Aller à…
RSS Feed

26 octobre 2020

Le réchauffement climatique aurait fait 600 000 morts depuis 20 ans !


Le réchauffement climatique aurait fait 600 000 morts depuis 20 ans !

Mardi, 15/12/2015 –F

Selon le dernier rapport des Nations unies, le réchauffement climatique serait responsable de plus de 600 000 morts depuis 20 ans. La majorité des victimes se trouvent dans les pays pauvres. Cette étude précise que 90 % des victimes vivaient dans des pays dits du sud, au sens large du terme puisqu’on y trouve par exemple la Chine, nation la plus touchée. Viennent ensuite l’Inde, le Bangladesh, les Philipinnes et la Thaïlande. Au total, une moyenne de 335 catastrophes liées au climat ont été observées chaque année entre 2005 et 2014, soit une augmentation de 14 % par rapport à la période 1995-2004 et près du double que pendant la période 1985 et 1995.

En Afrique, ce sont le Kenya et l’Ethiopie qui payent le plus lourd tribut aux catastrophes climatiques. L’étude détaille aussi avec précision le nombre de catastrophes par catégorie, rendant le tableau encore plus saisissant. En première place, les inondations meurtrières, il y en a eu 3 062 en 20 ans, responsables de 157 000 décès.

Les tempêtes, ensuite, avec plus de 240 000 morts. Enfin, les épisodes de températures extrêmes ont fait 165 000 victimes. Outre les pertes humaines, l’ONU souligne également l’impact économique de ces différentes catastrophes. Plus de 2 700 milliards de dollars depuis 1995, soit en moyenne 135 milliards de dollars par an…

Pour limiter cette hausse à +2°C, il faudrait ne plus émettre dans l’atmosphère que 42 gigatonnes (Gt) équivalent CO2 en 2030, contre 52,7 Gt aujourd’hui. Si rien n’était entrepris, on serait à 60 Gt en 2030. Mais, même si tous les pays tiennent leurs promesses, 54 Gt seront encore émises en 2030, soit 12 de trop. Les deux tiers du chemin restent donc à parcourir.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,