Aller à…
RSS Feed

21 juin 2021

La suite du petit journalde Karim


 

Comme il s’alourdit de plus en plus, je suis obligée de le publier en deux fois

ginette

À ceux qui douteraient des dangers pour les libertés publiques de la loi sur le renseignement votée au Parlement, ce documentaire d’Alexandre Valenti, Un œil sur vous. Citoyens sous surveillance !, donnera la mesure de la surveillance de masse déjà engagée à l’échelle planétaire. Diffusion en intégralité à la veille de l’opération #OccupyDGSI, demain à Levallois-Perret.

La loi sur le renseignement française fera l’objet d’un vote solennel le 24 juin à l’assemblée nationale. D’ici là, ce dimanche 21 juin, une multitude d’associations – dont la LDH, le SM, le SAF, la Quadrature du net – appellent à occuper le siège de la DGSI (direction générale de la sécurité intérieure) à Levallois-Perret. En forme de mise en jambes, voici le documentaire édifiant d’Alexandre Valenti sur la manière dont l’évolution technologique réduit jour après jour l’espace de nos vies privées. Caméra de surveillance, jeux vidéo, téléphonie mobile, réseaux sociaux, moteurs de recherche… autant d’objets qui peuvent permettre de nous suivre, de nous surveiller.
Fruit de deux ans d’enquête en Amérique du Nord et en Europe, ce documentaire, diffusé le 24 mars dernier sur Arte, révèle le visage de cette techno-dictature à l’aide de témoignages de responsables des services de renseignements américains, anglais et français (dont Bernard Barbier, ancien directeur technique de la DGSE) ; hackers et lanceurs d’alertes (dont Edward Snowden, l’ex-employé de la NSA américaine) ; opposants associatifs (dont Jérémie Zimmermann, de la Quadrature du net) ; dirigeants du web (dont David Drummond, vice-président de Google) ; hauts responsables politiques européens et chercheurs.

Dans ce documentaire très didactique, deux séquences sont particulièrement éclairantes : la première, à 1 min 48 secondes, permet de prendre conscience des menaces qui pèsent sur nos vies privées et libertés individuelles. La seconde, à 45 minutes, nous emmène à Trente en Italie, où des citoyens et des chercheurs du laboratoire américain MIT installent un système qui permet à chacun de choisir les données qu’il veut partager et celles qu’il veut garder privées.
Un œil sur vous Citoyens sous surveillance ! Arte 2015 03 24 <https://www.youtube.com/watch?v=ArY-zxvw1SU>
De : Olivia Zémor <[email protected]>
Date : 29 juin 2015
Objet : STOP AU TERRORISME DE LA LDJ !

Chères amies, Chers amis,
Pas question de laisser la LDJ nous attaquer un peu partout sans réagir.
Les agressions de ces fascistes se multiplient (militants associatifs, journalistes…) et le gouvernement refuse d’agir.
Nous appelons donc à de grands rassemblements unitaires ce samedi 4 juillet dans un maximum de villes, et nous comptons beaucoup sur votre présence, et pour faire venir un maximum de vos amis.

SAMEDI 4 JUILLET :

  – à PARIS : à 15 H PLACE ST MICHEL 

  – à LYON : à 15 H PLACE DE LA RÉPUBLIQUE 

  – à MONTBÉLIARD : à 17 H PLACE DU MARCHÉ COUVERT 

(mais aussi à Saint-Étienne, Metz, Lille… cf. notre site)

C’est important !  Ils doivent savoir que chacune de leurs attaques, loin de nous intimider, nous amène à mobiliser encore davantage pour la défense de la Palestine, des prisonniers, des enfants torturés, et de tous ceux qui sont enfermés dans le grand camp de concentration de Gaza.

Ils sont en rage parce que la campagne de boycott d’Israël s’amplifie (50 % d’investissements étrangers en moins en Israël en 2014, et toujours davantage d’artistes qui refusent de se produire en Israël). voir la version en ligne

Olivia Zémor agressée sur la voie publique

Olivia Zémor a été agressée samedi lors d’un rassemblement à Paris concernant la situation des prisonniers palestiniens et notamment celle de Khader Adnan, en grève de la faim depuis 47 jours et dans un état critique.

Une jeune femme que la police a arrêtée, emmenée au commissariat, et identifiée, s’est précipitée sur la présidente de CAPJPO-EuroPalestine, alors qu’elle participait à l’installation du matériel, à 14 H, et l’a aspergée de gaz lacrymogènes sur le visage, à l’aide d’une bombe lacrymo.
Cette jeune femme, que personne parmi nous ne connaissait, et à qui personne n’avait adressé la parole, n’agissait apparemment pas seule, un groupe de la LDJ ayant été repéré sur la place Edmond Michelet à Beaubourg, dès l’arrivée des membres d’Europalestine.
La police avertie, exerçait une surveillance dès le départ, et a pu l’ interpeller en possession de cette arme au moment de l’agression, visiblement préméditée, car le rassemblement était annoncé sur les réseaux sociaux.
La victime a déposé plainte et pu faire constater ses brûlures.
Pendant ce temps le rassemblement s’est déroulé normalement. De très nombreux passants sont venus prendre connaissance de la manière criminelle, illégale et arbitraire, dont le gouvernement israélien arrête, emprisonne et torture en permanence des milliers de palestiniens, femmes, hommes et enfants, sans que nos dirigeants lèvent le petit doigt. (https://www.youtube.com/watch?v=tVrt9RZ_HoU).
CAPJPO-EuroPalestine 22/06/2015

De : foued <[email protected]>
Date : 28 juin 2015
Objet : 10 ans de BDS ! Rencontre exceptionnelle avec ALI ABUNIMAH – Vendredi 10 juillet à 19h à Lyon

Salam aleykoum/Bonjour

Merci de diffuser et de participer en masse!!!

10 ans de BDS !Rencontre exceptionnelle avec ALI ABUNIMAH – Vendredi 10 juillet à 19h maison des passages 44 rue St Georges69005LYON

mercredi 17 juin 2015 , Par Le Collectif 69

Il y a 10 ans la société civile palestinienne appelait à une campagne internationale de Boycott Désinvestissement Sanctions de l’État d’Israël, jusqu’à ce qu’il respecte le droit international et les principes universels des droits humains.

Cette campagne n’a cessé de rencontrer des succès ; en France elle faisait l’actualité ces derniers jours avec la décision d’Orange de se retirer des colonies ».

10 ans après le lancement de la Campagne Internationale BDS et 1 an après les massacres de l’été dernier à Gaza :

Quel Bilan ?

Quelles perspectives ?

Quelle solidarité ?

Nous vous invitons à une rencontre exceptionnelle avec ALI ABUNIMAH, journaliste et essayiste, fondateur du célèbre site de référence « Electronic Intifada » et auteur du dernier ouvrage « The battle for Justice in Palestine ».http://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article887
———–
From: Belkacem Belkacem<kacem93@gmail.com>
Date: 2015-06-22
Subject: Chalgou, Caro et un propagandiste israélien du droit a torturer…

Salam, Bonjour, Hello, Ciao, Ola, Goedendag, Hej

Cordialement, Belkacem

Fourest et Chalghoumi,

célébrés par un ex-agent du Mossad favorable à la torture ­ ­­­­ ­­­­­

­INFO PANAMZA. Caroline Fourest et Hassen Chalghoumi ont été invités à Washington par Memri, une officine de propagande dirigée par l’Israélien Yigal Carmon, ex-colonel du renseignement et partisan de l’usage de la torture. http://www.panamza.com/120615-fourest-chalghoumi-memri

———- Message transféré ———-
De : contact at legrandsoir.info <[email protected]>
Date : 26 juin 2015
Objet : Secret d’État : la France soutient Al-Qaïda en Syrie.

26 juin 2015

Jacques-Marie BOURGET

« La décision des États-Unis de placer Jabhat Al-Nosra, un groupe djihadiste combattant aux côtés des rebelles, sur leur liste des organisations terroristes, a été vivement critiquée par des soutiens de l’opposition. M. Fabius a ainsi estimé, mercredi, que « tous les Arabes étaient vent debout » contre la position américaine, « parce que, sur le terrain, ils font un bon boulot ». « C’était très net, et le président de la Coalition était aussi sur cette ligne », a ajouté le ministre. » Nous sommes en décembre 2012 et la lecture de cet extrait du quotidien Le Monde indique que la France fait tout ce qu’elle peut pour empêcher qu’Al-Nosra, la branche d’Al-Qaïda en Syrie, soit inscrite sur la liste noire de l’ONU, celle qui désigne les organisations terroristes. Dès le « printemps » de Damas, Nicolas Sarkozy alors à l’Élysée, s’engage à fond pour que Bachar Al-Assad soit balayé. L’arrivée des socialistes au pouvoir, en mai 2012, augmente encore la haine de Paris pour le régime syrien : tout rebelle doit être considéré (…) Lire la suite »

Du bon usage du terrorisme, ou la « doctrine Fabius »

Bruno Guigue samedi 27 juin 2015

Élevée à la dimension d’une crise planétaire depuis l’ascension fulgurante du prétendu « État islamique », la crise syrienne a fait l’effet d’un révélateur chimique. Des protagonistes de cette conflagration majeure, elle dissipe peu à peu les faux-semblants en projetant une lumière inaccoutumée sur leurs stratégies les plus retorses. Dernière en date des supercheries dont la politique occidentale est coutumière : la transformation supposée de la branche syrienne d’Al-Qaida en respectable organisation combattante. Le Front Al-Nosra, lit-on dans la presse française et internationale, se « normaliserait », il oscillerait désormais « entre terrorisme et pragmatisme ». Son affiliation revendiquée à Al-Qaida, son idéologie haineuse et sectaire, sa pratique répétée des attentats aveugles frappant civils et militaires ? Ce seraient de lointains souvenirs. Cette mutation génétique vaudrait à l’organisation jihadiste concurrente de « l’État islamique », en somme, un véritable brevet de respectabilité.http://oumma.com/220833/usage-terrorisme-doctrine-fabius

———- Message transféré ———-
De : jeff <[email protected]>
Date : 23 juin 2015
Objet : A voir…

Entretien avec Charlotte d’Ornellas : la « guerre civile » en Syrie … « manipulation » ou mensonge international ?

27 juin 2015

ENTRETIEN   Les médias l’affirment … à longueurs de journaux et d’articles : La Syrie est en guerre civile. Est-ce sûr ? Depuis le début de la guerre il y a plus de 3 ans, les médias français ne cessent de parler du régime de Bachaar Al Assad comme d’un régime tyrannique, oppressant, martyrisant sa population.   Le rôle de[…] http://reinformation.tv/entretien-charlotte-d-ornellas-guerre-civile-syrie/

Manifestation de soutien aux chrétiens d’Orient à Paris

Jonathan Moadab  23 juin 2015

L’organisation Civitas a appelé dimanche 21 juin à une manifestation de soutien aux chrétiens d’Orient, afin de dénoncer notamment les soutiens financiers, logistiques et militaires apportés aux djihadistes par des pays supposés faire partie d’une coalition créée pour les combattre. Le cortège, qui a réunit environ 200 personnes, est parti de la place Saint Augustin en direction de l’ambassade de l’Arabie Saoudite, dont l’accès a été interdit.https://www.agenceinfolibre.fr/manifestation-de-soutien-aux-chretiens-dorient-a-paris/

———- Message transféré ———-
De : Nathalie Levallois <[email protected]>
Date : 25 juin 2015
Objet : {sortirducolonialisme} le 26 juin de 18 h 30 à 21 h 00 – « Après Charlie:

 La France, les musulmans et l’islamophobie …

15 juin 2015 | Par La rédaction de Mediapart – Mediapart.fr

Conférence/débat exceptionnel avec Emmanuel Todd à la bourse du travail de Saint-Denis, le vendredi 26 juin 2015 de 18h30 à 21h.

Débat animé par Alain Gresh, avec Ismahane Chouder, vice-présidente d’Islam & laïcité et Rokhaya Diallo.

Après l’attaque contre Charlie-Hebdo et l’hyper-Cacher et la mobilisation du 11 janvier 2015, le débat sur les musulmans et leur place dans la société française a été relancé. On sent monter un discours de haine qui n’est plus le seul fait  de l’extrême droite ou même de la droite. Cette islamophobie se traduit par des agressions plus nombreuses et une politique de l’Etat qui favorise, voire organise, les discriminations à travers les politiques publiques. Le livre publié par Emmanuel Todd, Qui est Charlie ? a soulevé une levée de boucliers, des polémiques et des questions que nous vous appelons à discuter. Venez nombreux !

URL source: http://blogs.mediapart.fr/blog/la-redaction-de-mediapart/150615/26-juin-apres-charlie-la-france-les-musulmans-et-l-islamophobie

———- Message transféré ———-
De : Ghaleb<ghaleb48@hotmail.com>
Date : 30 juin 2015
Objet : Tout d’abord, essayons de comprendre ce qu’on entend par laïcité…

De l’entendement de la laïcité

Chronique. Ghaleb Bencheikh(*) 30.06.15

Nous nous proposons aujourd’hui d’aborder la question épineuse de la laïcité et de la désintrication de la politique d’avec la religion. Et, comme toute question sensible, elle gagnerait à être traitée avec calme et froideur d’esprit.

En effet, ce n’est qu’avec hauteur de vue et distanciation que les études peuvent être menées avec objectivité. Le sujet, de par son acuité et son importance, nécessite de longs développements et des colloques ad hoc, mais je vais à la concision(…).http://www.elwatan.com/actualite/de-l-entendement-de-la-laicite-30-06-2015-298589_109.php

———- Message transféré ———-
De : foued <[email protected]>
Date : 24 juin 2015
Objet : HISTORIQUE SUR LE MOUVEMENT ASSOCIATIF UJM: « UNION DES JEUNES MUSULMANS » (1990-2003)– Quartiers XXI

« Le projet c’était de casser l’esprit quartier »

par La Rédaction de Quartiers XXI 18 juin

À l’heure où les pouvoirs publics ne cessent de réinventer un « islam de France », voici Yamin Makri. Né en 1963 à Lyon, issu d’une famille ouvrière, diplômé en chirurgie dentaire, il participe à la fondation de l’Union des jeunes musulmans (UJM) en décembre 1987 puis devient directeur des éditions Tawhid et s’associe à Tariq Ramadan. Dans les années 1990, il fait partie des initiateurs du Collectif des musulmans de France et de Présence musulmane. Il est aussi l’un des fondateurs de DiverCité et l’un des principaux artisans d’un rapprochement avec le mouvement altermondialiste. Entretien (réalisé en 2008) avec l’une des principales figures du paysage islamique français des dernières décennies.http://quartiersxxi.org/le-projet-c-etait-de-casser-l-http://quartiersxxi.org/le-projet-c-etait-de-casser-l-esprit-quartier

———- Message transféré ———-
De : ‘M’hammed HENNICHE’ via UAM_ <[email protected]>
Date : 29 juin 2015
Objet : [uam_:724] Quatre ateliers thématiques sont au programme de la journée :

Le 93 au sein de la nouvelle instance de dialogue avec l’Islam
Écrit par Ilyess Dimanche, 28 Juin 2015 Le gouvernement organise lundi 15 juin 2015 la première réunion d’une large « instance de dialogue avec l’islam de France ». L’idée, constituer un forum régulier, qui pourrait se réunir une à deux fois par an, entre l’État et les musulmans.
Plus de 120 responsables de fédérations, recteurs de mosquées, imams, aumôniers, théologiens… (dont quelques femmes) personnalités de la société civile et des pouvoirs publics réunis ce matin place Beauvau. Parmi eux, une douzaine d’acteurs de Seine-Saint-Denis.Pour lire la suite cliquez ici

Pierre Fatus contre Dieudonné : le match !

Publié le : mercredi 24 juin
Source : eraquitaine.fr

L’équipe d’ERTV Aquitaine a enquêté sur Pierre Fatus, l(’)arme fatale de la LICRA pour plomber Dieudo ! Revue comparative des 2 spectacles presque concomitants à Bordeaux, les 10 et 12 juin 2015. La bête immonde a presque tremblé… et on a bien ri ! http://www.dailymotion.com/video/x2v89fr_dieudo-vs-fatus-bordeaux-juin-2015_fun#from=embediframe

Dieudonné lance une pétition pour sauver le théâtre de la Main d’or

Le 25 juin 2015, l’humoriste Dieudonné Mbala Mbala a lancé une pétition visant à sauver le théâtre de la Main d’or, lieu où se produit l’artiste à Paris.
Le 25 juin 2015, l’humoriste Dieudonné Mbala Mbala a lancé une pétition visant à sauver le théâtre de la Main d’or, lieu où se produit l’artiste à Paris.

Elle est adressé à Fleur Pellerin, notre ministre de la Culture. Dieudonné réclame « la défense de la liberté d’expression, la défense de la scène et du rire ».

Laissez l’artiste Dieudonné Mbala Mbala bénéficier du théâtre de la Main d’or ! Sauvons le théâtre de la Main d’or !

Signez dès maintenant la pétition en manifestant votre soutien ici !http://quenelplus.com/quenel-actu/dieudonne-lance-une-petition-pour-sauver-le-theatre-de-la-main-dor.html

Maître François Danglehant victime de dénonciations calomnieuses

Me François Danglehant est convoqué le 26 juin 2015 à 13h30 devant le tribunal correctionnel de Créteil pour une affaire de diffamation dans laquelle il n’a rien à voir.http://quenelplus.com/quenel-actu/maitre-francois-danglehant-victime-de-denonciations-calomnieuses.html
De : Léonce Lebrun <[email protected]>
Date : 23 juin 2015
Objet :Ensemble la vie

A nos diasporas, amis(es) et soutiens, bonjour

Après le vif succès de la « rupture » sur la toile il fallut laisser le temps au temps avant de consacrer une réflexion sur cette difficile problématique qu’est le « Vivre ensemble »

A propos de mes connaissances historiques que font état les internautes, rien d’étonnant ayant fréquenté l’école coloniale au regard de laquelle le colonisateur fait d’abord passer sa propre Histoire et bien entendu la version glorieuse, laissant à l’élève le minimum pour sa propre appréciation…

Précisément, le destin a voulu que mon professeur d’histoire du secondaire, un parfait érudit, entre autre officier de réserve avec le grade de Capitaine, répétait toujours à ses élèves..

Sé ti bolowm len, étidié histoir mown en sa kisevizot den la vie…

« mes garçons étudiez bien l’Histoire de l’autre (le colonisateur), cela vous servira dans la vie (suite) http://www.afcam.org/index.php/fr/points-de-vue/polemique/ensemble-la-vie

———- Forwarded message ———-
From: « Francis Combes »
Date: 2015-06-23
Subject: Comme si nous n’étions pas tous embarqués sur le même bateau…

La nouvelle Nef des fous

Chers amis,

Patricia a mis sur mon blog le poème « La nouvelle Nef des fous » que je viens d’écrire et qui se veut une réponse au discours d’extrême-droite, de droite et parfois de gauche à la question des réfugiés.(en cliquant sur le lien ci-dessous)http://franciscombes.unblog.fr/2015/06/23/la-nouvelle-nef-des-fous/

amicalement,Francis Combe

Quand Giscard projetait de renvoyer 35 000 Algériens chez eux

Publié le : mercredi 24 juin

L’ancien Président de la République, Valéry Giscard d’Estaing (1974-1981), avait demandé à ses négociateurs avec l’Algérie d’organiser la remigration de 35 000 Algériens adultes dans leur pays.

Il souhaitait également dénoncer les accords d’Evian, qui permettaient la libre circulation entre la France et l’Algérie et changer la loi pour permettre l’arrêt des titres de séjour ou la non reconduite des titres de séjour de ceux qui étaient là depuis dix, quinze ou vingt ans. Une initiative qui fut bloquée par plusieurs de ses ministres, dont Raymond Barre et Simone Veil.http://www.dailymotion.com/video/x2v33l8_patrick-weil-revele-que-giscard-projetait-de-renvoyer-chez-eux-35-000-travailleurs-immigres_news#from=embediframe

Commentaire: Cela ne m’étonne pas!!!
Ardent promoteur du concept de civilisation judéo-chrétienne lors du débat constitutionnel européen,tout en dupant le Référendum,  ayant eu un rôle prédominant dans les années 70 dans la privatisation de notre monnaie,et favorisant le regroupement familiale des marocains+Dociles pour contrer les franco-algériens +Républicains,enfin s’engageant à soutenir le Makhzen qui viole la souveraineté du Sahara occidental, point sur lequel la ligne politique Française n’a toujours pas changé…
K.M

Chibanis : des droits perdus entre deux rives

AMBIANCE lundi 22 juin 2015

Par Latifa Oulkhouir

En matière de reconnaissance sociale et d’égalité des droits, les avancées sont peu nombreuses pour les retraités immigrés ayant cotisé toute leur vie en France.
Ils sont nombreux les immigrés venus en France dans les années 50-60 en quête d’un avenir meilleur à s’être dit « de toute façon je vais retourner au pays », à avoir vécu avec la valise à portée de main. Ces immigrés, hier jeunes et forts, sont aujourd’hui des « chibanis » (cheveux blancs). Et si pour beaucoup, poussés par la nécessité, ils n’ont pas eu le choix de quitter leur pays d’origine, ils n’ont désormais pas le choix non plus d’y retourner et de quitter la France comme ils le veulent.(suite) http://bondyblog.liberation.fr/201506220001/chibanis-des-droits-perdus-entre-deux-rives/#.VY7dn1ITUaN

AFRIQUE

———- Message transféré ———-
De : ‘Saki Mireille Saki’ via Inter-collectif Afrique 2 <[email protected]>
Date : 22 juin 2015
Objet : [Inter_co_Afrique] FMI : Voyous
Mondialisation, Quand Le Fmi Fabrique La Misère.

———- Message transféré ———-
De : Said – IFAR <[email protected]>
Date : 27 juin 2015
Objet : « Chaque génération doit, dans une relative opacité, découvrir sa mission, l’accomplir ou la trahir » , Frantz Fanon

Bonjour

Les nouvelles générations africaines. Espoirs et vigilances

La jeunesse africaine est de nouveau confrontée à la découverte de sa « mission », pour reprendre l’expression de Frantz Fanon. De manière significative en Égypte, en Tunisie ou au Burkina Faso, les vastes mobilisations de la jeunesse ont été accompagnées d’une redécouverte des grandes figures des indépendances (Nasser, Sankara, N’Krumah, etc.). l’adresse du blog est la suivante :   http://bouamamas.wordpress.com/

SAHEL

Le représentant du Maroc ridiculisé par le président du séminaire de l’ONU sur la décolonisation du Sahara Occidental

  1. juin 2015-Il a été clairement expliqué au représentant de Mohammed VI que les menaces et la pression ne prévaudront jamais sur la légalité internationale. http://www.algeriepatriotique.com/article/le-representant-du-maroc-ridiculise-par-le-president-du-seminaire-de-lonu-sur-la-decolonisat

MAROC

Sarkozy vante le Maroc, « maillon fort » du monde arabe  22/06/2015

« Regardez-moi! Je serai bientôt votre présidenté! »

L’ex-président Nicolas Sarkozy a présenté le Maroc comme un « maillon fort » au Maghreb et dans le monde arabe, dimanche lors d’une réunion publique à Casablanca. Le patron du parti Les Républicains (opposition) effectue une visite de deux jours dans le royaume, avec un programme digne d’un chef d’État en exercice: lundi, il s’entretiendra avec trois ministres régaliens (Affaires étrangères, Intérieur et Justice), puis avec le chef du gouvernement, avant d’être reçu par le roi Mohammed VI.
« J’avais indiqué au roi que, pour moi, (…) il ne pouvait être question de commencer ma visite du Maghreb pour Les Républicains sans débuter par le Maroc », a déclaré M. Sarkozy, en ouverture d’une réunion de la section locale de son parti à Casablanca, la capitale économique marocaine. « Le Maroc et la France, c’est une histoire essentielle et centrale. (…) Il y a un rêve commun, un attachement », a-t-il poursuivi, devant quelques centaines de personnes.

Proches alliés, Paris et Rabat sortent d’une crise diplomatique de près d’un an liée principalement à des dépôts de plaintes en France visant le patron du contre-espionnage marocain, Abdellatif Hammouchi.
La page de cette brouille a été tournée à la faveur de la signature, en début d’année, d’une nouvelle convention judiciaire, en cours d’examen par le Parlement français.

Si l’ancien président n’a pas commenté cette crise, il a assez longuement vanté l’action de Mohammed VI depuis son accession au trône il y a 16 ans. « Depuis 1999, il y a un roi qui tient la barre. (…) Depuis 1999, quel pays arabe a fait un tel chemin vers la modernité? », s’est interrogé M. Sarkozy. « Vous vivez dans un pays stable, et quand il y a eu toute la période des Printemps dits arabes, beaucoup d’observateurs ont vu le Maroc comme un maillon faible, mais il a été un maillon fort », a encore déclaré M. Sarkozy à son auditoire. Il a notamment cité la Constitution adoptée à l’été 2011, sur initiative royale, en réponse aux manifestations de rue.

Lors de la séance de questions-réponses, l’ex chef de l’État ne s’est pas attardé sur la récente controverse en France liée à ses propos sur la migration. Jeudi, il avait provoqué l’ire de la gauche en comparant l’afflux de migrants en Europe à une grosse fuite d’eau. « D’abord, le fait que ça soit des migrants ne change rien au fait que ce sont des êtres humains », a fait valoir d’emblée Nicolas Sarkozy, interrogé sur cette thématique.
Il a alors réitéré sa volonté « d’en finir avec Schengen ». « Il faut un +Schengen 2+ dans lequel ne rentreront que les pays ayant adopté la même politique migratoire », a-t-il dit. http://www.lorientlejour.com/article/930866/sarkozy-vante-le-maroc-maillon-fort-du-monde-arabe.html

réunis au Maroc pour des pourparlers « décisifs »

Après des mois de dialogue infructueux, le Maroc accueille depuis lundi une rencontre entre factions libyennes rivales visant à arracher une solution politique à la guerre civile qui fait rage dans le pays depuis près d’un an.

09/06/2015.C’est une réunion cruciale qui s’est ouverte, alors que la Libye continue à sombrer dans le chaos. Lundi 8 juin au soir, les Parlements rivaux libyens ont entamé une nouvelle session de négociations à Skhirat, au Maroc. Un nouveau projet d’accord, qui intègre les dernières remarques des parties, a été remis aux deux délégations. Elles devront le soumettre à leur Parlement respectif, avant d’espérer revenir au Maroc « en début de semaine prochaine » pour conclure, a indiqué Bernardino Leon, l’émissaire onusien(…).http://www.france24.com/fr/20150609-maroc-skhirat-parlements-libye-tripoli-negociations-milices-g7-egypte-ei-etat-islamique-algerie

ALGÉRIE

———- Message transféré ———-
De : hamid cherieti <[email protected]>
Date : 22 juin 2015
Objet : L’Algérie face au dilemme libyen…

SITUATION SÉCURITAIRE RÉGIONALE

Par Abdelkarim Toudert – Lundi 22 Juin 2015

Les initiatives diplomatiques et les interventions militaires sont deux faces de la même pièce, celles de la politique étrangère…

L’Algérie s’est longuement positionnée contre les interventions militaires étrangères et ce, à cause des effets pervers et des répercussions négatives que ces dernières créent dans les zones d’intervention.

Pendant la rédaction de ces lignes, la nébuleuse dénommée État islamique (EI) n’est plus qu’à mille kilomètres des frontières algériennes.
Des frontières, rappelons-le, qui ne sont pas définies géographiquement, autrement dit, l’Algérie partage des frontières poreuses avec le voisin libyen. Pour faire face, l’armée algérienne a procédé au déploiement de 50.000 hommes dotés d’une grande couverture militaire aérienne, notamment des avions de chasse et des hélicoptères de combat et de surveillance. Ceci dit, posons-nous la question suivante: face au dilemme sécuritaire libyen en particulier et le régional en général, l’Algérie fait-elle son maximum pour contrer la menace sécuritaire qui la guette? En premier lieu, il convient de définir ce que c’est un dilemme sécuritaire. Le dilemme sécuritaire a longtemps traité des questions sécuritaires à une époque où les acteurs internationaux principaux étaient les États. Cependant, l’impact de la mondialisation a eu un grand effet sur les relations internationales en changeant la structure du système international. Ce changement structurel a fait entrer de nouveaux acteurs dans les relations entre les États autres que les institutions souveraines, on peut citer les multinationales, les organisations non gouvernementales ainsi que l’individu en personne. Le dilemme sécuritaire régional traitait principalement de l’équilibre des puissances dans une certaine région entre des États appartenant à cet espace. Étant donné que le système international est un environnement anarchique, autrement dit, il n’existe aucune autorité suprême légitime et supérieure aux unités principales de ce système international ni pour le réguler ni pour assurer la sécurité des États contre d’éventuelles menaces; symétriques qu’elles soient ou asymétriques, ainsi que la non-existence d’institutions supra-étatiques qui veillent à l’application du droit international dans l’égalité et l’équité. Dans une logique d’insécurité permanente, les États se voient contraints d’augmenter leur sécurité au détriment des autres États. (suite)…http://www.lexpressiondz.com/actualite/218623-l-algerie-face-au-dilemme-libyen.html

L’Algérie déploie 25 000 hommes sur ses frontières avec la Tunisie  28/06/2015

L’Algérie a déployé 25 000 soldats sur ses frontières avec la Tunisie, à l’issue de l’attentat qui a ciblé vendredi des touristes sur une plage de Sousse, a indique samedi à Xinhua une source sécuritaire algérienne.
A travers cette opération, les forces algériennes accentuent entre autres les contrôles d’identité au niveau des points de passage pour parer à toute éventuelle infiltration de djihadistes en provenance ou en partance de la Tunisie.

Dans la mi-journée de vendredi, un individu a ouvert le feu sur des touristes qui se trouvaient sur la plage ou au bord des piscines de l’hôtel Riu Imperial Marhaba à Port El Kantaoui, près de Sousse (140 km au sud de Tunis), dans le nord-est de la Tunisie. Le dernier bilan de cette attaque fait état de 39 morts et 39 blessés, pour la plupart des étrangers, a-t-on appris samedi d’une source du ministère tunisien de la Santé.

L’Algérie et la Tunisie sont liées par des traités de coopération dans le domaine de la lutte antiterroriste. http://french.cri.cn/621/2015/06/28/701s438816.htm

Attentat de Sousse:Les Algériens promettent d’ »envahir » les plages tunisiennes après Ramadhan  27/06/2015

Jamais la solidarité des Algériens et Algériennes avec leurs voisins de l’Est les Tunisiens n’a été forte que cette fois-ci après cette attaque terroriste d’hier sur une plage à Sousse faisant une quarantaine de morts et autant de blessés.
La triste nouvelle du carnage commis par un étudiant tunisien dans un zone fortement fréquentée par des touristes étrangers a vite suscité un vaste élan de solidarité sur la toile parmi les Algériens d’autant plus que c’est la première source de revenus de la Tunisie qui est ciblée dans cet attentat.
Alors que le réseau social Facebook, un internaute algérien rappelle qu’ »il ne faut jamais oublier et se souvenir surtout que la Tunisie n’a, à aucun moment, songé à fermer ses frontières aux algériens pendant que l’Algérie luttait seule contre ces Dawaich ». http://www.algerie1.com/actualite/attentat-de-sousse-les-algeriens-promettent-denvahir-les-plages-tunisiennes-apres-ramadhan/

TUNISIE

Le général Medjahed : «Les Américains veulent pousser la Tunisie à accepter une base militaire»

  1. juin 2015-Pour le général à la retraite, l’attentat de Sousse est «une forme de pression exercée sur ce pays pour l’amener à accepter l’installation d’…http://www.algeriepatriotique.com/article/le-general-medjahed-les-americains-veulent-pousser-la-tunisie-accepter-une-base-militaire

———- Message transféré ———-
De : Allain Jules <[email protected]>
Date : 27 juin 2015
Objet : TUNISIE. Attentat de Sousse: Daesh montre le visage de son terroriste tunisien by Allain Jules
Toute honte bue, après avoir revendiqué le carnage de Sousse, en Tunisie, Daesh pousse l’horreur en diffusant le visage d’Abou Yahya al-Qayrawani. Plusieurs comptes djihadistes pro-EI sur les réseaux sociaux s’en réjouissent même.Lire la suite

LIBYE

 
De : Institut Tunisien des Relations Internationales <[email protected]>
Date : 28 juin 2015
Objet : Dans les mails d’Hillary Clinton, un autre récit de l’intervention française en Libye by Candide
Hillary Clinton, alors secrétaire d’État américaine, a été tenue informée de la situation en Libye en 2011 et 2012. Il en ressort que Nicolas Sarkozy a préparé et voulu cette guerre pour des raisons militaires et économiques, que la DGSE a activement participé sur le terrain à la création du gouvernement de transition et que Lire la suite

———- Message transféré ———-
De : Tarik Hassan <[email protected]>
Date : 26 juin 2015
Objet : [Rastafarisme et Panafricanisme: la Renaissance] Incroyables révélations des mails d’Hillary…
Incroyables révélations des mails d’Hillary Clinton sur la mort de Kadhafi!
Les pays occidentaux ont bien mené un double-jeu pendant le renversement du leader libyen Mouammar Kadhafi en 2011. La correspondance de Hillary Clinton, alors Secrétaire d’État des USA, avec son collègue Sidney Blumenthal a révélé les plans peu glorieux de la Grande Bretagne et de la France concernant la division de la Libye. Dans une interview à Anissa Naouai, présentatrice de l’émission In the Now, Catherine Shakdam, spécialiste du Moyen Orient, estime que les partenaires de la coalition qui ont envahi la Libye poursuivaient leurs propres intérêts. Suite à une fuite d’information, la presse a eu accès à la correspondance de Hillary Clinton, Secrétaire d’État des USA en 2011, avec l’un de ses proches collaborateurs. Les messages jettent la lumière sur la façon dont la Grande Bretagne et la France ont essayé de s’emparer de la « plus grosse part du gâteau libyen ». « PAR LE BIAIS DE SES SERVICES DE RENSEIGNEMENT, LA GRANDE BRETAGNE DIRIGE TANT LES ACTIONS DES REBELLES LIBYENS QUE CELLES DU RÉGIME DE KADHAFI », PEUT-ON AINSI LIRE DANS L’UN DES MESSAGES ÉLECTRONIQUES.
Les diplomates maintenaient des contacts avec le gouvernement Kadhafi pour protéger les positions britanniques dans l’hypothèse où les troubles en Libye n’aboutiraient pas à un changement de pouvoir. En même temps, ils menaient des négociations avec le fils de Kadhafi, Saïf al-Islam, au cas où son père lui transmettrait les rênes du pays. Un autre message signale que le Royaume-Uni a uni ses efforts avec la France afin de créer dans l’est de la Libye une zone semi-autonome. L’objectif était de diviser le pays après l’effondrement du régime Kadhafi — une proposition des conseillers de Nicolas Sarkozy après que le nouveau gouvernement libyen n’a pas accordé aux entreprises françaises de contrats avantageux. L’auteur de ce message est Sidney Blumenthal, ancien assistant du président Bill Clinton, qui serait payé par la Fondation Clinton. Blumenthal conseillait notamment des entreprises américaines qui cherchaient à obtenir des contrats libyens. En 2009, Hillary Clinton avait essayé de lui trouver une place au Département d’État, mais les assistants d’Obama ne le lui avaient pas permis. Le New York Times rappelle que Blumenthal et ses sources n’étaient pas toujours exacts dans leurs estimations, et certaines étaient même considérées de manière assez sceptique par Mme Clinton. Cependant, il est évident que la France et la Grande Bretagne avaient — et ont gardé — des intérêts géopolitiques en Libye. La Justice Française y cherche les implications possibles de Nicolas Sarkozy et d’Alain Juppé. « L’AFFAIRE N’EST PAS ÉTONNANTE EN SOI. EN 2011, PAR EXEMPLE, LE ROYAUME-UNI ET LA FRANCE ONT IMMÉDIATEMENT REJOINT L’OPÉRATION MILITAIRE EN LIBYE. POURQUOI SOUHAITAIENT-ILS TELLEMENT CETTE INTERVENTION? IL ME SEMBLE QUE LA RÉPONSE EST ÉVIDENTE », AFFIRME CATHERINE SHAKDAM, SPÉCIALISTE DU MOYEN ORIENT, DANS SON INTERVIEW À RT. Les messages de Clinton suggèrent que les États-Unis étaient bien conscients des objectifs de leurs partenaires de la coalition. « JE CROIS QU’AU MOMENT OÙ LES USA FORMAIENT LA COALITION, ILS COMPRENAIENT CERTAINEMENT LES OBJECTIFS DE LEURS ALLIÉS — QUI NE COÏNCIDAIENT PAS NÉCESSAIREMENT AVEC LES LEURS. DONC, EN L’OCCURRENCE, LES ÉTATS-UNIS DEVAIENT ACCORDER UNE CERTAINE LIBERTÉ D’ACTION À LA FRANCE ET À LA GRANDE BRETAGNE », SOULIGNE SHAKDAM. L’experte relève par ailleurs que l’Europe, surtout aujourd’hui, veut atteindre un certain niveau d’indépendance énergétique envers la Russie. En même temps, elle a besoin de ressources en pétrole et en gaz. La Libye se présentait comme une solution idéale pour l’UE, la France et le Royaume-Uni. Catherine Shakdam est sûre qu’ils essaient d’utiliser les canaux politiques pour promouvoir les intérêts de leurs entreprises. « ÇA A TOUJOURS ÉTÉ COMME ÇA. IL ME SEMBLE QU’AUJOURD’HUI, LES MÊMES ARRANGEMENTS EN COULISSES ONT LIEU AU YÉMEN, AFFIRME L’EXPERTE. IL FAUT GARDER À L’ESPRIT QU’À PRÉSENT, LE VAINQUEUR N’EST PAS CERTAIN. IL EST TOUT À FAIT POSSIBLE QUE LE CONFLIT CONDUISE À UNE IMPASSE ET SE TERMINE PAR UN MATCH NUL. CERTES, LES POLITICIENS AMÉRICAINS, EUROPÉENS ET BRITANNIQUES ESSAIENT DE MAINTENIR LE CONTACT AVEC LES DEUX PARTIES. EN D’AUTRES TERMES, ILS RESTENT EN CONTACT AVEC LES SAOUDIENS, LES HOUTHIS ET, BIEN SÛR, AVEC L’ANCIEN PRÉSIDENT ALI ABDALLAH SALEH QUI, AUTANT QU’ON SACHE, EXERCE TOUJOURS UNE INFLUENCE IMPORTANTE SUR LA SITUATION DANS LE PAYS », SOULIGNE SHAKDAM. « Bien sûr, on ne peut pas nier la réalité, et elle est telle que le pouvoir appartient aux Houthis et à l’ancien président Ali Abdallah Saleh — pas pleinement, peut-être, mais ils ont beaucoup d’atouts. Voilà pourquoi les politiciens et les entrepreneurs continuent à négocier avec eux: ils n’ont pas de choix. Et quand il s’agit d’argent et des objectifs militaires, ils se comportent de manière très pragmatique. Donc ils continueront à négocier avec Ali Abdallah Saleh, tout comme avec Abd Rabo Mansour Hadi car ils ne savent pas encore lequel d’entre eux gagnera », conclut l’experte.

RWANDA

———- Message transféré ———-
De : Allain Jules <[email protected]>
Date : 23 juin 2015
Objet :GÉNOCIDE RWANDAIS. Vrai coupable: Arrestation du chef des renseignements rwandais by Allain Jules
Le général Emmanuel Karenzi Karake, poursuivi pour génocide par la justice espagnole, a été arrêté samedi à Londres en vertu d’un mandat d’arrêt européen émis par l’Espagne. En réalité, cet homme, proche du président génocidaire Paul Kagame, a toujours été l’organisateur des assassinats des hommes politique hutus. Aujourd’hui, chef de tous les services de renseignements Lire la suite

ÉRYTHRÉE

———- Message transféré ———-
De : « Michel Collon – Investig’Action » <[email protected]>
Date : 22 juin 2015
Objet : Mohamed Hassan : « Pas touche à l’Érythrée ! » (Newsletter 22.6.2015) Réf : 10023
GREGOIRE LALIEU

Le drame humanitaire des migrants en Méditerranée a placé un pays de la Corne de l’Afrique relativement méconnu au centre de l’attention médiatique. L’Érythrée serait en effet le plus grand pourvoyeur de réfugiés. Les témoignages de ces derniers construisent l’image d’un État terrifiant où règnent dictature, torture et famine. Très peu de journalistes se sont pourtant rendus en Érythrée. À contre-courant des quelques informations qui nous parviennent sur ce mystérieux pays, Mohamed Hassan dénonce une campagne de diabolisation. Spécialiste de la Corne de l’Afrique, il interroge ce qui se dit, mais surtout ce qui ne se dit pas sur l’Érythrée. Et il se joint aux représentants des communautés érythréennes d’Europe réunis ce 22 juin à Genève pour lancer un message clair à l’Occident : « Pas touche à l’Érythrée ! » (#handsoffEritrea) http://www.michelcollon.info/Mohamed-Hassan-Pas-touche-a-l.html

Source : Investig’Action
Voir notre dossier « Tout ce que vous ne devriez pas savoir sur l’Erythrée » 2010 – Partie 1Partie 2Partie 3

Lire également notre dossier Tout ce que nous ne devriez pas savoir sur l’Erythrée

BURUNDI

———- Forwarded message ———-
From: « ODH Nouvelles [email protected] <[email protected]>
Date: 2015-06-26
Subject: Burundi : le 2e vice-président prend la fuite, la situation se tend à Bujumbura     

 

……  A quatre jours d’élections législatives, le deuxième vice-président du Burundi a fui le pays, appelant le président Pierre Nkurunziza à renoncer à briguer un troisième mandat alors que les violences repartent de plus belle à Bujumbura. Signe de cette tension à l’approche d’un scrutin controversé, quelque 200 étudiants qui campaient depuis le début de la contestation anti-Nkurunziza à l’extérieur de l’ambassade américaine  . …….Lire la suite   >>>

 

SITE INTERNET DE TWASSOUL

 

……    Nous attirons l’attention des journalistes et les intéressés à l’actualité du parti que se soit dans la capitale ou à l’intérieur du pays, sur l’existence de deux pages en arabe et français ou ils pourront trouver les informations de dernières nouvelles. Enfin nous souhaitons à tous une bonne santé et le Ramadan Moubarak à chaque année nous soyons plus proches d’ALLAH. …….Lire la suite   >>>

CONGO

———- Message transféré ———-
De : Ekue Tosse <[email protected]>
Date : 27 juin 2015 15:52
Objet : Afrique/Mine/RD Congo : incompréhension autour d’une concession acquise par une filiale de Glencore

Mutanda Mining, filiale du géant suisse Glencore, a acquis les droits sur un permis minier détenu par la Société d’exploitation minière de Chabara. Les détails de cette opération n’ont pas été rendus publics, provoquant une dénonciation du Centre Carter, une ONG dédiée aux questions de transparence, fondée par l’ancien président américain Jimmy Carter et très active au Katanga où elle a réalisé une cartographie des concessions minières.

 

À lire aussi

Le Centre Carter, fondation de l’ancien président américain Jimmy Carter, a appelé ce vendredi 26 juin les autorités de Kinshasa à dévoiler les conditions dans lesquelles s’est faite la cession d’un permis minier à une filiale du groupe suisse Glencore.

La transaction à laquelle fait référence le Centre Carter a été révélée mercredi par l’agence de presse Bloomberg. Elle concerne l’acquisition par Mutanda Mining de la concession de Kawama enclavée dans celle de cette entreprise minière au Katanga, dans le sud-est de la RD Congo. Ce permis appartenait, selon l’agence, à la Société d’exploitation minière de Chabara, détenue par l’entreprise publique Gécamines et Dino Steel International. Cette société est une filiale de Groupe Bazano, un holding actif en RD Congo – mais dont les propriétaires restent mystérieux.

Mutanda Mining appartient à 69 % au géant suisse du négoce Glencore, les 31 % revenant à Fleurette Group, propriété de l’homme d’affaires israélien Dan Gertler, dont les activités en RD Congo ont suscité plusieurs controverses.

Informations

Dans son communiqué, le Centre Carter « presse le gouvernement de la République démocratique du Congo de révéler les termes de l’accord par lequel la compagnie publique minière Gécamines a perdu sa participation dans Kawama ». La législation congolaise impose, en effet, que toute cession des ressources naturelles de l’État soit publiée sous deux mois par le gouvernement. De plus, les transferts de titres sont soumis à une taxation.

Or la vente de la concession Kawama a été réalisée en février, selon les révélations de Bloomberg. Le ministère congolais des Mines, contacté par Reuters, a indiqué n’avoir été tenu informé de l’opération que la semaine dernière et que des détails avaient été demandés à la Gécamines, qui ne s’est pas encore exprimée sur le sujet.

Transparence

En juin 2011, une situation similaire s’était produite. Le pays avait, en effet, omis de publier un accord similaire concernant la cession de 25% de parts de la Gécamines dans La Congolaise de Mines et de Développement (Comide), ce qui avait conduit à l’annulation par le Fonds monétaire international (FMI) d’un programme de prêt d’environ 500 millions de dollars. Plus récemment, en octobre 2013, le projet de cession par la Gécamines de ses parts dans Kamoto Copper Mining à un groupe d’acheteurs parmi lesquels figurait le holding de Dan Gertler avait provoqué les foudres et le veto du Premier ministre congolais, Augustin Matata Ponyo.

Au plus, la RDC a été admise depuis juillet 2014 comme membre à part entière de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE), qui développe « une norme mondiale visant à promouvoir une gestion ouverte et responsable des ressources naturelles ». Aussi, Phyllis Cox, responsable du bureau local du Centre Carter, a appelé le gouvernement de la RD Congo, « en tant qu’actionnaire unique de la Gécamines », à divulguer les détails du transfert des droits sur la concession de Kawama, afin « d’assurer au public que cette cession et des opérations similaires sont effectuées d’une manière transparente qui protège l’intérêt public ».

La RD Congo possède la moitié des réserves mondiales de cobalt. La mine de Mutanda a produit 197 129 tonnes de cuivre et 14 409 tonnes de cobalt en 2014.

JeuneAfrique

CAMEROUN

Message de soutien de l’hebdomadaire Sphinx Hebdo à Afrique media

– 24/06/2015

Message de soutien et de solidarité de l’hebdomadaire Sphinx Hebdo au promoteur, directeur général, journalistes et toute l’équipe de la chaîne de télévision panafricaniste Afrique media suite à la décision de suspension prise par le Conseil National de la Communication(CNC) du Cameroun.
Monsieur le Directeur général de Afrique Media(AFM) et Chers Journalistes…http://www.journalducameroun.com/article.php?aid=20672

PROCHE-MOYEN ORIENT

———- Message transféré ———-
De : Allain Jules <[email protected]>
Date : 25 juin 2015
Objet : Révélations de Snowden : comment les USA aident Israël et recrutent les djihadistes de Daesh by Allain Jules
Glenn Greenwald l’avait dit : « Snowden fera d’autres révélations importantes à propos d’Israël. » Et c’est ce qui s’est passé. Le journaliste britannique qui a déclenché le scandale des écoutes illégales mises en place par la National Security Agency (l’affaire dénommée le ‘Datagate’) revient à la charge sur son site The Intercept. Les tout derniers Lire la suite

EN IRAK ET EN SYRIE

22 juin 2015

«L’EI commet des crimes à l’échelle industrielle»

Un expert de l’ONU pour la lutte antiterroriste a dénoncé lundi à Genève les exactions commises par le groupe jihadiste.

Ben Emmerson a fait état de nombreuses informations sur des exécutions sommaires et persécutions de membres de communautés ethniques et religieuses à grande échelle.http://www.lessentiel.lu/fr/news/story/L-EI-commet-des-crimes-a-l-echelle-industrielle–29227451

Similitudes entre Daesh et Israël

Avis de Gilles Munier recueilli dans le cadre d’une interview publiée sur son site France-Irak Actualité

27 Juin 2015,

L’État Islamique est pour l’instant, de facto, un État sunnite (wahhabite), même si ses frontières ne sont pas définies. Il a une armée et mène des opérations terroristes particulièrement horribles.

Au Proche-Orient, un autre État a des caractéristiques quasi identiques: Israël se veut un État juif, ses frontières sont extensibles, son armée massacre les Palestiniens, le Kidon – service action du Mossad – assassine à l’étranger.

On a oublié comment Israël s’est constitué: par la terreur et le nettoyage ethnique. Comme c’est le cas aujourd’hui avec les milliers de djihadistes venus du monde entier, Israël a été créé par des militants juifs sionistes totalement étrangers au Proche-Orient : il n’y a rien de commun ethniquement parlant entre un ashkénaze d’Europe centrale, un juif mésopotamien, un juif yéménite ou un juif berbère, si ce n’est la religion ou tout du moins l’appartenance à un courant religieux interne au judaïsme – minoritaire à l’époque, comme l’est dans l’islam le salafisme djihadiste – ou à une organisation militante extrémiste de type fasciste : le sionisme.

En toile de fond : les intérêts géostratégiques des grandes puissances, hier l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la France ; aujourd’hui les États-Unis. Cela dit, pour moi Israël est un État colonial sioniste ; l’État Islamique : une « Reconquista» sunnite (Wahhabite)  salafiste

———- Message transféré ———-
De : Herboris <[email protected]>
Date : 27 juin 2015
Objet : [RÉVÉLATIONS POUR COMPRENDRE LA GUERRE DES ONDES DANS LE MONDE ARABE]
Pourquoi le monde arabe préfère la propagande des chaînes impérialistes?

C’est du déjà vu… Les USA avaient lancé la chaîne Al-Horra (« La Libre ») émettant depuis le centre de l’Empire pour casser le monopole de la réinformation d’Al-Jazeera à ses débuts quand elle magnétisait les foules, que Gaddafi s’y invitait joyeusement le mardi soir avec son animateur vedette pour démolir la « Ligue « Arabe » » et que cette chaîne avait une correspondante à Damas (donc à l’époque du méchant tyran HAFEZ AL-ASSAD).

Après ils ont même décliné Al-Horra selon les pays « en transition » (sic).

Et enfin ils ont trouvé la solution: laisser les chaînes se reproduire à l’infini (un millier de chaînes arabophones aujourd’hui sur NileSat et ArabSat principalement). Le résultat bien calculé est que les centaines de millions d’Arabes zappent en permanence et ne trouvent de crédibilité (comme avec les tueries récentes) qu’à:

France 24 Arabique (pour les anciennes ou encore colonies françaises dans le monde arabe: du Maroc à la Tunisie)

BBC Arabic (ex-monde arabe colonisé anglopohone: de l’Égypte à l’Irak).

Russia Today (Arabique), bien que disposant des meilleurs journalistes et experts du monde (de nombreux Syriens et Irakiens, notamment formés à l’école soviétique et qui maîtrisent donc tant l’arabe que le russe, l’ukrainien et d’autres langues – sans parler de leur connaissance intime des régimes comme celui du Baath ou de la Jamahiriya Libyenne) est malheureusement regardée que par peu de gens dans le monde arabe (ce qui reste de nationalistes et révolutionnaires sincères). Elle est principalement suivie par ses critiques qui hurlent donc volontiers avec leur maîtres Oxydantaux pour sa censure….

Un bon indice est que l’Ukraine, ces Arabes s’en fichent…

En Europe, ils n’ont qu’à réactualiser la radio de propagande qui émettait vers l’Est après la seconde guerre mondiale (« Radio Free Europe »: de mémoire mais à vérifier).

TRÈS BON A SAVOIR POUR COMPRENDRE LE MONDE ARABE

En fait, nous sommes les seuls au monde à avoir identifié la raison pour laquelle les Arabes ne regardent que France 24, BBC Arabic et Al-Jazeera pours les informations. Nous avons fait une proposition de brochure à diffuser dans tout le monde arabe. C’est banal mais c’est une question technique « idiote ». L’imbécile de technicien qui vient installer une fois pour toute la parabole et le démodulateur chez les habitants des pays du printemps « arabe » rend inconsciemment un immense service à l’impérialisme. En effet, une fois le matériel installé, il fait, avant de partir, une pré-programmation des chaînes sur la télécommande qui place en fait en début de la liste les chaînes de l’Empire ci-dessus accompagnés des chaînes nationales (esclaves de l’Empire): par exemple, les chaînes égyptiennes pour les Égyptiens, les chaînes jordaniennes pour les Jordaniens, les chaînes algériennes pour les Algériens, etc.

Comme le changement de la programmation sur la télécommande est compliqué techniquement (nous sommes aussi dans une région où 50% des gens sont illettrés) et que même les individus les plus éduqués sont incapables de la changer, la majeure partie des Arabes regardent donc les chaînes de l’Empire… Sauf, si ils ont un voisin un peu « technicien » mais encore faut-il qu’il soit formé aux nouvelles techniques de propagande impérialiste, ce qui n’est généralement pas le cas…

Nous sommes les seules à avoir soulevé cette question et nos camarades d’un groupe de nationalistes internationalistes sincères bicéphales avaient promis de publier via leur réseau nos propositions (visant à placer Russia Today, Al-Mayadeen, les chaînes syriennes, la chaîne de la Jamahiriya, etc. au début de la liste sur la télécommande avec Al-Jazeera, BBC et F24, et les chaînes nationales: juste pour que le peuple puisse comparer entre des sons de minarets différents).

Le but était de diffuser une brochure dans toutes les boutiques des techniciens radio-télévision de chaque ville de Tunisie et de chaque pays du monde arabe.

C’est faisable mais l’obnubilation des militants par Facebook, dont ils ne sortent pas, est effarante (encore une technique de manipulation de l’Empire comme nous l’avons déjà dit).

Note: Avant la Nakba du 14 janvier 2011, les Arabes regardaient des programmes de télévision nationalistes et révolutionnaires et parfois de danse du ventre. Ils s’en portaient très bien et leurs femmes et les relations sociales entres les sexes aussi. C’est ça aussi la sensualité orientale.

Depuis plus de quatre ans, ils regardent des programmes de propagande impérialistes à longueur de temps. Et, fait nouveau, ils ont boudé la danse du ventre pour les programmes au-dessous de la ceinture que vous savez et dont nous avons déjà parlé. La nouvelle « sesualité orientale », c’est les viols collectifs qui se multiplient depuis partout dans le monde et dans le monde arabe en particulier. Par Les Pacifistes de Tunis (écrit sur le vif)

SAHOUD

———- Message transféré ———-
De : En point de Mire – Actualité et Flashback <[email protected]>
Date : 26 juin 2015
Objet : Israël et l’Arabie saoudite, deux grands colonisateurs de la planète

Posted: 25 Jun 2015 01:04 AM PDT

Paris – Le fait est patent et la source béton. C’est écrit noir sur blanc dans un rapport américain intitulé « Global Land and Water Grabbing » (accaparement mondial de la terre et des eaux) et publié par la revue Golias Hebdo N° 275 (semaine du 14 au 20 Février 2013). Israël est l’un des […]

———- Message transféré ———-
De : Hamid Cheriet <[email protected]>
Date : 22 juin 2015
Objet : G4S ou l’ambivalence d’une société israélienne

Jeudi 18 Juin 2015

La sécurité des Lieux Saints et des pèlerins musulmans a été confiée à une société israélienne G4S qui a obtenu un contrat direct dont le montant est resté secret. Selon le journal libanais Al Akhbar qui a donné l’information, la filiale saoudienne de cette société, Al Majale, travaille depuis 2010 mais ce marché important lui est confié tout récemment. G4S qui est le n°1 dans le domaine en Israël utilise principalement des agents reconvertis du Mossad et d’anciens officiers de l’armée israélienne dont les principaux faits d’armes ont été obtenus dans les territoires occupés, au détriment des Palestiniens. Les dizaines de millions de hadjis seront donc contrôlés à loisir par G4S qui disposera de tous les renseignements via les passeports biométriques, à l’instar de ce qu’elle fait déjà, depuis quelques années, à Dubaï (Émirats arabes unis). G4S n’est pas en odeur de sainteté dans bon nombre de pays où ses pratiques brutales et sournoises sont vivement dénoncées, en témoigne un récent article du journal britannique The Guardian qui relève que les 650.000 employés de cette agence du renseignement à travers le monde contribuent au travail du Mossad…http://www.lexpressiondz.com/autres/de_quoi_jme_mele/218321-g4s-ou-l-ambivalence-d-une-societe-israelienne.html
———- Forwarded message ———-
From: Le Reseau Voltaire en français <[email protected]>
Date: 2015-06-22
Subject:En parallèle des négociations USA-Iran…

Exclusif : Les projets secrets d’Israël et de l’Arabie saoudite

Réseau Voltaire | Damas (Syrie) | 22 juin 2015 par Thierry Meyssan

La réponse de Tel-Aviv et de Riyad aux négociations entre les États-Unis et l’Iran se  situe dans le prolongement du financement de la guerre contre Gaza en 2008 par l’Arabie saoudite : l’alliance d’un État colonial et d’une monarchie obscurantiste. Alors que le Proche-Orient s’apprête à vivre un changement pour dix ans de ses règles du jeu, Thierry Meyssan dévoile ici le contenu des négociations secrètes entre Tel-Aviv et Riyad. http://www.voltairenet.org/article187936.html

———- Message transféré ———-
De : Beaulieu Claude <[email protected]>
Date : 28 juin 2015
Objet : Poutine et la caravane saoudienne Par Pepe Escobar …
samedi 27 juin 2015, par Comité Valmy

– © Sputnik/ Sergey Guneev
Poutine et le prince héritier saoudien, Muhammad bin Salman, à Saint-Pétersbourg
Ils ont peur ; ils sont paranoïaques ; ils sont vulnérables ; et ils ont besoin de nouveaux amis. Nul mieux que Poutine – et les services de renseignement russes – pour jouer le nouveau rythme de multiples manières. On peut difficilement faire confiance à la Maison des Saoud ; voyez les tout derniers télégrammes saoudiens, publiés par Wikileaks. Cela peut se révéler une aubaine géopolitique et géo-économique. Mais ce peut aussi être un cas où vous gardez vos amis proches de vous, et vos ennemis encore plus près.http://www.comite-valmy.org/spip.php?article6093

Rappel:http://www.comite-valmy.org/spip.php?article6031
———- Message transféré ———-
De : B.Bec <[email protected]>
Date : 23 juin 2015
Objet : Le site lanceur d’alerte Wikileaks s’attaque à l’Arabie saoudite,
avec la publication vendredi de plusieurs dizaines de milliers de documents et de câbles secrets. Un flot d’informations peu reluisant pour le royaume wahhabite..

KOWEÏT

Attentat de Daesh au Koweït: l’enquête progresse, le kamikaze était saoudien
28-06-2015

L’enquête progresse rapidement sur l’attentat antichiite revendiqué par le groupe Etat islamique (EI), qui a fait 26 morts et 227 blessés dans une mosquée au Koweït, où les autorités ont annoncé dimanche que le kamikaze était saoudien.
Le ministère koweïtien de l’Intérieur a identifié l’assaillant de la mosquée Al-Imam Al-Sadeq lors de la prière hebdomadaire du vendredi comme étant Fahd Souleimane Abdel Mohsen al-Qabaa.
Le jihadiste est entré dans le pays via l’aéroport de Koweït City tôt vendredi, soit le jour où l’attentat sanglant a été commis, a indiqué le ministère sans fournir d’autres précisions.
Le groupe extrémiste sunnite EI, qui considère les chiites comme des hérétiques, avait rapidement endossé la responsabilité de l’opération, la première menée par l’EI au Koweït.
A une semaine d’intervalle, les 22 et 29 mai, l’EI avait déjà revendiqué deux attentats qui avaient fait respectivement 21 morts et quatre morts dans des mosquées chiites de l’est de l’Arabie saoudite.
Selon des experts, l’organisation cherche à semer la discorde entre les majorités sunnites et les minorités chiites en Arabie saoudite et au Koweït.

La police koweïtienne a également arrêté le chauffeur de la voiture ayant conduit le kamikaze à la mosquée, a indiqué le ministère de l’Intérieur.
Les autorités ont, en outre, appréhendé le propriétaire de la maison où ce chauffeur se cachait, a ajouté le ministère, précisant que le propriétaire, un Koweïtien, faisait la promotion d’une « idéologie fondamentaliste et déviante ».
Le chauffeur, lui, a été présenté comme un « résident illégal » né en 1989 et appelé Abdulrahman Sabah Eidan Saud.
Il « se cachait dans une maison du district d’Al-Rigga, dans le gouvernorat d’Al-Ahmadi, au sud de Koweït City », a ajouté le ministère de l’Intérieur.
L’expression « résident illégal » est généralement utilisée par les autorités koweïtiennes pour qualifier les apatrides, appelés « bidoun », qui représentent une population d’environ 110.000 personnes réclamant la nationalité koweïtienne.

 « Ils ne peuvent pas nous diviser »

Samedi, les autorités avaient déjà arrêté un homme identifié comme étant Jarrah Nimr Mejbil Ghazi, né en 1988 et présenté comme le propriétaire de la voiture utilisée pour le transport du kamikaze que l’EI a pour sa part identifié comme étant Abou Suleiman al-Mouwahhid.
Des restes de son corps ont très vite été envoyés dans des « pays voisins » pour des tests ADN, a indiqué le quotidien Al-Anbaa.
Les autorités « poursuivront leurs efforts pour découvrir qui sont les conspirateurs derrière cet acte criminel », a déclaré le ministère de l’Intérieur.
En dépit d’une chaleur écrasante, des milliers de personnes ont assisté samedi aux funérailles de 18 des 26 personnes tuées la veille dans l’attentat suicide à Koweït City.
Les corps des huit autres victimes ont été transportés par voie aérienne vers  Najaf, en Irak, où ils ont été enterrés dimanche au cimetière de Wadi al-Salam, a indiqué le vice-président du conseil provincial de cette ville sainte chiite, Louay al-Yassiri.
La mobilisation de la foule lors des funérailles samedi est « la preuve que les objectifs de l’acte criminel ont échoué », a déclaré le président du Parlement koweïtien, Marzouk al-Ghanem.
Abdulfatah al-Mutawwia, un Koweïtien qui a perdu son frère dans l’attentat, a déclaré en Irak: « Nous voulons dire à Daech (acronyme de l’EI en arabe) que nous sommes des frères unis entre sunnites et chiites et qu’ils ne peuvent pas nous diviser ».
Des organisations politiques et religieuses sunnites au Koweït ont très vite condamné l’attentat de l’EI qui a coïncidé avec une autre attaque spectaculaire ayant fait 38 morts vendredi sur une plage touristique de Tunisie. http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=245001&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=281&s1=1

PALESTINE

———- Message transféré ———-
De : Gilles Munier <[email protected]>
Date : Lundi 29 juin 2015
Objet : Flottille de la Liberté III : nouvel  acte de piraterie israélien en Méditerranée

Ce 29 juin 2015, Israël a encore commis un acte de piraterie en interceptant les bateaux en route pour Gaza.3 navires de guerre israéliens se sont emparés de la Marianne, à une centaine de milles des côtes palestiniennes, dans les eaux internationales.Lire la suite…

Départ de 4 navires de la Grèce vers Gaza  27/06/2015

L’Alliance de la « Troisième Flottille de la Liberté » a annoncé le départ de quatre navires du port de l’île grecque « Crète » vers la bande de Gaza afin de briser le siège « israélien » imposé depuis 9 ans.
Rami Abdo, un membre de la campagne européenne pour briser le siège de Gaza, a déclaré au cours d’une conférence de presse à Gaza vendredi soir que « mercredi soir, le premier navire de La Flottille de la Liberté a été lancé à partir de l’île Crète vers la bande de Gaza, et a été suivi par trois navires Jeudi. Dans quelques heures, le cinquième navire sera aussi lancé de la même île « .

Abdo a ajouté que les « bateaux de La Flottille portent un message clair et invitent la communauté internationale à lever le siège imposé sur le secteur et à créer un port maritime et une voie navigable reliant Gaza avec le monde extérieur ».

Le membre de la campagne a ajouté que la mission de la flottille est de révéler les violations pratiquées contre les 1,8 million de Palestiniens qui vivent dans la bande de Gaza, dont le siège imposé sur eux depuis 9 ans et qui est considéré comme « la plus grande prison ouverte du monde ».

Il a démenti les accusations du « gouvernement israélien » disant que la troisième flottille comprend des bateaux illégaux qui essayent d’entrer dans les eaux territoriales « israéliennes », en disant: « Il n’y a pas de bateaux qui sont illégaux. Ce qui est illégal et illégitime c’est le siège imposé à la Bande de Gaza, auquel l’Union européenne et l’Organisation des Nations Unies appellent depuis des années à y mettre fin ».

« Ces bateaux se dirigent vers les eaux territoriales palestiniennes sur les rives de la bande de Gaza, et non pas vers les territoires contrôlés par Israël ».

La Flottille de la Liberté 3 comprend un certain nombre de politiciens, d’intellectuels, d’artistes et d’athlètes de partout dans le monde, y compris l’ancien président tunisien Mohamed Moncef Marzouki, l’activiste australien Robert Martin, la bonne sœur espagnole Teresa Forqads, le militant canadien Robert Love Lace et le membre du Knesset Basil Ghattas. http://french.palinfo.com/site/pages/details.aspx?itemid=41541
———- Message transféré ———-
De : Allain Jules <[email protected]>
Date : 24 juin 2015
Objet : VIDÉO. Israël (racisme): manifestation anti-raciste des israéliens noirs contre la police by Allain Jules
Comme le rapporte le journal israélien Haaretz, de violents affrontements ont éclaté entre la police et des manifestants lors d’une manifestation d’Israéliens d’origine éthiopienne , à Tel-Aviv, lundi dernier.Lire la suite

———- Message transféré ———-
De : <[email protected]>
Date : 23 juin 2015
Objet : « Jaffa, la mécanique de l’orange », un film d’Eyal Sivan

Salut à toutes et à tous,

Jaffa, histoire d’un symbole

La vidéo Jaffa – Histoire d’oranges volées dans une Palestine volée :http://mai68.org/spip/spip.php?article1149

1600 rebelles d’Al-Qaïda soignés en Israël
Mondafrique | mondafrique.com | 26 Juin, 2015

Selon les observateurs de l’ONU et selon des responsables druzes, Israël amplifie de jour en jour son soutien au jihadistes engagés contre Bachar Al-Assad. Ainsi, depuis le début du conflit, 1 600 « rebelles » auraient été soignés dans les hôpitaux de l’Etat hébreux qui, par ailleurs, envoient aussi des armes, de la logistique et des renseignements aux troupes d’Al-Qaïda. Selon un ancien responsable des services spéciaux de l’armée israélienne cette option est logique puisque les « ennemis de nos ennemis sont nos amis ».
voir aussi : Israël cacherait-elle des blessés d’Al-Qaïda ?  – jforum.fr | 31 mars 2015
Israël soigne des djihadistes d’Al-Qaïda blessés en Syrie  – i24news.tv | 14 Mars 2015

SYRIE

Israël admet soutenir les rebelles syriens

juin30

Moshe Ya’alon, le ministre israélien de la Défense, a reconnu ce lundi que son gouvernement vient en aide aux rebelles syriens qui combattent le régime d’Assad à condition que ces derniers s’assurent que la frontière israélienne est sécurisée.

La semaine dernière, une foule de druzes dans les territoires occupés du plateau du Golan ont attaqué une ambulance israélienne qui transportait deux rebelles syriens. L’un des deux est décédé à la suite de graves blessures.http://quenelplus.com/quenel-actu/monde/israel-admet-soutenir-les-rebelles-syriens.html

———- Message transféré ———-
De : contact at legrandsoir.info <[email protected]>
Date : 26 juin 2015
Objet : Israël s’apprête à voler davantage de terres syriennes

Moon of Alabama

Israël a activement aidé al-Qaeda en Syrie, alias Jabhat al-Nusra, par des frappes d’artillerie contre l’Armée arabe syrienne. Les observateurs des Nations-Unies se trouvant sur le plateau du Golan ont signalé des contacts entre l’armée israélienne et les terroristes d’al-Qaïda. Israël a activement aidé al-Qaïda en Syrie, alias Jabhat al-Nusra, par des frappes d’artillerie contre l’Armée arabe syrienne. Les observateurs des Nations-Unies se trouvant sur le plateau du Golan ont documenté des contacts entre (…) Lire la suite »
———- Forwarded message ———-
De : « sin tregua » <[email protected]>
Date: 2015-06-26
Subject: Cette information est passée dans une indifférence totale. Elle n’a pas soulevé la moindre réaction, bien qu’elle parle d’un crime odieux qui donne la nausée et la répulsion……..

Daech a vendu 42 femmes

Beyrouth, le 26 juin 2015
Hier, jeudi 25 juin 2015, les médias écrits et électroniques nous ont transmis une « nouvelle » disant que « DAECH » avait vendu 42 femmes en Syrie. Ces mêmes médias ont ajouté que, selon des sources d’ONG syriennes opposées au régime, dont « l’observatoire syrien des droits de l’Homme », les prix ont varié entre 500 et 2000 dollars étasunien (le dollar est universel dans de telles affaires louches, n’est-ce pas?). Ajoutant que certaines femmes ont été prises avec leurs enfants mais qu’on n’a aucune nouvelle de ces enfants.

Cette information est passée dans une indifférence totale. Elle n’a pas soulevé la moindre réaction, bien qu’elle parle d’un crime odieux qui donne la nausée et la répulsion……..

Est-ce parce que les victimes, comme d’habitude, sont des femmes?

Est-ce parce que les gens se sont habitués au fait que les femmes sont les premières victimes des guerres, y compris les guerres économiques, sociales ou ayant trait aux droits de l’Homme?

Les femmes sont tuées ou vendues sur l’autel du capitalisme sauvage qui se cache derrière de faux slogans concernant la défense des droits de l’Homme. Ce capitalisme même qui est à la base du fascisme, du racisme et de toutes les formes de terrorisme qui attaquent notre région mais aussi la planète tout entière.

C’est pourquoi nous lançons aujourd’hui cet appel aux femmes arabes.

Personne ne peut vous défendre mieux que vous.

Agissez avant qu’il ne soit trop tard.

Souvenez vous que vous êtes les descendantes de toutes les héroïnes bien connues qui vous ont précédées, depuis des siècles sur la voie de la dignité.Lebanese CP, From the Lebanese CP, 26.06.2015 [Ar, Fr]

  1. Marie Nassif-Debs Secrétaire Générale Adjointe du PCL

———- Message transféré ———-
De : « Antakli Jean-claude  » <[email protected]>
Date : 25 juin 2015
Objet : Interview de Jean Claude Antakli par une journaliste de Nice-Matin. JCA.

Vérité pour la Syrie !

 

Biologistes diplômés de la faculté de médecine de Montpellier et fondateurs d’un Institut infirmier multiconfessionnel à Alep où ils se rendaient régulièrement, Geneviève et Jean-Claude Antakli ont écrit Syrie, une guerre sans nom ! (éd. François-Xavier de Guibert, 2014), témoignage poignant sur le conflit.

 

— Jean-Claude Antakli, vous êtes originaire d’Alep. Quelle est actuellement la situation de la ville, que j’avais connue en mai 2010 très prospère et où l’importante — et diverse — communauté chrétienne semblait vivre en bonne intelligence avec les musulmans ?

 

— Chrétiens et musulmans continuent à vivre ensemble normalement, chacun se reconnaissant d’abord pour son identité syrienne, avant son appartenance confessionnelle. L’émigration des chrétiens par peur et par usure est massive. Alep est coupée en deux. D’une part une partie surpeuplée protégée par l’armée gouvernementale, car les habitants des quartiers sous contrôle djihadiste ont fui leur maison (deux millions). D’autre part, une partie occupée par les rebelles Al-Nosra, Daech (car l’ASL des opposants modérés ne représente plus que 5 %) qui retiennent 300 000  personnes, en otage.

 

Dans la partie gouvernementale, 80 % de la population vit de l’aide humanitaire, le chômage est effrayant, le coût de la vie a été multiplié par sept, l’embargo frappe les médicaments, le fuel, l’essence, l’électricité n’est établie que quelques heures tous les trois jours, l’eau est fournie un jour sur six en ce moment. En mai-juin 2014, pas une goutte d’eau, ce qui avait entraîné une augmentation considérable du nombre des victimes civiles (bébés, vieillards).

 

Dans la partie contrôlée par les djihadistes, qui maîtrisent la centrale électrique et les réservoirs d’eau, les gens vivent sous la loi de la

« charia », dans la peur… mais avec eau et électricité !

 

Entre les deux parties d’Alep, bombardements et pilonnages, jour et nuit, implosions violentes pour éventrer les galeries souterraines creusées par les rebelles.

 

— Non loin d’Alep, le monastère Saint-Siméon attirait de nombreux pèlerins, européens compris. Qu’est-il devenu et quels sont les sites chrétiens les plus menacés ?

— Ce monastère a été très sérieusement endommagé, des pièces ont été volées, car il a servi de camp de base à des groupes rebelles qui tiennent la région. Tous les sites chrétiens sont menacés, certains ont été pillés dès le début

de la guerre, d’autres détruits par les islamistes (Bara, Sergilia, Maaloula, Rakka, Qousseir, Kassab, Deir Zor, Sadad Qâra, Nabk, Deir Atiyeh…), comme ils l’ont fait en Irak.

 

— Dans votre livre, vous vous montrez sévère envers la diplomatie et les médias français, l’AFP notamment pratiquant « la pire désinformation ». Quelques exemples ?

 

—Sévère, non ! Lucide. La pire désinformation a été préparée et programmée par notre diplomatie. Diabolisation de l’adversaire : Assad boucher… Assad ne mérite pas de vivre sur terre… Assad bombarde son peuple, alors qu’on parlait « d’opposants » pour désigner les factions djihadistes les plus barbares. Le refus obtus du ministre des Affaires étrangères de reconnaître que les gaz à Khan Al Assal et Al- Ghouta n’ont jamais été utilisés ni par Bachar, ni par l’armée syrienne, ignorant délibérément les conclusions de Carla Del Ponte (émissaire de l’ONU), du MIT (Massachusetts Institute of Technology de Boston) et les preuves indubitables fournies par la Russie !

 

La pire désinformation véhiculée par les médias, sous couvert de l’AFP, qui diffusait un copié- collé des élucubrations de l’OSDH, une obscure officine londonienne, collectant, interprétant, manipulant à distance les manifestations en Syrie, prétendues spontanées au début, alors qu’à l’évidence elles étaient programmées avec des tireurs d’élite qui tiraient sur les forces de l’ordre et sur les civils simultanément.

 

Avec des images truquées et des bilans (morts ou blessés) fantaisistes, qu’aucun média n’était en mesure de vérifier. Le déni de réalité pour les grands rassemblements de soutien au régime, à Damas, Alep, Lattaquié… qui ont été volontairement occultés. Même vocabulaire de diabolisation repris à longueur de journées par les chaînes en continu (BFMtv, I Télé, France 24…), France TV, TF1, la radio et la presse écrite, avec les mêmes éléments de langage.

 

Qui a relayé en France la lettre de Richard Blake, Sénateur Américain de Virginie, adressée au président Bachar El Assad et aux Forces armées syriennes, particulièrement aériennes, les félicitant de protéger tous les Syriens patriotes et les minorités religieuses, violés, torturés, kidnappés, décapités, par les djihadistes étrangers… ?

 

— Ancien otage en Syrie et auteur du livre Jihad Academy, le journaliste Nicolas Hénin déclarait le 2 mars sur Euronews :« L’Etat islamique a tué plusieurs milliers de personnes (…), probablement même plus de 10 000. Depuis le début de la guerre civile en Syrie, le régime a tué à peu près 200 000 Syriens. De ce point de vue (…) le plus criminel jusqu’à présent, c’est clairement le régime. » Partagez-vous cette analyse ?

 

— Absolument pas ! M. Hénin, avez-vous entendu parler d’Al Qaïda, de Jabhat Al Nosra, d’Ahrar Al-Cham, de Soukour Al- Cham, de Jaych Al Islam… et d’une vingtaine d’autres brigades ou factions de la nébuleuse  terroriste, toutes surarmées, qui chacune pouvait faire autant de victimes que Daech ?

 

L’OSDH, organe de l’opposition, basé à Londres et que l’on ne peut accuser d’être pro- Bachar, admet que la moitié des victimes est imputable au régime et qu’un quart de l’armée syrienne a été tuée dans des combats meurtriers.Avec qui ? Sauf à penser que le régime  tue les morts, le compte n’y est pas, M. Hénin !

 

Durant votre séjour forcé dans les geôles de Daech, alors que vous teniez une comptabilité si rigoureuse à l’égard du régime, vous a-t-on mis au courant des multiples attentats perpétrés au quotidien pendant la même période ?300 civils tués en un seul jour dans la banlieue de Damas, victimes de ces rebelles qualifiés par nos gouvernants de « modérés » !

 

A Homs, où un attentat suicide perpétré devant une école par un kamikaze a causé la mort de 50 enfants en une seule seconde ! A Adra, à Sadad, à Deir Atiyeh et bien d’autres villages où des centaines de civils innocents, désarmés, ne présentant aucun danger, ont été froidement massacrés, violés, décapités par ces hordes sauvages, qualifiées tantôt de rebelles tantôt de djihadistes… pour atténuer le poids de leurs sales besognes. Pensez-vous servir la vérité et votre fonction de journaliste?

 

« Djihad Academy » un jeu, je présume, où chaque participant rivalise de son mieux dans l’horreur, pour égaliser voire surpasser la star du système, l’émir Abou Bakr Al-Baghdadi,autoproclamé « Commandeur des croyants » ? Non, une tragédie, où 23 millions de Syriens subissent déchirés et impuissants les mensonges des discoureurs du Café de Flore parisien (BHL, Kouchner, Fabius), ceux d’une presse aux ordres, pour satisfaire les bailleurs de fonds notamment qataries et saoudiens.

Propos recueillis par Camille Galic

 

Vérité pour la Syrie !

Biologistes diplômés de la faculté de médecine de Montpellier et fondateurs d’un Institut infirmier multiconfessionnel à Alep où ils se rendaient régulièrement, Geneviève et Jean-Claude Antakli ont écrit Syrie, une guerre sans nom ! (éd. François-Xavier de Guibert,2014), témoignage poignant.
———- Message transféré ———-
De : Marie-Ange Patrizio <[email protected]>
Date : 26 juin 2015
Objet : je fais suivre et attire votre attention sur ce communiqué du Collectif pour la Syrie.

Chers amis,


L’auteur du message, Michel Raimbaud, a été deux fois l’invité des dossiers mensuels
(radio galère) de comaguer (comité comprendre et agir contre la guerre), à propos –notamment- du Soudan où il a été ambassadeur pour la France.
Vous trouverez aussi ici :http://www.mondialisation.ca/syrie-en-route-pour-un-nouvel-ordre-mondial/5457957

le texte de son intervention lors de la Session de « Relations Internationales » au Congrès sur l’Éthique et la Morale qui a eu lieu à Damas en Syrie les 10 et 11 mai 2015 :

Syrie : en route pour un nouvel ordre mondial

(avec référence à son ouvrage « Tempête sur le Grand Moyen- Orient », publié à Paris aux éditions Ellipses en février dernier).

Bonne lecture,

m-a

—– Original Message —–

From: [email protected]

Sent: Tuesday, June 23, 2015 2:05 PM

Subject: Crimes et Démantèlement (juin 2015)

Bonjour,

Pourriez-vous nous aider à faire diffuser ce communiqué du Collectif pour la Syrie.

Amicalement,Michel Raimba

Chères Amies et Chers Amis de la Syrie,
Ne serait-il pas grand temps que les consciences se réveillent face à la destruction volontaire, systématique et obstinée d’un pays souverain, d’une société tolérante et multiconfessionnelle, du seul État laïc de la région, dont le seul défaut est de vouloir conduire lui-même ses affaires, conformément aux principes de base de la légalité internationale, tels qu’ils sont gravés dans le marbre de la Charte des Nations-Unies : http://www.collectif-pour-la-syrie.org/crimes-et-demantelement/420

JORDANIE

———- Message transféré ———-
De : « Mounadil al Djazaïri » <[email protected]>
Date : 28 juin 2015
Objet : Godemichés et plugs anaux, on a trouvé le véritable drapeau de Daesh (État Islamique en Irak et au Levant) by Dziri

Des lacunes dans le domaine de la culture générale peuvent donner lieu à des situations cocasses, telle celle qui a vu un bulletin d’informations de CNN, la fameuse chaîne américaine d’informations en continue, dont une journaliste qui couvrait la gay pride de Londres a cru voir flotter un drapeau de l’État Islamique en Irak et au Levant (EIIL ou Daesh) au beau milieu des bannières multicolores arborées habituellement dans ce genre de défilés.

Le drapeau, s’il avait bien l’aspect général de celui du mouvement terroriste, était simplement un trait d’humour puisque, ce que la journaliste a pris pour des inscriptions en langue arabe (ou des inscriptions voulant imiter l’écriture arabe) étaient en réalité des représentations d’objets ludiques qu’on appelle godemiché ou plug anal.

Vidéo : Dieu déteste les drapeaux ? CNN confond des godemichés avec le drapeau de Daesh à la gay pride]

Al Bawaba (Jordanie) 28 juin 2015 traduit de l’anglais par Djazaïri https://mounadil.wordpress.com/2015/06/28/godemiches-et-plugs-anaux-on-a-trouve-le-veritable-drapeau-de-daesh-etat-islamique-en-irak-et-au-levant/

SUPPLÉMENTS

———- Message transféré ———-
De : Breizh Info <[email protected]>
Date : 25 juin 2015
Objet : Institut Iliade : ni Bruxelles, ni Lampedusa, être Européen [vidéo]

Découvrez-vite la nouvelle vidéo de l’Institut Iliade intitulée « Ni Lampedusa, ni Bruxelles, être Européen » et retrouvez ci-dessous l’entretien que nous a donné Jean-Yves Le Gallou.

Institut Iliade. Ni Lampedusa, ni Bruxelles, Etre Européen

24/06/2015 – 09h00 Europe (Breizh-info.com) – Qu’est-ce qu’être Européen ? C’est la question à laquelle répond une excellente vidéo de l’institut Iliade afin d’ouvrir les yeux aux internautes sur la réalité de notre civilisation, en rappelant des vérités que nous avons tendance à oublier. Jean-Yves Le Gallou, animateur de l’institut Iliade mais aussi de la fondation Polémia, qui prête sa voix à …

Lire la suite.

www.institut-iliade.com

Chaque semaine, recevez le meilleur de l’actualité en Bretagne, en vous abonnant sur www.breizh-info.com

RAPPEL : POUR VOUS FOURNIR CHAQUE JOUR UNE INFORMATION LIBRE ET INDÉPENDANTE, NOUS AVONS UN BESOIN URGENT DE FONDS, POUR PERMETTRE À NOS JOURNALISTES DE TRAVAILLER.
FAITES UN DON À BREIZH-INFO.COM ET RECEVEZ UN REÇU FISCAL VOUS PERMETTANT DE LE DÉDUIRE À HAUTEUR DE 66% DE VOS IMPÔTS.

Breizh Information
52 Grande Rue 35600 Redon Siren : 794 462 200

www.breizh-info.com

[email protected]

———- Message transféré ———-
De : Le Contrarien Matin <[email protected]>
Date : 22 juin 2015
Objet : Le Contrarien Matin du 22 juin 2015

Si vous ne parvenez pas à lire cet email, vous pouvez le visualiser en suivant ce lien.
Édition du Lundi 22 juin 2015
L’édito de Charles :

« La stratégie secrète de la Grèce ! »

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Pour le moment, tout se passe comme prévu, ou plus précisément comme il était prévisible que cela se passe.

Imaginez que vous soyez un pays européen endetté jusqu’au cou et sans espoir, malgré tous les efforts que vous pourrez consentir, de parvenir à rembourser ne serait-ce que la moitié de vos dettes. Que faites-vous ?

Dans un premier temps, vous gagnez du temps avec la complicité de vos partenaires et de vos créanciers car finalement, cela arrange bien tout le monde de ne pas avoir à constater de faillite et d’obliger tout le monde à prendre ses pertes.

Gagner du temps !

Pour gagner du temps, il faut évidemment faire croire que l’on va faire quelque chose d’utile. Alors pendant des années, nous avons assisté à la ruine consciencieuse du peuple grec et au transfert hallucinant de l’ensemble des dettes de la Grèce du secteur privé bancaire vers le secteur public et les États européens. Évidemment, ce hold-up à presque 400 milliards d’euros a été habillé sous les atours séduisants de « plan de sauvetage », de « mécanisme européen de stabilité » et autre pieux mensonge. La réalité c’est qu’au bout du compte, nous allons payer. Nous, les peuples d’Europe, les « con-tribuables », et nous paierons soit par l’impôt, soit par la baisse de notre monnaie si nous devions en imprimer beaucoup. Nous paierons bien sûr tout en sachant que les Grecs, eux, paient déjà depuis 7 ans de calvaire et de souffrance.

Seuls les idéologues et les « manipulés » veulent croire que les Grecs sont coupables. Vous sentez-vous coupable de la dette de la France ? Moi non. Mais cela n’empêche pas le système de m’en rendre redevable. Pour paraphraser le célèbre « responsable mais pas coupable » de Fabius lors de l’affaire du sang contaminé, nous pourrions dire de la dette que nous sommes « redevables mais pas coupables ».

Bref, dans cette tragédie grecque évidemment, tout le monde est perdant, tout le monde sauf… les banques, et en particulier les banques allemandes.

La crise économique devient une crise politique

Puis, il arrive un stade de souffrances enduré par les peuples qui amène au point de non-retour, ou plus exactement au point de rupture lié à la « non-peur ». Cela peut se résumer par « nous n’avons plus rien à perdre ».

Il faut toujours attendre ce point-là avant de voir les lignes bouger de façon significative. Peu ou prou tant que la majorité des gens et d’un peuple pensent qu’ils « ont encore à perdre », la stabilité sociale est globalement assurée. Lorsque vous les ruinez, lorsque vous les humiliez et que vous les affamez, la tentation d’actes impossibles auparavant apparaît.

Se rapprocher de la Russie, faire défaut, rester dans l’euro…

Alors mettons-nous à la place du gouvernement grec. Il n’a pas tellement d’options, et la plus élégante et la plus évidente consiste à aller chercher de l’aide auprès de Moscou et de la Chine pour « diversifier » ses partenaires et ses bailleurs de fonds.

Pour la Russie, c’est assez facile. En pleine crise avec l’Europe et les États-Unis, sous embargo, la Russie a besoin de desserrer l’étau des sanctions. Réussir à désunir l’Europe est donc une bien meilleure idée que de se lancer dans une guerre nucléaire apocalyptique. Logiquement, la Russie est donc bienveillante naturellement à l’égard d’Athènes parfaitement en mesure de provoquer une crise grave en Europe et en particulier dans l’eurozone, ou encore de bloquer certains processus de décision au niveau de Bruxelles.

Finalement, tout ça tombe encore mieux car la Russie, en pleine crise ouverte avec l’Ukraine, cherche un nouveau chemin pour approvisionner l’Europe avec ses gazoducs. Pourquoi donc ne pas passer par la Grèce moyennant finances… C’est évidemment l’accord qui a été trouvé ce week-end, lors du sommet économique en Russie et qui permet à l’équipe de Tsipras d’augmenter les enchères pour les nouvelles « négociations de la dernière chance ».

Il ne faut pas oublier que désormais, la Grèce est en excédent primaire. Cela veut dire que si la Grèce ne rembourse pas ses dettes, eh bien figurez-vous qu’elle est en excédent budgétaire et qu’elle dépense tous les jours un peu moins qu’elle ne rentre d’impôts… Eh oui… les vilains Grecs qui ne payent rien payent suffisamment désormais pour que leur État dépense moins qu’il ne gagne. L’inverse de la France, vous l’aurez compris. Cela veut dire que la Grèce n’a pas besoin d’emprunter (en dehors du fait de rembourser ses dettes).

Le fait de faire défaut serait donc certainement beaucoup moins gênant que beaucoup de ne le disent… À partir du moment où la Grèce dit « je ne paye plus », ce n’est plus la Grèce qui a un problème mais ses créanciers, c’est-à-dire nous, en autres les Français, et avec les 68 milliards de dettes moisies grecques que Sarkozy et Hollande se sont précipités à racheter à nos banques pour les débarrasser de cette épée de Damoclès (encore bien un grec celui-là sans doute), c’est bien Bercy qui va devoir constater une perte de 68 milliards… Et pour ne pas constater 68 milliards de pertes (et donc augmenter les impôts d’autant), on sera nettement plus susceptible d’accepter un accord où on efface la moitié de la dette grecque, genre 34 milliards d’euros, mais… sur 10 ans, genre 3,8 milliards de remise de dette chaque année… Comme ça Bercy ne doit trouver « QUE » moins de 4 milliards par an, ce qui n’est pas du tout la même chose que 68 milliards là, maintenant, tout de suite…

Et finalement, s’il y a un accord sur la dette grecque, alors il n’y a plus défaut… et comme il n’y a jamais vraiment eu défaut mais « négociations », alors la Grèce peut rester dans l’euro….

En restant dans l’euro, la Grèce évite de réintroduire sa propre monnaie et de voir cette dernière se dévaluer très fortement. Oui, qui voudrait vendre un produit à la Grèce en étant payé en futurs nouvelles « drachmes » ? Personne. Donc la monnaie grecque s’effondrerait et la crise sociale pourrait empirer. Dans un premier temps, rester dans l’euro permettrait, comme lors de la faillite des banques chypriotes, de sauver une partie de la monnaie des gens (même si ces derniers ont été largement ruinés). Puis, dans un deuxième temps, la Grèce pourrait sortir de l’euro une fois un large accord trouvé avec ses créanciers sur l’allègement de la dette pour rendre cette dernière soutenable et remboursable.

Ce que je viens de vous expliquer, c’est la stratégie que j’appliquerais si j’étais au gouvernement grec, que je n’étais pas corrompue par l’Europe et par les banques… et si évidemment je n’avais pas peur de me faire assassiner…

De purement économique le dossier grec devient géopolitique !

Pour le moment, c’est en tout point la stratégie appliquée par Tsipras. La question est jusqu’où ira-t-il ?

Car au moment où j’écris ces lignes, Tsipras et Varoufakis, qu’il est de bon ton de prendre pour des abrutis et des imbéciles, ont réussi à transformer le dossier grec qui était purement économique en un dossier totalement géopolitique en faisant rentrer la Russie et prochainement la Chine dans l’équation.

La diplomatie grecque n’est pas restée inactive et l’équipe de Tsipras, à défaut d’opter pour une stratégie qui sera forcément gagnante, a pour le moment réussi à réorienter l’avenir de la Grèce.

L’Europe peut-elle aller au clash avec la Grèce ? L’Europe préfère-t-elle prendre ses pertes ? L’un des problèmes est la sortie de la Grèce de la zone euro. En effet, si la Grèce sortait, cela serait la preuve que l’euro n’est pas irréversible et ce serait le début officiel de la monnaie unique. Alors finalement, dans tout cela, je me demande si au-delà des postures, la Grèce comme ses partenaires européens ne partagent pas un point d’accord essentiel à savoir, paradoxalement, la sauvegarde de l’euro.

Et pour les pays européens, sauver l’euro, combien ça vaut ? Si Paris valait bien une messe, l’euro vaut sans doute bien une Grèce…

Il est déjà trop tard, préparez-vous.

Charles SANNAT

(pour m’écrire [email protected])

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com.

« L’Assemblée nationale est toujours otage de Thomas THÉVENOUD qui est toujours député. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »
(Pour protester pacifiquement et avec humour, n’hésitez pas à reprendre cette formule en bas de tous vos mails, de vos articles ou de vos publications, il n’y a aucun droit d’auteur !!)

http://www.lesechos.fr/monde/europe/021152610618-tsipras-obtient-le-soutien-de-poutine-pour-laider-face-a-leurope-1130228.php#xtor=RSS-52

Grèce : Syriza : un défaut à la grecque

Je vous invite à lire l’édito du jour pour compléter vos réflexions au sujet de la Grèce. Nous sommes arrivés au bout d’un processus et nous rentrons dans une nouvelle étape. La question est  » la Grèce va-t-elle sortir ou pas ? ».

Charles SANNAT

div>

Lire la suite

USA : Chambre de commerce US : pas de durcissement des sanctions antirusses

Bon, évidemment, il prêche pour sa paroisse, tout en sachant que la baisse du rouble permet effectivement aux Américains de faire leurs courses en Russie pour pas trop cher.

Pour le moment, je ne comprends toujours pas les raisons qui poussent à ce psychodrame entre Russes et Américains et à cette nouvelle guerre

Lire la suite

Russie : Forum de Saint-Pétersbourg : des contrats pour 5,3 mds EUR

Le Forum de Saint-Pétersbourg c’est un peu à mi-chemin entre un Davos russe et une foire commerciale. On s’y rencontre, on y fait clairement de la géopolitique et on y parle de l’avenir de la planète en dehors des Américains et de leurs valets européens.

C’est lors de ce forum que Tsipras, le Premier ministre grec, vient de

Lire la suite

Or et Argent : « THE » Revue de l’or du Web du 19 juin : spécial Grèce

Cette semaine, il a bien sûr été surtout question de la Grèce, avec ses créanciers au bord de la banqueroute. La triple pression de la troïka (FMI – BCE – UE) qui s’exerce actuellement sur le pays est dangereuse à au moins deux niveaux : si la Grèce fait défaut, cela coûtera 68 milliards d’euros aux Français et au niveau
Lire la suite

Répondre, Répondre à tous ou Transmettre | Plus

Partager

Plus d’histoires deLibye