT DE SA VICTIME. « La terrible situation » en Libye inquiète l’OTAN


LE VIOLEUR S’INQUIÈTE DU SORT DE SA VICTIME. « La terrible situation » en Libye inquiète l’OTAN

Posted on fév 27, 2015 @ 7:15

4

 

al sidraDe vrais psychopathes ces gens ! Environ 15.000 Égyptiens ont fui le conflit en Libye pour retourner dans leur pays. Il n’y a pas de gouvernement. Et là, toute honte bue, le violeur s’exprime. Comme quoi, le criminel revient toujours sur le lieu du crime. L’Otan est « particulièrement préoccupée par la terrible situation » en Libye, et prête à « soutenir pour sa sécurité » ce pays plongé dans le chaos, a indiqué, pince-sans-rire jeudi le secrétaire général de l’Alliance atlantique, Jens Stoltenberg.

« Nous sommes particulièrement préoccupés par la terrible situation en Libye », a déclaré M. Stoltenberg au cours d’une conférence de presse à Rome à l’issue d’un entretien avec le chef du gouvernement italien Matteo Renzi.

« L’Otan est prête à soutenir la Libye pour sa sécurité comme l’a demandé le gouvernement libyen » soutenu par la communauté internationale, a ajouté le secrétaire général de l’Otan, « ce qui accroîtra l’importance de l’Italie » dans le dispositif de l’Alliance.

M. Stoltenberg a indiqué que « des drones de surveillance seront basés (sur la base de l’Otan) à Sigonella (Sicile) à partir de l’an prochain ».

Livrée aux milices et plongée dans le chaos, la Libye est dirigée par deux Parlements et deux gouvernements rivaux. L’un est proche de la coalition de milices Fajr Libya qui contrôle la capitale Tripoli et l’autre est reconnu par la communauté internationale et siège à Tobrouk (est).

M. Renzi, dont le pays accueille des dizaines de milliers de réfugiés partis du territoire libyen, a réitéré son soutien au gouvernement de Tobrouk, souhaitant que les efforts de médiation de l’ONU permettent d’arriver à une « paix durable ».

« Nous pensons qu’il faut partir du gouvernement de Tobrouk et nous espérons que les efforts de l’ONU permettront d’arriver à une paix durable en partant d’un gouvernement élu de manière démocratique », a déclaré M. Renzi.

Le parlement libyen reconnu par la communauté internationale a décidé lundi de suspendre sa participation au dialogue parrainé par l’ONU, en précisant qu’il en expliquerait ultérieurement les raisons.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,