Aller à…
RSS Feed

20 septembre 2021

ENTRETIEN EXCLUSIF AVEC UN COMMANDANT DES FORCES DE DEFENCE NATIONALE DE SYRIE


ENTRETIEN EXCLUSIF AVEC UN COMMANDANT DES FORCES DE DEFENCE NATIONALE DE SYRIE

1111617n

«Notre religion ne nous permet pas de se livrer aux terroristes «

En raison de la situation urgente de la guerre en Syrie, il était très difficile pour nous d’ obtenir un interview avec le commandant légendaire -grec orthodoxe-  des forces de la Défense Nationale, un corps des volontaires   héroïques qui forment  des unités militaires à travers le pays, équipés,   entraînés et subordonnes par  l’ Armée Arabe Syrienne.

Les forces N.D.F. de la ville chrétienne d’ Al Soukalabiya  sont  réputées pour leur résistance  dans toute la Syrie, car c’ est la seule ville dans la région de Hama que les mercenaires djihadistes n’ ont pas été en mesure d’ y pénétrer. Toutefois, cela implique le  sacrifice des martyrs …

hlhkhlhl

La personnalité qui a réussi par sa foi inébranlable, sa détermination spartiate pour la victoire ou le martyre, son amour pour la Syrie et le président Assad, d’inspirer les hommes  de la ville  d’ autrefois effrayés , à s’ organiser et prendre les armes,  est un père de deux jeunes enfants, le commandant Nabil Abdullah, âgé de 34 ans et membre d’une grande famille. Ses yeux, sa parole, sa gestuelle, reflètent un homme exceptionnel qui porte la flamme de la vraie révolution contre le conquérant, brûlant du désir de la libération de son pays des mercenaires djihadistes.

0282774904926_6867796129327884125_n

Le commandant Nabil nous a fait l’honneur malgré le rythme effréné de sa vie , de nous parler, bien que pour des raisons de sécurité, il nous a  expliqué qu’il peut répondre seulement à quelques questions. Nous l’avons laissé dans le peu de son temps disponible à 4.00 heures du matin de s’ exprimer spontanément à dimpenews:

par vos  questions  intelligentes et  importantes, je  suggère que vous connaissez en profondeur  la question syrienne, ainsi que la situation actuelle des chrétiens. Vous m’ avez persuadés de votre amour et votre dévouement au chef de l’ armée et President de la République Arabe Syrienne , dr Bachar al-Assad.

Mais comme je le constate bien, pour la plupart des vos questions  vous disposez déjà des réponses claires soit par votre compréhension sur la réalité syrienne soit par vos connaissances. Je voudrais simplement dire ceci:

»Le père de notre nation est le père de notre leader actuel, le President Bachar al-Assad. Tous les Syriens , ont jurés que par leur sang ramèneront  la Syrie à la bonne voie. Nous voulons que tous les citoyens restent unis comme dans le passé, le cas échéant  nous irons au martyr».

«Permettez-moi, donc de ne pas donner des réponses à certaines de vos questions parce qu’il s’ agit de secrets militaires et cela je vous le dis avec un amour pur.»

«Le plus grand souverain de la planète, est le président Assad qui aime toutes les citoyens issus de toutes les communautés et c’ est justement pour cela qu’ il dispose  d’ autant de supporteurs prêts a verser leur sang pour lui.»

11020398_1557380134546586_900809309_n (1)

«Je ne sais pas comment commencer mon discours sur les quatre années de la guerre.. par

les victimes…, par les enlèvements et les meurtres…, parler des envahisseurs étrangers sur notre territoire …

Pour moi, chacune de ces années,   chaque jour de 365 par  année et de  24 heures par jour, je n’ ai jamais dormi plus que 4 heures.

Chaque minute est une histoire.

Chaque minute est un détail de notre lutte pour notre terre, pour notre honneur, pour notre patrie , pour le chef de notre nation, mais aussi pour notre communauté.

Nous nous sommes battus pour protéger nos églises pour défendre notre  présence dans le pays et nous continueront à le faire quoique très difficile- pour préserver ce que nous avons hérité de nos parents pour le confier à nos enfants: notre culture et notre histoire.

L’héritage des chrétiens orthodoxes et de toutes les autres communautés était à la fois le  respect mutuel et l’amour:  ce sont des principes  que nous reconnaissons à notre Président et nous les accordons à notre chef bien-aimé, le dr Bachar al-Assad «.

«Notre religion ne nous permet pas de se rendre à l’ ennemi»

» Jésus-Christ Lui-même, le Rédempteur, qui est maintenant présenté comme un bouc émissaire fut  crucifié pour gagner la Résurrection. Donc, nous, pour la Résurrection de la Syrie, nous sommes prêts à passer par la mort.Nous nous souvenons de sa parole  Celui qui croit en Moi vivra même si il meurt «.Nous sommes des croyants et la base de la vie  et  clairement reflétée dans la parole du Christ  que celui qui croit ne connait pas la mort même si il  meurt …»Nous nous inspirons ce qu il a fait quand il a vu les voleurs et les marchands dans le temple et il  a pris son fouet. Et n’  oublions pas que le chef protecteur de tout soldat est St. George qui est particulièrement vénéré en Syrie «.

10928676_1531781363773130_1656018459_n (1)

«Dans tout conflit et  confrontation avec l’ennemi nous disons au revoir à nos enfants et  nos femmes, sachant qu’il y a toujours le risque de ne plus les revoir. Mais nous ne laisserons pas   l’ennemi insidieux échapper nos yeux ».

«Dieu est avec nous, nous savons que des nations entières seront vaincues, parce que Dieu est avec nous.»

«Les sites de désinformation permanente , de la soi-disant opposition, postent ma photo   comme un combattant du Hezbollah incitant tous les  groupes terroristes à me  tuer. Ils savent que je suis  fils de la ville chrétienne de Al Soukalabiya et ils ont  essayé de m’ assassiner , même en dehors de ma maison. Sur internet , les pages du Front al Nousra, publient et adoptent la responsabilité de l’attentat manqué au commandant Nabil Abdullah de la Défense Nationale. Heureusement ils ont été violemment repoussés par les combattants de la résistance de notre ville  qui volontairement gardent l’entrée de ma maison. De nombreux groupes terroristes ont juré de me tuer comme le Libre Shaam ou Front de la Victoire. «

L’Etat et le Président ne font pas obstacle à quiconque veut porter une arme pour la défense de sa région. Mais ils ont le devoir de remettre des armes dans des mains  qui ne sont pas soupçonnés de trahison contre une redevance grossière.

Nous luttons  sans aucun rendement financier, aux antipodes ces groupes terroristes qui sont payées pas l’ Arabie Saoudite et la Turquie.

«Je me battais aux rangs de l’armée arabe syrienne dans la dernière bataille à Idlib. J’y étais du lundi (avant de tomber) jusqu’à dimanche matin, quand il est tombé. Nous étions plusieurs combattants de notre peuple, des musulmans sunnites, des alaouites, des chrétiens, nous étions dans la même tranchée pour lutter contre les terroristes . Nous étions environ 3000 et avec l’aide de Dieu, il n’y avait pas de grandes pertes et nous avons  réussi à évacuer la population vers des zones sécurisées .
Il n’ y a pas de secret pour notre sécurité, notre protecteur est Dieu. L’homme ne peut réduire ou augmenter la durée de sa vie , même pas d’ une minute.

11154200_1584722351812364_1273913583_o (1)

«Les jeunes hommes que je supervise ont peu de connaissances sur la confidentialité du travail de mon bureau et ne m’ appellent jamais quand je suis en mission en dehors de la ville. Ils ont appris qu’ils doivent attendre jusqu’ à ce que je reviens. On a toujours besoin d’astuce, d’attention et d’intelligence surtout après ce qu’ ils nous ont fait les groupes armés pour attirer des sommes astronomiques. Il s’ agit des groupes dont les origines religieux se trouvent dans le wahhabisme d’ Arabie Saoudite. Ils tuent des enfants et des personnes âgées, ils ont enlevé de nombreuses personnes pour faire du chantage. Même pour moi, ils ont envoyé des messages menaçants à mes enfants. Malheureusement, il y a des traîtres  partout, prêts à être rachetés . C’ est le cas d’ un ancien ministre de l’Agriculture  qui vient d’ un village voisin  et qu’ il est maintenant résidant  de Koweït. La population rurale souffre parce que le terrain est endommagé par le lancement de missiles et d’obus. Ils essaient de nous bloquer toutes les axes routiers pour ne pas être en mesure de se procurer de la nourriture, du carburant, des médicaments  et d’autres produits essentiels.»

Mais à chacune de leurs nouvelles tentatives  de nous condamner à la mort, ils vont découvrir une résistance de plus en plus forte . Malgré tout, ils  bénéficient de nos pertes antérieures. Ils ont capturé des châteaux dans des villes voisines et de là ils tirent des missiles Grad contre notre ville…

dimpenews.com

Partager

Plus d’histoires deLibye