Aller à…
RSS Feed

4 mars 2021

Rébellions en Arabie saoudite ?


Rébellions en Arabie saoudite ?

Djamal Benmerad

18/06/2015

Selon beaucoup de témoignages, les forces yéménites ont conquis des portions non négligeables de territoire saoudien. Des mouvements de contestation, y compris au sein de la famille royale, contre la politique yéménite du roi se développeraient et les Yéménites auraient réussi à tuer le chef de l’armée de l’air saoudienne ce qui confirmerait qu’ils ont pu pénétrer par leurs agents jusqu’à l’intérieur de l’appareil du pouvoir.

Il faut rappeler que pendant la guerre de 1962 à 1967, les Saoud soutenaient le sultan zaydite « chiite » contre les républicains yéménites. Aujourd’hui les grands hypocrites prétendent qu’il font la guerre au chiisme, alors qu’ils ne font que la guerre à des pays indépendants … Et surtout ils s’opposent aux courants populaires et démocratiques de résistance, qu’ils soient laïcs (anciens républicains yéménites, Assad), chiites (hezbollah), communistes (FPLP, ex Yemen du Sud) ou sunnites (Djihad islamique, Hamas-Al Qassam Gaza) et approuvent les courants socialement conservateurs au profit des élites dirigeantes, qu’ils soient laïcs (Sissi, Ben Ali), chiites (l’ancien roi du Yémen ou le shah d’Iran), sunnites, ou libéraux.
Les tribus saoudiennes de Yam et Najran se démarquent de Ryad

Dans un acte sans précédant, les tribus saoudiennes à la frontière avec le Yémen sont sortis de leur silence.
Dans un communiqué signé par Cheikh Aziz ben Mahzel al-Soukour au nom des tribus saoudiennes de Yam et Najran, les tribus ont condamné la barbarie de l’Arabie saoudite à l’encontre du Yémen. Elles ont qualifié de « forces d’occupation et d’agression » tous les militaires saoudiens participant au bombardement du peuple yéménite

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,