Aller à…
RSS Feed

28 juillet 2021

BOKO HARAM – NIGERIA. Nouveau fake de l’AFP, qui annonce 80 personnes tuées par la secte ?


BOKO HARAM – NIGERIA. Nouveau fake de l’AFP, qui annonce 80 personnes tuées par la secte ?

 

afpNous avons attendu près de 6 heures pour voir si le Nigéria confirmait ou non l’information de l’AFP. Quant à nous, nous ne pouvons ni infirmer ni confirmer cette information visiblement ignorée par les médias nigérians et les officiels.

>>> Suivez-nous sur Facebook

En effet, les mass-médias nigérians n’en parlent pas. Or, l’AFP a annoncé à 14h que le groupe islamo-terroriste Boko Haram a tué 80 personnes dans des villages nord-est du Nigéria. La dépêche précise que ce sont les habitants de ces régions. Assez douteux pour être vrai quand même. Enfin, nous attendons une confirmation des autorités nigérianes…

LIRE AUSSI: ALERTE INFO ! NIGERIA. l’Agence France Presse (AFP) prise en flagrant délit de falsification

Le compte Twitter de l’armée nigériane que nous venons de consulter ne mentionne rien de tel. C’est assez étonnant, donc. Cette nouvelle de l’AFP survient au moment même où, sur le terrain, le Nigéria met à mal Boko Haram. Ce dont la presse nigériane se fait l’écho ce jour, c’est l’arrestation de 21 activistes de Boko Haram à Lagos, Kano, Plateau, Enugu et les Etats de Gombe, qui sont passés aux aveux complets.

La presse a mentionné les noms de certains terroristes: Ahmed Mohammed, alias Abubakar; Adamu Abdullahi, alias Babpa; Ibrahim Isa, alias Mohammed Sani, et Muttaqa Yusuf, alias Mudtaka. Ces hommes étaient responsables de la coordination et de l’exécution des attaques suicide à Potiskum, Kano, Zaria et Jos.

LIRE AUSSI: BOKO HARAM. Nigéria (photos): Succès phénoménal de l’armée nigériane contre la secte islamiste

6 heures après, il est assez surprenant que personne ne réagisse au Nigéria. Les autorités ont-elles décidé de ne plus répondre aux mensonges de l’AFP ? Du moins, nous suivrons le dossier et si elles réagissent, pour confirmer ou infirmer l’information, nous vous en ferons part…

Partager

Plus d’histoires deLibye