Aller à…
RSS Feed

28 octobre 2021

Les assassins des Palestiniens sur Paris Plage.


Il faut boycotter Paris-Plages complice de ceux qui assassinent en Palestine

L’Internationale

L’Internationale, 1983.Le premier numéro d’un journal paraît, qui reprend le titre de celui publié en 1915 par Rosa Luxemburg – emprisonnée – alors que s’affrontaient les peuples entraînés dans la plus grande des boucheries par le capitalisme, l’impérialisme, et alors que s’étaient ralliés à celle-ci les partis de l’Internationale. En 1919, ceux-ci mettront à mort celle qui avait résisté et qui pour cela avait été emprisonnée. L’internationale 1983 comptera 11 numéros, avant de devoir s’arrêter momentanément : Il témoignera de luttes – et certains qui menèrent ces luttes sont encore aujourd’hui emprisonnés. Il réfléchira à l’évolution du capitalisme – et cette réflexion reste toujours aussi nécessaire. Le blog linter est la chronique d’un journal, c’est par là même la chronique des luttes menées alors, cela pourra être aussi la chronique de luttes menées … aujourd’hui.

      

      Texte libre

 

Une info venue de Palestine nous alerte. Tout d’abord, on n’y croit pas. Direction le site officiel de la Mairie de Paris rien, sur Google au contraire tous les sites pro-israéliens informent. Nous sommes en août, le mois de toutes les horreurs que l’on veut faire passer, le mois des vacances (les gens partent et les manifestations deviennent difficiles à organiser), un mois qui a toujours largement été utilisé  par les pouvoirs pour imposer leurs décisions. Et cette année, la social-démocratie, au pouvoir nationalement comme à Paris, se surpasse : rapter le lieu que ceux qui ne partent pas utilisent pour un peu de détente même si c’est bien surfait … pour faire la promotion de la capitale d’Israël en toute tranquillité. Faire la promotion d’Israël à une année pratiquement jour pour jour de la guerre faite à Gaza. Alors …

 

Alors quelques rappels

 

La plage en Palestine … et aussitôt surgit le souvenir de ces quatre enfants fauchés pendant la guerre de Gaza.

 

La Palestine … Il y a un an tout juste les milliers de morts de Gaza.

 

http://linter.over-blog.com/article-pour-que-les-plus-de-500-morts-de-palestine-aitun-nom-dramatique-nouvelle-liste / http://oumma.com/202975/noms-1943-palestiniens-de-gaza-tues-israel

Tel Aviv … une ville voulue par les premiers sionistes et où les souvenirs des habitants palestiniens sont éradiqués.

Tout d'abord, on n'y croit pas ... Une journée en "l'honneur" de Tel Aviv à Paris-Plage

Bruno Fert – Rare vestige d’une maison palestinienne

http://www.humanite.fr/palestine-les-traces-de-la-memoire-549127

 

Le 13 août 2014, un an tout juste avant la date prévue de Tel Aviv sur Seine, la mort de Simone Camilli et de plusieurs Palestiniens!

 

http://scd.france24.com/fr/files_fr/imagecache/france24_ct_api_bigger_169/article/image/simone%20camilli.jpg

http://scd.france24.com/fr/files_fr/imagecache/france24_ct_api_bigger_169/article/image/simone%20camilli.jpg

 Le journaliste Simone Camilli regarde les frappes israéliennes sur Gaza, août 2014.

 

« C’est l’un des nombreux et lourds tributs de la guerre. Mercredi 13 juillet, Simone Camilli, un journaliste italien de l’agence Associated Press, âgé de 35 ans, a été tué, avec au moins quatre autres Palestiniens, lors d’une opération de démantèlement d’un missile israélien, à Gaza. Il est le premier journaliste étranger à avoir été tué dans la guerre entre Israel et le Hamas qui a fait depuis son déclenchement le 8 juillet près de 2 000 morts côté palestinien et 67 côté israélien. Le journaliste et les autres victimes, « plusieurs experts en explosifs », ont été tués alors qu’ils démantelaient un missile israélien à Beit Lahiya, a déclaré Lyad al-Bouzam, porte-parole du ministère de l’Intérieur à Gaza. L’explosion est accidentelle. Six autres personnes ont été grièvement blessées, dont un journaliste local, le photographe Hatem Moussa, ont indiqué les secours. A l’hôpital Kamal Adouane de Gaza, des proches des victimes priaient et observaient le deuil, certains étaient trop choqués pour parler »… Cette explosion accidentelle est survenue pendant un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza, respecté par les belligérants et qui expirera jeudi à 00h01 (mercredi 21H01 GMT). Une importante quantité de munitions, bombes et missiles non explosés sont toujours présents dans les ruines de Gaza, bombardé pendant plus d’un mois par l’armée israélienne. Texte par France 24.

 

Et quelques précisions

… Des produits Sabon à gagner

 

Sabon est une chaîne qui depuis 2002 a ouvert 60 magasins en Hollande, aux Etats-Unis (surtout à New York), au Canada, en Italie, en Pologne en Roumanie et au Japon. Tous les produits sont fabriqués en Israël dans une usine de Kiryat Gat. Cette ville a été fondée en 1954 à partir d’un camp installé par le nouvel Etat colonial pour les immigrants venus d’abord du Maroc, puis de l’ex-Union soviétique. Elle a obtenu le statut de conseil local en 1958 et de ville en 1972. C’est donc une ville coloniale par excellence.

 

Les organisateurs, l’Agence Culturelle de Lionel Choukroum, proche d’Olivier Rubinstein

 

Voilà comment il se présente : Professionnel du management des entreprises culturelles, mon parcours est fait d’expériences opérationnelles et fonctionnelles, en France et à l’international. J’exerce aujourd’hui comme consultant indépendant en ingénierie et management de projets culturels et dirigeant de So French Délices, festival de gastronomie française à l’international. Diplômé en droit social (DEA – Paris X Nanterre) et en management des hommes et des organisations (Mastere – ESCP), j’ai démarré ma carrière dans le secteur industriel (Alstom), avant de rejoindre une start-up et l’univers des nouvelles technologies au début de la « bulle internet ». Je m’oriente par la suite vers le secteur de la culture et des médias où j’exerce pendant 8 ans des fonctions managériales de DRH puis de Directeur de projets transversaux (conduite du changement, organisation) au sein du Groupe France Télévisions. Une seconde partie de carrière m’amène à Tel Aviv, au service de la diplomatie culturelle et d’influence. Mes missions d’Attaché culturel et Directeur adjoint de l’Institut français d’Israël combinent direction d’établissement, programmation culturelle de la scène contemporaine française et création de partenariats. Ces cinq années me permettent notamment de créer de nombreux projets (festivals, expositions, concerts, spectacles, forum, rencontres professionnelles) dans une large diversité de disciplines : art contemporain, cinéma, théâtre, danse, musique, littérature, débat d’idées, design, gastronomie.  par Lionel Choukroun.

Le site de l’Agence culturelle, lui est entièrement consacré. Les projets? En dehors de la promotion de la gastronomie, derrière les grands mots, peu de projets affichés. Comment se retrouve-t-il à la tête de ce projet! En tous les cas, c’est un proche d’Olivier Rubinstein, conseiller de coopération et d’action culturelle et directeur de l’IFI

 

La publicité, rien de la Mairie mais tout par cette agence

 

Vous êtes désespérément retenu par votre employeur en plein mois d’août? Vous êtes en vacances mais vous ne pouvez pas partir cette année profiter de la plage et de la douceur de Tel Aviv ? Pas d’inquiétude puisque la Ville Blanche prend ses quartiers d’été à Paris ! … De 10 heures à 19 heures, seront proposés foodtrucks aux saveurs méditerranéennes (tels que les célébrissimes falafels) et autres jeux de plages (gymnastique, fitness). Des jeux concours seront aussi organisés. Ils vous permettront peut être de gagner des produits de la mer Morte de la marque Sabon. … Après 19 heures, place à l’atmosphère endiablé des soirées telaviviennes avec DJ Wal 10, fin connaisseur des nuits locales… Des chansons israéliennes et des tubes internationaux seront mis à l’honneur pour retrouver un peu de la nightlife israélienne. … (Attention : Ne cliquez pas sur le lien ci-après, ils ne demandent que ça et menacent de poursuites s’ils ne sont pas cités  coolisrael.fr/25170/telavivsurseine-la-plage-de-tel-aviv-debarque-a-paris-le-13-aout)

 

A lire

 

http://www.saphirnews.com/Tel-Aviv-a-l-honneur-de-Paris-Plages-l-initiative-qui-fache_a21152.html

 

Vous êtes en vacances mais vous ne pouvez pas partir cette année profiter de la plage et de la douceur de Tel Aviv ? Pas d’inquiétude puisque la Ville Blanche prend ses quartiers d’été à Paris ! » C’est l’image d’Epinal promue par des sites sionistes, en tête desquels on retrouve Cool Israël. Les militants de cause palestinienne n’en ont pas cru pas leurs yeux à la connaissance d’une pareille initiative dans la capitale française qui se tiendra jeudi 13 août de 10h à 22h sur le site de Paris Plages, rebaptisée pour l’occasion « Tel Aviv-Sur-Seine », entre le pont d’Arcole et le pont Notre Dame, dans le 4e arrondissement. La capitale économique israélienne est mise à l’honneur cette année par l’entremise de Lionel Choukroun. L’homme à la tête de la société l’Agence Culturelle, productrice de l’événement, veut « faire vivre aux Parisiens et aux touristes l’expérience de Tel Aviv sans s’y déplacer » le temps d’une journée. L’initiative n’aura été rendue possible que grâce à la mairie de Paris, qui a signé un pacte d’amitié en 2010 du temps de Bertrand Delanoë. Dans la continuité de ce pacte, Anne Hidalgo s’est rendue en mai dernier en Israël où a été finalisée le partenariat avec Paris Plages.

Un partenariat vivement dénoncé

C’est « dans le cadre de ses partenariats culturels avec les grandes villes du monde » que Paris accueille Tel Aviv pour une action à destination des « Parisiens qui ne partent pas en vacances », déclare la mairie jeudi 6 août dans un communiqué parvenu à notre rédaction. Au programme, « des activités ludiques et gratuites, des foodtrucks aux saveurs méditerranéennes et des concerts». Taclant l’initiative, les sympathisants de la cause sont nombreux à rappeler sur les réseaux sociaux le sort des quatre enfants palestiniens, tués par un missile en juillet 2014, lors d’une énième intervention militaire israélienne, alors qu’ils jouaient au football sur une plage de Gaza. Aucun responsable n’a été condamné dans cette affaire, l’armée israélienne ayant annoncé avoir abandonné les poursuites le 11 juin. Les animateurs et militants de la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) en France n’en sont que plus déconcertés, rappelant au passage que Tel Aviv a été construite sur les ruines de plusieurs villages palestiniens. Tel Aviv-Sur Seine, une entreprise de promotion d’Israël sur laquelle la mairie de Paris est appelée à revenir.

 

http://www.lecourrierdelatlas.com/982605082015La-venue-de-Tel-Aviv-a-Paris-Plage-cree-la-polemique

 

Partager

Plus d’histoires deLibye