Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2020

Y avait-il une participation populaire dans ce coup d’État du 1 er Septembre 1969, en Libye ?


 

  • Y avait-il une participation populaire dans ce coup d’État
    du 1er Septembre 1969, en Libye ?
    Telle est la question que seposent certaines personnes sur des blogs.
    N’étant pas Libyenne, mais ayant eu accès aux documents, je puis répondre ainsi à cette question :
    Il y avait une participation populaire dans ce coup
    d’État…
    Puisque presque tous les membres du « Mouvement
    des Officiers Unionistes Libres » étaient issus de milieux
    pauvres. Hormis Omar El Mehaichi, dont la famille était
    composée de nombreux lettrés et appartenait aux Couloughli,
    d’origine Turque ; il a quitté le CCR à partir du moment où il
    s’est rendu compte que la RAL (République Arabe Libyenne)
    mettait en place une structure politico-économique
    horizontale, et non verticale, avec des Congrès Populaires de
    Base, des Comités Populaires de Base, etc. (Et ce, dès le début
    des années 1970). Hormis Mohammed El Mogarief, hélas
    décédé le 21 août 1972, qui appartenait à la tribu Sa’adi ;
    celle-ci était un pilier de la monarchie et un puissant soutien
    aux corps des Forces Mobiles de la hiérarchie supérieure de
    l’armée ; il n’empêche que Mohammed El Mogarief avait
    effectué un travail remarquable, en tant que ministre du
    Logement et des Municipalités…
    Sur les 112 hommes, civils et militaires, qui avaient
    appuyé le groupe des douze, au moment de la Révolution, 20
    % étaient d’origine bédouine, 75 % d’origine rurale, 5 %
    d’origine urbaine ou semi-urbaine. Bon nombre de ces
    hommes appartenaient à la classe la plus pauvre de la
    population.
    Dès l’annonce du coup d’État révolutionnaire, hommes,
    femmes, enfants, jeunes et vieux étaient allé(e)s dans les rues
    manifester leur joie. Un cortège de femmes dévoilées avait
    apporté son soutien à la Révolution.
    Les premières mesures prises par le CCR (Conseil du
    Commandement de la Révolution) et le gouvernement avaient
    été en faveur du peuple, à ce moment-là, quasiment

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,