Aller à…
RSS Feed

21 juin 2021

Le petit journal de JMV


09/06/2015
L’attaque sur Tiraspol commencera à Kotovsk


5 juin 2015
« Svobodnaïa Pressa » a appris les détails de la provocation qui est préparée par les services spéciaux de l’Ukraine pour déclencher la guerre avec la Transnistrie

Dans la région d’Odessa se prépare une provocation à grande échelle qui doit servir de prétexte à l’invasion par l’armée ukrainienne de la République moldave de Transnistrie (TMR). Le SBU a commencé à recruter des jeunes marginalisés pour mettre en scène la « capture » de la ville de Kotovsk, à 20 km de la frontière avec l’Etat non reconnu. Selon le scenario des services de sécurité ukrainiens, les jeunes embauchés pour de l’argent doivent se faire passer pour des « terroristes » de Transnistrie ou des citoyens d’Odessa qui sont mécontents de la nomination du gouverneur de la région, Mikhaïl Saakachvili. L’important dans cette opération spéciale est de créer une image plausible pour les médias du monde entier sur l’attentat à la souveraineté de l’Ukraine par les militants pro-russes. La campagne de propagande à grande échelle doit justifier aux yeux de l’opinion publique occidentale l’entrée des troupes ukrainiennes en TMR.

– Le SBU veut simuler une « révolte populaire », surtout depuis la nomination de Saakachvili qui suscite le mécontentement général – a expliqué le président de la commission de suivi de Novorossia Vladimir Rogov. – Les services spéciaux ont offert aux jeunes de cinq à six mille hryvnia par jour pour qu’ils se tiennent sur des barricades à Kotovsk, une ville avec une population de 50 mille personnes. Le SBU promet des garanties de sécurité complètes pour les participants. La seule condition pour ne pas être inquiétés par les autorités est de ne pas ôter les cagoules et de tirer avec les armes distribuées seulement en l’air. Les services de renseignement de l’Ukraine ont choisi de recruter principalement des sportifs au chômage. Il est clair que pour eux cinq mille hryvnia par jour est une somme énorme. Bien que presque personne ne verra la couleur de l’argent. Dans le cas du scénario les jeunes seront probablement éliminés. Et il est possible que l’on trouvera sur eux des documents des Forces aéroportées russes, ou du GRU. Peut-être que les provocateurs de Kotovsk proclameront l’établissement de la République populaire d’Odessa, ce qui donnera le signal d’une répression à grande échelle. Mais la principale chose sera l’occasion d’attaquer la Transnistrie et d’entraîner la Russie dans un conflit militaire.

Indirectement, ce scénario est confirmé par le fait que le 4 Juin, la Rada suprême de l’Ukraine a adopté une loi sur le taux d’admission des militaires étrangers dans le pays. Il est confirmé aussi par le fait que de Melitopol et Nikolayev les troupes sont transférées dès maintenant vers la région d’Odessa, directement sur la frontière avec la Transnistrie. Il est à noter que depuis le début de cette année a été observé un travail intense dans le port Ilyichevsk pour le mettre en état de recevoir des cargaisons. Tout au long de mai, le port a reçu un grand nombre de containers qui ne sont pas inspectés par les douanes …

http://svpressa.ru/war21/article/124212/
histoireetsociete <https://histoireetsociete.wordpress.com/2015/06/05/lattaque-sur-tiraspol-commencera-a-kotovsk/>



Washington politise le football

Paul Craig Robert

samedi 6 juin 2015 Comité Valmy

http://www.soueich.info/2015/06/washington-politise-le-football.html

L’attaque de Washington contre la Fédération de football internationale suit le scénario de l’attaque de Washington contre les Jeux olympiques de Sotchi qui ont eu lieu en Russie. La différence est que Washington ne pouvait pas arrêter les Jeux olympiques à Sotchi, et a été freiné dans sa propension à effrayer les Occidentaux avec ses mensonges et sa propagande. Dans le scandale actuel orchestré par Washington, Washington a l’intention d’utiliser sa prise de contrôle de la FIFA pour revenir sur la décision de la FIFA pour faire en sorte que la Russie n’accueille plus la prochaine Coupe du Monde en 2018.


Fifa, le but de la manœuvre : Russie et Qatar perdraient les Mondiaux 2018 et 2022 si la corruption était avérée

GENÈVE, 7 juin 2015 (AFP) – La Russie et le Qatar pourraient perdre l’organisation respective des Mondiaux 2018 et 2022 de football si ces pays les avaient obtenus « grâce seulement à la corruption », a affirmé dimanche la Fifa, au centre depuis plus d’une semaine d’un scandale planétaire de corruption.

« S’il existe des preuves que le Qatar et la Russie ont obtenu (la Coupe du monde) grâce seulement aux pot-de-vin, alors elle pourrait leur être retirée », a expliqué Domenico Scala, président du Comité d’audit de la Fifa dans un entretien à l’hebdomadaire Sonntagszeitung.

Mais il a aussitôt souligné que « ces preuves n’ont pas été fournies » jusqu’à présent.

La déclaration de Domenico Scala intervient au moment où une affaire d’achats de voix autour du Mondial 2010 a rebondi en Egypte, avec pour personnage principal Jack Warner, ex-vice président de la Fifa.

L’ancien ministre des Sports égyptien Aley Eddine Helal a confirmé dimanche ses accusations envers le Trinidadien pour chantage au vote lors de l’attribution du Mondial-2010: « Il nous avait dit qu’il pouvait nous assurer sept votes et il demandait un million de dollars pour chaque vote ».

La justice américaine, à l’origine de cette offensive main-propre au coeur du système Fifa, affirme que 14 responsables, anciens ou actuels, de la Fifa ou de sociétés de marketing sportifs liées à l’organisme suprême du football mondial, ont été mêlés à des affaires de corruption, pour un montant total de 150 millions de dollars au cours des 20 dernières années.

Le scandale a déjà fait une victime de marque: Joseph Blatter, le président de la Fifa, qui a présenté sa démission, mardi, quatre jours seulement après avoir été réélu pour un cinquième mandat consécutif.

M. Wagner se trouve aussi au centre des 10 millions de dollars accordés aux Caraïbes par l’Afrique du Sud, après avoir obtenu le Mondial-2010. Le Trinidadien était alors président de la Concacaf (Confédération d’Amérique du Nord, centrale et Caraïbes), et selon des accusations de la BBC dimanche une grande partie de ces 10 millions auraient fini dans ses poches.


http://www.alterinfo.net/L-association-Onze-janvier-est-fondee-par-un-proche-des-services-secrets-israeliens_a114287.html

L’association « Onze janvier » est fondée par un proche des services secrets israéliens

Hicham Hamza

Jeudi 28 Mai 2015

INFO PANAMZA. Lancée pour perpétuer « l’esprit Charlie », une association, dénommée « Onze janvier » et consacrée notamment à la « lutte contre le conspirationnisme », est présidée par Mohamed Sifaoui, partenaire d’une organisation dirigée par un ex-espion israélien.

Dimanche 19 mai, ce fut le Huffington Post affilié à la gauche sioniste de l’Hexagone- qui annonca la nouvelle : une association, réunie autour de « l’esprit » de la marche du 11 janvier, a vu le jour.

Son président-fondateur et auteur du manifeste : Mohamed Sifaoui, collaborateur, spécialiste de l’islamisme pour les uns et « intellectuel faussaire » pour les autres.


« L’Association compte notamment investir le champ du Net et construire une narration républicaine tout en luttant, par tous les moyens légaux, contre le conspirationnisme, et toutes les idéologies extrémistes diffusés sur Internet et les réseaux sociaux ».


Surprise, surprise : l’homme -qui s’est donné la fantasmagorique mission de combattre« les théories du complot qui ne visent pas autre chose qu’une mise en accusation du système démocratique dans le but de le diaboliser afin de le détruire et lui opposer un système totalitaire »– est un membre actif de la nébuleuse pro-israélienne.

L’un des leurs amis communs est également le co-fondateur de l’association « Onze janvier ». Son nom : Rudy Reichstadt   . Animateur du site Conspiracy Watch et proche de l’Uejf , ce blogueur crypto-communautariste incarne avec brio -mais à son insu- l’alliance consubstantielle et révélatrice entre la galaxie sioniste et la mouvance dite « anticomplotiste ». 

**********
Rappel : Rudy Reichstadt, fonctionnaire de la Ville de Paris, est également membre de l’Observatoire des radicalités politiques (Orap) de la Fondation Jean-Jaurès. Ce think-tank, dirigé par Gilles Finchelstein (un ex-conseiller de Dsk, Fouks  et Cahuzac), est essentiellement subventionné <http://panamza.com/xv>  par l’État. L’Orap est piloté par le chercheur Jean-Yves Camus, un intervenant  régulier du Crif, également chroniqueur  dans Charlie Hebdo, qui aprésenté <http://panamza.com/xx>  -lors d’une réunion organisée par un centre communautaire juif- le monde arabo-musulman comme une aire culturelle globalement « antisémite »« complotiste » et« négationniste ».
***************


HICHAM HAMZA


antisionisme = antisémitisme ?

https://youtu.be/9ipt1yOdefk


Vers l’extinction définitive des tribus amazoniennes

samedi 6 juin  2O15                                                                                                                                   

Les dernières tribus isolées d’Amazonie sont de plus en plus menacées par la multiplication des contacts avec le monde moderne et les autorités réexaminent leurs politiques envers ces populations pour mieux les protéger, avec cependant des succès limités.

Selon une série d’articles publiés dans la dernière édition de la revue américaine Science parue jeudi, des groupes entiers de ces populations indigènes sont en danger imminent de disparaître au Pérou et au Brésil, où elles sont le plus présentes.

« Nous sommes au seuil d’une vaste extinction de cultures car ces populations sont parmi les plus vulnérables au monde », estime Beatriz Huertas, une anthropologue basée à Lima, dans un de ces articles.

Chocs entre civilisations

Même constat de Chris Fagan, directeur de l’ONG américaine Upper Amazon Conservancy, selon qui « on se trouve actuellement près d’une disparition étendue de cultures ».

Des siècles de colonisation ont montré combien les chocs entre civilisations peuvent être tragiques, rappellent ces experts. Depuis l’arrivée des Espagnols en 1492, il est estimé que 50 à 100 millions d’autochtones ont péri sur le continent américain, et avec eux des cultures entières.

Tout en reconnaissant ne pas savoir précisément ce qui se passe dans ces tribus isolées, ces chercheurs expliquent que les contacts entre ces indigènes et des représentants du monde moderne se multiplient rapidement.

Des habitants de villages intégrés dans la société moderne au Pérou comme au Brésil font aussi part d’une forte augmentation d’apparitions de ces indigènes, qui parfois font des raids dans leur maison en leur absence, volant et saccageant, indique une des études.

Risques d’infections

Outre le risque de confrontation, ce sont de banales infections comme la coqueluche ou la grippe contre lesquelles ces tribus n’ont aucune immunisation qui les tuent. Ces infections sont transmises au contact de bûcherons, de journalistes, de trafiquants de drogue et même d’anthropologues qui se rendent dans la forêt.

C’est au Pérou que la situation paraît être la plus dramatique, selon ces experts qui estiment à 8 000 le nombre des peuplades indigènes éparpillées dans la forêt équatoriale.

Le gouvernement de Lima a établi des zones protégées de trois millions d’hectares pour permettre à ces tribus de rester isolées mais cela pourrait ne pas suffire, selon les chercheurs.

26 groupes d’indigènes isolés

Au Brésil, où dans les années 1970 et 80, de 50 à 90% de certaines tribus ont été décimées par des maladies infectieuses après des rencontres avec des représentants du monde extérieur, les autorités ont pris des mesures drastiques pour empêcher de tels contacts et les limiter au strict minimum. Ainsi, de 1987 à 2013, des contacts ont eu lieu avec seulement cinq tribus.

Le gouvernement brésilien a recensé 26 groupes d’indigènes isolés dans le pays et pense qu’il pourrait y en avoir près de 80 de plus qui vivent cachés.

Mais avec le développement rapide de l’économie brésilienne, la septième mondiale, les activités minières, agricoles et la construction d’axes routiers entre autres ont explosé en Amazonie, exerçant des pressions croissantes sur ces populations.


FR National Security Alert Le Pentagone – 11 septembre 2001

http://www.dailymotion.com/video/xarnky_fr-national-security-alert-le-penta_news

                                                                                                       
http://www.greffiernoir.com/

L’enquête de la Citizen Investigation Team sur l’attaque du Pentagone, le 11 septembre 2001. Les témoignages, patiemment recueillis par Craig Ranke et son associé Aldo Marquis, prouvent que l’avion n’a pas frappé mais survolé le bâtiment.

http://www.dailymotion.com/video/xarnky_fr-national-security-alert-le-penta_news#from=embediframe

Source:http://www.citizeninvestigationteam.com/index.html

http://thepentacon.com Enquêtes et Faits divers : http://faitsdivers.blog4ever.com Traduit par Alexis Kropotkine, Virginie Ikky et Winston.


Quel message l’ancien ambassadeur de Turquie en Israël a-t-il voulu faire passer à Alger ?

Article | 1. juin 2015 –

Le secrétaire général de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), Ahmet Uzümcü, en visite à Alger, a laissé entendre que Daech serait aux portes de l’Algérie et que ce groupe, puissamment armé et créé par les services secrets occidentaux pour semer le chaos au Moyen-Orient, tenterait coûte que coûte de mettre la main sur les armes chimiques afin de les utiliser «dans la région». Le patron de l’OIAC ne semblait aucunement gêné de pousser les journalistes algériens qui l’interrogeaient sur le sujet à comprendre que notre pays pourrait connaître l’apocalypse, même si cet habile diplomate, qui a gagné ses galons en tant qu’ambassadeur à Tel-Aviv et auprès de l’Otan, a préféré utiliser le vocable «région». Avant de donner un bon point à l’Algérie, en tant qu’«Etat membre très actif et un bon partenaire au sein de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques», le Turc a sauté sur un autre registre, celui du chaos, de la mort et de la désolation que Daech s’apprêterait à commettre en Afrique du Nord, si «toutes les précautions ne sont pas prises». «Je suis préoccupé par la présence des groupes criminels, notamment Daech qui présente une menace majeure pour la sécurité», a lancé le diplomate turc à la face des journalistes apeurés par cette chaotique prévision. Il faut dire que la gravité du propos du secrétaire général de l’OIAC suscite nombre d’interrogations. Comment Uzümcü peut-il affirmer que les gaz sont dans la nature alors qu’il est bien placé pour savoir que tous les Etats arabes ont détruit leurs arsenaux chimiques ? Pourquoi avancer de tels propos d’autant que ce diplomate proche de l’Otan, d’Israël et ayant une bonne culture des «relations internationales» sait qui est derrière Daech ? Sa mission à Alger consiste-t-elle à faire peur aux Algériens d’autant plus que la visite de ce diplomate pro-occidental intervient au lendemain des «menaces» des Al-Saoud qui suggéraient que l’Algérie devrait s’expliquer sur «sa mollesse à combattre le terrorisme» ? Autant de questions que nombre d’observateurs se posent au sujet de «ce Turc porteur de mauvaises nouvelles». En tout cas, il est clairement établi que le SG de l’OIAC n’a pas débarqué à Alger pour promettre un avenir radieux au peuple algérien, mais pour s’inscrire dans la même logique que celle de Riyad. Une logique qui suggère que tout pays «souverain», à l’instar de l’Algérie, doit brader son indépendance, faute de quoi Daech surgirait d’on ne sait où pour faire le reste.

http://www.algeriepatriotique.com/article/quel-message-l-ancien-ambassadeur-de-turquie-en-israel-t-il-voul
u
-faire-passer-alger


https://syrianfreepress.wordpress.com/2015/06/05/guerre-4-cellules/


Jeffrey Blankfort : « Le principal bénéficiaire de la désintégration de l’Irak et de la Syrie et de l’émergence d’ISIS a été Israël »

<https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/05/30/jeffrey-blankfort-le-principal-beneficiaire-de-la-desintegration-de-lirak-et-de-la-syrie-et-de-lemergence-disis-a-ete-israel/>

POSTED ON 30 MAI 2015

<https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/05/30/jeffrey-blankfort-le-principal-beneficiaire-de-la-desintegration-de-lirak-et-de-la-syrie-et-de-lemergence-disis-a-ete-israel/>


Rabin Nir ben Artzi: « Dieu a envoyé DAESH contre les nations qui veulent détruire Israël »

Un rabbin israélien a déclaré que la présence de Daesh au Moyen-Orient est un support pour le régime israélien afin d’atteindre ses objectifs.
Le rabbin Nir ben Artzi a souligné que Dieu avait envoyé Daesh pour dominer les pays et les nations qui veulent détruire Israël. Ce rabbin sioniste a qualifié Daesh, de protecteur des Juifs. « La présence massive de Daesh dans les pays arabes et l’adhésion de certains Européens à ce groupe, et par la suite leurs attaques contre les pays européens, amènent les Juifs européens à s’immigrer en Israël. C’est pourquoi Daesh est un protecteur des Juifs », a déclaré ce rabbin sioniste.

http://www.labanlieuesexprime.org/rabin-nir-ben-artzi-dieu-a-envoye-daesh-contre-les-nations-qui-veulent-detruire-israel/


Le krach obligataire en zone euro fait baisser les actions européennes mais remonter l’euro/dollar US:

http://bourse.lefigaro.fr/indices-actions/actu-conseils/la-crise-grecque-provoque-une-poussee-de-fievre-sur-le-marche-de-la-dette-en-zone-euro-4352426#xtor=AL-201

http://www.zerohedge.com/news/2015-06-07/citi-euro-bond-market-faces-historic-levels-risk

<http://bourse.lefigaro.fr/indices-actions/actu-conseils/la-crise-grecque-provoque-une-poussee-de-fievre-sur-le-marche-de-la-dette-en-zone-euro-4352426#xtor=AL-201>


« Le boycott d’Israël est inadmissible », dit Sarkozy

JÉRUSALEM, 8 juin 2015 (AFP) – L’ancien président français Nicolas Sarkozy a déclaré lundi à Jérusalem que tout boycott d’Israël était « inadmissible », intervenant dans le débat qui domine l’agenda politique israélien et implique le groupe français de téléphonie Orange.

« Je ne veux pas rentrer dans la polémique, je sais que Stéphane Richard (le PDG d’Orange, NDLR) viendra ici s’expliquer«  [la corde au cou et la tête couverte de cendre?], a déclaré M. Sarkozy à la presse à l’issue d’une visite d’entreprise à Jérusalem.

« Le boycott d’Israël est inadmissible. Je ne dis pas qu’il y avait une volonté de boycott de la part de cette entreprise (Orange), mais je dis que ce n’est pas comme ça qu’on fera la paix », a-t-il ajouté [si ce pôv’con savait ce qu’on en a à foutre, de ce qu’il dit… J].

Le PDG d’Orange Stéphane Richard a provoqué une levée de boucliers en Israël en déclarant mercredi dernier au Caire qu’il retirerait sa marque du pays sur le champ si Orange ne s’exposait pas à des risques considérables de demande de dédommagement.

Ces propos ont été immédiatement considérés en Israël comme une tentative de la part d’Orange de se dissocier pour des raisons politiques de son partenaire israélien Partner, qui utilise son image et sa marque contre une redevance.

Partner délivre ses services non seulement en Israël, mais dans les colonies de Cisjordanie occupée, malgré le caractère illégal de la colonisation aux yeux de la communauté internationale.

Orange a depuis expliqué n’avoir aucune motivation politique, mais vouloir seulement retrouver la maîtrise totale de sa marque.

La controverse a éclaté alors que la classe politique israélienne est agitée par un vif débat sur les pressions étrangères et une initiative internationale non-gouvernementale de boycott d’Israël.


La constitution américaine ne tiendra pas face à la marée montante

Un habitant du Montana poursuivi pour ‘propos de haine‘ et négation de l’Holocauste.

Eh bien, c’est terrifiant” Tels sont les premiers mots d’un article du site du magazine mensuel américain « Reason », en date du 5 juin, signé Elizabeth Nolan Brown, qui rapporte qu’un homme de 28 ans, David Lenio, se retrouve poursuivi pour avoir fait des remarques désobligeantes sur les jfs sur Twitter et y avoir nié l’Holocauste. Et tout cela dans le pays phare de la liberté d’expression, avec son fameux Premier Amendement… L’avocat de D. Lenio a jusqu’au 10 juin pour répondre à l’accusation du procureur, après quoi ce sera au tribunal de juger.

http://reason.com/blog/2015/06/05/montana-hate-speech-case



François Hollande restera comme le plus ridicule, le plus haï, le plus déplacé de tous les souverains et présidents de notre histoire.


Partager

Plus d’histoires deLibye