Aller à…
RSS Feed

7 mars 2021

Aujourd’hui, jour « J » du retour de la Jamahiriya Libyenne


31 /07/2015

par Les Pacifistes de Tunis

 

Aujourd’hui, jour « J » du retour de la Jamahiriya Libyenne

Hier, 30 juillet, des manifestations ont eu lieu dans tout le pays à la suite du « verdict » du procès-spectacle des grandes figures de la Jamahiriya Libyenne (DORDA, SENUSI, GADDAFI fils, etc.) par les rongeurs du « gouvernement » occidental de Tripoli.

Ce « verdict » fut pourtant immédiatement rejeté par le « parlement », oriental de Tobruk (« reconnu » par la « communauté internationale ») lequel a même exigé l’amnistie des « inculpés ».

S’agissant du fils de GADDAFI (SAYFULISLAM), il est à noter qu’il est détenu dans la ville de Zenten par un groupe indépendant tant des deux « gouvernements » en question.

L’une des manifestations à Tripoli regroupait environ 300 personnes, non loin du siège de l’OMS. Les participants rejetèrent avec véhémence les diverses condamnations.  L’événement était remarquable par la multitude de drapeaux verts brandis et de foulards et chemises de la même couleur portés tant par les hommes que les femmes. Un tel spectacle donné à voir ouvertement était devenu rare en raison du régime de terreur suscité à travers tout le pays à la suite des bombardements de l’OTAN durant 7 mois.

Les slogans étaient ceux de la Jamahiriya: « Solta Sha’biya ! », « Jamahiriya! » »  (« Pouvoir Populaire », « Démocratie Populaire », bis repetita).

Surtout, les participants ont aussi « adapté » celui du fils GADDAFI qui avait à l’époque défié les médias et l’OTAN depuis Tripoli en leur lançant un « Tozz! [« Qu’ils aillent au diable », ou, moins diplomatiquement, « M….! » ].

Ainsi, on a pu entendre: « Tozz, marra thanya, li-Amrika u Britanya ! » [« Qu’ils (ici les USA et la Grande Bretagne) aillent au Diable encore une fois! » ou, moins diplomatiquement, « M…. encore une fois (à ces deux Etats)! »]).

Des « Tozz! » individuels furent aussi lancés sporadiquement à l’adresse de Qatar…

La Télévision de la Jamahiriya a relayé l’appel de la Tribu des Tobus du sud du pays pour des manifestations aujourd’hui dans tout le pays.

Pour les protagonistes, il s’agit d’un tournant historique car même dans la ville de Syrte, occupée par DASH, une manifestation de partisans de la Jamahiriya, bravant la barbarie de ces agents de l’impérialisme, eut lieu récemment.

Tous sont convaincus de représenter la volonté de la majorité du peuple et que la route du recouvrement de la Jamahiriya est désormais tracée. Pour eux, 2015 pourrait être l’année de la victoire finale sur l’occupation du pays depuis plus de quatre années.

Pour les analystes (évidemment de l’intérieur), les condamnations à morts après le simulacre de procès sont une réponse au souhait de NICOLAS SARKOZY de se présenter aux élections françaises. Ainsi, selon nous, son passage récent à Tunis pourrait s’expliquer par le fait qu’il aurait pu rencontrer en toute liberté, tout ce que ce pays comprend de traîtres, d’agents doubles de l’impérialisme, sans oublier les rongeurs de l’ambassade de la Grande Jamahiriya Libyenne  occupée depuis quatre ans. Quelques mois avant lui, sa muse BERNARD LEVY s’était également rendue ici et, malgré son accueil inattendu à l’aéroport, elle avait pu rencontrer les révolutionnaires libyens et tunisiens de l’OTAN.

 

Sources: PdT avec Télévision de la Jamahiriya et Radio Misrata reçue dans le Grand Tunis (transcription en cours).

 

Par Les Pacifistes de Tunis (qui pourraient se restructurer, comme à leur début. en fonction des événements. L’une d’entre nous, secrètement amoureuse du fils de GADDAFI dont elle garde en permanence une photographie dans sons sac à main, est particulièrement effrayée depuis avant-hier à l’idée qu’on puisse lui couper la tête après que ses geôliers lui aient déjà coupé le doigt avec lequel il défait l’OTAN et ses révolutionnaires devant les caméras. Il nous incombe aussi de la tranquilliser).

 

 

 

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,