Aller à…
RSS Feed

21 juin 2021

SIONISME : LE DEBUT DE LA FIN ?


SIONISME : LE DEBUT DE LA FIN ?

 

Nadia Genji

19/08/2015

Tous les jours on tente de nous imposer que le Sionisme est une bonne chose. Que les tenants de cette doctrine fasciste étaient intelligents et que les sionistes sont brillants.
A en voir l’étendue des dégâts, ne serait-ce qu’en Israël, et bien on peut se satisfaire de l’échec sioniste, et aussi regarder la réalité en face : les sionistes sont plutôt d’une intelligence médiocre, pas très lucides, prenant leurs rêves pour des réalités.
Quand on voit le soutien qu’ils ont, qui n’est pas rien : l’Europe et les USA, plus le Canada et l’Australie, on peut se dire que vu leur œuvre depuis 1948, ils sont vraiment bêtes et c’est heureux qu’il en soit ainsi, car leur bêtise est devenue leur prison !
A part tuer et détruire autour d’eux, tout ce qui n’est pas juif, détruire tout ce qui représente une autre civilisation qu’ont-il bâti ?
Un semblant de nation inachevée et haineuse, qui a dressé un mur pour mieux enclaver une population occupée, quand la Chine impériale dresse fièrement à ce jour, sa fameuse « muraille de Chine ».
Les sionistes n’ont eu en matière d’ingéniosité et de raffinement, que la volonté de rendre encore plus meurtrières leurs armes, et leurs techniques de tortures.
Le Sionisme qui est devenu symbole d’assassinats d’enfants palestiniens, dont le dernier un bébé de 18 mois, mort brûlé vif, est en fait moribond. Un peu un serpent à sonnettes, qui cherche à avaler sa queue et à s’engloutir lui-même…
Voilà donc ce que Laurent Joffrin défend dans sa Tribune du 14 courant, et d’après ce journaliste censé être de Gauche, il ne faudrait pas boycotter Israël car certains israéliens sont pour la paix ? Joffrin est pour bombarder toute la Libye, y compris les enfants mais pas pour boycotter Israël car certains sujets sont pour la paix ? Il faut que Joffrin sache que le boycott ne défonce pas les crânes des hommes, femmes et enfants, comme les bombardements qu’il a soutenu en Libye et en Irak ! Comme les bombardements qu’ils auraient souhaité sur la Syrie !
Quand on bombardait l’Irak en 1991, qu’on instaurait un blocus qui allait tuer 600 000 enfants de moins de 5 ans, on n’a pas eu l’honneur de lire une tribune de Joffrin pour défendre ces enfants ?

Libération en soutenant le Sionisme a manqué d’Humanisme, et a tourné le dos à l’idéal de Jean Jaurès et de J.P. Sartre -anti colonialiste notoire-.
Libération a effectué une sortie de route, suite à un virage à 180° à la faveur de l’extrême droite israélienne, soutenue aussi par le Figaro, Minute et Valeurs actuelles, tout cela bien ficelé par Le Monde !!!
Il faut de tout pour faire un monde, et Le Monde du Sionisme a vraiment eu raison de trop de journalistes qui peut-être ont décroché avec la réalité du monde, depuis que le premier cow-boy s’est installé à Washington ?
Peut-être l’arrivée de Reagan sur la scène politique, a-t-elle infantilisé les médias, au point que pour eux, la politique internationale est devenue un jeu, un vaste Far West où l’on joue aux cow-boys et aux indiens ?
Cependant, les indiens ayant été exterminés, dans l’indifférence totale du monde dit « civilisé », il fallait bien trouver d’autres indiens ? Mais apparemment les arabes refusent de servir d’indiens, et c’est pourquoi les « sherif » et autres « chasseurs de prime » de nos rédactions de France sont en cours de « gibiers de potence » ? Certains après S. Hussein et M. Kadhafi rêvent de Bachar al Assad mais il est probable qu’à ce jeu, un jour, les rôles s’inversent et que les indiens deviennent de vrais cow-boys ?

La vieille Europe usée par les USA décadents, n’ont plus beaucoup de cartes à jouer. Miser sur le devenir du monde, un colt à la ceinture, un verre de whisky à la main, n’a réussi qu’à transformer l’ONU en Saloon, où des filles de joie dansent le French cancan, tandis que les chefs d’Etat se paient vérole et chaude pisse.
Qui s’étonnera ensuite de voir sur tous les écrans du monde, un DSK menottes aux poignets, ou encore un Lord britannique sniffant des rails de cocaïne, entouré de putes ?
Un Bill Clinton, sorti tout droit d’un Western vulgaire, fourrant un cigare dans le clitoris d’une stagiaire, avant de l’allumer et de « prendre son pied » ? Pour se sortir de cette affaire et ne pas être écarté de la Présidence, Clinton a bombardé Bagdad durant 3 jours et 3 nuits, car seul un contexte de « force majeure » comme une guerre pouvait écarter sa démission. Cette histoire de cul lamentable et perverse, à coûté la vie à des centaines d’irakiens, dont des nourrissons, car les bombes ont visé une maternité. Voilà ce que Libération défend aussi. Cette épisode, je ne l’ai pas oublié, car le bombardement de cette maternité à fait beaucoup de bruits, à Londres où j’étais à l’époque. Je m’en souviendrais toujours, c’était en période de Ramadan, et pour la première fois de ma vie, j’ai fait le Ramadan, un peu comme un acte politique, pour dire « ce n’est ni ma guerre, ni ma civilisation : ça suffit le crime et le pillage organisé en matière de politique internationale ! ». A Londres, partout, même dans le bus, les gens ne parlaient que de ça « he did kill babies !, « what a shame »… C’était le début du retour de bâton pour les Blair et autres Aznar…
Noam Chomsky a eu d’ailleurs un fabuleux succès avec son essais « de la guerre comme politique internationale des USA ».
Voilà quand même « la civilisation » que défendait Samuel Huntington : souvent on se dit « choc des civilisations », mais vraiment je le pense et le dit sans détour « les hommes de Neandertal étaient plus civilisés que Clinton » !

On dirait que le Far West s’essouffle, le monde a besoin de civilisation, de la vraie civilisation et il n’appartient plus jamais qu’aux peuples de jeter aux orties ce qui reste de ce vieux monde croulant pour bâtir du neuf, avec l’Humanisme à la place du colt et un verre d’eau à la place du whisky.

BDS s’implante chaque jour un peu plus partout , et tant que Gaza et la Palestine ne seront pas libres, alors nous resterons tous des orphelins de terre et d’avenir, notre destin c’est la liberté, et c’est dans les ruines de Gaza que nos gouvernements ont emprisonné colombes et cerfs-volants, et c’est à nous de sonner le glas pour ce Colonialisme puant !

Tant que des enfants seront tués en Palestine, que des hommes mourront de faim au nom de la liberté, nous autres héritiers d’Eluard et de Kateb Yacine, de Victor Hugo et de Maspero continueront le combat contre l’infamie, et le crime organisé depuis l’ONU via des Droits de véto inacceptables !
Où est la démocratie quand la vie de 8 milliards d’hommes et de femmes, d’enfants est régie, à ce jour, par 5 Droits de véto ? Et ça ose aller à Cuba donner des leçons de démocratie ?
« Pour une charité chrétienne bien ordonnée, commence par toi-même », dit le proverbe !
J’espère que Castro l’a envoyé dans les dents, ou plutôt dans le dentier de John Kerry !

Partager

Plus d’histoires deLibye