Aller à…
RSS Feed

5 mars 2021

Le petit journal de Karim



« Avec Valls, on a tout ce qu’on veut »

 ’Émir Abdelkader un grand soufi – YouTube L’Émir Abdelkader fut l’un des plus grands hommes d’état dans l’histoire, Il est le fondateur de l’État algérien et le leader de sa résistance. I
l’Émir Abdelkader un grand soufi – YouTube
L’Émir Abdelkader fut l’un des plus grands hommes d’état dans l’histoire, Il est le fondateur de l’État algérien et le leader de sa résistance. Il fut également l’un des plus grands hommes du soufisme, de la poésie et de la théologie et il fut un apôtre de la paix et de la fraternité entre les différentes races et religions.

{مِنَ الْمُؤْمِنِينَ رِجَالٌ صَدَقُوا مَا عَاهَدُوا اللَّهَ عَلَيْهِ فَمِنْهُم مَّن قَضَى نَحْبَهُ وَمِنْهُم مَّن يَنتَظِرُ وَمَا بَدَّلُوا تَبْدِيلاً }

Une parole de vérité : Dustin HoffmannUn juif s’exprime avec lucidité sur la réalité du sionisme

Au vu de la succession de crimes engendrés par le projet du Grand Israël, et soutenus sans dignité par une communauté internationale lâche et soumise aux lobbies financiers, qui pourrait le contredire ?

Ajoutons toutefois cette remarque aux propos de l’acteur : L’humanité existe encore par la résistance légitime que des femmes et des hommes opposent à la barbarie.

« Wiebke Schroeder, SumOfUs.org » <[email protected]>

Date : 18 août 2015 11:13
Objet : Nous avons découvert qui fait pression pour le TTIP

Nous avons fait équipe avec Corporate Europe Observatory pour découvrir qui fait pression dans les négociations sur le TTIP — et les résultats sont surprenants. Les plus grosses dépenses de lobbying viennent du secteur de la finance et des entreprises pharmaceutiques ! Mauvaise nouvelle – on ne peut pas dire que ces secteurs soient les plus dignes de confiance pour défendre les intérêts des citoyens européens. Nous avons décryptés les données recueillies et les avons transformées en infographies. Nous disposons de peu de temps avant que les discussions sur le TTIP ne se terminent — il est donc primordial qu’un maximum de personnes soient mises au courant de l’implication des grandes entreprises dans le TTIP. Il deviendra alors difficile pour les politiciens européens de continuer à faire l’apologie du TTIP. Découvrez nos infographies, et partagez-les sur Facebook ou en faisant suivre ce courriel, pour que tout le monde sache qui est réellement derrière le TTIP.
Qui fait pression sur le TTIP Notre investigation montre qu’un grand nombre de lobbyistes d’entreprises n’ont même pas pris la peine de signer le registre de transparence de l’Union européenne – Laissant le public dans l’ignorance totale quant à leur réelle influence sur le traité. Et même si ils le voulait, les politiciens auraient du mal à faire abstraction des lobbyistes, tant leur présence et action de ‘séduction’ sont prédominantes dans les négociations. La meilleure façon pour que les politiciens cessent d’écouter les lobbyistes est d’amplifier notre message contre le TTIP. A chaque fois que l’occasion s’est présentée, nous l’avons fait, faisant pression sur les politiciens et mettant à jour la vérité sur le TTIP. Nous devons aussi tout faire pour affaiblir le pouvoir des lobbyistes qui, à l’abri des regards font tout pour faire passer les intérêts des entreprises avant celles des citoyens. En exposant leurs agissements, nous pouvons démanteler leurs pouvoirs. Il est encore temps pour nous de faire monter la pression : les représentants américains viennent juste de passer un mécanisme qui rendra beaucoup plus simple pour l’administration Obama de signer des accords commerciaux comme le TTIP. L’union Européenne est donc le dernier rempart contre le traité. Poussons les lobbies en dehors des débats sur le TTIP et empêchons cet accaparement du pouvoir par les entreprises. Pouvez-vous nous aider à faire passer le message ? Cliquez ici pour découvrir la vérité sur les activités de lobbying sur le TTIP et n’hésitez pas à partager sur Facebook. Merci pour tout ce que vous faites.
Wiebke, Marion, Hannah et l’équipe SumOfUs.org   **********
Plus d’information: TTIP: a corporate lobbying paradise, Corporate Europe Observatory, 14. Juli 2015 (en anglais)

Sent: Tuesday, August 18, 2015 1:04 PM
Subject: Goldman Sachs – Otan Corp.

L’art de la guerre

 

Goldman Sachs – Otan Corp.

 

Manlio Dinucci

 

 

Après avoir été de 2009 à 2014 secrétaire général de l’Otan (sous commandement USA), Anders Fogh Rasmussen a été embauché comme consultant international par Goldman Sachs, la plus puissante banque d’affaires étasunienne. 

  Le curriculum de Rasmussen est prestigieux. En tant que Premier ministre danois (2001-2009), il s’est employé à « l’élargissement de l’Ue et de l’Otan en contribuant à la paix et à la prospérité en Europe ». En tant que secrétaire général, il a représenté l’Otan dans son « pic opératif avec six opérations dans trois continents », parmi lesquelles les guerres en Afghanistan et Libye et, « en riposte à l’agression russe contre l’Ukraine, il a renforcé la défense collective à un niveau sans précédents depuis la fin de la guerre froide ». 

 Il a en outre soutenu le « Partenariat transatlantique de commerce et d’investissements (Ttip) » (ou Tafta, ndt) entre Etats-Unis et Ue, base économique d’ « une communauté transatlantique intégrée ». 

 Compétences précieuses pour Goldman Sachs, dont la stratégie est simultanément financière, politique et militaire. Ses dirigeants et consultants, après des années de travail dans la grande banque, ont été placés dans des postes clé dans le gouvernement étasunien et dans d’autres : parmi ceux-là Mario Draghi (gouverneur de la Banque d’Italie, puis président de la BCE) et Mario Monti (nommé chef du gouvernement par le président Napolitano en 2011). 

   On ne s’étonne donc pas que Goldman Sachs mette la main à la pâte dans les guerres conduites par l’Otan. Par exemple, dans celle contre la Libye : elle s’est d’abord appropriée (en causant des pertes de 98%) de fonds d’État pour 1,3 milliard de dollars, que Tripoli lui avait confiés en 2008 ; elle a ainsi participé en 2011 à la grande rapine des fonds souverains libyens (estimés à environ 150 milliards de dollars) que les USA et l’Ue ont « congelés » au moment de la guerre. Et, pour gérer à travers le contrôle de la « Central Bank of Libye » les nouveaux fonds retirés de l’export pétrolier, Goldman Sachs s’apprête à débarquer en Libye avec l’opération projetée par USA/Otan sous bannière Ue et « conduite italienne ». 

  Sur la base d’une lucide « théorie du chaos », on exploite la situation chaotique provoquée par les guerres contre la Libye et la Syrie, en instrumentant et en canalisant vers l’Italie et la Grèce (pays parmi les plus faibles de l’Ue) le tragique exode des migrants conséquent à ces guerres. Cet exode sert d’arme de guerre psychologique et de pression économique pour démontrer la nécessité d’une « opération humanitaire de paix », visant en réalité l’occupation militaire des zones stratégiquement et économiquement les plus importantes de la Libye. Tout comme l’Otan, Goldman Sachs est fonctionnelle à la stratégie de Washington qui veut une Europe assujettie aux États-Unis. 

   Après avoir contribué avec l’escroquerie des prêts subprimes à provoquer la crise financière, qui depuis les États-Unis a investi l’Europe, Goldman Sachs a spéculé sur la crise européenne, en conseillant « aux investisseurs de tirer avantage de la crise financière en Europe » (cf. rapport réservé rendu public par le Wall Street Journal en 2011). Et, selon des enquêtes documentées effectuées en 2010-2012 par Der Spiegel, New York Times, BBC, Bloomberg News, Goldman Sachs a camouflé, par des opérations financières complexes (« prêts cachés » à des conditions assassines et vente de « titres toxiques » étasuniens), le vrai montant de la dette grecque. Dans cette affaire, Goldman Sachs a manœuvré plus habilement que l’Allemagne, la BCE et le FMI, dont le joug mis au cou de la Grèce est évident. 

   En recrutant Rasmussen, avec le réseau international de rapports politiques et militaires qu’il a tissé dans ses cinq années à l’Otan, Goldman Sachs renforce sa capacité d’influence et de pénétration.

 

Édition de mardi 18 août 2015 de il manifesto

http://ilmanifesto.info/goldman-sachs-nato-corp/ 

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

 

Apostille de la traductrice pour la version française

 On trouvera dans Le groupe Bilderberg, l’ « élite » du pouvoir mondial, de Domenico Moro (Delga, juin 2015, 19 euros), des éléments présentant et analysant ce « réseau international de rapports politiques et militaires » dont parle M. Dinucci pour A. F. Rasmussen et financiers et économiques pour M. Monti et M. Draghi : tous trois bons exemples du phénomène des « revolving doors » (pantouflage) fonctionnant dans le réseau : « une « personnalité multiple », profes­sionnellement parlant, c’est-à-dire changeant de rôle et de secteur d’une rencontre à l’autre. (…) véritables « transformistes » de l’élite mondiale, capables de changer d’habit professionnel plusieurs fois en l’espace d’un petit nombre d’années.(…) dans un passage tourbillonnant de la politique nationale à la bureaucratie européenne aux grandes entreprises, à la finance, aux think tanks et à l’université» (p. 203).

Extraits :

 « Les deux derniers secrétaires généraux de l’OTAN ont participé aux rencontres du Bilderberg. Anders Fogh Rasmussen en 2000, l’année précédant son accession au poste de premier ministre du Danemark, et le social-démocrate Jens Stoltenberg en 2002 » (p. 93).

[…] « Goldman Sachs, la banque qui a le plus grand nombre de représentants au Bilderberg et à la Trilatérale et dont le président, Peter Sutherland, siège au direc­toire des deux organisations […] [a] été définie par Matt Taibbi comme une « gigantesque pieuvre vampire ». Du reste, Goldman Sachs fait partie des premiers respon­sables non seulement de la crise des subprimes mais aussi de la crise de l’euro, ayant incité les autorités grecques à falsifier les budgets au moment de l’entrée dans l’euro et ayant bénéficié de l’instabilité de la monnaie unique et de l’augmentation des taux d’intérêt sur les dettes souveraines, au moment où la vérité a surgi » (p. 174).

[…] Dans la campagne présidentielle de 2008, Goldman Sachs fut le principal bailleur de fonds d’Obama, qui, une fois élu, plaça deux hommes de la banque d’affaires, Mark Patterson et Gary Gensler, res­pectivement à la tête du secrétariat au Trésor et à la direction de la com­mission qui régule le marché à termes. Ce ne fut donc pas un hasard si 700 milliards de dollars du programme Tarp furent alloués en 2008 pour sauver Citibank et d’autres banques sans œuvrer à une réglemen­tation efficace ; tout cela malgré les nombreuses promesses électorales, en continuant la politique de la précédente administration Bush, dont le secrétaire au Trésor, Paulson, était un ancien PDG de Goldman Sachs » (p. 175). 

Le lecteur trouvera aussi dans l’ouvrage publié aux Editions Delga une Présentation au lecteur français par Bernard Genet (comaguer, comité comprendre et agir contre la guerre) fournissant quelques éléments de l’aspect français (direction, membres et invités) de ces réseaux (Bilderberg et Trilatérale). 

———- Message transféré ———-
De : Maria Poumier <[email protected]>
Date : 20 août 2015
Objet : Quelle importance, si l’épave retrouvée avait été coulée il y a cent ans, en 1916 ?

La chasse aux sous-marins russes, par Israël Adam Shamir

Publié le 20/08/2015

La Suède est en émoi. Au beau milieu de l’été le plus froid qu’on ait vu de mémoire de Suédois, privé de sa recharge habituelle de soleil en juillet, le pays s’est jeté à corps perdu dans une chasse extraordinaire ; objectif : retrouver un sous-marin russe au milieu de l’archipel de Stockholm et cette fois-ci, contrairement aux épisodes antérieurs d’une vénérable saga maritime, ils ont bel et bien mis la main sur la bête.

Nous voici donc obligés de reconnaître que les Russes avaient bien pénétré dans les eaux suédoises. Les amiraux suédois et les journalistes du Guardian se sentent réhabilités, parce que c’est ce qu’ils avaient toujours dit. Quelle importance, si l’épave retrouvée avait été coulée il y a cent ans, en 1916 ? Les Russes sont toujours les mêmes, et la mer non plus n’a pas changé !

Je pourrais continuer sur le même ton…http://plumenclume.org/blog/32-la-chasse-aux-sous-marins-russes-en-suede-par-israel-adam-shamir

j

———- Message transféré ———-
De : jeff <[email protected]>
Date : 8 août 2015 20:05
Objet : à voir absolument

Images intégrées 1 Le jour d’après : la sortie de l’union européenne : fin du monde ou libération

Ajoutée le 15 févr. 2015

Le jour d’après : une conférence de François Asselineau, président fondateur de l’Union Populaire Républicaine (UPR)

midilibre.fr
Salah Eddine
Panamza http://www.midilibre.fr/…/un-militant-repenti-balance…

Jean-Claude Nataf, un des fondateurs de la LDJ : « avec Valls, on a tout ce qu’on veut »

E. B.

Lundi 17 Août 2015
Jean-Claude Nataf, un des fondateurs de la LDJ : "avec Valls, on a tout ce qu’on veut"

La LDJ a nouveau montré l’impunité dont elle bénéficie en France lors de la fameuse journée « Tel-Aviv-sur-Seine ». On y a vu Jean-Claude Nataf, l’un des fondateurs de la LDJ, surveiller l’entrée et discuter régulièrement avec les policiers, comme s’il faisait lui aussi partie de la sécurité.

L’été dernier, lors des heurts entre la LDJ et des manifestants pro-palestiniens, Jean-Claude Nataf a décrit à Libération une certaine proximité entre la police et les membres de la LDJ, souvent formés aux techniques de combat.

Ainsi affirmait-il à Libération : « Nous n’avons rien contre la police, au contraire. Lors de la manifestation du 13 juillet [2014], on a même travaillé avec elle »

Mais surtout, au niveau politique, il revendique une forme de soutien implicite du Premier ministre. Il a ainsi affirmé:

« De toute façon, avec Valls, on a ce qu’on veut. »

Source: http://lelab.europe1.fr/Jean-Claude-Nataf-un-des-fondateurs-de-la-LDJ-avec-Valls-on-a-tout-ce-qu-on-veut-15638

« Dieudonné en Paix », Internet, l’Ananassurance et ses frères KanaksDieudonné et ses frères Kanaks – 19 août 2015

Dieudonné L’islam est le plus grand danger pour les sionistes

  Interview de Dieudonné MBala MBala a la TV iranienne (8’33) …https://www.youtube.com/watch?v=nyfLtPp87Os

Les entretiens d’E&R – Emmanuel Ratier – Le dernier journaliste d’investigation français…

blanrue ratier M. Ratier, à gauche en compagnie de Paul Eric Blanrue. Sur la tombe de Louis Ferdinand Céline à Meudon, le 1er Juillet 2011.

———- Message transféré ———-
De : Raphaël Berland <[email protected]>
Date : 20 aout 2015
Objet : Je vous proposons de (re)voir cette interview tournée en 2012 à propos du club Le Siècle

Décès d’Emmanuel Ratier, acteur majeur de la ré-information en France

dans Article, Médias / par Baptiste Mannaia / le 20 août 2015 à 12 h 16 min /

ratier dosV2Nous avons appris avec émotion le décès d’Emmanuel Ratier, qui s’est éteint mercredi 19 août 2015, à l’age de 57 ans. Plus qu’un journaliste, il était une encyclopédie vivante, notamment par sa connaissance des réseaux de pouvoir. Il fut  le premier à parler du très privé club Le Siècle, temple de l’oligarchie française, auquel il a consacré l’ouvrage Au cœur du Pouvoir. Intervenant régulier sur radio Courtoisie, il était également rédacteur de la lettre d’informations Faits & Documents. Son dernier ouvrage, Le vrai visage de Manuel Valls, très sérieusement documenté, avait permis de mettre en lumière la face caché du premier ministre, de ses origines bourgeoises à son passé pro-palestinien. Pertinent et précis, Emmanuel Ratier s’était attiré les foudres des milices « antifas »qui avaient saccagé sa librairie (Facta dans le 9ème arrondissement de Paris) à plusieurs reprises, avec le laissez-faire des autorités.

Le Cercle des Volontaires avait eu le privilège de pouvoir tendre le micro à celui qui restera comme un acteur majeur de la ré-information en France. Nous vous proposons de (re)voir cette interview tournée en 2012 à propos du club Le Siècle.https://www.youtube.com/watch?t=34&v=EYGKuNrzCQY

PANAMZARatier est mort : l’ultra-sioniste Samama déclare avoir « repris deux fois du couscous »

Milliardaire américain George Soros Ukraine: l’idée de Soros pour sortir de la crise

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/#ixzz3j9nqUXkC

———- Message transféré ———-
De :  ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales <[email protected]>
Date : 18 août 2015 11:27
Objet : Tim Anderson: La Syrie se dirige vers une victoire stratégique qui va transformer le Moyen-Orient by Candide
VICTOIRE DE LA SYRIELa Syrie se dirige vers une victoire stratégique qui va transformer le Moyen-Orient Par Tim Anderson le 15 août 2015 Crises/guerres Droit international Hégémonie Ingérence Syrie Lire la suite

———- Message transféré ———-
De : François Belliot <[email protected]>
Date : 18 août 2015 11:47
Objet :  articles sur la guerre en Syrie et le proche-Orient

De telles « erreurs d’appréciation » dans un véritable État de droit eussent dû être sanctionnées par une Haute Cour de justice.

Bonjour à tous

J’entame une série d’articles sur la guerre en Syrie et le Proche-Orient sur le site Bvd Voltaire.

Le format est infiniment plus court que mes précédents envois (4000 signes environ).

1) semaine dernière: « Le fiasco absolu de la politique étrangère de la France au poche-Oient« 

2) aujourd’hui: « Bernard-Heni Lévy et la guerre en Syrie, ce monstrueux révélateur« 

De : Editions Démocrite <[email protected]>
Date : 20 août 2015
Objet : Alerte !Risque d’offensive ukrainienne imminente !

 LE SAKER FRANCOPHONE Par Erwan Castel – Le 17 août 2015 – Source alawata
De nouveaux orages d’acier s’abattent sur la population de Donetsk http://lesakerfrancophone.net/alerte-risque-doffensive-ukrainienne-imminente/

———- Message transféré ———-
De :  ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales <[email protected]>
Date : 19 août 2015
Objet : La politique israélienne est un apartheid, accuse le quotidien «Haaretz» by Candide
La politique israélienne est un apartheid, accuse le quotidien «Haaretz»Pendant longtemps, Bradley Burston, éditorialiste au quotidien israélien de gauche Haaretz, a refusé d’utiliser le terme «apartheid» pour décrire la situation de son pays vis-à-vis des Palestiniens. Mais il a changé d’avis, explique-t-il dans un éditorial titré : «Il est temps de l’admettre. La politique israélienne est ce qu’elle est : un apartheid.» Ce qui Lire la suite

Bonne lecture

———- Message transféré ———-
De : Bruno DRWESKI <[email protected]>
Date : 17 août 2015 17:22
Objet :
Pour Israël, l’engagement en faveur de la solution à deux États n’est qu’un coup de pub

Pour Tel Aviv (sionistes de droite et de « gauche » confondus), le processus d’Oslo n’a jamais été qu’un leurre visant à légitimer la perénnité de leur Etat théocratico-racial sioniste (néo-judaïque, néoconservateur et néo-croisé), coupant en deux le monde arabe, le monde musulman, le monde afro-asiatique, le tiers-monde et les peuples néocolonisés. Son objectif est de casser l’Axe de la résistance Iran/Syrie/Hezbollah/Gaza (al Qassam/Hamas local, Djihad islamique, FPLP, Brigades Al Aqsa et Brigades Al Quds) en utilisant les « sunnites modérés », c’est-à-dire les pétromonarchies obscurantistes oppressives et l’opportunisme nationaliste turco-otanesque qui manipulent un néo-islamisme de pacotille, de frustration et d’apparence qui se laisse berner par le clinquant des exploiteurs usuraires du Golfe, de Wall street et de la City de Londres.

Réitérer son engagement pour une solution à deux États pourrait rapprocher Israël de son objectif jamais atteint de légitimité régionale, selon des responsables israéliens de la sécurité

– See more at: http://www.middleeasteye.net/fr/opinions/pour-isra-l-l-engagement-en-faveur-de-la-solution-deux-tats-n-est-qu-un-coup-de-pub#sthash.puH7UuZr.dpuf

———- Message transféré ———-
De : Axe De La Resistance <[email protected]>
Date : 1 août 2015
Objet : Nasrallah Hassan sur le sort des minorités religieuses au Moyen Orient, le sunnisme et israël
Bonsoir.Description :Extrait du discours prononcé par Hassan Nasrallah à l’occasion du Congrès des savant religieux de la résistance le 28 juillet 2015

Date : 17 août 2015
août 15, 2015 dans Entité sioniste, Hezbollah, Liban, Nasrallah (Hassan) par 13P11
Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a assuré que toutes les stratégies israéliennes « changeantes » ne sauront vaincre la résistance ni briser le peuple au Liban.Lire la suite →Sayed Nasrallah: « Aucune stratégie israélienne ne réussira dorénavant au Liban »vidéos:Hassan Nasrallah au bord des larmes en rendant hommage aux ma

Hassan Nasrallah : wadi el-Hjeir a été le cimetière des chars israélien

Nasrallah aux sionistes : chaque parcelle de notre terre détruira vos


Erdogan menace le journaliste qui a révélé la livraison d’armes à Daech

la Turquie est le pays qui compte le plus de prisonnier emprisonné.Selon le journal français Libération, le journaliste turc Can Dunar a été menacé par le président islamiste Tayyip Erdogan pour avoir révélé la livraison d’armements par l’armée turque au groupe terroriste Daech en Syrie.

De : Said – IFAR <[email protected]>
Date : 20 août 2015 10:44
Objet : Le blog de Saïd Bouamama

Bonjour

Un nouvelle vidéo est publiée sur mon blog : L’apport théorique et pratique de Malcom X

 FUIQP cours n°7 Malcolm X – YouTube  Si le contenu vous semble intéressant merci de le diffuser


———- Message transféré ———-
De : Allain Jules <[email protected]>
Date : 21 août 2015 18:09
Objet :MamAfrika Tv, l’info du monde vu à l’africaine ! by Allain Jules

Encore un petit tour d’horizon de toute l’actualité sur MamAfrika TV, la nouvelle révolution de l’information africaine.Lire la suite

Document historique – La lettre qui déclencha les désertions au sein de l’armée française (I)

Le lieutenant Abdelkader Rahmani. D. R. Le lieutenant Abdelkader Rahmani. D. R.

La lettre que nous publions est une pièce d’archives d’une grande utilité pour l’écriture de l’épopée de la guerre de Libération nationale…

Israël divise les Tunisiens et les Algériens au festival de Locarno 

Par Amira SOLTANE – Dimanche 02 Aout 2015

«Celui qui m’a changé en exilé m’a changé en bombe…» Mahmoud Darwish

« Nous ne considérons pas les Algériens comme des frères », affirme un général libyen

Par Kaci Haider | 17/08/2015 | 22:34

FGHJKMMMMMLes proches du général libyen,  Khalifa Haftar multiplient les déclarations hostiles envers l’Algérie ces dernières semaines, pour son attachement à un règlement de la crise de ce pays voisin par la voie du dialogue entre les différentes parties libyennes. L’Algérie est même accusée de parti pris en faveur du gouvernement libyen de Tripoli.

C’est le chef d’État-major des forces militaires dirigées par Haftar, en l’occurrence, Abderezak Anadhouri qui est allé, lundi, jusqu’à à déclarer qu’il ne considère pas les Algériens comme des frères des Libyens.

En effet, dans un entretien accordé à un journal égyptien, il a soutenu que l’Algérie n’aurait pas assez d’informations sur la crise libyenne pour juger de la solution la plus indiquée pour le règlement du conflit dans ce pays.

Le même chef militaire libyen, partisan d’une intervention étrangère pour mettre fin au chaos en Libye, a soutenu que l’Algérie ne s’inquiéterait pas de l’intrusion des individus armés sur le territoire de la Libye mais plutôt s’alarmerait quand ils franchissent le territoire algérien entretenant ainsi des accusations à peine voilée sur la supposée implication de l’Algérie dans le conflit armé chez sa voisine, la Libye.

Intervention en Libye : L’Occident hésite

Les grandes puissances sous les bannières de l’OTAN qui ont provoqué le chaos en Libye en 2011, en transformant ce pays en champs de bataille

———- Message transféré ———-
De : Allain Jules <[email protected]>
Date : 19 août 2015
Objet :GROSSIER & HONTEUX. Quand l’AFP invente un massacre de Boko Haram au Nigéria by Allain Jules

Encore une fois, l’AFP est pris en flagrant délit d’allégations mensongères, de fausses informations. Or, toute la presse reprend à travers le monde ses dépêches. Hier, en grande pompe, elle annonçait le massacre de 150 Nigérians à Kukuwa-Gari, village situé dans l’Etat de Yobe, dans le nord-est du Nigeria.Lire la suite

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,