Aller à…
RSS Feed

23 juin 2021

TERRORISME. Tirs dans un Thalys: encore une piste venue tout droit de Syrie


TERRORISME. Tirs dans un Thalys: encore une piste venue tout droit de Syrie

Un vrai carnage évité au tout dernier moment. Deux héros, des soldats américains. Comme par hasard ? Trois personnes ont été blessées, dont deux grièvement, vendredi dans un train Thalys entre Amsterdam et Paris par un homme armé qui a ouvert le feu dans un wagon. Le forcené possédait un véritable arsenal dans ses bagages. La piste syrienne ne ferait aucun doute…

Le pire a été évité. Un homme a ouvert le feu vendredi dans un train à grande vitesse Thalys entre Amsterdam et Paris. Le suspect a été maîtrisé par des passagers qui ont sans doute empêché un bain de sang et permis son interpellation en gare d’Arras (Pas-de-Calais).

La section antiterroriste du parquet de Paris a annoncé qu’elle se saisissait de l’enquête «au vu de l’armement utilisé, du déroulé des faits et du contexte» tandis que le Premier ministre belge Charles Michel a qualifié d’«attaque terroriste» les tirs survenus peu avant 16h lorsque le train Thalys était sur le territoire belge.

Le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a dénoncé «la violence barbare d’un passager», précisant que l’un des blessés était un des passagers ayant maîtrisé l’agresseur, lors d’un point de presse à Arras.

François Hollande a annoncé avoir appelé le Premier ministre belge Charles Michel pour convenir avec lui de «coopérer étroitement» dans l’enquête, a indiqué un communiqué de l’Elysée.

Le train a été immobilisé en gare d’Arras, dans le nord de la France, où le tireur a été arrêté.

Le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, présent à Arras (nord), où le train a été immobilisé et l’individu interpellé, a exprimé vendredi soir sa «gratitude» envers ces deux Américains «particulièrement courageux».

«Je tiens, avec le président de la République et le Premier ministre, à exprimer à ces deux passagers américains, qui ont été particulièrement courageux, qui ont fait montre d’une grande bravoure dans des circonstances extrêmement difficiles, toute notre gratitude et toute notre reconnaissance et notre admiration pour le sang-froid dont ils ont témoigné et sans lequel nous aurions peut-être été confrontés à un drame terrible», a-t-il déclaré.

Partager

Plus d’histoires deLibye