Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2020

Pour l’instant, le mystère de la énième “mort” d’Izzat Ibrahim al-Douri reste entie


Pour l’instant, le mystère de la énième “mort” d’Izzat Ibrahim al-Douri reste entier

Publié par Gilles Munier sur 4 Mai 2015, 10:31am

Catégories : #Irak

Pour l'instant, le mystère de la énième “mort” d’Izzat Ibrahim al-Douri reste entier

Par Gilles Munier /

Le ministère irakien de la Santé a été incapable de dire si le corps qui lui a été remis par Kataeb Hezbollahla Brigade du Hezbollah irakien – est bien celui de Izzat Ibrahim al-Douri, chef du parti Baas clandestin et du Commandement suprême pour le Jihad et la Libération.

Pour ne pas perdre la face, le Hezbollahet la milice chiite Asa’ïb Ahl al-Haq (la Ligue des Vertueux) qui a trouvé le corps dans un convoi de véhicules bombardé par la coalition américaine – ont interdit au ministre de la Santé de dire qu’il ne s’agit pas d’Izzat Ibrahim au cas où les tests ADN s’avéreraient négatifs.

Le porte-parole du ministère a donc déclaré, le 24 avril, ne pas disposer pour l’instant d’échantillons ADN d’un parent pour confirmer la mort de l’ancien n°2 irakien… C’est évidemment faux; non seulement le ministère de la Santé a le dossier médical d’Izzat Ibrahim al-Douri obtenu par la CIA en Autriche – pays où il s’est fait soigner d’une forme de leucémie au début des années 2000 – mais le régime de Bagdad a effectué des tests ADN sur un individu lui ressemblant début septembre 2004. A l’époque, Wael Abdul al-Latif, alors ministre d’Etat, avait annoncé la capture du chef du parti Baas dans un hôpital à Tikrit… ce que n’avaient pas confirmé les résultats des tests.

Alors qui peut dire si la dépouille exposée dans un cercueil de verre était celle d’Izzat Ibrahim ? Des Kurdes affirment qu’un tatouage détecté sur le corps le prouverait. Mais où, et lequel ? En Irak, se faire tatouer n’est pas une pratique courante.

Reste la prime de 10 millions de $ promise par les Américains à qui le livrerait « mort ou vif ». Est-ce une des raisons pour laquelle Asa’ib Ahl al-Haq et Kataeb Hezbollah ont déclaré l’avoir tué, puis se sont battus pour s’emparer du corps ? De toutes manières, il n’est pas dit que le Trésor US verse quoi que ce soit à une milice chiite !

En attendant la réapparition – ou non – d’Izzat Ibrahim al-Douri – ou qu’un de ses proches se manifeste – le mystère de sa énième « mort » reste donc entier.

Les médias qui avaient titré sur sa « mort » sont bien silencieux…

(à suivre)

Photo : Izzat Ibrahim al-Douri

Sur le même sujet, lire aussi :

“Mort” d’Izzat Ibrahim al-Douri: défilé macabre à Bagdad

La énième « mort » d’Izzat Ibrahim al-Douri ridiculise les médias

Résistance irakienne : Izzat Ibrahim al-Douri prend la parole

(Interview exclusive par Gilles Munier – Afrique Asie – mars 2014)

Izzat Ibrahim aurait été blessé par un bombardement américain

Repost 0

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,