Aller à…
RSS Feed

27 octobre 2020

Syrie Palmyre et site du patrimoine Mondial et site inscrit …PAR ..l’Unesco


Syrie Palmyre et site du patrimoine Mondial et site inscrit …PAR ..l’Unesco

simone lafleuriel-zakri

16/05/2015
Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO

Bonsoir et à vos journalistes ou rédacteurs..et  responsables des  medias  Pouvez vous faire une information   précise et   et par exemple à propos du patrimoine mondial de l’Humanité  et de Palmyre inscrit  sur la célèbre site du patrimoine Mondial  et comme en Syrie, Bosra, le Krak, Damas, Alep et les sites  byzantins du jebel calcaire …. et  tous  en perdition !

Palmyre, et  comme tous les sites exceptionnels   de notre terre –  sont  inscrits au Patrimoine mondial de….l’Humanité,  et    non  l’Unesco  mais  » par l’Unesco qui ne détient pas ces  sites  parfaits  et tant naturels, culturels (comme Palmyre  ou la malheureuse Ville ancienne d’Alep  ou Bosra ou Damas, qu’immatériels  ( comme devraient être aussi,  mais hélas non, inscrits les savoirs et  savoir -faire des artisans syriens aujourd’hui ruinés ou disparus ! )


L’Unesco puisqu’il semble que cela n’est pas encore su dans de nombreuses  rédactions    est chargé de gérer  cette liste, d’étudier les propositions  annuelles des pays, d »alimenter ou de corriger  la liste et etc…
mais bon, moi je ne suis pas de l’Unesco  ni journaliste   mais quand même    je m’intéresse  à notre patrimoine mondial !

…..
Mais   bon à Palmyre Syrie  il n’y a pas  à déplore hélas que le grand malheur que subit  le  site  et ses  monuments   et  bien sûr ses habitants qui vivaient  ou vivotaient  en partie du tourisme  ! Et je pense en particulier  à plusieurs de ces habitants dont  celui qui avait un petit restaurant qui   passait des  cassettes de chansons françaises qu’il aimait  beaucoup,  ou celui qui avant  l’arrivée à Palmyre avait  fait un petit café et avait la cassette de Bagdad Café   et passait en boucle la chanson du film juste à l’intersection des  deux routes  qui allaient l’une à Palmyre  et  Deir Zor  aussi à Bagdad : Bagdad  900 kilomètres   était  indiqué sur   la pancarte !
Il ne fait pas oublier  non  plus  la dévastation  à venir de la grande oasis qui déjà souffrait de la raréfaction de l’eau disponible   par  les sources qui descendent   des  collines  environnantes l’oasis et  la zone  a toujours été  irriguée par les sources dont celle  la source  Efqa d’eau sulfureuse mais qui hélas était  déjà tarie !  Certaines  de  ces sources sourdent  très loin et certaines   presque à la frontière irakienne !  On  pouvait    aller   par une piste   et vers l’est  y  prendre des  bains dans les  bassins  entretenus et  gardés par leurs propriétaires dans l’oasis  même ou à quarante   kilomètres  aux alentours   dans le  désert;
Cette  célèbre ‘oasis de Palmyre   est aussi connue  depuis l’antiquité que le  site   à qui elle  donnait  vie et richesse car  c’était  d’abord   la  halte obligée depuis cette  plus haute antiquité pour  les caravanes  ! Elle   doit  être soigneusement  entretenue sinon  la végétation meurt  et  l’eau doit  distribuée comme depuis des millénaires ! les  palmiers ont besoin d’eau toutes  les trois semaines au moins  et  si les  gens de l’oasis fuient…
Mais bon, le désastre en Syrie  est partout  et complet  et  franchement c’est  la  tristesse et une  immense colère qui ne nous quittent plus….nous qui parcourions  depuis des années tous  ces sites  et ces  campagnes ou villes  et  villages syriens !

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,