Aller à…
RSS Feed

27 février 2021

Mouammar Kadhafi: un vrai musulman


Mouammar Kadhafi: un vrai musulman

Posted: 2012-01-14
From: Mathaba
Le Livre vert s’inscrit dans le cadre de la générosité de l’Islam (comme également indiqué par Mouammar), mais il est offert à tous, les non-musulmans inclus, car il met les gens au pouvoir.

[English]

Par Adam King (republié par Genet Sanders)

Kadhafi Mouammar était opposé à la démocratie multipartite, car ce n’est pas la démocratie.

Mouammar, en tant que vrai musulman, a également proclamé, qu’il n’est ni « sunnite », ni « chiites » et expliqué pourquoi les deux sont une déviation.

Au début, les « chiites » prennent le partis de Ali qui ne reçoit pas le Califat, et le reste se sont appelés « sunnites » pour se différencier des chiites. Un non-sens.

Un musulman (mot arabe pour « celui qui se soumet » à son Créateur et aux lois de l’Univers), ne doit pas être sectaire.

Et donc aussi, la Troisième Théorie Universelle, avec Mouammar lui-même, sont idéologiquement, spirituellement, politiquement, logiquement et moralement opposés à la théocratie : la méthode d’administration (dictature) préconisée par les chiites et aussi beaucoup de sunnites. Au lieu de cela, les populations (masses) elles-mêmes devraient légiférer, et le premier chapitre du Livre Vert est en partie un « tafsir » (explication) du verset « Choura » (consultation) dans le Saint Coran, qui stipule que « vos affaires doivent être parmi vous en consultation ».

Allah (Al-Lah: Le Dieu en Arabe) s’est adressé au Saint Prophète Mouhammad en disant « Vous n’êtes aucunement un gardien sur eux (les masses), vous n’êtes qu’un « avertisseur » (pour porter le message, mais pas avec la force de n’importe quelle bâton).

Sur la question de la charia (chemin, loi) : En effet, Mouammar n’était pas du tout opposés à la charia, comme il n’était pas opposé à la démocratie ou la liberté.

  • Il était opposé à la démocratie multipartite, car ce n’est pas la démocratie.
  • Il était opposé à la liberté de violer, voler et piller, car ce n’est pas la liberté.
  • Il était opposé à l’interprétation « islamiste » de la charia , parce que ce n’était pas la Charia, ni la justice. La Libye a la charia depuis 1969 ou 1970 et l’a réaffirmé en 1977, depuis quand, la Constitution de la Libye était la conjecture ?

Et avant que je ne réponde, demandez-vous : POURQUOI est-ce que tout le monde dans les médias se plaint que la Libye n’avait pas de constitution, et même Sayf-al-Islam et d’autres ont été cités sur la nécessité d’en avoir une.

Eh bien, la vérité est, depuis le 2 Mars 1977 , la Constitution de la Libye, en ligne avec la Troisième Théorie Universelle (voir ce que le Livre Vert indique sur le droit, et cela dépend de la nation et la société, c’est à dire un chrétien utilisent la Bible, un juif la Torah, etc.) .. la Constitution de la Libye, était précisément: Le Saint Coran.

Et ainsi, la Libye avait charia : logement gratuit, électricité gratuite, eau gratuite, éducation gratuite, soins de santé gratuits,  soins dentaires gratuits (et j’écris ceci avec des dents gâtées dans ma bouche et dans la douleur constante que je ne pouvais pas retourner en Libye pour me faire soigner et l’Australie ne l’offre pas pour ses propres citoyens) … Alors oui, la Libye avait la Charia.

Mais, la charia , l’islam , ce n’est pas les palaces, le confort, comme Mouammar l’a dit, c’est la lutte et la lutte. Ainsi, il y avait la corruption, et ceci est en dehors du chemin, de la loi, de la Charia.

Ceci est en dehors de l’islam. C’est en dehors de la Troisième Théorie Universelle (la Vérité).

Pourtant, c’est adopté par les drogués d’Al-Qaïda aux cries de Allahou AKBAAAAAAAAAAR, des démons au service du Mossad-CIA, et ils sont présentés, avec l’Arabie saoudite et l’Iran, comme des exemples de la « charia » par les médias contrôlés par les sionistes hostiles.

Le Livre Vert fait partie de la générosité de l’Islam (comme cela a également été indiqué par Mouammar), mais il est offert à tous, les non-musulmans inclus, car il place les gens au pouvoir .

S’ils sont musulmans, ils adoptent naturellement le Coran comme leur loi d’orientation globale/chemin. Et il en est ainsi dans la vrai charia : à l’époque du Prophète Mouhammad (paix soit sur ​​lui), les non-musulmans comme les juifs et les chrétiens ont également accédé aux plus hauts rangs de l’autorité, en fonction de leur mérite.

Dans la Jamahiriya aussi, même dans la Jamahiriya libyenne où le Coran était la Loi de la Société, les non-musulmans avaient leurs pleins droits et ceci a été bien documenté et confirmé par les Chrétiens de la Libye et mis en évidence par leurs lieux de culte et liberté de culte, bien qu’ils soient une petite minorité.

Traduction: Ismail

Chercheur, reporter, journaliste d’investigation, président fondateur de « l’Observatoire International pour la Paix en Libye »;

spacer

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,