Aller à…
RSS Feed

1 août 2021

CRISE MIGRATOIRE. Le Venezuela propose d’accueillir 20.000 réfugiés syriens


CRISE MIGRATOIRE. Le Venezuela propose d’accueillir 20.000 réfugiés syriens

 

IMMIGRATION — Alors que son pays n’est concerné ni de près ni de loin avec ce qu’il se passe en Syrie, en Irak ou ailleurs, le président vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré lundi qu’il venait d’ordonner au ministère des Affaires étrangères d’organiser l’accueil de 20’000 réfugiés de Syrie.

>> SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Pourtant, les principaux responsables de ces drames réduisent les migrants et/ou réfugiés en…statistiques. J’écoutais encore ce matin sur France 2, le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, toujours dans la même dynamique, celle d’insulter le président syrien Bachar al-Assad. Un mensonge perpétuel. Comment peut-on affirmer aujourd’hui que la Syrie massacre ses citoyens alors qu’elle lutte contre le terrorisme ? Depuis 4 ans, peuvent-ils donner le nom d’une seule ville syrienne où, des « révolutionnaires » ont manifesté leur hostilité au Gouvernement syrien ?

«J’ai ordonné à (la ministre des Affaires étrangères) Delcy Rodriguez de se réunir avec la communauté syrienne, le Venezuela va accueillir 20’000 Syriens qui se trouvent dans la diaspora syrienne» après avoir dû quitter leur pays, a indiqué Nicolas Maduro au cours de la transmission télévisée du conseil des ministres au palais présidentiel de Miraflores à Caracas.

«Je veux que 20.000 Syriens, des familles syriennes, viennent dans notre patrie vénézuélienne», a dit le président, soulignant qu’il y a au Venezuela «une grande communauté syrienne».

Le mois dernier, le président Maduro avait critiqué ceux qui mènent la guerre contre la Syrie en ces termes: « Les puissances mondiales sont entrées en force en Syrie pour se venger. Pour détruire, aussi, le président Bachar al-Assad et la Syrie qui est une grande République arabe au cœur d’une région où la Syrie était un facteur de stabilité et de cohésion géopolitique, avant ces grandes menaces. »

Regardez:

Partager

Plus d’histoires deLibye