Aller à…
RSS Feed

8 mars 2021

Les bateaux iraniens ne quitteront jamais le Golfe d’Aden


SOLIDARITÉ PALESTINE

Actualité

Les bateaux iraniens
ne quitteront jamais le Golfe d’Aden

Al Manar


Photo: D.R.

Samedi 25 avril 2015

Pas question que les bateaux iraniens quittent le Golfe d’Aden, a assuré le commandant de la marine iranienne l’amiral Habiboullah Sayyari dans un entretien exclusif avec la chaine de télévision iranienne arabophone al-Alam et dans lequel il a nié la plupart des propos américains et saoudiens sur des sommations  adressées à la flotte iranienne dans cette zone.

Citant des responsables américains, l’AFP avait rendu compte qu’un convoi iranien composé de 9 bateaux dont deux armés faisant cap sur le Yémen a changé de direction et a fait demi-tour.

« Les bateaux iraniens n’ont pas quitté le golf d’Aden et ils resteront dans cette région en toute force », a-t-il affirmé.

Selon l’amiral iranien, la présence de ces bateaux est légitimée par les lois internationales et vise à garantir la sécurité des bateaux commerciaux. « Nous ne permettrons à personne de fouiller nos bateaux sans raison valable », a-t-il ajouté.

Sayyari a nié les déclarations du président américain Barack Obama  selon lequel des mises en garde ont été adressées à l’Iran contre la présence de sa flotte sur la cote yéménite. «  En tant que responsables de l force marine iranienne ne recevons de mises en garde que de la part de notre commandement supérieur et de personne d’autre », a-t-il signalé.

Le géneral iranien a de même assuré qu’il n’y a eu aucun contact entre la marine iranienne d’une part et les marines américaine ou saoudienne de l’autre. «  Il n’y a eu aucun contact, ni friction ni aucune  raison pour qu’il y en ait. Bien entendu, il y a eu les contacts qui se font normalement en mer entre les bateaux pour s’informer du parcours de chacun d’entre eux à l’instar de ce qui se passe partout ailleurs dans le monde »

L’amiral iranien a également démenti les allégations saoudiennes selon lesquelles les bateaux iraniens ont été fouillés en application des résolutions du conseil de sécurité. «  Il n’en a rien été. Notre présence dans les eaux internationales se fait en fonction des lois internationales et nous avons la mission de garantir la sécurité dans le golfe d’Aden et nous ne permettons à personne de fouiller nos bateaux sans justification, car toute démarche se doit d’être conforme aux lois internationales. De plus, ces protagonistes n’ont pas le droit de lancer ce genre de déclarations. »

Toujours selon Sayyari, les accusations à l’Iran d’avoir envoyé sa flotte maritime avec le déclenchement de l’offensive saoudienne contre le Yémen sont erronées, car cette flotte se trouve dans cette zone depuis 2007.

«  la zone du nord de l’Océan indien et du Golf d’Aden , de Bab el-Mendeb et de la mer Rouge est l’un des passages maritimes les plus importants du monde, car plus du tiers du commerce mondial transite par cette région », a-t-il expliqué.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,