Aller à…
RSS Feed

8 mars 2021

Libye Syrte et l’horreur toujours Syrie Palmyre et l’horreur toujours


[LIBYE-SYRTE et l’horreur toujours] Syrie Palmyre et l’horreur toujours et no comment Personnes

 

19/08/2015

Libye Syrte et l’horreur toujours

 

Gardons à l’esprit que la Syrie c’est la Libye et la Libye c’est la Syrie. A Syrte (Jamahiriya Libyenne occupée), DA’SH a crucifié il y a 3 jours des salafistes locaux qui, comme leurs semblables dans d’autres pays (Egypte, Tunisie, etc.) rejettent (comme fondamentalistes musulmans) de la manière la plus claire, tant l’existence que le discours que les actes de DASH. Qu’il surnomme d’ailleurs, par un jeu de mot, « DAHS » (panaris…).

Les médias indépendants, comme la télévision Russia Today et celles des Etats concernés comme la Syrie et la Jamahiriya, ne mentionnent jamais que DA’SH serait « l’acronyme du groupe Etat islamique ».

Quand leurs journalistes mentionne son nom, ils le préfixent systématiquement de « du soi-disant »  ou « du dénommé ».

Attention aussi à une phrase comme « La version rigoriste de l’islam sunnite prônée par l’EI proscrit formellement la visite de sites archéologiques ou historiques et considère les statues humaines ou animales comme de l’idolâtrie ».

Elle a l’apparence de la vérité mais c’est une illusion sémantique bien calculée.  DASH ne « prône » aucune « version rigoriste de l’islam sunnite ». Il s’en tient uniquement au script que lui avait établi son patron qui est la CIA.

Dans ces conditions, les anti-impérialistes doivent faire très attention car, en reprenant tels quels les mots et expressions de la presse bourgeoise, ils valident  la propagande de la CIA auprès des masses télévisées du monde.

Par Les Pacifistes de Tunis

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,