Aller à…
RSS Feed

28 septembre 2021

NIGERIA: LA VILLE STRATEGIQUE DE MARTE (NORD-EST) REPRISE PAR BOKO HARAM ! PRENDRE LA MESURE REELLE DU DANGER …


NIGERIA: LA VILLE STRATEGIQUE DE MARTE (NORD-EST) REPRISE PAR BOKO HARAM ! PRENDRE LA MESURE REELLE DU DANGER …

Luc MICHEL/ 2015 05 18/

« Le groupe islamiste armé Boko Haram a repris la ville stratégique de Marte, dans le nord-est du Nigeria », a déclaré un responsable de la région dans la nuit de vendredi à samedi.
Depuis que l’Armée tchadienne n’est plus aux commandes et a été stoppée (l’organisation de la victoire à la présidentielle du candidat des USA, l’élection étant organisée par la NDI, une filiale de la NED financée sur le budget US, n’ayant pas d’autre but), les soi-disant « progrès de l’Armée nigériane » sont du vent médiatique. Je n’ai jamais vu un bien dans ces élections nigérianes, manipulées par « la vitrine légale de la CIA » qu’est la NED-NDI, et j’ai été un des rares à le dire.

Les analyses locales et à courtes vues de certains panelistes ou analystes, alors que l’Afrique est touchée par une vaste vague de changements de régimes organisée par Washington (et similaire au soi-disant « printemps arabe »), sont toujours fausses. Elles passent comme passe un vent mauvais. La détestation de mauvais chefs d’état (et Goodluck Jonathan en était un) et la divinisation de « peuples en colère » virtuels et fantasmés ne sont pas des arguments d’analyse et encore moins une grille de lecture. Remplacer un mauvais chef d’état accroché au pouvoir (le pouvoir est une drogue dure) par un fantoche mis en place par Washington (et parfois Paris), ou pire encore par un officier putschiste pris en main par la CIA, l’AFRICOM ou l’OTAN, est encore moins une solution au désir d’indépendance des peuples africains !

PRENDRE LA MESURE DU DANGER QUI VIENT DES USA.
13 PAYS SONT VISES !

En août 2014, j’annonçais dans une des émissions de TV que j’avais produite sur le SOMMET USA-AFRICAN LEADERS de Washington ce qui suit :
« Ce 6 août se tenait la Session « gouvernance pour les générations futures » du Sommet. Dans laquelle on voit le véritable enjeu de cette grand messe américaine. Et dont, mais ne n’est pas hasard, les médias occidentaux ont peu parlé. Je ne partage pas les visions optimistes sur ce Sommet, naïves et mal informées. Après les « révolutions de couleur » et le pseudo « printemps arabe », j’annonce la préparation d’une vague de déstabilisation et de tentatives de changements de régime en Afrique » …

Et j’ai régulièrement nommés les 13 pays concernés : RDC – TCHAD – CAMEROUN – GUINEE EQUATORIALE – BURKINA FASSO – NIGERIA – GAMBIE – BURUNDI – RWANDA – CONGO BRAZAVILLE – GABON – SENEGAL – ZIMBABWE.
Trois ont déjà vu leur régime changé : Gambie, Burkina et Nigeria précisément ; trois sont sous le coup de révolutions de couleur rampantes : Gabon, RDC et Burundi ; tous les autres sont visés directement et subissent déjà des campagnes de déstabilisation : Guinée Equatoriale, Tchad, Cameroun, Rwanda, Congo Brazaville, Sénégal et Zimbabwe !

MAIS REVENONS AU NIGERIA ET A L’ECHEC DE LA SOI-DISANT « GUERRE AU TERRORISME »

Depuis des semaines, et comme les Occidentaux le font pour DA’ECH au Levant, on nous bassine avec les « succès » (sic) de cette guerre au Nigeria. L’Armée nigériane, inefficace et corrompue, serait subitement, Goodluck Jonathan étant remplacé par un ex général putschiste (déjà la CIA !), redevenue une armée efficace. Même AFRIQUE MEDIA, mal inspirée par la lecture de Jeune Afrique, débat sur le thème « Boko Haran, destruction ou reddition ». J’ai là aussi tiré la sonnette d’alarme et expliqué qu’il ne fallait jamais se laisser prendre aux pièges de la propagande de guerre.

Nous voilà revenu au réel au Nigeria et les nuages de fumée de la propagande occidentale se dissipent sur une réalité fort dérangeante !

UN « REVERS IMMENSE » POUR LES AUTORITES NIGERIANES :
L’EMIRAT DE BOKO HARAM, VASSAL DU CALIFAT DE DA’ECH, REPREND SA « CAPITALE » !

Le groupe islamiste armé Boko Haram a donc repris la ville stratégique de Marte, dans le nord-est du Nigeria, a déclaré un responsable. « C’est triste mais on nous a fait comprendre que Marte est entièrement retombée sous le contrôle des insurgés (vendredi), ce qui est un revers immense » pour les autorités nigérianes, a déclaré à la presse le vice-gouverneur de l’Etat de Borno, Mustapha Zannah.

Marte, une ville de pêcheurs et de fermiers très convoitée pour ses richesses agricoles, frontalière du Cameroun et située sur une route stratégique pour le commerce entre le Nigeria, le Cameroun et le Tchad, a été prise par Boko Haram et récupérée par les forces nigérianes à maintes reprises depuis 2013. Le groupe islamiste s’était emparé de pans entiers de territoires dans le nord-est du Nigeria l’année dernière, mais l’armée prétendait avoir pu reprendre le contrôle de la quasi-totalité du territoire depuis le lancement, en février, d’une opération militaire régionale, à laquelle prennent part le Tchad, le Cameroun et le Niger voisins. L’Armée tchadienne victorieuse, et véritable artisan de l’affaiblissement des djihadistes, ayant été stoppée par le Nigeria …

Marte avait été prise une première fois en janvier 2013 par Boko Haram, qui y avait établi ses quartiers généraux et la « capitale » de son Emirat. La ville avait ensuite été reprise en mai de la même année, après l’instauration d’un état d’urgence dans la région. Mais le groupe islamiste avait à nouveau réussi à s’en emparer lors de son importante avancée territoriale en 2014. Quand l’armée nigériane avait enfin pu reprendre le contrôle de Marte en mars, une victoire survenue au même moment que la reprise de Dikwa aux islamistes par l’armée tchadienne, un porte-parole de l’armée nigériane avait estimé que « l’itinéraire international menant du Nigeria au Cameroun, au Tchad et en Centrafrique était désormais pleinement sécurisé » (sic) …

Boko Haram vient de rappeler qu’il y a loin de la virtualité de la propagande à la réalité du terrain politico-militaire ! Et au-delà que la pseudo « guerre au terrorisme » a besoin du prétexte du terrorisme, et non de sa destruction, pour servir les intérêts du Bloc américano-atlantiste …

LM

Partager

Plus d’histoires deLibye