Aller à…
RSS Feed

1 août 2021

RUSSIE – SYRIE. Daesh: Vladimir Poutine dit stop à tous les détracteurs de Bachar al-Assad


RUSSIE – SYRIE. Daesh: Vladimir Poutine dit stop à tous les détracteurs de Bachar al-Assad

 
 

Les choses se précisent. La Russie ne lâchera jamais la Syrie, encore moins le président Bachar al-Assad. C’est acté. En effet, la Syrie, malgré quelques prises de Daesh sur le terrain, est en train de gagner la guerre. Ça vous en bouche un coin ? Normal, vous lisez trop la presse mainstream.
Le plan du président russe Vladimir Poutine contre Daesh,  initié en début du mois s’affirme donc de plus en plus. D’ailleurs, contrairement à la désinformation ambiante, l’ONU (Conseil de sécurité) a entériné ce plan. Après des interprétations mensongères, chacun sait aujourd’hui que la lutte contre Daesh ne peut exclure le Gouvernement syrien. Ce serait même une aberration…

Les liens historiques entre la Russie et la Syrie ont vu un groupement de pays, attaquer la Syrie pour faire la guerre à la Russie. Dès le départ de la guerre en Syrie, ce sont les Etats-Unis, accompagnés de ses caniches, le Royaume Uni, la France, la Turquie, Israël et les pays du Golfe, qui ont recruté, financé, armé et entraîné des groupes de combattants dits démocrates. Depuis quand un démocrate prend les armes pour conquérir le pouvoir ?

La Syrie est, in fine, la seule armée qui combat vraiment Daesh. Personne n’a gagné une guerre dans les airs. Encore faut-il avoir le courage d’aller sur le terrain, ce que fait l’armée arabe syrienne. Poutine et l’Iran ont le vent en poupe. Rien n’arrêtera ce courant-là, n’en déplaise aux esprits chagrins. Combattre Daesh c’est s’allier au Gouvernement syrien. Une nouvelle défaite en perspective pour la diplomatie française. Oui, la France a échoué. Elle a doublement échoué.

Partager

Plus d’histoires deLibye