Aller à…
RSS Feed

25 février 2021

LES RAISONS POUR LESQUELLES LES USA VEULENT DÉTRUIRE LA SYRIE


ALLAN GANZE

13/09/2015

La volonté de détruire le régime Syrien, comme avant celui de Saddam Hussein en Irak ou celui de Nasser en Egypte, vient aussi du fait qu’un pays arabe laïque et nationaliste représente une menace pour les intérêts américains car il risque de se développer et devenir un concurrent incontrôlable. Alors que les lobbies qui contrôlent les gouvernements US sont certains que les pays arabes dont la société est dominée par l’islam resteront corrompus et sous développés et qu’ils leur sera facile de les exploiter et de les manipuler.

Photo de Europe et Russie.
Photo de Europe et Russie.
Photo de Europe et Russie.

Pour répondre un peu mieux à la question de Quentin, sur les raisons qui font que les USA veulent impérativement démolir Assad, alors que les Russes le protègent, je précise un point fondamental de la géostratégie américaine concernant le pétrole.
Assad est traditionnellement allié de la Russie, et il avait jusqu’à il y a peu l’armée la plus puissante de la région. Il me semble que les Américains cherchent à avoir le contrôle total du Moyen Orient, ce qui implique d’éliminer cette case russe de l’échiquier. D’autre part, la Syrie se trouve sur le passage d’une éventuelle future « route de la soie », pétrolière en fait, qui permettrait d’acheminer le pétrole arabe jusqu’à la Chine par pipe-line sans passer par les océans contrôlés par les USA. Ce projet russo-chinois implique la participation de certains Etats arabes, dont la Syrie au centre. Les 2 crises syriennes et ukrainiennes sont liées : dans les 2 camps, il s’agit de casser les possibilités de commercer à travers l’île-continent sans passer par les océans, en instaurant le désordre dans « l’Hinterland ». La première carte montre le trafic pétrolier dans le monde : on voit que la Chine dépend totalement du pétrole arabe, et que le contrôle de la route maritime permettrait éventuellement aux Américains de leur couper complètement leur approvisionnement. Autrement dit, la Chine ne peut absolument pas entrer sérieusement en conflit avec les USA, ni mener aucun conflit militaire si ceux-ci s’y opposent – ce qui est peut-être d’ailleurs plutôt une bonne chose. La 2° carte montre les différentes routes de la soie qui existaient jusqu’au XVI° S., et que les Chinois veulent réactiver. On voit clairement l’intérêt pour eux : que leur commerce avec l’Europe et les Etats arabes ne soient plus contrôlés par les USA. Dans ce schéma général, les Russes ont les mêmes intérêts que les Chinois, et avec Assad et la Syrie, ils tiennent une case fondamentale sur cet échiquier; les Américains veulent la prendre, et les Russes ne veulent pas la perdre.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,