Aller à…
RSS Feed

1 novembre 2020

Le Petit Journal de Karim



ON L’A LAISSE FAIRE !!!

Un ancien ministre accuse

« certains » de propager l’islamophobie pour les intérêts d’Israël

islametinfo.fr Samedi 23 Janvier 2016

Un ancien ministre accuse “certains” de propager l’islamophobie pour les intérêts d’Israël L’ancien Bourgmestre de la commune de Molenbeek, Philippe Moureaux, est accusé par plusieurs médias israéliens d’avoir attisé la haine contre Israël dans un entretien accordé à la chaîne belgo-marocaine Maghreb TV.

Philippe Moureaux était l’invité de Maghreb TV afin de s’exprimer sur la situation de l’islam en Belgique et notamment dans la ville qu’il a longtemps administrée Molenbeek. Il est revenu sur les départs en Syrie de nombreux jeunes et la passivité des autorités.

Dans un second temps, il a évoqué la montée de l’islamophobie en Belgique et a accusé “certains” de vouloir diviser les citoyens pour des intérêts internationaux.

« Certains ont intérêt à diviser. (…) Ces gens, vous en retrouvez à beaucoup d’endroits malheureusement. Vous avez d’abord une contagion du problème du Moyen-Orient, du Proche-Orient, du problème israélo-palestinien qui fait que certains ont intérêt à exacerber les animosités ici comme une sorte de reflet de ce qui se passe là-bas.

Vous me direz que vous pouvez trouver cela des deux côtés. Mais il est évident qu’en Occident, c’est surtout essayer de répandre la haine de l’Arabe pour justifier la politique de l’Etat d’Israël, politique qui me paraît inacceptable », a-t-il ajouté.

L’ancien maire, marié à une musulmane marocaine, a aussi été questionné sur le traitement médiatique autour des affaires Dieudonné et Charlie Hebdo. Il a jugé qu’il y avait “un malaise”, dans ce qu’il considère comme un deux poids deux mesures. « On est plus sévère d’un côté que de l’autre ». Des propos qui ont choqué la blogosphère israélienne.  http://www.islametinfo.fr/2016/01/21/philippe-moureaux-israel-islamophobie/

La France dans tous ses états

Publié le 24 janvier 2016

état d’urgence

L’Algérie empêche 270 Marocains de se rendre en Libye (Vidéo)

Par Lila Ghali | 23/01/2016 | https://www.youtube.com/watch?v=imR6hHqnxlk

frffssLes autorités algériennes ont empêché ces derniers jours 270 ressortissants marocains de voyager via l’aéroport d’Alger vers la Libye.

Un flux inhabituel de Marocains vers le territoire libyen a été à l’origine de la décision des autorités algériennes qui n’ont pas manqué d’informer le royaume sur cette affaire.

Depuis, l’Algérie ne tolère le déplacement vers la Libye via son territoire que les Marocains détenteurs de documents justifiant leur présence dans ce pays.

Selon Ennahar, qui révèle l’information ce samedi soir, les ressortissants marocains soupçonnés vraisemblablement de projeter de rallier les groupes armés terroristes en Libye ont été rapatriés vers leur pays en collaboration avec les autorités marocaines.

Daesh recrute-t-il des combattants au Maroc?

Il faut dire que le seul fait que tous ces «voyageurs» aient pris l’avion à Casablanca a de quoi attirer les soupçons des services algériens de sécurité.

Par Saïd BOUCETTA – Dimanche 24 Janvier 2016
La désillusionLa désillusion

Alors que tout le monde craint une sorte «d’effondrement» intérieur, le véritable danger pourrait venir de l’extérieur et nourrirait la colère sociale.

Oued El ma sous le choc

Par Lounes Gribissale 24/01/16 à 10h00

 	La localité de Oued El Ma, distante de 40 km de la ville de Batna, n’est pas près d’oublier la violence de la répression, par la gendarmerie, de la manifestation contre l’annulation d’un projet d’usine.

La commune de Oued El Ma (40 km au nord-ouest de la ville de Batna) n’oubliera pas de sitôt le cauchemar qu’elle a vécu mercredi dernier. la suite

Pékin et Téhéran en faveur d’un partenariat stratégique : La Chine avance ses pions au Proche-Orient

 	La Chine, important partenaire de l’Iran, a maintenu des liens économiques étroits avec Téhéran. La fin des sanctions permettra de donner un coup de fouet à ces relations  Pékin s’intéresse de plus en plus à sa périphérie. Le but ? Veiller à ne pas subir les dommages collatéraux des crises qui secouent la région et faire du business. Le pays qui semble intéresser les Chinois est l’Iran dont les potentialités sont énormes, surtout depuis que le problème de son nucléaire est réglé.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,