Aller à…
RSS Feed

29 novembre 2020

Botul-BHL – L’agent israélien Bernard-Henri Lévy se paye Ruquier et toute sa cour


Botul-BHL – L’agent israélien Bernard-Henri Lévy se paye Ruquier et toute sa cour le samedi soir 13 février 2016 (vidéos)

lundi 15 février 2016, par do

Botul-BHL en a marre de ses bides à répétiton, aussi bien littéraires que cinématographiques ; aussi, a-t-il acheté l’émission « On n’est pas couché » de Laurent Ruquier du samedi 13 février 2016. Mais, comme à son habitude, il s’est planté. Comme quoi, être milliardaire ne fait pas tout. On peut se payer une super publicité en achetant une émission de télévision, mais l’intelligence ne s’achète pas. Il en a trop fait. Tous ceux qui ont prix la parole dans cette émission ont systématiquement commencé par faire l’apologie de Botul-BHL ! Après ça, quand des critiques suivaient, elles ne pouvaient porter que sur des points de détail ou sur la stratégie que prônait BHL pour parvenir à son but, jamais sur le but lui-même, ou alors seulement pour l’atténuer un tout petit peu. Le but ? faire le panégyrique du judaïsme, des juifs et d’Israël ; et descendre en flamme l’antisionisme en l’assimilant à l’antisémitisme. Trop, c’est trop !

Son apologie des Juifs me fait marrer : d’après les nazis les allemands étaient la race supérieure, et d’après BHL les Juifs sont le peuple élu ! Après ça, bien sûr, il s’insurge qu’on mette la croix nazie sur les drapeaux d’Israël, pays que le pouvoir a construit en volant la Palestine aux Palestiniens au prix d’un terrible nettoyage ethnique qui continue au moment-même où j’écris ces lignes. Personne n’a rappelé ce fait au cours de l’émission ; et c’est bien normal, car, ça, ce n’est pas un point de détail !

Quant au fait que le milliardaire Botul-BHL prenne la défense du sionisme, c’est dans la logique du système, puisque le sionisme est l’idéologie de la classe dominante juive :

http://mai68.org/spip/spip.php?article4974

BHL n’a pas pu s’empêcher, tout en faisant semblant de s’interdire toute comparaison dans les malheurs subis par les peuples, d’oser prétendre que le génocide des Juifs était le pire de tous les temps, au point d’en faire l’instrument de mesure du malheur, le « paradigme », a-t-il précisé. Mais c’est tout simplement un mensonge, le génocide des Indiens des USA a été infiniment pire : les nazis ont tué 6 000 000 de juifs, c’est-à-dire les deux tiers des Juifs d’Europe, certes ; mais les cow-boys, eux, ont exterminé 99% des Indiens. En l’an 1800 la plupart des Indiens des futurs USA avaient déjà été tués, mais il en restait tout de même encore entre 7 et 8 000 000. Et il n’en restait plus que 350 000 en l’an 1900 !

Il faut aussi remarquer qu’en bon sioniste, BHL n’utilise pas le mot « génocide », mais le mot « shoah ». « Génocide » est le terme adéquat. BHL utilise « shoah » parcequ’on ne peut pas utiliser ce terme pour les autres génocides, et qu’il tient à la prétendue « singularité » du génocide des Juifs.

BHL a osé prétendre que le génocide des Juifs était le seul où l’on ait vraiment voulu tuer tout le monde. C’est faux ! Le génocide des Indiens a voulu être total. Il était lui aussi prémédité, et les Buffalo Bill étaient payés pour exterminer les bisons afin que les Indiens meurent de faim au sens littéral de cette expression : si le génocide des Juifs a été industriel, celui des Indiens a été agricole. Par ailleurs, aux USA, une récompense était donnée à tout Blanc qui ramenait un scalp d’Indien aux autorités. Cette pratique en rappelle une autre qui avait cours en France encore au début du XXe siècle, consistant à récompenser toute personne ramenant à sa mairie une paire de pattes de corbeau. Ce n’est donc pas les Indiens qui ont lancé la mode du scalpage ! c’est seulement pour se venger qu’ils se sont mis à rendre la monnaie de leur pièce aux cow-boys en les scalpant eux aussi !

Le désastre en Libye ? BHL ne regrette rien ! Normal, car il ne pouvait pas prévoir ce qui arriverait en s’alliant avec al-Qaïda !

(Cliquer sur l’image pour voir BHL, le ministre de la guerre, en plus grand)

L’art de la philosophie ne vaut que s’il est un art de la guerre
BHL et la Libye

Cliquer sur l’image pour voir cette vidéo ironique.

Enregistré sur France 2 mon oeil le 26 mars 2011

Où l’on voit Sarko se faire enfin applaudir… sous les vivas des Benghazistes !

Franchement, puisque les Benghazistes applaudissent Sarko, ne comptez pas sur moi pour applaudir les Benghazistes.

Où l’on se moque de Guéant nous dévoilant qu’il s’agit d’une croisade.

Et : que le sioniste BHL soit son ministre de la guerre prouve bien que la politique extérieure de la fRANCE (petit « f » et grand « RANCE ») ne se décide pas à l’Élisée mais à Tel Aviv.

L’affaire Botul où BHL s’était sacrément planté une fois de plus

Ce devait être le grand retour philosophique de BHL. Patatras ! L’opération semble compromise par une énorme bourde contenue dans « De la guerre en philosophie », à paraître le 10 février 2010. Une boulette atomique qui soulève pas mal de questions sur les méthodes de travail béhachéliennes.

Cliquer ici pour l’article et les commentaires

Le sionisme et le nazisme sont des choses très différentes

Sioniste et nazi, c’est très différent :

1°) Le nazisme est une maladie allemande, alors que le sionisme est une maladie juive.

2°) Les nazis voulaient conquérir « leur » espace vital, alors que les sionistes veulent « leur » terre promise.

3°) Pour les nazis, les Allemands sont la race supérieure, tandis que pour les sionistes, les Juifs sont le peuple élu.

Par conséquent, le sionisme et le nazisme sont des choses très différentes. Une différence qui saute aux yeux.

Cependant, le sionisme et le nazisme ont quelques points communs :

1°) Ils haïssent autant l’un que l’autre l’ancienne URSS.

2°) Ils prennent tous deux la défense de l’Allemagne.

3°) Ils excellent tous deux dans la propagande mensongère !

L’anticommunisme, profession des sionistes (Livre introuvable d’URSS 1972)

Je vous propose un petit livre, de moins de cent pages en gros caractères, qui nous vient en direct de l’ancienne Union Soviétique. Il a été écrit par N. Bolchakov et publié par Novosti en 1972. Il nous explique en particulier que le sionisme est l’idéologie de la classe dominante juive. Mais aussi, il dénonce les nombreuses compromissions du sionisme avec Hitler et les nazis ; et plein d’autres choses. Ce petit livre est Bourré de références prouvant ce qu’il raconte. Format PDF :

http://mai68.org/spip/spip.php?article4974

Syrie – Libye – 4 juin 2012 – L’agent israélien BHL avoue son alliance avec al-Qaïda (vidéo 14’27)

BHL avoue l’alliance entre al-Qaïda et…
l’impérialisme américano-sioniste

Regarder surtout à partir de la minute 10.

BHL sur BFMTV le 3 juin 2012

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo.

Cliquer ici pour l’article et les commentaires

BHL – 10 février 2014 – Après avoir soutenu al-Qaïda en Libye et en Syrie, Bernard-Henri Lévy soutient les nazis en Ukraine :

http://mai68.org/spip/spip.php?article6716

LE RIDICULE TUE-T-IL ENCORE ?

Des photos aussi truquées que l’émission de Ruquier avec BHL :

http://mai68.org/spip/spip.php?article6939

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,