Aller à…
RSS Feed

2 mars 2021

GÉNOCIDE PROGRAMMÉ ? USA (New Jersey): tentative d’homicide sur un gamin noir de 14 ans


GÉNOCIDE PROGRAMMÉ ? USA (New Jersey): tentative d’homicide sur un gamin noir de 14 ans


TRENTON, New Jersey – Radazz Hearns est un adolescent afro-américain de 14 ans. Il a échappé à la mort après qu’un officier de police lui ai tiré dessus 7 fois alors qu’ils tentaient de fuir les flics. Il n’avait pas d’arme.

Radazz Hearns qui a miraculeusement survécu à cette fusillade se remet dans un hôpital Trenton, New Jersey, a rapporté le NJ.com repris par le journal britannique The Independant.

Rhonda Tirado témoin oculaire de la fusillade témoigne. Elle était assise devant sa maison lorsqu’une camionnette banalisée s’est arrêtés dans sa rue. Trois officiers sont sortis du véhicule pour interroger des jeunes qui causaient:

« Ces policiers ont été violents et ils n’ont donné aucune chance à ce petit garçon. Il n’y avait pas de raison valable pour une poursuite. Ils ont juste tiré sur ce gamin »

«Je ne pense pas que ces petits garçons avaient une idée de ce qui se passait. Je pense qu’ils étaient-là au mauvais endroit au mauvais moment.  »

Le bureau du procureur général aurait enquêté sur la fusillade. Il affirme que les trois policiers répondaient à des rapports sur des tirs dans la zone et ont donc croisé le chemin des trois garçons près de la scène.

Mais, fait étrange, …douze heures après la fusillade, la police dit avoir récupéré une arme de poing de calibre 22 à proximité. Comme par hasard. Ceci ressemble de plus en plus à un génocide contre les noirs américains…

 LIRE AUSSI: NOTRE DERNIÈRE INTERVIEW

TRENTON, New Jersey – Radazz Hearns est un adolescent afro-américain de 14 ans. Il a échappé à la mort après qu’un officier de police lui ai tiré dessus 7 fois alors qu’ils tentaient de fuir les flics. Il n’avait pas d’arme.

Radazz Hearns qui a miraculeusement survécu à cette fusillade se remet dans un hôpital Trenton, New Jersey, a rapporté le NJ.com repris par le journal britannique The Independant.

Rhonda Tirado témoin oculaire de la fusillade témoigne. Elle était assise devant sa maison lorsqu’une camionnette banalisée s’est arrêtés dans sa rue. Trois officiers sont sortis du véhicule pour interroger des jeunes qui causaient:

« Ces policiers ont été violents et ils n’ont donné aucune chance à ce petit garçon. Il n’y avait pas de raison valable pour une poursuite. Ils ont juste tiré sur ce gamin »

«Je ne pense pas que ces petits garçons avaient une idée de ce qui se passait. Je pense qu’ils étaient-là au mauvais endroit au mauvais moment.  »

Le bureau du procureur général aurait enquêté sur la fusillade. Il affirme que les trois policiers répondaient à des rapports sur des tirs dans la zone et ont donc croisé le chemin des trois garçons près de la scène.

Mais, fait étrange, …douze heures après la fusillade, la police dit avoir récupéré une arme de poing de calibre 22 à proximité. Comme par hasard. Ceci ressemble de plus en plus à un génocide contre les noirs américains…

 LIRE AUSSI: NOTRE DERNIÈRE INTERVIEW

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,