Aller à…
RSS Feed

2 mars 2021

Il faut en finir avec la politique criminelle et suicidaire de monsieur Hollande en Syrie


Il faut en finir avec la politique criminelle et suicidaire de monsieur Hollande en Syrie

Jean Briere

 

14/09/2015

Monsieur hollande persiste et signe, malgré l’épouvantable tragédie que vit la Syrie l’ennemi à abattre en Syrie c’est Bachar El Assad . Le faits sont têtus les seules forces capables de faire subir à Bachar El Assad le sort de Saddam Hussein et de Khadafi sont les plus de trente milles djihadistes accourus de tout le monde musulman et armés par nos alliés saoudiens, qataris ,turcs pour faire triompher la ««  parole du prophète Mahomet , pardon la parole d’Allah. »

Dynamitage par l’état islamiste du temple de BAAL, décapitation du conservateur du site de Palmyre , exactions abominables des combattants du prophète ,prisonniers brulés vif dans une cage, des prisonniers de guerre poignardés par des enfants, esclavages sexuels de femmes et d’enfants non sunnites , persécution des derniers chrétiens (hauts faits d’arme exhibés revendiqués en vidéos) , tout cela est péché véniel aux yeux de notre humaniste président , celui qu’il faut abattre c’est Bachar el Assad , président par ailleurs totalement occidentalisé sur le plan culturel.

Quand on constate avec quels moyens et quel promptitude   les USA et les mercenaires européens   ont liquidé le régime irakien et son président, liquidé khadafi   grâce   à l’armée française et son président Sarkozy, avec comme nouvel objectif Bachar El Assad, on peut s’étonner de voir nos politiques se déchainer contre les terroristes , mais de ne pas lever le petit doigt pour abattre le terrorisme du califat de Syrie et d’Irak .Pour les USA et ses vassaux européens, la priorité c’est d’abattre la Russie et non Daech.

Lutter contre le terrorisme en France nécessite de liquider le foyer d’infection que représente Daech en Syrie et en Irak. La politique insensée du président Hollande en Syrie doit prendre fin. La France qui a violé toutes les règles internationales de non-ingérence issues de la seconde guerre mondiale doit participer à une solution politique qui permette de respecter les minorités alaouites , kurdes, de Syrie . Nul n’est besoin d’intervenir il faut cesser de soutenir Daech dans les faits . Dans ce combat La Russie de Poutine est notre alliée légitime .

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,