Aller à…
RSS Feed

25 février 2021

Mon grand désarroi est de me dire que le Guide et le peuple de Libye n’ont pas eu le soutien qu’ils auraient dû avoir


LE PROJET DE SOCIÉTÉ MIS EN PLACE PAR MOUAMMAR KADHAFI A SURTOUT FAIT TRÈS PEUR AUX MONARCHIES ARABES QUI ONT EU PEUR DE DEVOIR DONNER UN PEU DE POUVOIR À LEURS DIFFÉRENTS PEUPLES. ILS ONT TOUT FAIRE POUR DÉMOLIR KADHAFI ET LA JAMARIHIYA.   LES AUTRES PAYS ARABES ONT SUIVI POUR NE PAS VEXER LES MONARCHIES. L’OCCIDENT N’A EU QU’À CUEULLIR TOUS CES MENSONGES ET CONTINUER À LES PROPAGER.. RARES ONT ÉTÉ LES  DÉMOCRATES, LES AUTOGESTIONNAIRES À COMPRENDRE ET À ÉTUDIER LES PROPOSITIONS LIBYENNES. BEAUCOUP Y ARRIVENT MAINTENANT, VU LE CHAOS QUI EXISTE PARTOUT. C’EST UN PEU TARD, MAIS MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS

GINETTE

—————————————————————-

FRANÇOISE PETITDEMANGE

17/06/2015

Mon grand désarroi est de me dire
que le Guide et le peuple de Libye n’ont pas eu le soutien
qu’ils auraient dû avoir, provenant d’autres pays,
d’autres peuples, notamment du peuple français.
Chaque fois que tu parles du Guide, c’est pour moi très éclairant.
Je comprends que toi, tu as fait tout ce que tu as pu,
et que d’autres, qui avaient peut-être plus de moyens que toi,
ne les ont pas utilisés.
Tous les textes de la plume de Muammar Gaddhafi
que j’ai découverts, et que j’ai cités dans mon livre,
sont terriblement parlants.
(Je n’en ai trouvé aucun que j’aurais pu réfuter
pour telle ou telle raison.)
Sans doute, la création de la JALPS, en 1977,
a fait peur à la bourgeoisie (petite, moyenne, grande)
dans le monde, même en Afrique, même en Libye.

A la sortie de la seconde guerre mondiale,
Jean Moulin était mort.
Personne, en France, n’a pu reprendre les fils politiques
qu’il tenait en mains.
Ainsi, De Gaulle a pu faire tout ce qu’il voulait ou presque,
c’est-à-dire qu’il a pu rendre le pouvoir aux collabos
(ce que n’aurait jamais accepté Jean Moulin).
Depuis les années suivant 1968,
les hommes et femmes ne veulent plus appartenir
au(x) peuple(s) de leurs pays :
quand ils sont dans la petite bourgeoisie,
ils aspirent à être dans la moyenne,
et quand ils sont dans la moyenne bourgeoisie,
ils aspirent à être dans la grande.
Voilà pourquoi le peuple, qui est majoritaire
dans chaque pays du monde,
et qui ne s’est pas donné les moyens de pression
que lui confère le nombre,
se retrouve, actuellement, dans cette période de crise,
sans les moyens qu’il lui faudrait
pour imposer sa souveraineté politique et économique
à la classe bourgeoise fortunée qui peut ainsi s’adonner
à l’exploitation de l’être humain par l’être humain
et au pillage des richesses qui ne lui appartiennent pas.
Bien à toi, Françoise

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,