Aller à…
RSS Feed

19 septembre 2021

Occupation Islamiste criminelle c’est trop, en Syrie, il est urgent d’aider Bachar Al ASSAD


AGORAVOX

Occupation Islamiste criminelle c’est trop, en Syrie, il est urgent d’aider Bachar Al ASSAD

par Daniel MARTIN (son site)
vendredi 4 septembre 2015

Résultant de la guerre menée depuis 2011 par les Islamistes sunnites, avec la bienveillance des USA et de ses alliés, au premier rang desquels la France, en août 2015, le nombre de morts en Syrie est estimé à 240 000 avec 2 millions de blessés, 4 millions de réfugiés et 11 millions de déplacés. Beaucoup risquant, par ailleurs leur vie pour traverser la Méditerranée, des drames quotidiens, tel le cadavre de cet enfant échouant sur la côte, faisant la une de certains journaux.

L’UNHCR estime également que sur les 23 millions d’habitants syriens, plus de la moitié de la population a du fuir son lieu de vie : 7,6 millions de personnes se sont déplacées à l’intérieur de la Syrie et 3,9 millions de personnes se sont réfugiées dans les pays limitrophes de la région. La Turquie accueille 1,7 millions de Réfugiés, le Liban 1,2 millions, la Jordanie 625.000, l’Iraq 245.000 et l’Egypte 136.000. Toujours selon l’UNHCR, au 31 décembre 2014, 217.724 Syriens avaient trouvé asile en Europe, dont 203.028 dans l’Union européenne. Ce nombre reste faible, même si le nombre de Syriens qui cherchent une protection en Europe augmente chaque année et s’est amplifié dans la dernière période.

Surprenante et scandaleuse déclaration de François HOLLANDE

Il y a environ une semaine, plusieurs villes Syriennes sont tombées aux mains de DAECH, obligeant par ailleurs des dizaines de milliers de personnes à fuir vers l’Europe. Alors que les égorgeurs de DAECH massacrent et détruisent un patrimoine historique de plusieurs millénaires à Palmyre, Hollande déclarait : « Nous devons réduire les emprises terroristes sans préserver ASSAD. Les deux ont partie liée. En même temps, il nous faut chercher une transition politique en Syrie, c’est une nécessité. » Et de poursuivre … « un dialogue peut être engagé, faut-il en fixer les conditions. La première, c’est la neutralisation de Bachar AL ASSAD, La seconde, c’est d’offrir des garanties solides à toutes les forces de l’opposition modérée, notamment sunnites et kurdes, et de préserver les structures étatiques et l’unité de la Syrie. »

PUBLICITÉ

En clair, neutralisation signifie son élimination au moins politique, voire physique, si on se réfère à FABIUS qui affirmait en parlant du Président Syrien « il ne mérite pas de vivre ». C’est une déclaration de guerre et c’est d’autant plus grave que c’est un Ministre d’Etat Français qui appelle à assassiner un chef d’Etat dans un pays en guerre contre les Islamistes. Le Président le plus guerrier de la 5° République est de tous les coups belliqueux et le pire, c’est qu’il s’immisce dans les affaires intérieures de la Syrie en soutenant l’un des belligérants à savoir les Islamistes du font Al Nosra. C’est bien le seul axe récurrent de sa politique en trois ans de présidence. Il faut se rendre à l’évidence : Avec François HOLLANDE, la France est devenue un nain politique sur la scène Mondiale qui s’efforce de paraître au travers de ce type d’intervention ou par de telles démonstrations verbales, dont fort heureusement il n’a pas les moyens de ses désirs…

Considérer Bachar AL ASSAD et DAECH de façon identique est particulièrement choquant et inadmissible

Entre deux maux, plutôt que de choisir le moindre, monsieur HOLLANDE choisit le pire en voulant éliminer Bachar AL ASSAD et son régime. Certes Bachar AL ASSAD n’est pas un parangon de vertu démocratique au sens où nous l’entendons et dans la situation de guerre que vit le pays depuis 2011, des excès par l’utilisation de l’armée contre des civils ont probablement été commis, c’est hélas le tribu que payent les peuples en guerre, souvenons-nous de la guerre en Yougoslavie. Mais, ce n’est pas le régime Syrien qui massacre des populations de toutes confessions, en égorgeant, décapitant, enterrant vivant des enfants ou détruisant un patrimoine millénaire à Palmyre, mais bien les Islamistes de DAECH. Les centaines de milliers de migrants Syrien qui fuient les zones de combat vers l’Europe, ce n’est pas pour éviter les massacres dont ils seraient victimes de la part de Bachar AL ASSAD, mais ceux de DAECH…

La déclaration scandaleuse et belliqueuse de HOLLANDE à l’égard du Président Syrien sonne aussi comme l’expression d’une rancune contre Barack OBAMA qui l’avait lâché en 2013, quand le « minus de l’Elysée » avait envisagé des frappes contre le régime d’ASSAD suite aux révélations d’attaques chimiques attribuées au pouvoir, ce qui n’a pas été prouvé et même démenti par des observateurs internationaux. On a appris depuis que DAECH est très fortement soupçonné de détenir, d’utiliser et d’avoir utilisé des armes chimiques…

En 2013 une coalition se dessinait contre Bachar Al ASSAD, alors que l’on savait déjà que la rébellion syrienne était largement noyautée par les islamistes, en particulier par l’organisation du front Al Nosra, filiale locale D’Al Qaïda, généreusement financée et armée par la France, au prétexte, comme le déclarait FABIUS en 2012 au Maroc, ou plus récemment à l’assemblée Nationale à une question d’un député du Rhône « parce qu’ils sont efficaces contre Bachar AL ASSAD »… Eliminer ASSAD et son régime aurait ouvert toute grande la porte aux Islamistes de DAECH, ils auraient eu un pays entier à disposition, avec son armée, son pétrole et son gaz, l’accès à la mer, le Liban tout près, bref l’un des pires scénarii envisageable si l’on considère également la vulnérabilité, à ce moment là, des régimes politiques de pays tels que l’Egypte, la Tunisie, l’Algérie, sans oublier la Libye. Le veto de la Russie à l’ONU, son soutien à Bachar Al ASSAD, ainsi que celui de L’Iran ou du Venezuela ont probablement empêché ce plan promis au désastre. Mais pour combien de temps ?

On peut toutefois s’interroger pour quelles raisons DAECH n’a pas été éliminé dans le désert avant leur arrivée à Palmyre

Il est tout de même incroyable qu’avant d’atteindre Palmyre, lorsque les Djihadistes égorgeurs de DAECH, se trouvaient dans le désert et qu’ils étaient vulnérables, l’on ait pas voulu les éliminer par une intervention aérienne ou des drones … De là à suspecter les USA de faire le service minimum pour vouloir maintenir leur leader chip Mondial en laissant se créer une ceinture Islamiste au sud de la Méditerranée, avec les conséquences que l’on peut imaginer pour l’Europe qui, par ailleurs, est à la fois empêtrée dans la gestion des centaines de milliers de migrants et dans une querelle économico-politique avec la Russie, via l’Ukraine… les concurrents économiques Européens (maillon faible) et Russes ainsi affaiblis mutuellement, les USA peuvent momentanément neutraliser la Chine en passant des accords…Sur l’environnement…

Après tout OBAMA est Président Américain et défend les intérêts du peuple qui l’a élu. On ne peut pas en dire autant pour le Président Français qui a réduit notre pays à une fonction de serpillière au service de la politique US et des dictatures Arabo-pétrolières, ce qui est pire…

Le coût, l’impact humain et écologique aux conséquences dramatiquement catastrophiques

Lorsque le très belliqueux François HOLLANDE qui veut éliminer Bachar AL ASSAD en donnant le pouvoir à « l’opposition modérée » des Islamistes Sunnites imagine-t-il les conséquences ? C’est à croire que les centaines de milliers de migrants fuyant vers l’Europe en laissant tout ce qu’ils avaient n’est pas un drame humain dont les responsables sont précisément des Islamistes Sunnites. A la veille de la comédie Parisienne COP 21 M. HOLLANDE a-t-il envisagé de faire une étude sur le bilan énergétique et carbone des conséquences dramatiques d’une guerre imposée par les Djihadistes barbares Sunnites de DAECH à laquelle tous les pays sont confrontés et doivent déployer des moyens militaires de plus en plus importants… Il est vrai que pour HOLLANDE le pire des maux, ce n’est pas DAECH et ces jeunes Français(e)s qui vont les rejoindre pour faire leur » Djihad » en Syrie, mais Bachar AL ASSAD et son armée qui résiste de plus en plus difficilement…Peu importe si en France la lutte contre le terrorisme Islamique, selon le Ministre des Finance, va coûter un milliard d’euros au contribuables…

Pour conclure

Les soutiens Français à la rébellion syrienne ont surtout servi les islamistes. Comment François Hollande peut-il imaginer qu’abattre ASSAD ne sera pas une manière d’ouvrir un boulevard à DAECH, en direction d’Israël, via le Liban et au-delà vers tous les pays du Nord de l’Afrique ? Est-il sérieux quand il parle ? Veut-il surfer sur le terrorisme pour détourner l’attention de son échec politique grave, tant sur le plan politique National qu’international, en instillant la peur par la menace de guerre et celle du terrorisme en France ?

ça suffit, plutôt que d’aider une pseudo opposition « modérée » dominée par les Islamistes Sunnite du « Front Al Nosra » il est urgent d’aider le régime Syrien pour éliminer les égorgeurs de DAECH. Dans le cas contraire si la Syrie venait à tomber leurs mains, dont les conséquences seraient dramatiquement catastrophiques, HOLLANDE mériterait d’être poursuivi pour complicité de crimes contre l’humanité… Un mea culpa en 2017, ce serait trop tard…

 

ADVERTISEMENT

Documents joints à cet article

Occupation Islamiste criminelle c'est trop, en Syrie, il est urgent d'aider Bachar Al ASSAD

 

 

Partager

Plus d’histoires deLibye