Aller à…
RSS Feed

3 août 2021

APPEL URGENT: « Pour en finir avec les excès du RAMADAN. Trop, c’est trop! »


APPEL URGENT: « Pour en finir avec les excès du RAMADAN. Trop, c’est trop! »

les pacifises de Tunis

12/07/2015

Résumé: Le Ramadan de cette année, c’est encore 2000 pauvres morts pour rien pendant que les riches s’empiffrent. Chaque année, ces morts, dues en fait à un ritualisme et formalisme scripturaires assassins, sont pourtant évitables. Les responsabilités doivent êtres clairement connues de tous. Comme pacifistes, nous ne pouvons nous taire. Ceci est un appel à une prise de conscience universelle. Merci de le diffuser urbi et orbi.

Chaque année, le même scénario se répète dans plusieurs pays du monde. Le nombre de centaines de morts varie suivant l’intensité de la canicule mais cette dernière est-elle responsable? Pas du tout ou de manière secondaire et les milliers de morts de cette année étaient évitables.

En Asie et en Afrique, les vieillards souffrent souvent de maladies comme le diabète et l’hypertension et sont normalement contraints de prendre des médicaments au cours de la journée. Or, la pression sociale est si stupidement forte (plus encore que la canicule) que la crainte du remords et du qu’en dira-t-on poussent ces pauvres gens, au risque de mourir, à jeûner (1). Et quand cela arrive, les proches sont toujours assez cyniques pour tenter de vous expliquer que les personnes concernées sont mortes d’une belle mort (c’est-à-dire pendant le Mois Sacré)…

S’agissant de la Tunisie, nous avons vu personnellement des voyageurs, dont de nombreuses personnes âgées, non seulement jeûner durant tout la durée (24 heures) de la traversée maritime entre Tunis et Marseille. Pire encore, ces voyageurs s’abstenaient même de boire alors qu’ils étaient, en raison de formalités administratives, bloqués dans leurs véhicules exposés au soleil pendant plusieurs heures, dans une longue file d’attente, avant de pouvoir embarquer…

Or, que dit le Coran (2: 185) à propos du Ramadan en cas de maladie ou en situation de voyage ? Dans ces deux cas, le Texte dit que le fidèle est dispensé de l’obligation du jeûne. On ne peut être plus clair, tout comme, il le fait, qui plus est de manière érotique, deux versets plus loin, au sujet des relations sexuelles: « vos femmes sont un vêtement pour vous et vous êtes un vêtement pour elles »…

C’est que la surenchère religieuse, particulièrement depuis le printemps islamiste et istislamiste (*) de l’OTAN dans le monde arabe, est devenue étouffante. Elle se propage à travers leurs puissants médias: des haut-parleurs déchaînés et de mauvaise qualité (insultant au passage la Parole Sacrée) à leurs chaînes de télévision et de radio. Leurs chefs sont capables d’inventer des histoires basées sur tel ou tel Dit du Prophète pour affirmer que ce dernier, ou l’un de ses compagnons, jeûnait pendant le Ramadan ou même quand il était en voyage dans le désert. Bref, ils pulvérisent l’impératif coranique catégoriquement énoncé 71 versets plus loin:

« Point de contrainte en religion » (Laikrahafiddin)

Comment ne pas devenir islamophobe après tout ça? Tout comme les sionistes alimentent insidieusement l' »antisémitisme », les principaux responsables des hécatombes annuelles de musulmans sont les imams, lettrés, intellectuels eux et des associations comme Islam Today, Oumma, Saphir, pour n’en citer que quelques unes.

Ces « intercesseurs » dont aucun musulman n’a besoin, pourraient diffuser un message clair de prévention bien avant l’advenue du Mois Sacré, comme, par exemple: « Personnes âgées, diabétiques, hypertensives, et autres, surtout ne jeûnez pas car c’est contraire aux enseignements du Saint Coran et vous encourriez la colère de Dieu.

Or, ils préfèrent chanter la splendeur du mois sacré en « regrettant », d’une manière on ne peut plus pharisaïque, les centaines de morts, tout en profitant de l’occasion pour renouveler leur « campagne de « solidarité » » avec les « réfugiés syriens », pour une « Syrie libre » ou encore « contre l’ « expansionnisme » iranien » (consulter leurs sites).

 

(*) Néologisme basé sur un jeu de mots créé par les PdT pour désigner les islamistes qui ont capitulé (istislam) face aux diktats de l’impérialisme.

(1) Dans le sud du Pakistan, la canicule fait plus de 1 000 morts. 26 juin 2015

http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Dans-le-sud-du-Pakistan-la-canicule-fait-plus-de-1-000-morts-2015-06-26-1328384

Le Ramadan, un rite religieux pour riches ?

« Une vague de chaleur mortelle a fait plus de 1 000 morts dans la capitale financière du pays, Karachi, à l’heure où les musulmans pratiquants poursuivent le jeûne du Ramadan. »

« Ce bilan dressé jeudi 25 juin à la mi-journée par les hôpitaux et les ONG locales pourrait même s’avérer plus important. « Le bilan est désormais de plus de 1 000 morts, et il pourrait atteindre 1 500 car certaines personnes sont décédées chez elles ou dans des cliniques privées » a confirmé à l’AFP Anwar Kazmi, porte-parole de la Fondation Edhi, la plus importante association caritative du pays. Les personnes les plus touchées par cette vague de chaleur sont les travailleurs pauvres, les mendiants et les personnes âgées.« 

79 000 morts potentielles évitées en raisons d’une interprétation totalitaire du Ramadan… Mais 1000 morts, c’est encore 1000 morts de trop:

« Plus de 80 000 personnes ont été soignées dans les hôpitaux et unités de soin de la capitale financière pour coups de chaleur, suffocation et déshydratation depuis le début de la canicule. »

Le comble de l’hypocrisie et du mensonge (le Coran ne dit pas cela):

« Alors qu’une loi de la République islamique pakistanaise interdit de boire ou manger en public en période de Ramadan, plusieurs dignitaires religieux ont appelé les plus fragiles à ne pas jeûner, en rappelant que le Coran le conseillait « pour préserver la santé de ceux qui risquent de tomber malades ou de mourir ». »

 

Par Les Pacifistes de Tunis

Partager

Plus d’histoires deLibye