Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2020

Un projet de loi pour stopper l’armement de la Coalition saoudienne ? Yahia Gouasmi


P.A.S.

Un projet de loi pour stopper l’armement
de la Coalition saoudienne ?

Yahia Gouasmi


Photo: D.R.

Dimanche 21 février 2016

Quelques jours après la prise de position publique du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, demandant explicitement de stopper les exportations d’armes vers l’Arabie saoudite, l’annonce d’un projet de loi allant dans ce sens s’est fait entendre au sein du Parlement européen.

En effet, les eurodéputés ont appelé à l’interdiction de la vente d’armes et d’équipements militaires à l’Arabie saoudite. Cette demande s’adresse aux pays européens, dont la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne, afin de cesser les exportations vers la monarchie saoudienne.
Cette éventuelle sanction devrait être soumise au vote du Parlement, le 25 février 2016, faisant ainsi écho aux négociations de Munich visant à permettre à la Coalition saoudiano-sioniste de continuer ses exactions au Moyen-Orient.

Le Parti Anti Sioniste rappelle que les armements vendus à l’Arabie saoudite par l’Europe, les Etats-Unis et l’entité sioniste criminelle ne servent qu’à semer le chaos dans la région. En effet, ces engins de morts ont été utilisés par la monarchie sioniste afin de :

  • Réprimer avec violence les manifestations pacifiques et la contestation populaire à l’intérieur de son propre territoire, mais aussi au Bahreïn voisin, contre un peuple épris de liberté et de justice.
  • Mener une guerre quasi génocidaire depuis mars 2015 au Yémen, où plus de 1300 enfants ont perdu la vie sous les bombardements saoudiens. En effet, le ministère yéménite de la Santé a fait état, dans son dernier rapport, de la mort de 1358 enfants et de  2234 blessés suite aux frappes aériennes. Le porte-parole de l’Unicef parle d’une catastrophe humanitaire réelle, étant donné que plus de 21 millions de Yéménites, dont 9.9 millions d’enfants, nécessitent une aide humanitaire urgente.
  • Armer les terroristes qui sévissent en Syrie et en Irak. Ce qui signifie que vendre des armes aux Saoudiens revient à armer les « rebelles » de Daesh, comme le montrent les déclarations du ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Joubeir déclarant :

« Nous pensons que la livraison de missile « sol-air » pourra changer le rapport de force en Syrie. Cela permettra à l’opposition modérée d’abattre des avions et des hélicoptères du régime. Des missiles « sol-air » pourraient changer la donne, à l’image de ce qui s’est passé en Afghanistan il y a quelques années. »

Le Parti Anti Sioniste condamne vivement la vente d’armes à l’Arabie saoudite sous prétexte de faire tourner notre économie, comme l’a si bien exprimé notre Premier ministre manuel Valls sur un plateau télé (https://www.youtube.com/watch?v=MZ-Zp2x00W4).
Que leurs motivations soient économiques, stratégiques ou idéologiques, il est évident que nos dirigeants politiques portent une grande part de responsabilité dans le chaos qui règne au Moyen-Orient.
Dans l’espoir que nos gouvernements puissent enfin cesser de collaborer avec ces entités criminelles que sont le royaume saoudien et l’entité terroriste israélienne, le Parti Anti Sioniste se réjouit de cette annonce et compte suivre de très près le déroulement de cette affaire.

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

Le sommaire du P.A.S.
Le dossier Arabie saoudite
Les dernières mises à jour

Source: Parti Anti Sioniste
http://www.partiantisioniste.com/…

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,