Aller à…
RSS Feed

27 février 2021

Qui veut posséder le monde ?


Qui veut posséder le monde ?

par Jean Keim – jeudi 6 août 2015

Le monde n’est pas une abstraction, pour éviter le risque de les personnifier il ne faut jamais perdre de vue que derrière les institutions de toutes natures se trouvent des individus

Le monde est-il l’objet d’un complot visant à sa domination ?

Il est beaucoup question sur de nombreux sites et dans la littérature de sociétés secrètes ou assimilées comme le N.O.M. (Nouvel Ordre Mondial), les illuminatis (? ??) ou des E.T. ou encore des créatures antédiluviennes reptiliennes, tous tramant de sombres machinations pour asservir la planète.
Nous ne savons pas ce qu’il en est réellement, s’agit-il de délires ou de manipulations mentales ? Cela ressemble aux jeux de rôles où les participants perdent le sens de la réalité.

Les quelques familles les plus riches de la terre, simplement par des mécanismes propres à l’économie ne peuvent que s’enrichir de plus en plus, l’argent aspire littéralement l’argent dans un maelström dont elles sont le centre. Les règles économiques et financières, les lois, les institutions qui ont cours ont été instaurées par et pour le profit des bénéficiaires.
L’argent ne peut donc que produire plus d’argent et se retrouve ainsi concentré entre les mains de la minorité des super riches, c’est ce qui (me) permet de dire qu’en fait il n’y a (ou à terme il n’y aura) qu’une seule banque qui possède les quelques groupes – probablement moins d’une dizaine – qui détiennent toutes les marques que nous côtoyons dans notre existence quotidienne.
Les très riches gagnent en quelques jours ce qu’un salarié moyen ne pourra comptabiliser en une vie de travail … et pourtant le problème n’est pas une question d’argent qui n’a d’autre réalité que celle que nous lui donnons.

Sans que véritablement nous nous en rendions compte, la finance ou plus exactement les individus qui sont à la tête de ce monstre, accaparent toute la planète et la question qui se pose est pourquoi ?
Les E.T., les illuminatis et autres « hypothèses » ne me semblent pas recevables et finalement s’ils existent participent du même mouvement.
La seule explication qui (me) semble sensée est que les oligarques ont sombré dans la démence à l’instar d’un tyran à qui son pouvoir absolu autorise toutes les perversités. Dans leur cerveau dénaturé l’avidité a remplacé les élans naturels de la vie.
Nous ne pouvons pas par la force renverser la situation mais les très riches quand ils se rencontrent se saluent, se font des civilités, se disent des choses, aimables, se racontent leurs exploits mondains, passent des accords et se quittent par des poignées de mains hypocrites car ils n’existent entres eux ni amitié ni solidarité ; il y a une chose inéluctable qui est déjà en train de se produire, ces malades seront victimes de leur propres excès, ils sont en compétition permanente pour obtenir la première place et finiront par se détruire ; toute la richesse de la vie se manifeste dans la diversité, nous y participons même si pour le moment nous faisons plus de dégâts qu’autre chose et les très riches momies mentales à la tête de cette oligarchie finiront par se dessécher victimes des forces délétères obsessionnelles qui les possèdent. Le démon cupide détruit toujours ses serviteurs zélés dégénérés, la nature supprime ou sclérose ce qui n’évolue pas suivant des règles naturelles car fondamentales.
Il est à noter qu’ils ne sont que quelques uns et nous sommes si nombreux, beaucoup d’êtres humains vivent dans une crainte sourde, eux vivent continuellement dans la peur, c’est ce qui les rend si inhumains et si aveugles à leur folie.
Il nous reste à percevoir la véritable nature illusoire du démon, sans cette démarche rien ne changera fondamentalement, le démon n’est qu’un artefact mental.

Et à la question posée dans le titre de l’article, la réponse coule de source, tout le monde veut posséder le Monde car nous lui appartenons.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,