Aller à…
RSS Feed

2 décembre 2021

La « lutte-contre-l’-islamophobie » en France, nouvel opium du peuple


J’ai toujours dit et répété que ces criminels : Sarkozy et BHL, apprentis sorciers et brigands des temps modernes, ne réalisaient pas en s’attaquant à la Jamarihiya et à son guide allaient déstabiliser tout le Sahel et une grande partie de l’Afrique. Ce sont eux qu’il faudra envoyer devant le Tribunal International qui pour une fois jugera de véritables coupables . Les Pacifistes de Tunis expriment bien les dégâts causés par ces deux criminels.

ginette

avr 28  2015

La « lutte-contre-l’-islamophobie » en France, nouvel opium du peuple

 

« LUTTE CONTRE L’ANTISEMITISME » ET « CONTRE-L’-ISLAMOPHOBIE »: DEUX FACES D’UNE MEME PIECE

Affirmer que « la lutte contre l’antisémitisme », comme slogan politique et médiatique, martelé à droite à gauche, est en fait la cause de nombreux actes dits « antisémites » (visant des personnes de confession juive, principalement) peut être compris aisément par tout analyste critique.  Il en ira de même pour l' »antifascisme » comme slogan politique et médiatique particulièrement exploité par à l' »extrême gauche » et certains milieux anarchistes.

Nous irons plus loin posant maintenant que les responsables (organisations et individus) de la  « lutte-contre-l’-islamophobie »  en France ont alimenté, bien plus que leur soi-disant ennemis, la haine des personnes de confession musulmane.

Les événements  récents le démontrent de manière éclatante. Par exemple, le groupe « anti-islamophobie » Oumma reprend à son compte un article du sociologue SAID BOUAMAMA qui, d’emblée, aborde « les angles morts sur les causes structurelles » des naufrages d’émigrés clandestins en Méditerranée. A sa lecture, on pourrait espérer trouver l’une des raisons essentielles de ces massacres, à savoir certains événements en Libye.  Rien…

>De cela il n’en est pas question comme si il s’était agi d’un simple mirage dans le désert...

LA SAGESSE DES TRIBUS LIBYENNES

Or, comme vient de le rappeler dans un communiqué officiel le Haut Conseil des Tribus Libyennes en résistance contre l’occupation de leur pays, la principale raison de ces catastrophes humanitaires est liée à l’agression, dirigée par la France, de la Jamahiriya Libyenne. En effet, tout « expert » ou « analyste » géopoliticien digne de ce nom sait qu’il existe un traité signé entre l’Italie/l’Union Européenne et la Jamahiriya Libyenne. Cet accord permettait d’éviter ces catastrophes sans aucune atteinte à la dignité ou à la vie des candidats malheureux à l’émigration vers l’Europe. Le Conseil des Tribus propose donc aimablement de réactiver d’urgence ce traité.

ATMOSPHERE ELECTRIQUE EN FRANCE

Mais il y a pire puisque c’est cette même destruction de la Jamahiriya Libyenne, acquise seulement après 7 mois de bombardements de l’OTAN par 48 Etats engagés et des médias et organisations politiques du monde entier, qui a créé une atmosphère antimusulmane survoltée en France. L’épouvantail parfait que représentait GADDAFI (révolutionnaire indocile, Africain, Arabe et Musulman) était brandi chaque jour au journal télévisé dans les foyers français.

Or, qu’ont fait les organisations officielles de « lutte-contre-l’-islamophobie » (de Oumma aux « Indigènes de la République » et de Saphir au PIR, sans parler de leurs gourous comme TARIQ RAMADAN) pour tenter de calmer les esprits chauvins échauffés par tant de résistance inattendue à l’agression impérialiste pour « rétablir-la-démocratie » en Libye « après-42-ans-de-dictature » ?

Elles ont jeté de l’huile sur le feu: en hurlant avec les loups de l’OTAN et ses nouveaux « intellectuels » et porte-paroles (de BERNARD LEVY à IGNACIO RAMONET et de PASCAL BONIFACE à TARIQ RAMADAN). Pourtant, des individus plus sages comme MICHEL COLLON, qu’on ne peut soupçonner d’être pro-CEAUCESCU, pro-SADDAM, des pro-MILOSEVIC ou pro-KADHAFI, les avait avertis: « Attention, vous vous êtes fait encore avoir » (sous-entendu, comme, dans un passé récent, avec la Roumanie, l’Irak, la Serbie, encore l’Irak… » Non, en bons musulmans français, ils décidèrent de suivre les apprentis-sorciers en question.

>De cela encore, l’article du sociologue brandi par Oumma ne parle étrangement pas…

CEUX QUI ONT FAIT LE LIT DE L' »OPERATION CHARLIE »

Pire, c’est justement cette atmosphère islamophobe (qui s’était installée quelques semaines après l’ « emphathie » pour la révolte tunisienne,  quand les bombardements de l’OTAN et des médias avaient commencé se terminer seulement vers la fin de l’année 2011), lourde, pesante, plombée, électrique, qui, après trois autres années de guerre d’usure de même nature -mais sans l’OTAN- contre la Syrie (notamment), qui a fait le lit de l’Opération Charlie.

> De cela, une nouvelle fois, l’article du sociologue ne parle étrangement pas.

A quoi sert donc la sociologie de l’islamophobie si elle évite les questions essentielles ?  C’est valider la critique pertinente d’ALAIN SORAL que l’art d’une grande partie de la sociologie consiste à  « enfoncer des portes ouvertes », ou encore celle d’ALAN SOKAL et JEAN BRICMONT sur ses impostures intellectuelles. S’il faut reconnaître que SAID BOUAMAMA est l’un des rares à ne pas avoir hurlé avec les loups de l’OTAN contre la Libye, nous espérons cependant qu’il prendra ses distances vis-à-vis de toutes ces organisations de « lutte-contre-l’-islamophobie » infiltrées par les services secrets ou inféodées à tel ou tel Etat.

Liées, directement ou non, avec la Nébuleuse des Frères Musulmans, il n’est pas inutile de citer JOSEPH MASSAD qui vient de rappeler récemment le legs destructeur des libéraux arabes : » Ce sont les libéraux arabes – en particulier et surtout les laïques – qui ont rendu possible et justifié un tel niveau de destructions partout dans le monde arabe. De leur côté, les islamistes libéraux ont réclamé et applaudi à l’intervention de l’OTAN, directement en Libye (…) De telles destructions sont sans précédent, même à l’époque coloniale. »

COMMENT « CHARLIE » FUT ENFANTE

Si l’ « antisémitisme » et l’ « antifascisme » officiel sont des poisons politiques, l’ « antiislamophobisme » est leur cocu. Tous ensemble, ils ont enfanté Charlie.

Les musulmans et leurs amis doivent prendre leur distance avec toutes ces organisations et individus et s’en remettre à Dieu seul, l’Unique, et au Coran exclusivement.  Ils n’ont pas besoin d’intermédiaire.  S’ils veulent accéder au livre sacré dans sa langue d’origine (qui est très complexe), qu’ils ne fassent surtout pas appel à des « interprètes » supposés l’avoir lu « à leur place » pour leur « expliquer » la « signification » des versets.

C’est un tour de prestidigitation. Voyez:

-YOUSSEF QARADAWY qui à appelé en direct sur Al-Jazeera, en s’aidant d’un signe de la main sur la tempe, à abattre GADDAFI et, de manière moins ostentatoire, ASSAD;

-TARIQ RAMADAN, qui a chanté le printemps arabe tout l’été à ses « fans » fascinés par tant de science sans conscience, démontrant par là la validité d’une proposition vicieuse: à savoir que Politique et Religion ne peuvent être séparés en Islam);

-le parti ANNE NAHDA en Tunisie qui, avec MONCEF MARZOUKI (président) et BEJI ESSEBSI (premier ministre), ont autorisé l’acheminement vers la Libye, via le port de Zarzis, d’un navire rempli d’armes en provenance de Qatar)

L’islamisme de ces gens est un véritable opium du peuple. Cette notion, quoique marxiste, est difficilement compréhensible par les non-musulmans en France en raison de la séparation de l’Eglise en 1905.

-Musulmans français, méfiez-vous de l’islamisme en costume-cravate.

-Ne laissez plus des prophètes de malheur décider, par leur bénédiction de l’OTAN, de la vie et de la mort de millions de vos coreligionnaires.

-Tous ensemble, osons dire : « Plus jamais ça ! »

 

Par Les Pacifistes de Tunis (sur le vif et dans la douleur, en mémoire du demi-million de morts en Libye et en Syrie et des naufragés en Méditerranée)

 

 

 

 

Partager

Plus d’histoires deLibye