Aller à…
RSS Feed

15 juin 2021

LIBYE: les conséquences de la guerre impérialiste


Publié par Michel El Diablo

LIBYE: les conséquences de la guerre impérialiste

Le groupe Etat islamique (EI) a exhibé la décapitation de vingt et un travailleurs chrétiens coptes enlevés dans la ville de Syrte en Libye. Cet acte barbare fait suite à d’autres tueries similaires qui vont de la décapitation au meurtre d’otages dans cette région du monde.

Washington, Paris et leurs alliés sont responsables des atrocités tant au Caire qu’en Lybie. Ces décapitations islamistes en Libye sont le résultat de la guerre menée par l’OTAN en 2011, dont l’objectif était de chasser le régime du colonel Kadhafi.

Avant l’intervention de l’OTAN, il n’y avait ni assassinat de chrétiens en Libye, ni milices islamistes liées à Al-Qaïda. En 2011, le gouvernement Obama et ses alliés européens menés par le président français Nicolas Sarkozy ont décidé de renverser Kadhafi. Les puissances impérialistes ont fait parvenir d’énormes quantités d’argent et d’armes aux milices islamistes et aux combattants d’Al-Qaïda et ont assuré leur soutien aérien sous la forme d’une campagne massive de bombardements qui a tué des dizaines de milliers de Libyens.

Le but poursuivi par les puissances impérialistes était de s’emparer à tout prix des richesses pétrolières du pays et de faire de son territoire une base d’opérations pour d’autres interventions à travers le Moyen-Orient et l’Afrique.

Les conséquences désastreuses sont aujourd’hui visibles. La Libye sombre dans une guerre civile toujours plus meurtrière entre diverses factions islamistes et milices rivales qui se disputent le pouvoir. Le pays sert de terrain d’entraînement à des forces islamistes soutenues par la CIA qui vont combattre le régime syrien du président Bashar Al-Assad ou sévir en Afrique. On assiste aux conséquences de la brutalité sans borne du système capitaliste et de leurs dirigeants, aux répercussions dramatiques en Libye, en Syrie, en Irak, en France.

La responsabilité du chaos libyen incombe à la fois à l’ancien président français Nicolas Sarkozy, instigateur de la guerre en Libye, au Président Obama dont le gouvernement a fourni l’essentiel des armes qui ont détruit les forces armées libyennes, aux puissances alliées de l’OTAN qui ont participé à cette agression meurtrière, au PS de Hollande en passant par le Front de gauche de Mélenchon … qui ont soutenu cette intervention.

Après la décapitation de ces 21 travailleurs coptes par le groupe Etat Islamique, il n’a fallu que quelques heures à l’Egypte dirigée par le général Abdel Fatah al-Sissi, avec l’appui des Etats-Unis, pour qu’il lance des frappes aériennes tuant soixante quatre personnes, dont sept civils. Abdel Fatah al-Sissi parvenu au pouvoir par un coup d’Etat soutenu par l’Occident, a tué en 2013 au moins 3.000 personnes. En 2014, ses tribunaux ont condamné à mort 1.397 détenus politiques, il a aussi promulgué une loi interdisant les manifestations et les grèves afin de réprimer tout acte de protestation contre son régime. Des groupes de défense des droits de l’Homme ont estimé à 40.000 les personnes arrêtées sous son régime… Cela n’a pas empêché le gouvernement français de lui vendre des avions rafales… Ah ! Les valeurs de la République !

Ce que vit le Moyen-Orient en dit long sur l’impérialisme. Dans un entretien à Vox le 11 février, Obama déclare : « On est bien obligé de tordre le bras des pays qui ne font pas ce que nous voulons ».

La recrudescence des guerres impérialistes fait grandir la menace de guerre mondiale. Nous devons nous opposer à l’engagement de la France dans ces guerres, Développer la lutte pour la Paix, Lutter sans répit contre le capitalisme.

SOURCE:

Partager

Plus d’histoires deLibye