Aller à…
RSS Feed

15 octobre 2021

Un échange de courrier avec les Pacifistes de Tunis sur les migrants


Les vers du fruit pourri syrien révèlent la nature réactionnaire de l’immigration

17/09/2015

PAR LES PACIFISTES DE TUNIS

Bonjour. Voici encore une analyse unique que tu ne liras nulle part ailleurs dans le monde. Sinon, nous ne nous donnerions pas la peine de la proposer… Les sociologues professionnels ne font pas leur travail et, pour tout dire, ce  n’est pas notre job à nous car nous avons bien d’autres chats à fouetter. Or, l’affaire est très grave. Elle est la conséquence d’un éblouissement poussé aux limites de l’aveuglement d’individus connus jadis pour leur intelligence et clairvoyance. Je mets aussi MP en copie car son message premier avait agi comme l’étincelle du feu des commentaires par les uns et les autres.

Résumé: Au-delà des apparences, souvent brouillées par le débat permanent –par faux-athées et/ou sionistes interposés- sur l’islam, nous montrons ici que les immigrés constituent, notamment dans un monde orphelin de l’Union Soviétique, une (sous) classe particulièrement réactionnaire. L’immigration n’a absolument rien de révolutionnaire, comme le voudrait une sociologie du PIR autant prétentieuse qu’insidieuse depuis le printemps 2011: celle, individuelle, d’une Pasionaria intellectuellement indigente; en tout cas ist-islamiste (NOTE *). Dans un tel contexte, le capitalisme à son apogée impérialiste, plutôt que d’oblitérer une telle sous-classe, se montre en fait capable de l’exploiter d’une manière non remarquée par les observateurs.

 

Note préliminaire: Le mot « vers » dans le titre fait référence à l’épisode des « réfugiés » cubains dans les années 80. FIDEL CASTRO lui-même aurait qualifié les faux-réfugiés de « gusanos » (vers).

 

« Je hais les voyages »…

« Je hais les voyages », devrait s’exclamer tout immigré conscient en pays capitaliste; à l’instar de l’anthropologue CLAUDE LEVI-STRAUSS (Tristes tropiques)… Dans notre commentaire du 8 septembre, nous rappelions ce que la plupart  des « observateurs » oublient: à savoir que l’émigration est une tragédie psychosociale, qu’il n’y a pas d’immigré heureux, que c’est le Capital qui la produit car aucun homme ou femme vivant heureux quelque part dans le monde ne songerait jamais à déraciner sa famille.

Au-delà de son exploitation essentiellement économique, l’immigration reste une aubaine pour le Capital. En effet, même quand elle n’est plus utile (après que les immigrés, soutenus par les Etats providentiels capitalistes, sont devenus: soit invalides ou improductifs; soit encore que le chômage vienne paralyser la machine économique ou que nombre des enfants d’immigrés soient devenus des toxicomanes (en théorie non productifs) à la charge de ces mêmes Etats), l’immigration constitue encore un formidable moyen de pression, géopolitique cette fois-ci, sur les Etats dont sont originaires ses membres.

La raison en est très simple. Les im-migrés de tous pays ont, alors qu’ils n’étaient encore que des é-migrés, théoriquement fui la misère ou le manque débouchés pour les plus « nantis » d’entre eux (cas, semble-t-il, des « cols blancs » syriens échoués dans les gares de l’Europe de l’Est), voire les deux comme dans les situations de guerre. Par la suite, les Etats  dont ils sont ressortissants les courtisent (via les consulats, la télévision par satellite, etc.) car ils constituent une source de devises fortes pour des économies nationales faibles. Cela se fait par des transferts d’argent, des retours réguliers au pays accompagnée de consommation locale, de commerce, etc. Au passage, on notera que les immigrés ont souvent plusieurs nationalités, parfois malgré eux. Certains possèdent ainsi jusqu’à trois ou quatre passeports. Par exemple un Syrien d’origine palestinienne marié à une Française d’origine algérienne est confronté à une identité de papiers souvent « ingérable »…

L’éthique de l’islamisme immigré et l’esprit du capitalisme

« Courtisés » de cette manière, il n’est pas étonnant que leur nature soit devenue politiquement réactionnaire. Leur éthique, comme chez les protestants dans la sociologie classique de MAX  WEBER, est celle qui façonne leur esprit « capitaliste ». Prenons par exemple les fameux épiciers traditionnels en France, dont un grand nombre sont originaires du Maroc. Ce ne sont pas de dangereux communistes mais des individus, ainsi que leurs familles, bien moulés dans cet esprit « capitaliste ». Pour eux, et ce n’est pas un hasard dû à leur métier, chaque sou compte et est compté… Leur pratique de la religion les conforte dans cette tendance. Les études sociologiques montrent d’ailleurs que leurs enfants deviennent (ou aspirent à devenir) des chefs d’entreprise, personnalités médiatiques et autres gens prestigieux. (voir RACHIDA DATI par exemple). Bref, une véritable bourgeoisie « arabe » s’est constituée; un modèle favorisé par les gouvernements successifs et leurs idéologues, comme JACQUES ATTALI, pour des raisons souvent inavouées  (source bib. 1).

Il ne faudrait pas se méprendre sur le soi-disant « antisionisme » affiché par certains immigrés. Il s’agit souvent plus d’une forme primitive de nationalisme que d’une position révolutionnaire conséquente. Le cas d’une partie de l’immigration marocaine illustre assez bien  cette tendance avec des consultants du Royaume revendiquant ouvertement leur sionisme. En Tunisie, des gens comme JACQUES LANG, PIERRE DELANOË jouent un rôle semblable et peu de politiciens locaux oseraient critiquer leur ingérence discrète dans les affaires de l’Etat.

Les immigrés marocains votent pours Sa Majesté le Roi et le Tunisiens pour ANNE NAHDA

La sociologie politique constate que les immigrés d’origine marocaine votent majoritairement pour Sa Majesté le Roi (avec toutes les majuscules liées à Son Rang). Le cas de l’Algérie demanderait ici un peu plus d’espace. La Syrie est en train de connaître le même glissement avec des communautés syriennes à l’étranger dont le cerveau a été littéralement lavé après 4 années de saturation médiatique sur la « révolution » dans leur pays. Nombre de ces Syriens, qui votaient traditionnellement pour le Parti Ba’th (laïc, d’inspiration socialiste et musulmane), n’hésitent pas à avaliser peu à peu les « programmes » de «  »transition » « démocratique » » des groupes d' »opposition » comme ceux du maniériste et maroukiste parisien HAITHAM AL-MANNA. Pour la Tunisie, la majorité des immigrés en France votent pour l’équivalent de ce dernier, soit MONCEF MARZOUKI, ex-président de la république et porte-voix du gros des troupes du parti ist-islamiste d’ANNE NAHDA.

Pour la suite de l’analyse, il faut ici convoquer un autre sociologue (PIERRE BOURDIEU) pour comprendre que ce modèle de « réussite » (bourgeoise, disons-le; voir le livre du chef d’entreprise d’origine immigrée franco-marocaine: « L’ascenseur était en panne; j’ai pris l’escalier ») est intériorisée (habitus) dans l’ensemble de la société (nous parlons ici de celle d’origine). Ainsi, d’un immigré, les populations restées au pays attendent un certains nombre de codes (signes) et  de choses (concrètes): de l’argent visible, une grosse voiture, une grande maison, etc., mais aussi du Racontage d’histoires (en arabe: « Hurrafat et en anglais « Story-Telling »). Il s’agit de bercer ceux qui n’ont pas eu  la « chance » d’émigrer avec des contes de fées sur la vie en Oxydant:

-« Comment ça va là-bas? La baisse ? » (Signifie ici: « est-ce que quelque chose ne va pas? »)

-« Non, tout va bien. La baisse! » (Attention ici, particularité de l’arabe trans-magrébin: « la-baisse » signifie ici: « à la hausse »…) ». « Mes enfants vont bien, ma femme va bien, nous travaillons tous, nous avons tous une maison, ….. ».

Le racontage d’histoire, au service de la domination impérialiste

Voilà pour le racontage d’histoires. Il n’est pas question de parler d’apartheid social, des critiques de la manipulation permanente de la « question immigrée » depuis la Chute de l’Union Soviétique. A tel point que les gens n’admettent même pas des critiques d’un conte de fées comme celui de CHARLIE. France 24 Arabique leur a bien lavé le cerveau avec du Muhl (eau bouillante), comme dans le Coran (sources bib. 2 et 3).

Même un prolétaire émigré, resté prolétaire durant son immigration, se sentirait « différent » s’il dépeignait la réalité postmortderne de la France.

Tout ce que nous avons dit ici à l’occasion des événements récents liés aux faux-réfugiés syriens, est bien sur valable pour d’autres populations, comme les Latino-Américains aux USA ou encore les émigrés cubains. Si les ambassades de ce dernier pays ne prennent pas le soin de traduire et diffuser les communiqués des PdT à la direction du PC, ces émigrés vont faire imploser la société cubaine en étalant leur « réussite » en Floride et ailleurs.  L’analyse est aussi valable pour les Espagnols et Portugais de la première génération en France qui, si leurs Etats respectifs n’étaient pas rentrés dans l’Union Européenne au milieu des années 80, seraient – abstraction faite de la question de la religion- dans une situation semblable à celle de pas mal d’Africains et similaire voir pire que celle de la Grèce aujourd’hui.

Enfin, dans notre commentaire du 8 septembre, nous disions aussi que le spectacle mondialisé des faux-réfugiés syriens visait à créer une onde de choc sociologique parmi leurs compatriotes restés dans leur pays (de la « jalousie » pour parler simplement).

En conclusion, le phénomène de la reproduction sociale (analysé également par PIERRE BOURDIEU) est évidemment patent dans le cas des immigrés. Les enfants, dans leur très grande majorité, aliénés et dépourvus des moyens de résistance à l’exploitation, quand ils ne hurlent pas avec les loups (voir la sociologie du PIR), reproduisent à leur le Système éthique ist-islamiste de leurs parents. Le Système, bien huilé, tourne ainsi à merveille, même en période de crise mondiale.

 

SOURCES CITEES:

(1) Jacques Attali. Pour une bourgeoisie musulmane soutenue par la bourgeoisie juive.

http://echelledejacob.blogspot.com/2014/04/jacques-attali-explique-pourquoi-les.html

http://www.panamza.com/111014-attali-judaisme-islam

(2) « Charlie 2.0 » et son arme redoutable et vicieuse. 19 janvier 2015

http://www.tortillaconsal.com/albared/node/5142

(3) Terrorisme islamiste: le lien structurel enfin explicité. 3 février 2015

http://www.plumenclume.net/articles.php?pg=art1675

http://www.tortillaconsal.com/albared/node/5212

 

(NOTE *) ist-islamiste: signifie en arabe « capitulationniste », comme les islamistes qui ont hurlé avec les loups de l’OTAN contre la Jamahiriya libyenne. Que les intéressés ou leurs fans considèrent cela (250 000 morts et le même nombre en Syrie) comme un « péché véniel » ne nous importe pas ici. Nous ne traitons pas la question d’un point de vue religieux mais exclusivement scientifique. Au passage, peu ou pas d’observateurs ont remarqué que dans le « débat » interminable sur l’immigration, la Jamahiriya est –contrairement au Maroc, Algérie, Tunisie, Egypte, Liban, Syrie, etc. »- le seul pays à ne pas avoir produit, y compris jusqu’à aujourd’hui, son « lot  » d’immigrés en Europe. Même un ténor anti-impérialiste comme IMRAN HOSEIN s’est mépris là-dessus.

Ce détail illustre à quel point la destruction de la Jamahiriya (bombardements par l’OTAN et la majorité des médias du monde et une frange éthiquement inqualifiable de gauchistes et « anti-impérialistes ») ne constitute pas un événement anodin. Il explique absolument tout les développements ultérieurs du printemps « arabe », à commencer par les masses de faux-réfugiés syriens en ce mois de septembre 2015. Si la Jamahiriya n’avait pas été détruite en raison de ces trahisons, les impérialistes n’auraient pas osé engager une guerre d’usure contre la Syrie, croyant avoir « réussi » avec la première. Le célèbre géopoliticien syro-libanais NASER QANDIL partage avec nous (il est venu en Tunisie) ce point de vue.

 

Par Les Pacifistes de Tunis (écrit sur le vif – non relu; sous-titres aléatoires), 14 septembre de l’An IV de la Nakba du Monde Arabe.

Inventeurs du concept géopolitique d’ist-islamisme. Travaillons actuellement à la publication d’un calendrier de la Nakba du Monde Arabe dont les mois ont des durées très irrégulières. Le 1er jour du premier mois (celui dit du jasmin fané) est le 14 janvier 2011. Celui du 2ème mois est 17 février 2011 (celui dit des Rats); etc.

 

 

 

 

Hypothèse: provoquer une onde de choc sociologique en Syrie

Cette affaire ne nous intéresse pas spécialement tellement « les ficelles sont grosses » (une manipulation de plus) et tellement ces faux réfugiés nous sont antipathiques.

Cependant, comme elle est grave aussi (Maria avait, comme Jean, évoqué, la 3ème guerre mondiale et des « projets machiavéliques USraéliens » visant à « étouffer l’Europe et de la noyer dans des guerres civiles »), nous voudrons ajouter quelques informations qui peuvent intéresser certaines d’entre vous.

1-En raison du régime politique (nationaliste de type Ba’th ami des Soviétiques), l’émigration « classique » des Syriens (comme celle des Irakiens à l’époque)(des gens très éduqués en général; avec une forte proportion mal de médecins), c’était, non pas l’Europe oxydantale mais orientale: Union Soviétique (la majorité des journalistes de Russia Today – canal arabique, sont syriens ou nés de mariages syro-russes) et des pays comme les regrettées Yougoslavie, Tchécoslovaquie, etc… Avec la destruction de ces derniers dans les années 90, nombre d’entre eux ont ré-émigré une nouvelle fois, vers l’Ouest. C’est ainsi qu’on a commencé à entendre parler d’immigrés syriens en France.

2-Il s’agit, devant l’opinion et probablement pour la préparer à davantage de guerres, de se laver les mains. David Cameron (UK) a bien insisté sur l’humanité des Européens qui feraient preuve d’une immense compassion en accueillant des pauvres réfugiés (comme si la Syrie n’était pas attaquée, par bandes armées interposées, par des Etats comme le sien depuis 5 ans)…

3-Nous réagissons parce que nous avons une hypothèse pour répondre à notre question initiale: « Pourquoi ces vagues maintenant ? »

Nous pensons que le spectacle de ces milliers de Syriens ayant finalement obtenu le droit de résider en Europe de l’Ouest (le rêve US-américain de 70% des Syriens avant l’agression oxydantale; une proportion moindre qu’en Tunisie par exemple, en raison de la ténacité des principes et de la force du nationalisme) VISE à créer une onde de choc sociologique parmi leurs compatriotes restés dans leur pays (de la « jalousie » pour parler simplement). Avec la mondialisation des médias, ils ont tous vu les images à la télévision et le téléphone arabe via des trucs comme Skype a fait le reste:

-« Comment avez-vous fait? Est-ce que tu penses que je peux essayer aussi? »

-« Est-ce que tu peux parler de notre cas? », etc., etc.

Une colère populaire, même silencieuse, va donc se lever à l’égard du gouvernement d’Assad qui va être rendu responsable de la situation catastrophique du pays et aussi responsable de ne pas leur laisser la possibilité (« le choix ») de vivre comme les Pachas syriens accueillis à Berlin, Paris et Londres.

La « révolution » qui n’a pas marché au printemps 2011, pourrait être revendiquée à nouveau (à l’heure où les bandes armées au service de l’impérialiste intensifient leurs attaques. Et om un opposant « modéré » comme le parisien maniériste et marzoukiste Haytam Al-Manna’ n’hésite pas à hurler avec les loups en dénonçant « le régime dictatorial ».

Le Système est très rusé et, malgré tout, un mot usé comme « dictateur » « marche » encore très bien.

Par Les Pacifistes de Tunis (écrit sur le vif)

 

Le Lundi 7 septembre 2015 10h25, Jean BRIERE <[email protected]> a écrit :

 

Ce sont « l’élite » de la Syrie  médeçins , ingénieurs etc qui fuient la guerre . La syrie  sera demain privée de ces gens qui sont ce qu’ils sont mais nécessaires au fonctionnemment d’un pays  . De plus ils sont majoritiairement sunnites  et on ne peut pas dire  que l’affrontement sunnites  druzes , alaouite que l ‘oxydant  ait créé  cet antagonisme religieux historique  .Ginette  nous sommes désormais entrés  dans une phase  qui annonce  l’apocalypse de demain il y a sur  terre  au moins 6 milliards d’humains en trop   si l’on veut que  l’espéce  survive .Toutes les notions d’humanisme etc  n’ont pas cours  dans la nature. L’humanité refusant de s’autoréguer  nous allons  vers une situation ou le nazisme et le stalinisme paraitrons des paradis . L’afflux de réfugiés majoritairement musulmans  je dis donc inassimilables  sans renoncement au dogme sunnite d’un coran parole divine, va constituer des troupes qui alimenterons une lutte  de type ethnico religieuse en Europe sur ce point je partage  l’opinion  de robert Bibeaux . le barrtin de médias sionistes sur  l’acceuil des réfugiés devrait te faire réfléchir  ,les USA n’ont aucun problème pour créer le bordel en Europe,de toute manière  l’immigration n’est en aucune manière une solution à la surpopulation . Angela Merckel a sans doute besoin d’immigrés pour faire  tourner  la  « croissance »  en Allemagne , attendons  demains les Allemands vont se réveiller avec la  gueule de bois . Actuellement  sans parler de la politique criminelle et suicidaire  de cet individu Hollande dont on se demande s’il n’est pas tombé sur la tête  vu son attitude envers Bachar  Assad , je suis pour acceuillir uniquement les chrétiens  bien que je n’ai aucune affinité pour le christiniasme  A nos amis musulmans qu’ils réfléchissent   qu’ils s’entretuent  ,c’est leur affaire ou plus exactement la  volonté d’Allah puisque selon mahomet Allah décide de tout .

 

>

 

 

Je vous fait profiter de l’échange de courrier avec les pacifistes de Tunis sur les réfugiés. Je me pose beaucoup de questions par rapport à ce déferlement de migrants et j’essaie de comprendre tout en étant pour leur accueuillir. Pourquoi tous ces réfugiés. Qui les envoie ? D’où viennent-ils?  C’est sûr que ce n’est pas le gouvernement de Syrie qui les envoie.

ginette

 

Je ne sais pas si tu as vu, dans le flot de messages réfugiés que tu traites chaque jour, celui om je te dis personnellement ce que je pense de ces gens. Je te le recopie ci-dessous: c’est une manipulation, une de plus. Je suis content de voir que le commentateur de Maria a été frappé par la même chose.

Les experts géopolitiques se trompent souvent parce qu’il leur manque la dimension du vécu de l' »immigration », vécue de l’intérieur.

Le commentateur de Maria dit que ces réfugiés sont propres, pas affamés. Tout va bien pour eux.

Pire, ce qui m’a frappé d’emblée, c’était qu’il était tous jeunes (impression de mal à l’aise qu’on peut avoir à Paris quand on se rend compte que certains cafés ne sont occupés que par des gamins de 15 ou 16 ans dont on ne sait même pas de quoi ils discutent. En fait, en apolitiques, d’absolument rien du tout… Ils savent tout, ils sont branchés sur tout: Facebook..). Cela voudrait dire, pour commencer (si la fable qu’ils racontent aux médias n’était pas une fable) qu’ils ont abandonné « les vieux » dans les rues de Homs, Hama, Alep, Idlib, entre des tas de pierres et sans rien à manger, à la merci de la Rahma de DA’SH… On n’a jamais vu ça.

Les critiques de droite en Oxydant ont raison sur un point: ce sont des réfugiés purement économiques. Ils ont été lancés par une poignée de Facebookers payés par la CIA pour leur dire:

-« Venez, c’est le moment de partir. Les Oxydantaux misent sur l' »opposition en exil ». Il faut profiter de ce climat et des contradictions des Européens (banqueroute de la Grèce, etc.).

-« Ca bouge. L’Allemagne est prête à nous accueillir ». La photo de ces réfugiés portant même un poster d’ANGELA MERKEL m’ont rappelé tragiquement ceux des Libyens portant celui de SARKOZY avec la mention « Merci la France », souvent avec les « fautes d’orthographe » destinées à attraper les gogos. Ils ont bien appliqué  les instructions des agences de communications impérialistes.

Leur rêve est celui de tout Africain et Arabe en général depuis des décennies: devenir des immigrés en Europe, acheter une voiture, retourner au pays avec, acheter des maisons: le rêve US-américain (regardez les séries télévisées US-américanisées à l’extrême que diffusent la Deuxième chaîne syrienne, même encore aujourd’hui. Au sommet de la guerre, ils avaient cessé un peu).

Rappelez-vous le Paradoxe au lendemain même de la « Révolution » tunisienne: des bateaux de jeunes Tunisiens (« révolutionnaires ») à l’assaut de l’Europe. Pour quoi ? Exporter leur « révolution ». Tu parles ! Pour aller ramasser quelques centaines d’euros.

Tout individu qui quitte l’un de ces pays, même avec un visa de quelques mois, va faire tout ce qu’il peut pour ne jamais revenir.

Venez par ces rives en été et vous verrez la différence entre les « Emigrés » et les « Locaux ».

Les chaînes par satellite n’ont pas amélioré la situation. Pire, ils ont carrément laissé Internet couler à flots. Or Internet donne une illusion de tout savoir.

Avant les « Locaux » posaient à leurs cousins, quand ils revenaient au pays, des questions sur tout dans un pays comme la France.

Depuis la Nakba du Monde Arabe du 14 janvier 2011, ils ne demandent plus rien. Ils savent tout sur tout: du prix du café aux noms de tous les journalistes. Ils sont « branchés ». Syndrome d’hyper-puissance.

Pire, vous ne pouvez même pas imaginer, comme experts politiques en France ou ailleurs, comemnt un truc comme FRANCE 24 a rendu la France encore plus attrayante pour les Tunisiens au moment même où elle était en train de participer aux massacres en Libye et en Syrie, dans le sillage de la « Révolution » (250 000 Libyens morts dans la Libye voisine et 250 000 autres dans la Syrie lointaine).

Les Syriens « Nickel » de Budapest, qui ont des beaux sacs à dos, des beaux pantalons, et à l’allure presque impeccable (et ont même des slogans tout prêts), font exactement ce que les Tunisiens ont fait il y a quelques années.

Comme les gamins du café, ces types sont des dégénérés à la mentalité d' »apolitiques ».

Rien à voir avec les patriotes (Communistes, Ba’th et autres) qui refusent de

Evidemment, les Syriens de Paris vont eux aussi croire à la fable, feignant de ne pas savoir que ce sont des réfugiés purement économiques.  Tout comme les Tunisiens de France ont fait semblant de ne pas savoir, il y a quatre ans, que les « réfugiés de Lampedusa » qui avaient squatté Porte de la Villette, et ont attiré les gogos comme les militants du NPA et autres PIR,  « en solidarité avec la « Révolution tunisienne », étaient des manipulateurs.

On est dans la méta-manipulation. Le Système est plus malin que tous les anti-impérialistes du monde réunis (qui sont en fait tous désunis, chacun sermonnant dans sa chapelle).

 

Sent: Friday, September 04, 2015 12:12 AM

Subject: [LE FAUX ET ARCHIFAUX SYRIEN] Re: projet : envoyer les réfugiés du Moyen Orient en Amérique latine

Flux de réfugiés: le faux et archifaux syrien

La question qui se pose est pourquoi, soudainement, ces vagues de réfugiés alors que la situation militaire locale n’a pas changé ? Bien sur, l’idée de Maria est bonne et correspond aussi à l’histoire de l’Amérique latine qui fut une terre d’immigration particulièrement syrienne et libanaise.

Cependant, il s’agit d’une manipulation jamais encore expérimentée (le Système en a beaucoup en réserve), pour faire dire: « Regardez, cette fois-ci, c’est vrai, le peuple syrien fuit la dictature », avec l’implicite « Nous allons, nous, Etats civilisés, nous concerter en vue d’une action commune pour intervenir ».

Il faut connaître les Syriens (*) pour deviner, à partir du spectacle donné chaque jour à la télévision, qu’on a visiblement offert quelques centaines ou milliers de dollars à chaque famille afin de jouer son rôle dans la ruade, de gare en gare d’Europe centrale, ver l’Ouest. Leur manière de parler, leur âge, le fait que ce sont quasiment des jeunes et des jeunes couples, est frappante. Les intéressés syriens interviewés par Russia Today (RT) Arabic, par exemple,  ne sont pas du tout convaincants. On devine la supercherie.

Ils nous font penser étrangement aux hordes de blogueurs recrutés pour la CIA sur pas mal de sujets afin de donner l’impression d’une Histoire réelle et bien humaine en train de se dérouler devant nos yeux. Il n’en est rien.

-S’agit-il aussi de coups bas entre Turcs et autres Européens ? Est-ce un hasard si RT diffuse actuellement une émission sur les Arméniens en 1915 avec une rediffusion, par la suite, d’un autre sur Auschwitz?

-Est-ce un hasard si RT qualifie la fantasia saoudienne au Yémen de Coalition Arabe alors qu’Al-Mayadeen, la dissidente d’Al-Jazeera, pro-iranienne, met un point d’honneur à la qualifier systématiquement de Coalition Saoudienne?

Charlie était déjà une opération dirigée contre l’immigration légalement installée en France afin de faire taire ses ardeurs trop visibles sur certains dossiers (comme la Palestine).

Nous serions donc bien donc dans l’après (plan) Charlie.

(*) Par exemple, à Damas, il y avait avant la guerre, toujours des files d’attente de plusieurs dizaines de mètres dans la rue devant les ambassades oxydantales (demandes d' »obtention un visa »). La plus longue était celle à l’extérieur de l’Ambassade des USA.

La guerre, c’est triste à dire, n’est qu’un prétexte pour aller ramasser des dollars à l’étranger.

Par Les Pacifistes de Tunis (pas incrédules)

 

—– Original Message —–

From: Hess Madeleine

To: Alex ; Djamal Benmerad ; Karim Mansouri ; Jean-Pierre ; Yves Ducourneau ; Maria Poumier ; Françoise Petitdemange-Michel J. Cuny ; Jean brière ; Nadia 2 ; Lilo Miango ; Christian Weinzorn ; Xarlo ; Damien Viguier ; [email protected] ; Ahmed Manai ; Josiane Grue ; [email protected] ; Ady Sene ; Chris ; Ben Darn ; Smain Bedrouni

Sent: Sunday, September 06, 2015 7:50 AM

Subject: Tr : un corto video : no son refugiados de ningun tipo
>

 

Qu’est ce que vous en pensez? Il y a certainement beaucoup de manipulations dans ce déferlement des migrants. C’est sûr qu’il y en a qui tirent les ficelles afin de dzstabiliser l’Europe. Mais nous ne pouvons continuer à laisser des gens se noyer ou à se terrer derrière des murs et des barbelés. Nous devons les accueuillir tout en restant vigilant et en sachant que tout cela n’est pas innocent. J’ai déjà été choqué car certains réfugiés (ou est-ce un montage des merdias) accusent Bachar de les avoir bombardé alors que s’ils ont fuit c’est à cause des atrocités de Daesh.

ginette
>
>

Le Dimanche 6 septembre 2015 8h20, Maria Poumier <[email protected]> a écrit :
>
>
>

no estân cansados ni hambrientos, llegan porque les dijeron que tenîan que ir…., los documentos son falsos, y tienen otros de repuesto…  esto no es mâs que el primer acto.
>

cette video prouve que tout ce qu’on nous raconte c’est du cinéma. Et je me demande toujours: comment se fait il que sous les bombardements, il n’y a jamais d’afflux de réfugiés en provenance de Gaza?
> En ce moment, c’est la Turquie qui se venge, et qui affrète des bateaux et des fabricants de faux passeports pour nous envoyer tous leurs encombrants. La Grèce, certaine de ne pas être l’eldorado, aide au transfert, espérant se faire bien voir, et percevant, on peut le supposer, quelque péage au passage.
> le mois dernier, et depuis des années, on nous envoyait les Africains; puis quelqu’un a coupé le robinet, sinon celui des morts de faim et naufragés, du moins celui des images, parce que cela ne produisait pas l’effet recherché, assez difficile à définir, certes.
> Le mois prochain, ce sera un déferlement de Tibétains chassés par les méchants Chinois?
> En tout cas, dans pas longtemps, ce sera une invasion de GI, ils nous ont testés avec le Thalys
> On devrait envoyer Hollande et Sarko se réfugier à Dubai, ou à Hawai, mais en pièces détachées: les pieds devant, la tête ailleurs. Si c’est difficile à réaliser, techniquement, eh bien rester chez soi, n’embrayer dans AUCUN mouvement de foule, obligera au moins les marionnettistes à sortir du bois, et on y verra plus clair.
>
>

De: [email protected]>

Objet: TR : Migrants : l’envers du décor que nos médias ne montreront pas

Date: 5 septembre 2015 05:35:10 UTC+2

À: undisclosed-recipients:;
Migrants : l’envers du décor que nos médias ne montreront pas

 

>

Partager

Plus d’histoires deLibye