Aller à…
RSS Feed

25 octobre 2021

Palestine : Il y a pire que le bruit des bottes, il y a le silence des pantoufles. (2)


Palestine : Il y a pire que le bruit des bottes, il y a le silence des pantoufles. (2)

Les Pacifistes de Tunis

Réponse à Dominique Dionisi

 

Nous ne croyons pas qu’il y ait un « silence de pantoufles » (DOMINIQUE DIONISI) au sujet de l’assassinat du bébé palestinien ou un « silence assourdissant », s’agissant du PKK attaqué par la Turquie (

aoû 4  2015

 

Nous ne croyons pas qu’il y ait un « silence de pantoufles » (DOMINIQUE DIONISI) au sujet de l’assassinat du bébé palestinien ou un « silence assourdissant« , s’agissant du PKK attaqué par la Turquie (ALLAIN JULES).

Certainement beaucoup ont en tête la consigne de Che GUEVARA et MUAMMAR AL-GADDAFI:

« Surtout, restez toujours capables de ressentir au plus profond de vous-même toute injustice commise contre quiconque, n’importe où dans le monde. C’est l à la qualité la plus belle chez un révolutionnaire ».

Alors, comment expliquer toutes ces « absences de réaction » ?

L’internationaliste latino-américain est aussi célèbre pour une autre invitation:

« Deux, trois, plusieurs Vietnam! »

Or, tragiquement, c’est l’impérialisme lui-même, qui a mieux compris que ses opposants eux-mêmes, un tel message…

Voilà pourquoi ces derniers sont continuellement étourdis: tantôt par les horreurs en Palestine, tantôt par celles au Kurdistan, en Syrie, Libye, Irak, Afghanistan, etc…

Un début de solution consisterait peut-être à commencer par sortir (une sortie collective) de la cage Facebook afin de réfléchir ensemble à un tel paradoxe qu’un autre révolutionnaire comme LENINE pointerait surement du doigt s’il ressuscitait.

 

Par Les Pacifistes de Tunis

Partager

Plus d’histoires deLibye