Aller à…
RSS Feed

23 octobre 2021

Les Africains sont les seuls responsables de cette catastrophe à la Mecque selon les autorités saoudiennes


 

Home / Actualité internationale / Les Africains sont les seuls responsables de cette catastrophe à la Mecque selon les autorités saoudiennes
Toujours aussi racistes !!!
Pelerinage a la mecque

Les Africains sont les seuls responsables de cette catastrophe à la Mecque selon les autorités saoudiennes

Dans ce monde actuel tout ce qui est mauvais semble provenir d’Afrique. Le Sida, c’est l’Afrique; la pauvreté c’est toujours l’Afrique…Lorsqu’une catastrophe arrive et qu’on ne connait pas la cause, s’il y a des africains en présence, ils sont les boucs émissaires tout désignés. La dernière preuve en date est  la bousculade géante qui a provoqué la mort de plusieurs centaines de personnes tout près de la Mecque. Le bilan ne cesse de s’alourdir d’heure en heure en Arabie Saoudite. Le dernier bilan communiqué par les autorités saoudiennes fait état de 717 morts et plus de 800 blessés. Et on cherche les coupables chez les Africains. Ils ne peuvent être que les seuls responsables. Sans eux cette catastrophe n’aurait jamais pu se produire. Le prince Khaled al-Faisal, le responsable saoudien du comité central du Hajj – le nom des lieux saints de la Mecque – a déclaré au micro d’al-Arabiya TV que la bousculade avait été provoquée par «des pèlerins de nationalités africaines». Le journaliste de France 24, Nicolas Germain, a également repris l’information sur Twitter.

Le ministre saoudien de la Santé en rajoute en affirmant que le manque de discipline des pèlerins africains qui ont tendance, selon lui, à ignorer les instructions des responsables du hajjla, est la seule explication qui vaille pour  cette catastrophe. «Si ces pèlerins avaient suivi les instructions, on aurait pu éviter ce genre d’accident», a déclaré Khaled al-Faleh après s’être rendu sur les lieux du drame.

Pourtant, plusieurs sources dont le chef du comité d’organisation iranien du Hajj expliquent que la cause de la catastrophe est la fermeture de l’une des voies d’accès au Mina, un lieux saint de la Mecque où a eu lieu la bousculade, qui a été fermées de «manière inexplicable» par les autorités saoudiennes.

Auteur Birame durpub de lifixew.com

Partager

Plus d’histoires deLibye