Aller à…
RSS Feed

20 septembre 2021

Syrie Une hypocrisie de plus


SOLIDARITÉ PALESTINE

Syrie

Une hypocrisie de plus

Kamel Moulfi

Mardi 8 septembre 2015

L’affaire des «milliers de réfugiés syriens accueillis les bras ouverts» en Europe trahit encore une fois l’hypocrisie des dirigeants des pays occidentaux. Une partie de l’opinion publique dans ces pays avale, comme d’habitude, les grosses couleuvres que lui servent les médias aux ordres.

Mais dans nos pays, ce sont plutôt les interrogations sur cette grande mise en scène, comme au cinéma, et ses motivations réelles, qui dominent. Après avoir aidé des groupes terroristes à déstabiliser la Syrie et à placer des régions entières dans l’insécurité, les dirigeants des pays occidentaux versent des larmes de crocodile sur les victimes qui fuient cette terreur et annoncent leur décision de leur ouvrir les portes de l’Europe. Une Syrienne qui a pris la parole à Belgrade a posé ces deux petites questions : «Si l’Occident ne veut pas que ces réfugiés périssent en mer, pourquoi ne lève-t-il pas les sanctions qui pèsent sur le peuple syrien qui ont déjà coûté 143 milliards de dollars à la Syrie ?» «Si ce n’est pas dans l’agenda de l’Occident, pourquoi n’aide-t-il pas les Syriens à rester [chez eux] en aidant l’armée syrienne à se débarrasser des terroristes et faire de la Syrie un pays sûr de nouveau ?» On a l’impression que les dirigeants des pays occidentaux ne savent plus où donner de la tête. Ils tentent une énième manœuvre en Syrie qui échouera sans aucun doute comme les précédentes.

Le «printemps arabe» est tombé sur l’os syrien qui résiste, conforté par le réveil de la «superpuissance rivale», la Russie, qui ne laisse pas faire. L’Allemagne prévoit, pour ces réfugiés privilégiés, des constructions de logements sociaux et d’abris, mais aussi le recrutement de milliers de policiers supplémentaires sans doute pour les surveiller et parer à toute éventualité. L’effet «cinéma» produit par les images diffusées par les télévisions appuyées sur des discours officiels et des explications d’experts gonfle l’ampleur de la fuite et donne l’impression que la jeunesse syrienne n’est composée que de gens lâches. C’est peut-être un des objectifs des stratèges occidentaux de la guerre psychologique dont nous connaissons un bout depuis notre lutte de libération nationale. Le fait, vérifiable, est que la Syrie résiste et qu’elle est formidable.

K. M.

Le dossier Syrie
Les dernières mises à jour

Source : Algérie patriotique
http://www.algeriepatriotique.com/…
Partager

Plus d’histoires deLibye