Aller à…
RSS Feed

28 octobre 2020

L’antisionisme progresse au sein de la société finlandaise


25
MAI

L’antisionisme progresse au sein de la société finlandaise.

Lundi, 25 Mai 2015 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte

L’antisionisme progresse au sein de la société finlandaise !

Selon le journal israélien Maariv, des tensions sont apparues entre Israël et la Finlande suite à l’interdiction du Fonds National Juif, également appelé K.K.L (Keren Kayemet Leyisrael, qui signifie : « Fonds pour la création d’Israël ») de participer au Salon international des Organisations Non Gouvernementales à Helsinki.

Cette foire est parrainée par la Croix Rouge et l’Union Européenne.

Le stand sioniste devait être tenu par une extension du K.K.L, dont le but est de boiser la terre occupée et de collecter des fonds pour le bien-être des sionistes.

Le KKL devait notamment présenter deux projets dans le domaine de l’environnement : L’un sur la préservation des zones vertes et un autre sur l’utilisation intelligente des ressources en eau. Les organisateurs du Salon ont justifié leur décision de boycott du KKL par «des doutes sur la légalité de ses activités ».

Le professeur Sixsy Rasnan de l’université de Helsinki a noté sur sa page Facebook qu’il était très satisfait de cette décision, considérée selon lui comme une victoire de la campagne de boycott d’Israël.

Le journal a indiqué que cette décision a provoqué une vague de colère en Israël, et que l’ambassadeur de ce pays à Helsinki a eu des entretiens avec des responsables du ministère des affaires étrangères.
Pour toute réponse, le ministère a dit n’avoir aucun impact sur l’événement, même s’il en est l’un des sponsors. L’ambassadeur d’Israël a alors accusé les Finlandais d’antisémitisme.

Le Parti Anti Sioniste se réjouit de la décision courageuse des organisateurs de ce Salon.

En effet, l’état colonisateur sioniste n’a aucune légitimité pour mettre en place de tels projets sur des terres occupées illégalement.

© www.partiantisioniste.com/actualites/2416

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,