Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2020

L’Occident pense à une nouvelle guerre contre la Libye


Afrique 27 Bahman 94
L’Occident pense à une nouvelle guerre contre la Libye
Narration 1:
Les conditions en Libye sont telles qu’à tout instant, les pays occidentaux pourraient envoyer pour la seconde fois leurs forces militaires vers ce pays où le chaos règne.
Les différends entre les deux gouvernements à Tobrouk et à Tripoli ont empêché la formation du gouvernement de réconciliation nationale et compliqué de plus en plus la situation.
Chacun de ces deux gouvernements cite ses propres raisons pour les divergences mais la vérité c’est que tous les deux veulent s’attribuer plus de parts dans le contrôle des gisements pétroliers.
Selon les dernières informations, des unités des forces spéciales héliportées de la Grande-Bretagne se sont déployées dans une région au sud de Tobrouk afin de préparer le terrain à une vaste intervention militaire de l’Occident en Libye.
La complexité des équations politiques dans ce pays africain et une éventuelle intervention militaire ont poussé certains pays voisins de la Libye de se préparer à faire face aux conséquences de toute intervention militaire de l’Occident.
La Tunisie est l’un des voisions de la Libye qui entre autres craint vivement les conséquences de toute nouvelle guerre en Libye.
Les autorités tunisiennes estiment au fait qu’une intervention militaire en leur voisinage déclenchera un exode des migrants et des réfugiés vers la Tunisie.
Le Premier ministre tunisien a demandé aux responsables des provinces frontalières d’examiner les initiatives pour faire face aux conséquences de toute intervention militaire en Libye.
Narration 2 :
Un commandant militaire américain, responsable de l’Afrique du Nord et de l’ouest a déclaré que le réseau al-Qaïda se renforce en Afrique occidentale où il a effectué deux attentats depuis novembre dernier.
L’Aqmi, ou Al-Qaïda au Maghreb islamique est un groupe extrémiste qui a été formé dans les années 90 après la guerre civile en Algérie.
Le général Bob Wilson, commandant des forces spéciales américains en Afrique du nord et de l’ouest a ajouté que les deux attentats contre 2 hôtels ont augmenté la popularité de l’Aqmi.
Alors que les raids aériens des pays occidentaux contre la Libye semblent possibles, Wilson a refusé de s’exprimer plus sur toute opération dans ce pays.
Il a salué la formation de la mission régionale en 2015 pour lutter contre Boko Haram au Nigeria. Ce groupe terroriste qui se trouve à l’origine de la mort de 15000 personnes est un allié du groupe terroriste Daech.
Selon le commandant américain, les pays participant à cette mission régionale, le Nigeria, le Tchad, le Niger, le Cameroun et le Bénin n’ont pas mené jusqu’alors une lutte efficace contre Boko Haram. La mission fait ses premiers pas, croit-il.
….

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,